Salut! Identification

Recherche avancée

Mots à la suite = histoire

Envoyé par Volgaxe 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Mots à la suite = histoire
lundi 3 février 2014 11:53:58
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau
Re: Mots à la suite = histoire
lundi 3 février 2014 20:28:11
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.
Re: Mots à la suite = histoire
lundi 3 février 2014 20:37:26
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors
Re: Mots à la suite = histoire
lundi 3 février 2014 20:43:07
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que
Re: Mots à la suite = histoire
lundi 3 février 2014 20:46:36
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre
Re: Mots à la suite = histoire
lundi 3 février 2014 21:30:55
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 00:07:54
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 01:00:14
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 08:55:08
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 09:11:57
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 09:56:56
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 11:01:51
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 12:00:54
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 13:10:06
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 13:14:06
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 13:18:39
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de
Re: Mots à la suite = histoire
mardi 4 février 2014 13:18:47
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de
Re: Mots à la suite = histoire
mercredi 5 février 2014 23:36:32
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat
Re: Mots à la suite = histoire
jeudi 6 février 2014 09:27:00
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir
Re: Mots à la suite = histoire
jeudi 6 février 2014 09:50:29
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir au
Re: Mots à la suite = histoire
jeudi 6 février 2014 09:53:24
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir au sésame
Re: Mots à la suite = histoire
jeudi 6 février 2014 20:56:52
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir au sésame. Il
Re: Mots à la suite = histoire
jeudi 6 février 2014 21:01:40
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir au sésame. Il se
Re: Mots à la suite = histoire
vendredi 7 février 2014 00:55:57
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir au sésame. Il se malaxa
Re: Mots à la suite = histoire
vendredi 7 février 2014 01:10:34
Ce con brandissait sa fourche en mâchonnant son orteil quand Belzébuth se matérialisa. Il s'écria : "Par Toutatis et tout i quanti !", puis empoigna sa dulcinée par exemple. Salamèche, mécontent car Ben Laden travaillait sous amphétamines, envoya un avion rose homosexuel à sa grand-mère qui était nue. Qui saurait dire pourquoi cette lumière émanant de son pistolet était rouge ?

"C'est bigrement nauséabond et cependant agréable", s'exclama Marie-Antoinette qui chevauchait sauvagement deux sexagénaires barbues.

Ensuite, malgré toute cette débauche insensée, Dieudonné mourut mais laissa son idéologie pénétrer dans une grosse. Elle se réveilla enterrée sous plusieurs quintaux d'horribles étrons maléfiques. Comment cet épouvantable buisson pouvait-il sentir couler sa minuscule envie bulldozer ? Et, subrepticement, dénué de tout soupçon, voici venu le plombier qui s'appelait Gértrude le rouge. Il engloutissait ses pairs goulûment jusqu'à midi, puis Jésus, au détriment de ses blessures stomacales.

Nous tractopellerons une putain de baleine ! En avant fidèles destriers, Cunégonde rhabille son nain ! Enfin, "haha", nous arrivons à Tataouine, mécréant ! Vivement dimanche ou je dis "manche". Mais avant il commença rapidement à trembler doucement tout en enfilant sa jambe de bois qui parle, sans oublier ses cervelas las là. Gloria Gaynor s'écria "Ciel mon paillasson !"

RogerLAmer - Ode yeux perce eau nage.

C'est alors que notre cher gredin, apeuré et efféminé, commença à laminer sa tranche de chat noir au sésame. Il se malaxa tendrement