Salut! Identification

Recherche avancée

Utopia

Envoyé par Original Sin 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Utopia
lundi 11 novembre 2013 08:40:00
Hellow,

Je me demandais, si on réunit une bande de geeks et qu'on leur demande de décrire leur utopie pour cette terre, ça donnerait quoi ?

Donc ce topic a pour but de laisser chacun nous dire ce que serait le monde à créer pour lui, mais attention, sans deus ex machina, sans bisounourserie, le but n'est pas de dire "l'utopie c'est que tout le monde soit beau et gentil", c'est plutôt :

"si vous aviez la capacité de prendre les décisions pour l'avenir du monde, dans quel sens le feriez vous aller pour que ça corresponde à votre utopie ?"


( je vais écrire le mien dans le post suivant, histoire de pas remplir le poste descriptif du topic )
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 08:59:34
Bon je vais donc commencer avec ma propre utopie, je tiens à préciser que beaucoup de gens vont trouver cela horrible car je ne suis pas humain :D



Donc bon, si j'en avais la capacité, le prérequis à la création de mon utopie serait ... une guerre mondiale. Bah oui, pour moi, la Terre est actuellement trop peuplée.

Cette guerre aurait trois buts majeurs :
- Diminuer drastiquement la population terrestre ( minimum 4 milliards de victimes seraient appréciables )
- Permettre des avancées technologiques majeures dans la course à l'armement
- Contaminer de larges zones de la Terre à l'aide de la destruction de centrales nucléaires ou d'explosion du yellowstone grâce à une bombe à fusion

Nous aurions donc une population réduite mais technologiquement très avancée sur une planète à moitié inhabitable, ce qui relancerait la course à l'espace, vu la peut de se retrouver coincé sur une planète qui finalement, pourrait mourir très vite, et pas dans quelque millénaires.

Alors je ne sais pas combien de temps ça prendrait avant que des gens puissent habiter durablement dans l'espace, longtemps sans doute, mais le but est qu'avant que ne reprenne la folie démographique des être humains, qui ne s'arrêterait pas même si on ne laisser que quelque centaines d'individus sur terre, on puisse trouver plus d'endroits pour tous les caser :)

Alors il ne faudrait surtout pas que l'humanité soit unifiée, car pour que la "course" continue durablement, il faut qu'il y ait soit une nouvelle guerre froide entre deux superpuissances, soit de nombreux conflits courts entre une multitude de factions.

Et une fois l'humanité ayant réussi à quitter le système solaire, je ne sais pas si elle sera capable de terraformer d'autres exoplanètes rocheuses ou si elle devra se contenter de vivre dans des "vaisseaux mondes", mais pour avoir un semblant d'ordre dans une population non limitée démographiquement par la "surface habitable", il faudra un empereur ou tout autre chef suprême incontestable (moi ce serait bien, mais d'ici là je serai mort ^^ )

Celui-ci devrait régner non pas sur toute l'humanité, mais sur un territoire "central" où se concentrerait le summum de la technologie, de la civilisation et de l'opulence, tandis que ceux qui vivent sur les territoires plus éloignés soient condamnés à devenir des "barbares" puisque ne disposant pas de toutes les ressources du territoire impérial, le rôle de l'armée impériale prendrait alors tout son sens puisqu'elle serait le garant de la sécurité des mondes "civilisés" face aux barbares "étrangers".

Cela permettrait non pas d'assurer le bonheur pour tous, mais au moins la survie de l'humanité


Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 10:24:13
C'est pas une utopie ton truc. :) Surtout qu'elle sacrifie la Terre en elle-même et tous les organismes vivants en dehors de l'Homme. En tout cas je connais pas grand-monde qui voudrait y vivre. ;)
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 11:53:03
Une dictature dans un univers post-apocalyptique... ça me semble être tout le contraire d'une utopie...
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 11:59:14
Je suis d'accord sur un point : la terre est trop peuplée.
De là à décider un holocauste pour faire du ménage... a mon avis, si tu attend quelques années, les réfugiés climatiques, les mauvaises conditions sanitaires vont aider, ainsi que la criminalité qui va augmenter du fait de la promiscuité. Mais bon ce n'est pas vraiment ce que je souhaite.

Coloniser d'autres planètes c'est bien, mais le faire en conservant la notre c'est mieux.
Il faudrait qu'on puisse s'accorder sur la protection de l'environnement, et une efficacité énergétique. Aujourd'hui, le photovoltaïque est trop polluant et peu rentable (énergétiquement parlant, c'est à dire entre le coût énergétique nécessaire pour produire le panneau et le recycler face à l'électricité qu'il va produire), l'éolien n'est pas beaucoup mieux (ça fait beaucoup d'acier et de carbonne), ... Je souhaite que le projet Iter arrive vraiment à faire quelque chose, que le réacteur se mette à tourner rapidement et qu'on puisse avoir une vrai source d'énergie, très importante, et ne polluant pas. Ca règlerait pas mal de problèmes.

Niveau financier, il faudrait réussir à changer de modèle économique, le capitalisme a fait son temps et on arrive au bout du truc, avec toute la corruption et tout que ça peut engendrer.
Mais je n'ai pas de solution à proposer.

Niveau avancées technologiques, on pourrait du coup avoir des ouvriers robots, ce qui permettrait de ne plus laisser les tâches ingrates aux humains, et de pouvoir avoir un niveau de vie décent. Pouvoir supprimer la classe pauvre, voir également la classe riche/très riche, et avoir une classe moyenne et aisée avec moins de disparités. Cela relèvera le niveau social, le niveau d'hygiène, baissera la criminalité et augmentera la sécurité (autant face à la criminalité qu'aux catastrophes naturelles, dans le sens où on pourra mieux préparer les habitations et ne pas avoir des maisons qui s'effondrent au moindre tremblement de terre).

Malheureusement, le titre de ce topic étant "Utopie", je suis très pessimiste quand à la réalisation de l'un de ces points.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 12:10:28
Remouk :
Il y aurait une extinction de masse, certes, mais comme celle qui a eu lieu à la fin du crétacé, des espèces survivraient, et avec le déménagement de l'animal humain, pourraient reprendre un cycle darwinien, ce serait certainement la fin de l'ère des mammifères mais autre chose prendrait leur place (et il en resterait certains parmi ceux ayant la plus grande capacité d'adaptation.


Shlafenflarst :
Je ne suis pas démocrate, on est pas obligé de penser comme moi, mais je considère qu'il vaut mieux un système dictatorial bien géré qu'une démocratie mal gérée et corrompue.

En outre, pour le "post apocalyptique", c'est pour forcer les humains à quitter la terre, et si possible, l'oublier, qu'elle devienne une sorte de "légende", tandis que l'humanité devienne une espèce pouvant s'établir n'importe où.




Bien évidemment, je suis le seul à trouver que ce serait une bonne idée, après tout, personne n'aimerait vivre dans l'utopie de quelqu'un d'autre ^-^
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 12:17:25
Je suis assez d'accord avec Woofy. Après je pense que le point central, c'est le capitalisme tel qu'il est aujourd'hui. L'aspect écologique ne sera jamais traité sérieusement tant que seront au pouvoir des gens dont le seul intérêt est financier, etc.

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du revenu de base, mais c'est quelque chose de réalisable (sauf que c'est aux pouvoirs en place de le faire et ça ne risque pas d'arriver) et qui serait, je pense, bénéfique pour tout le monde. Dans le genre utopique (sauf que c'est crédible), c'est vraiment un truc que j'aimerais voir arriver.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 12:30:12
Citation
Original Sin
il vaut mieux un système dictatorial bien géré qu'une démocratie mal gérée et corrompue

La démocratie, au sens véritable du terme, est une utopie, et notre société actuelle en est bien loin.

Sinon, un petit extrait de Wikipedia :

Citation

L’utopie (mot forgé par l'écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut. C'est un genre d'apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme la Callipolis de Platon ou la découverte de l'Eldorado dans Candide) ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie (l'abbaye de Thélème dans Gargantua de Rabelais en 1534), souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps.

Une société parfaite sans injustice. Une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie.

Comment peut-on imaginer vivre heureux et en harmonie dans un systèm basé sur l'injustice, la répression, voir la terreur (dictature, empire, pseudo-démocratie capitaliste, monarchie, ou n'importe quoi du genre) ? À moins d'user massivement de lobotomie et autres lavages de cerveau, je vois pas comment ça peut être possible.
La liberté de tous les êtres vivants est pour moi une condition sine qua non pour une utopie digne de ce nom. Ton système en est donc l'antithèse.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/11/13 12:31 par Shlafenflarst.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 13:58:50
Je suis d'accord sur le point de vue dictatorial. Techniquement, les gens sont pas plus heureux depuis qu'on leur demande leur avis. C'est vrai, si on y réfléchit, la démocratie, c'est donner le pouvoir à un tas de cons, mal informés, incapables de voir plus loin que leur pouvoir d'achat et leur fête de la saucisse, de choisir leur leader national.
Moi je pense, qu'il faut une main forte pour gérer la population, les intérêts de l'Etat et toutes ces conneries. Mais quand on donne à une personne la possibilité d'être le chef suprême et d'avoir le contrôle sans remise en question, bah cette/ces personnes récupère(nt) un maximum d'avantages pour elle(s) et leur(s) clan(s) et au final, un système corrompu se développe pour que le bas de l'échelle sociale puisse avoir accès aux services les plus simples.
Donc voila, dans mon monde parfait, les gens seraient ce qu'ils sont maintenant, bourrés de défauts et de qualités. Et il y aurait, quelques personnes, purement altruistes, totalement désintéressées, capables de gérer de manière quotidienne les grandes décisions permettant au monde de continuer à se développer, et tenant la population et ses écarts d'une main de fer sans procéder à des massacres et sans avantager son propre clan.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 14:07:01
Citation
Original Sin
"si vous aviez la capacité de prendre les décisions pour l'avenir du monde, dans quel sens le feriez vous aller pour que ça corresponde à votre utopie ?"
Quand j'ai lu ça, j'ai pas pu m’empêcher de penser "Vous avez 4 heures"

Sinon moi "L'inferno" de Dan Brown :.
[EDIT] : c'est un énorme spoil du livre, j'ai oublié de le mettre en spoiler

Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/11/13 14:08 par Krigz.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 14:26:57
Au final, ce qui ressort de vos utopies, c'est un genre de "dictature vertueuse", sauf que le système selon lequel s'établit une dictature fait que très souvent ce sont des salopards avides de pouvoir. Au final ce qui sépare une monarchie ou un empire d'une dictature, c'est la légitimité qu'on accorde à son dirigeant. Et la légitimité c'est quand même vachement subjectif, non?

Tout ça me fait un peu penser aux idées d'Anakin Skywalker, qui tient a peu près ce discours, et qui se retrouve Grand Vizir d'un Empire intergalactique totalitaire (désolé pour la référence, ça vient du 2ème épisode de la prélogie, c'est pas le meilleur :/)

J'ai pas vraiment de solutions, je pense pas que l'humanité soit dans une impasse, et je pense que même si on est trèèèèèèès loin de la perfection, on est quand même sur la bonne route.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 14:34:26
Je suis assez peu d'accord sur le fait que nous sommes sur la bonne route. Certes, il y a dans les pays occidentaux, moins d'écart entre riches et pauvres qu'il ne pouvait y avoir par exemple au moyen-âge, le racisme est moins important, on ne brûle plus les noirs sur la place publique. Mais au final, maintenant, la plupart de la population à un accès illimité à l'information, et est totalement incapable de s'en servir correctement.
Le pire, c'est que certains se servent d'Internet pour récupérer des bribes d'informations par ci par là et en pondre des théories complètement ahurissantes.
Je pense qu'on est loin de la perfection, et qu'en plus, on fait du surplace.
Re: Utopia
lundi 11 novembre 2013 23:32:37
EDIT : Vie privée

Modifié 2 fois. Dernière modification le 07/12/13 12:12 par tsunami33.
Re: Utopia
mardi 12 novembre 2013 00:26:33
Citation
MkarlT
[…] C'est vrai, si on y réfléchit, la démocratie, c'est donner le pouvoir à un tas de cons, mal informés, incapables de voir plus loin que leur pouvoir d'achat et leur fête de la saucisse, de choisir leur leader national. […]
Non justement pas ! De nos jours la plupart des pays se disent démocratique alors qu'aucun des ces pays ne l'est (ou alors il faut me le dire, que je déménage). Le meilleur exemple est quand même la République populaire démocratique de Corée… Du coup on a une image faussée de ce qu'est une démocratie.
Il faudrait mettre en place un système où le peuple serait souverain et déciderait ce qui est bon pour lui. Bien sur, il faudrait complètement changer le système actuel et surtout il faudrait que les gens réapprennent à penser par eux-même… Deux choses vraiment utopiques.
Pour complément d'information, jetez une oeil la dessus si vous avez le temps : TEDx: La cause des causes
Re: Utopia
mardi 12 novembre 2013 00:39:35
Citation
tsunami33
J'ai concernant l'avenir du monde un avis que je n'ai retrouvé absolument nul part ailleurs. En fait je ne le considère pas comme important/intéressant.
Je m'explique, ma vision du monde n'est pas macroscopique mais plutôt atomique voire plus petite ;)
On peut ainsi considérer l'humain comme un simple assemblage de molécules qui réagissent entre elles de manière presque logique (la physique quantique vient foutre le bordel dans la logique quand on descend trop bas). Ainsi, un neurone n'est qu'une structure et un cerveau qu'un immense réseau formé de cette structure et de quelques autres.
On peut ainsi voir que les réactions des gens aux événements qui font partie de leur vie sont théoriquement prévisibles. Ainsi tout l'univers n'est qu'un enchaînement de faits inintéressants. S'intéresser à ce que va devenir la vie c'est un peu comme s'intéresser à un Conway's Game of life.
A partir de là, il faut faire un certain nombre de concessions. Déjà, le concept d'âme d'une personne n'est là que pour nous rassurer. Idem pour l'idée d'une entité toute puissante.
Ce qui me fait penser que ma théorie a des chances d'être vrai c'est que c'est une des plus difficiles à accepter.

Bon j'ai tout lu, mais je vais revenir sur ça.
L'autre jour je lisais un article sur les exoplanètes et tout ça. Et la le truc qui frappe c'est que pour l'instant la Terre est la seule planète connue a abriter ce qu'on appelle "la vie"; Mais au final la vie c'est quoi? De la matière qui s'est organisée d'une certaine manière et qui organise la matière d'une certaine manière également.
On se parle avec un ordinateur et une connexion internet, mais au final finalement c'est jamais que de la matière, la même qui compose les étoiles, les planètes etc.

Comment en est-on arrivé là? A être capable de penser? A être capable d’interagir avec notre environnement? C'est tout même absolument fantastique d'être seuls à pouvoir construire des monuments, réfléchir sur des problèmes complexes.

Du coup la vie c'est quoi? De la matière avec un peu de chimie? C'est trouve ça dingue, l'homme est une formidable machine tout de même.
Oui, même toi qui est con comme une bite, tu fais partie de ce que seule la Terre abrite : le vie.
Re: Utopia
mardi 12 novembre 2013 02:24:35
Tu sais le game of life peut être vraiment intéressant. Il est possible de créer des choses vraiment évoluées à partir des quelques règles basiques qui sont données. Il y a des choses de pure folie tant elles sont complexes et ingénieuses. Tu peux trouver ça sur youtube si tu cherches "game of life" comme cette vidéo qui illustre parfaitement bien ce que je veux te dire.
Personnellement même ces magnifiques structures, si ingénieuses et incroyables qu'elles soient, n'en sont pas moins des structures. Le cerveau humain est encore 1000 fois au dessus du game of life, mais c'est le même principe :) C'est tout ce que je voulais dire.

Citation
Charly32
Oui, même toi qui est con comme une bite, tu fais partie de ce que seule la Terre abrite : le vie.
Je dois le prendre comment ? :-°
Re: Utopia
mardi 12 novembre 2013 07:40:19
@ Babloulinet :
si tu veux une vraie démocratie, il y a bien la Suisse, avec leur système de référendum d'initiative populaire, ce n'est pas encore un pays parfait au regard des démocrates les plus engagés, mais ils ont tous les outils pour prendre en main leur vie.


Mais bon pour moi la démocratie, c'est embêtant parce que la majorité des gens sont cons, donc ça devient vite de l'idiocratie. Quand on voit le nombre de gens qui ont voté pour Hollande juste pour le slogan "le changement c'est maintenant", sans connaître son programme ...
(attention, je ne traite pas d'idiots ceux qui ont voté pour lui en leurs âmes et consciences après avoir lu son programme, ceux là ont juste des opinions différentes des miennes, mais ils sont nombreux à avoir juste pensé : "Sarkozy c'est le méchant, donc Hollande c'est le gentil, moi je suis avec les gentils, je vote Hollande" )



@ Remouk
Le revenu inconditionnel de base, je suis viscéralement contre, autant je suis pour une meilleure prise en charge des soins de chaque citoyen, un revenu léger pour les étudiants pour compléter le fait qu'ils ne peuvent généralement pas travailler plus qu'un mi-temps, ...
autant que des gens puissent recevoir toute leur vie un revenu sans rien foutre, je trouverais ça scandaleux. Je trouve au contraire qu'il faut diminuer drastiquement les aides de ceux qui ne travaillent pas et ne cherchent pas à travailler.
Parce que l'argent du revenu inconditionnel de base, il viendrait des cotisations sociales de ceux qui travaillent, or moi, quand je travaille, c'est pour me nourrir moi, pas pour engraisser un tas d'improductifs.
Re: Utopia
mardi 12 novembre 2013 10:33:23
Dans "La belle verte", il y a une belle description d'un monde utopique, selon des critères auxquels je suis sensible. Je conseille le film, il n'est pas tout récent mais il est vraiment agréable.

Sinon il y a tant de choses à dire sur les sujets évoqués ici que je ne sais pas par où commencer, ni si je peux me permettre d'en parler correctement.

Je suis d'accord avec le fait qu'un système utopique pour moi ne serait capitaliste. Malgré tout, même si c'est un modèle qui a fait son temps, je ne suis pas d'accord pour dire que le capitalisme s'essoufle. Le capitalisme s'autoalimente, et il n'a pas de fin. Il crée des dépendances, et dispose de tas de mécanismes d'auto-défence, comme le fait qu'aujourd'hui nous ne sommes plus gouvernés par une poignée d'homme, comme notre démocratie nous le ferait croire volontier, mais par des concepts, des chimères, nés de nos mains : les lobbies. Ces derniers sont les tentacules du capitalismes, ses sbires, sa matérialisation en quelque sorte. Si le capitalisme était une religion, les lobbies seraient les pouvoir cléricaux.

Bref, pour que le capitalisme disparaisse aujourd'hui, il faudrait un choc radical dans l'esprit de tellement d'êtres humains, que c'est presque inconcevable.

Sinon pour recoller au maximum au topic, un monde utopique pour moi ne le serait pas forcément pour qui que ce soit, pas même pour un moi futur. Par exemple, aujourd'hui ce pourrait être un monde peuplé exclusivement de femmes aux formes merveilleuses et aux moeurs légères. Il y aurait très peu d'homme en dehors de moi. L'argent aurait disparu, chacun fournirait un effort qui participerait au bien commun, cet effort lui permettrait de recevoir les biens fondamentaux à son existence (nourriture, eau, hygiène) mais ne lui donnerait aucunement accès à des bien superflus (confort, loisirs), ces derniers ne seraient accessibles que par des efforts complémentaires qui ne participeraient pas nécessairement au bien commun mais engagerait la personne dans un échange.
Imaginons que je vive des années dans un monde de ce type, peut être que le sexe ne m'attirerait plus autant suite à une sur abondance, et que lassé, j'aurais en tête autre chose. Bref, non seulement nous ne souhaitons pas tous la même chose, mais ce qu'on veut aujourd'hui n'a pas forcément valeur demain...
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 13:55:10
- Définir et imposer des limites à la population, au gaspillage et, surtout, à la consommation. Opérer la distinction entre "bien communs" et ressources économiques
- Taxer les transactions financières pour décourager la spéculation, et utiliser leurs revenus pour des programmes sociaux et écologiques
- Libérer le commun des mortels de la nécessité de travailler grâce à l'omniprésence des automates, qui permettra de surcroît de financer un revenu de base inconditionnel ou des dérivés (impôt négatif, système de crédits individuel et inconditionnel, etc.)
- Eradiquer les menaces écologiques par la géo-ingéniérie, l'utilisation d'énergies propres, plus de normes, de programmes, etc.
- En parlant d'énergies, favoriser l'émergence de la Troisième Révolution Industrielle
- Favoriser la connaissance par des voies éducatives alternatives, et l'apprentissage de métiers directement sur le lieu de travail
- Développer les nouvelles thérapies, notamment la thérapie génique. Poursuivre les avancées dans la lutte contre les handicaps de toutes sortes (par exemple, prothèses et cellules souches pour les handicaps physiques)

Tout ça est ou sera bientôt réalisable.
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 15:36:45
Tout cela ne règle pas le problème de la surpopulation.
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 17:48:26
Quelle surpopulation ?
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 17:57:47
Déjà, plus de richesse et plus d'instruction = moins de fécondité.
Mais, je préconise de :

- mettre en place des mesures inspirées du planning familial presque partout, comme en Iran
- poursuivre la recherche et le développement de moyens de contraception efficaces et bon marché pour les deux sexes

Et je poursuis :

- proposer aux criminels une vasectomie en échange d'une réduction de peine
- nettoyage des océans et recyclage lucratif de leurs déchets par la technique de Boyan Slat
- peines de prison prévues contre les dirigeants des entreprises abusant de leur position dominante
- passer à la semaine de 10 jours avec 3 jours de repos, pour donner plus de temps libre aux gens tout en gagnant en efficacité économique
- imposer dans toutes les écoles du monde l'apprentissage d'une même langue
- promouvoir le végétarisme et l'entomophagie
- etc. avec le désarmement, la reconnaissance et la légalisation de différentes formes d'objection de conscience, et ainsi de suite.
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 21:26:22
Citation
Abrutimaru
- proposer aux criminels une vasectomie en échange d'une réduction de peine
Est-ce bien la population qui participe le plus au taux de natalité?

Citation
Abrutimaru
- passer à la semaine de 10 jours avec 3 jours de repos, pour donner plus de temps libre aux gens tout en gagnant en efficacité économique
Accumuler la fatigue sur 2 jours de plus n'est peut être pas des plus productif :/

Citation
Abrutimaru
- imposer dans toutes les écoles du monde l'apprentissage d'une même langue

Coupaing <3

Citation
Abrutimaru
- promouvoir le végétarisme et l'entomophagie
Je pense que ça viendra à moyen terme, avec la hausse du prix de la viande (au moins le végétarisme, l'entomophagie ça sera plus dur à faire entrer dans les consciences).
Au bout d'un moment il sera compliqué de continuer à baisser en qualité pour satisfaire la demande, et on en reviendra à une alimentation moins riche en viande. Pour ma part je consomme de la viande moins régulièrement, mais quand j'en consomme je me fait plaisir avec un bon morceau.
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 22:01:50
Citation
Abrutimaru
Déjà, plus de richesse et plus d'instruction = moins de fécondité.
Prémisse irréaliste, donc.
L'instruction sans doute, la richesse pour tous, tu peux rêver.
Nous ne le sommes que parce que d'autres sont pauvres.
Re: Utopia
vendredi 13 mars 2015 22:17:34
Citation
Shlafenflarst
L’utopie (mot forgé par l'écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut. C'est un genre d'apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme la Callipolis de Platon ou la découverte de l'Eldorado dans Candide) ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie (l'abbaye de Thélème dans Gargantua de Rabelais en 1534), souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps.
Et donc comme société parfaite, orignal sein propose la Shoah, et abrutimaru plus d'axoa. Ça fait envie. Même si à choisir je préfère l'hiver nucléaire aux végétariens.
Pour ce qui est de l'entomophagie, je n'ai jamais compris le problème : je mange des escargots, des bulots, des crevettes : une sauterelle n'est jamais qu'une crevette ailée. J'ai mangé du ver à soie à chacun de mes voyages au Vietnam, c'est très bon quand c'est bien préparé et dégueu quand c'est raté. Comme n'importe quel autre aliment, quoi...