Salut! Identification

Recherche avancée

Blind-text

Envoyé par RogerLAmer 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Blind-text
vendredi 27 juin 2014 15:13:54
Du coup on relance à sa place?

Citation

Jeanne donne l'un des écouteurs de son casque à Simon qui le plaque contre son oreille. Jeanne plaque l'autre écouteur contre la sienne. Tous deux écoutent le silence.
Jeanne : On l'entend respirer.
Simon : Tu écoutes du silence!...
Jeanne : C'est son silence.
Re: Blind-text
dimanche 29 juin 2014 00:30:37
Au début j'ai pensé à Daniel Pennac.
Mais d'un coup brabadam éclair dans ma cervelle.
Wajdi Mouawad, Incendies ?
Re: Blind-text
dimanche 29 juin 2014 22:18:53
Et 2 points pour Slather!

En posant l'énigme je me suis dit que j'allais bien tomber sur quelqu'un qui avait lu la pièce, vu qu'on parlait de Mouawad dans le topic des citations. Je voyais mal comment l'ayant lue on pouvait passer à côté d'une citation pareille.

C'est donc bien Incendies, et Jeanne écoute pendant toute la pièce le silence de sa mère, enregistré sur des cassettes audio.
Re: Blind-text
dimanche 29 juin 2014 22:21:45
C'était justement avec moi que tu parlais de Mouawad il me semble (c'est cette pièce que tu avais jouée ?). C'est une pièce dure je trouve !
Pour la petite histoire, je crois que mon premier post sur ce fofo, dans le coin lecture, parle d'un bouquin de Mouawad. Marrant !
Re: Blind-text
dimanche 29 juin 2014 22:32:58
Je relance

Citation

Mais comme ce que je m’en serais rappelé m’eût été fourni seulement par la mémoire volontaire, la mémoire de l’intelligence, et comme les renseignements qu’elle donne sur le passé ne conservent rien de lui, je n’aurais jamais eu envie de songer à ce reste de *******. Tout cela était en réalité mort pour moi.

Mort à jamais ? C’était possible.

Il y a beaucoup de hasard dans tout cela, et un second hasard, celui de notre mort, souvent ne nous permet pas d'attendre le premier.

(J'ai hésité entre ça et un passage où on peut lire "Zut, zut, zut, zut" du même auteur)
Re: Blind-text
dimanche 29 juin 2014 22:58:14
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 09:46:15

C'est Marcel Proust ton texte Slather, le passage sur la fameuse madeleine ("Du coté de chez Swann").
Je l'ai étudié durant mes vertes années au lycée, et ai ensuite voulu lire tout "A la recherche du temps perdu", mais qu'est-ce que c’était chiant dis donc...


Edit : Et c'est quoi cette censure aux astérisques là ?

Modifié 2 fois. Dernière modification le 30/06/14 09:47 par SpiralPad.
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 10:35:54
Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est le passage de la madeleine, ça vient quand même un petit peu avant. Ce passage là l'annonce :)
Mais bravo sinon ! J'ai censuré le nom du bled, Combray, parce que sinon ça aurait été encore plus simple. 2 points pour toi.
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 10:45:49
T'as lu toute son oeuvre principale au copain Marcel, Slather ?
Je m’étais arrêté aux deux tiers du premier tome, mais des fois je me dis que faudrait que je reprenne. Peut-être que je serais transporté si j'en lisais davantage...

On reste à peu près dans la même période du coup. L'extrait en soi n'est pas forcement mémorable, mais plante suffisamment le décor pour que quelqu'un qui connaisse l'histoire trouve :

Citation
Les Feux de l'Amour version 1920

Mon père, d’ailleurs, était inconsciemment complice de mon premier amour. Il l’encourageait plutôt, ravi que ma précocité s’affirmât d’une façon ou d’une autre. Il avait aussi toujours eu peur que je tombasse entre les mains d’une mauvaise femme. Il était content de me savoir aimé d’une brave fille. Il ne devait se cabrer que le jour où il eut la preuve que Marthe souhaitait le divorce.

Ma mère, elle, ne voyait pas notre liaison d’un aussi bon oeil. Elle était jalouse. Elle regardait Marthe avec des yeux de rivale. Elle trouvait Marthe antipathique, ne se rendant pas compte que toute femme, du fait de mon amour, le lui serait devenue. D’ailleurs, elle se préoccupait plus que mon père du qu’en-dira-t-on. Elle s’étonnait que Marthe pût se compromettre avec un gamin de mon âge. Puis, elle avait été élevée à F... Dans toutes ces petites villes de banlieue, du moment qu’elles s’éloignent de la banlieue ouvrière, sévissent les mêmes passions, la même soif de racontars qu’en province. Mais, en outre, le voisinage de Paris rend les racontars, les suppositions, plus délurés. Chacun y doit tenir son rang. C’est ainsi que pour avoir une maîtresse, dont le mari était soldat, je vis peu à peu, et sur l’injonction de leurs parents s’éloigner mes camarades.
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 15:19:32
Hmmm, le prénom "Marthe" et le style d'écriture me font penser à Hervé Bazin (Vipère au poing), mais la position du narrateur ne colle pas, et ce passage en particulier ne me rappelle rien. C'est l'incipit ?
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 15:24:05
Nop du tout, c'est vers la moitié du roman environ.
Et ce n'est pas Bazin en effet.

Edit : Chose que j'avais oubliée de préciser : le "F..." dans le texte est d'origine, ce n'est pas moi qui l'ait censuré (juste histoire que vous ne vous focalisiez pas la-dessus).

Modifié 2 fois. Dernière modification le 30/06/14 15:25 par SpiralPad.
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 16:20:35
Là je sèche complètement, ça ne me parle absolument pas...
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 16:26:32
Marcel Pagnol ?
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 16:28:40
Je posterai un indice sur l'auteur et l'incipit (qui parlera peut-être davantage) demain si personne n'a trouvé.
Le livre est connu en tout cas, et est considéré comme un chef d'oeuvre de la littérature française du XXe siècle. Il a même eu droit à une adaptation ciné dans l’après-guerre.

Edit : Non, ce n'est pas Pagnol.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/06/14 16:28 par SpiralPad.
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 16:49:42
Tiens, oui, Pagnol, ç'aurait vraiment pu !

Je ne vois pas du tout non plus...

Slather, par pitié, sauve l'honneur :D
Re: Blind-text
lundi 30 juin 2014 16:52:56
Je pense que j'ai déjà du dire à Slather que c’était un de mes bouquins préférés en plus, ça devrait l'aider si elle passe par là...
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 09:23:24
Quelques indices sur l'auteur : tout d'abord, on ne peut pas dire qu'il fut très prolifique vu qu'il n’écrivit en tout et pour tout que deux romans. Et pour cause, il mourut à l'age de 20 ans, alors que Cocteau (et d'autres) lui promettait un avenir littéraire extraordinaire.
Le roman en lui-même a fait un énorme scandale, dont vous avez peut-être compris l'origine en lisant l'extrait que je vous ai mis. Il conte en effet l'histoire d'amour entre un adolescent et une jeune femme déjà engagée maritalement, et dont l’époux se bat sur le front lors de la Première Guerre mondiale.

J’espère que cela vous aidera, car je ne pourrai pas vous aider beaucoup plus.
Comme Syca semble aimer les incipits, voici celui du roman :

Citation
Incipit

Je vais encourir bien des reproches. Mais qu’y puis-je ? Est-ce ma faute si j’eus douze ans quelques mois avant la déclaration de la guerre ? Sans doute, les troubles qui me vinrent de cette période extraordinaire furent d’une sorte qu’on n’éprouve jamais à cet âge ; mais comme il n’existe rien d’assez fort pour nous vieillir malgré les apparences, c’est en enfant que je devais me conduire dans une aventure où déjà un homme eût éprouvé de l’embarras. Je ne suis pas le seul. Et mes camarades garderont de cette époque un souvenir qui n’est pas celui de leurs aînés. Que ceux déjà qui m’en veulent se représentent ce que fut la guerre pour tant de très jeunes garçons : quatre ans de grandes vacances.
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 19:12:33
Merde ça me dit quelque chose cette histoire d'écrivain mort à 20 ans, mais j'arrive pas à retrouver de qui il s'agit!
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 20:11:57
J'pense qu'on touche une des limites du topic. Que se passe-t-il si personne ne trouve ?
Car niveau indices, je ne peux donner tellement davantage, à part commencer à balancer le prénom de l'auteur (mais je trouve ça plutôt bof...).
On va attendre un quelconque Messie je suppose pour le moment :)
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 21:30:53
Faut dire qu'on est pas hyper nombreux à participer! Et puis défaut de ce genre de quizz, si on met des citations réellement connues ou facilement identifiables à des auteurs connus ça rend la chose trop simple donc peu intéressante; au contraire avec des extraits moins renommés comme on le fait on risque de larguer pas mal de monde, et le topic manque de brassage.
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 22:52:29
Accessoirement, on est 5 à participer.

Allez les gars, je sais que tout le monde passe ici, cultivez vous un peu et jetez vous l'arène :)
Comme pour certaines pratiques, c'est le début qui fait mal, après ça va tout seul !
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 23:38:29
Ben écoutez, moi je lis, et puis comme je ne vois pas du tout de qui ça peut être, ben je dis rien. :/ (En plus la plupart des auteurs que vous citez me sont inconnus...)
Re: Blind-text
mardi 1 juillet 2014 23:47:33
Syca, chacun ses pratiques :D

Xaïl sois maudite, c'est chiant de taper des trémas c'est justement l'occasion de découvrir des auteurs! Certes les extraits sont courts, ça donne pas une idée précise, mais ce sont des pistes. Des noms que tu trouveras pas toujours ailleurs parce que justement la plupart ne font pas partie du panthéon des auteurs hyper célèbres.
Re: Blind-text
mercredi 2 juillet 2014 09:55:47
Ben dans l'absolu dans ce cas là tu dis "Hey les mecs vous êtes des quiches c'était le diable au corps de Raymond Radiguet, vous ne marquez pas de point, je marque 2 points, et je relance" et tu nous offres une autres oeuvre plus accessible à une communauté qui lit à 95% de la science fiction et qui chie sur les classiques :)
Re: Blind-text
mercredi 2 juillet 2014 11:12:22
Roger, notre sauveur \o/