Salut! Identification

Recherche avancée

Quelle est votre valeur ajoutée ?

Envoyé par Lester Burnham 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 12:47:54
Enfoiré de monsieur Gondrant... Etant plus jeune, j'avais un prof qui n'avait pas le même sens de l'humour que moi. Un jour fait comme tous les autres, mon nez de clown enfoncé dessus, il m'avait sorti cette réplique cinglante:
"Quelle est la valeur ajoutée de ta phrase ?"

Ma raie partie, me laissant seul et démuni, je ne trouvai rien à répondre. Alors que si je venais de dire à Vanessa qu'on voyait son string dépasser, c'était pour pas mal d'excellentes raisons, parmi lesquelles amuser mes petits camarades et faire comprendre à Vanessa que si ça l'intéressait, pendant la pause de ce cours soporifique, je lui montrerai mon Pokémon en échange de sa raie pour le coup bien en place.

"Dis donc Monique, où veut-il en venir ? Roger aurait-il pris possession de son corps ? Son traitement suit-il son cours ?"
No panic, un jeu Mattel, on y vient. Ça va devenir concret, en un mot parce que cret ne veut rien dire à mon grand désespoir. "Mais quelle lourdeur (71 kg au dernier recensement, oups trompé de topic et de type de taille)."

Nous y voilà. Dans la vie de tous les jours, enfin dans la vie quoi, la vie saute pas de jours, que préconisez-vous pour tenter de rendre le monde meilleur ? Des petits gestes du quotidien qui peuvent changer votre existence et dans l'idéal celle des autres.

Je commence avec quelques pistes qui n'engagent que moi:

Piste verte:
Tous les matins, pour sortir de mon parking, une tripotée de connards trop pressés d'aller au travail ne me laissent pas passer alors qu'un feu rouge les attend 50 mètres plus loin. Quand une cougar à qui j'ai montré mon appareil dentaire (c'est comme ça que je l'appelle vu où il va finir) par la vitre me laisse enfin m'insérer, je maudis intérieurement les sales cons de devant.
Et puis j'arrive à une intersection avec un cédez-le-passage et là, je vois un con qui voudrait bien passer. Le diable à ma gauche me dit de sa voix suave: "rappelle-toi tous ces saligauds (il a carrément employé le terme "enculés" mais je déteste la vulgarité), pourquoi tu perdrais ton temps alors que ce type là, ce con avec son bouc sous le menton (comment peut-il conduire avec ça ?) si ça se trouve hier matin, il faisait partie de la brochette de bâtards. Et l'ange à ma droite de rétorquer d'un air rachidien (un ange presque arabe, on aura tout vu): "peut-être que si tu le laisses passer, il s'en souviendra et il le fera à son tour à quelqu'un d'autre, et ainsi de suite."
Je prends le risque et je le laisse passer. La courtoisie.


Piste bleue:
Un mec me sort une connerie plus grosse que son ombre. Cette phrase ne veut rien dire mais je l'aime bien. Avant, j'avais tendance à acquiescer histoire de ne pas perdre mon temps. Et puis j'allais aux putes. Du coup mon temps était quand même perdu et je gagnais une chaude-pisse (dans quel genre de cas une pisse est froide ?). Maintenant, je prends le temps d'écouter et d'essayer d'aider par mon honnêteté. Du genre quelqu'un qui se trouve des excuses sur des trucs inutiles. "Ouin ouin, je cours moins vite depuis mon amputation des jambes". CalmOscar, je vais essayer de te donner un avis objectif. On sait tous que les excuses n'encouragent en rien à aller de l'avant. Elles ne permettent souvent pas d'apprendre de ses erreurs mais au contraire de se conforter dedans. Je me soulage en lui disant clairement ce que je pense. Et j'espère le soulager un peu également. La franchise.


Piste rouge:
Ce matin, j'ouvre ma boîte mail. Elle hurle, elle souffre, je la referme. entre-temps, j'ai vu un message d'une cliente irlandaise, sans un petit "Hi" ou un petit "Dear', un truc bien moche bien agressif, bien comme j'aime pas. Avec en petit bonus la direction en copie. Il fut un temps où j'aurais envoyé une réponse cinglante considérant que le client avait beau être roi des cons, je n'étais pas prêt à baisser mon froc pour ce genre de futilités. Et la direction m'aurait appelé pour me dire que ça serait bien que j'me calme et que je prenne des congés. Ce matin, j'ai répondu par un "Dear ...", un "Have a nice day" et un "Best regards" (bon ok ça compte pas ça). En retour, j'ai eu droit à un mail détendu, positif, et un petit smiley souriant même pas sexuel. La politesse.

Piste noire:
"Il faut toujours voir le ver à moitié plein, il y a plus à manger."
Karine, Koh-Lanta VIII

Les trois premières pistes avaient pour but de montrer ma vision des choses, à savoir qu'en étant positif et plein d'espoir, on peut changer les choses avec des bouquets de roses. Enfoiré.
Je suis convaincu qu'en partant des actes micros on peut faire beaucoup et ne pas céder à la facilité de la goutte d'eau dans l'océan". L'océan, c'est des milliers de gouttes d'eau. Alors d'accord, certaines gouttes sont plus jolies, plus grosses, sentent plus fort, essayent de passer des frontières ou ne vous laissent pas sortir de votre parking. Elles violent vos femmes et prennent votre travail, mais franchement, qui voudrait ramasser les crottes parisiennes tous les matins ?

Positivons !
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 12:54:29
C'est pas faux
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 12:58:29
Citation

me laissent pas passer alors qu'un feu rouge les attend 50 mètres plus loin.
Un arrêt est couteux en énergie, en tant que piéton, s'il n'y a qu'une ou deux voitures, je les laisse passer pour éviter qu'elle ne s'arrêtent. Bon quand c'est une file ininterrompue, faut bien que je traverse à un moment donné.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 13:08:25
ça me rappelle le film "Un monde meilleur", avec les gosses qui ont comme projet scolaire de trouver une solution pour améliorer le monde. Je l'avais trouvé sympa dans le concept, mais un peu cucul.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 13:45:00
Je pense que ne pas me reproduire est déjà un beau cadeau de ma part à la planète, ca suffit comme valeur ajoutée?
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 14:32:32
Les esprits des traqués se rendent contre !
J'allais justement écrire un post dans cette veine (je ne parle pas de la cave, je la laisse à Ori).

Connaissiez vous les aventures de super lambda ?
Super Lambda est doué d'un pouvoir de réflexion hors du commun. Son super pouvoir lui permet de détecter et de comprendre les injustices qui agitent son monde. Il ne sait pas tout résoudre, mais il peut a minima proposer et appliquer des solutions à son échelle.

Malheureusement, Super Lambda vit mal l'isolement dans lequel il est plongé. Le fait qu'il soit le seul à même de débrouiller les problématiques les plus compliquées fait de lui un paria. Les gens s'arrachent ses conseils, mais on le regarde comme un monstre de foire. Alors Super Lambda inhibe ses super pouvoirs, il se drogue et boit tant et si bien qu'il se fond dans la masse.

Super Lambda n'est pas issu des univers fictionnels tels Marvel ou DC Comics, c'est toi, moi, et pas mal d'autres enculés qui peuplent notre planète, et peut être que si on s'abstenait tous de tomber dans la facilité de l'abrutissement, nos initiatives seraient partagées et nous nous sentirions moins seuls.

Peut être alors que notre valeur ajoutée, couplée à celle des autres suffirait à faire changer la situation globale, dans le bon sens.

Peut être.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 14:46:00
Ouep Ori, je pense que ce geste exonère même ta descendance en termes d'actions du style, tant ce sacrifice est noble de ta part.

Pour te répondre Lester, trucs en vrac qui me viennent à l'esprit, sans tout développer :
  • Tenter de positiver. Ça sonne con je sais, mais lors de journées moroses ou chiantes à souhait, se concentrer sur quelque chose d'agréable le soir ou le week-end suivant allège pas mal. D'autant que notre mauvaise humeur - tout comme une humeur guillerette - a tendance à se répandre facilement entre amis ou proches.
  • Essayer au maximum d'être ouvert aux soucis des autres, et faire preuve de tolérance et d'empathie, même si on a soi-même ses propres problèmes. Se dire qu'on est chacun un individu avec ses désirs, ses craintes, etc., et que le monde ne tourne pas autour de nous. Rester humble évite parfois beaucoup de soucis et favorise les échanges.
  • Un petit geste ne nous coute rien et peut parfois embellir plus qu'on ne le croit un quotidien. Exemple con vécu y a 5 minutes : il pleut comme vache qui pisse ici, et j'ai partagé mon parapluie avec un collègue que je connaissais pas qui était en train de marcher sous la pluie. Ça m'a rien couté, mais je pense qu'il a apprécié le geste. Bref, essayer de maximiser ces petites intentions envers notre prochain, c'est assez simple en plus.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 14:52:55
Citation
RogerLAmer
Malheureusement, Super Lambda vit mal l'isolement dans lequel il est plongé. Le fait qu'il soit le seul à même de débrouiller les problématiques les plus compliquées fait de lui un paria. Les gens s'arrachent ses conseils, mais on le regarde comme un monstre de foire. Alors Super Lambda inhibe ses super pouvoirs, il se drogue et boit tant et si bien qu'il se fond dans la masse.

Je trouve cela relativement pessimiste.
Je pense - et c'est ma foi dans la bonté individuelle de l'être humain on va dire - que tout un chacun est capable d'appréhender ou de comprendre les situations dont on parle ici. A des échelles différentes sans doute oui, mais il existe selon moi une résonance chez tout le monde.
Le problème, c'est que pour faire vibrer cette corde particulière, faut parfois y passer pas mal de temps. Certains ont cette fibre qui est très développée des le début, pour d'autres cela s'instaure par le dialogue ou des actes concrets. Mais j'aime pas trop l'image du prophète que ta métaphore véhicule, comme s'il n'y avait que quelques personnes éclairées tandis que la masse était dans l'ignorance crasse.
(Ma réponse est assez abstraite, y a peu d'exemples réels, j'espère que c'est quand même compréhensible.)
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:17:43
Roger a au moins le mérite d'ouvrir les yeux mais je ne suis pas convaincu non plus par l'angle choisi. En étant négatif, tu as deux choix : entraîner des dizaines d'autres avec toi vers le bas ou avoir la chance de croiser un optimiste comme SpiralP(a)d (j'adore ce surnom putain) qui te fera relever la tête.
Etre optimiste ne veut pas dire qu'on ne prend pas conscience des très nombreux problèmes qui nous entourent. Etre optimiste, c'est bien souvent notre plus belle arme.
Le sourire est contagieux et rend beau. Regardez-vous dans la glace et vous verrez la différence.
L'optimisme est à rapprocher de l'altruisme. On peut remarquer que bien souvent, les personnes les plus pessimistes ne font pas grand chose pour que cela change et préfèrent adopter la politique de l'autruche.
Tandis que les optimistes choisissent plus fréquemment d'affronter les problèmes et s'ouvriront plus facilement aux autres.

Concernant la mode des "free hugs", j'ai du mal à y voir quelque chose de constructif et de réellement positif sur le long terme. Je trouve que c'est l'équivalence du chapeau chez les excentriques superficiels. Le chapeau et rien d'autre dessous. Histoire de se donner bonne conscience, on prend quelqu'un dans ses bras mais on ne passe pas de temps avec lui, on ne l'écoute pas, il n'y a pas réellement d'échange.

Proposer son aide à son voisin qui remonte ses courses, surtout si il porte une jupe, ça peut être cool aussi.

Sources: absolument aucune mais je suis optimiste, vous allez en trouver en cherchant un peu.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:23:34
"Souviens-toi qu'il existe deux types de fous : ceux qui ne savent pas qu'ils vont mourir, ceux qui oublient qu'ils sont en vie."

Matthieu Ricard
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:24:46
Après on peut sourire et respirer la joie de vivre tout en étant fataliste à souhait et en prophétisant des guerres civiles, l'extinction de l'humanité, etc, etc ... ( quoi que l'extinction de l'humanité c'est un peu optimiste )

Exemple : moi :D
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:31:24
Ouais, sers-nous un p'tit Ricard Lester, hips.
Il a raison n'empêche le bonze, je pense que "Memento mori" est l'une des maximes les plus importantes à ne pas perdre de vue.

Et oui justement Ori, j'ai personnellement du mal à cerner les gens comme toi quand j'en croise (que très peu, ouf !).
Y a une part d'électron libre disons, une sorte de "destinée commune" vers laquelle tu ne tends pas et c'est troublant quelquefois.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:33:46
Tu serais le premier à aider une petite vieille dans la rue Ori, ça ne prend plus, on te connaît !

A la limite si t'es souriant, ceux qui te croiseront te trouveront sympathique quand même, tu n'auras pas le temps de leur exp(l)oser ton projet à tous. Tu contribues au bonheur national brut, ça devrait plaire à ta fibre patriotique... :D
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:42:36
Citation
Lester Burneman
Tu serais le premier à aider une petite vieille dans la rue Ori, ça ne prend plus, on te connaît !

Bah ouais, évidemment, surtout si elle a plus de dent, ça fait de super turluttes de remerciement :D


Mais en fait autant je conçois qu'on positive, simplement pour soi même, parce que c'est quand même plus agréable de vivre en sautillant et en chiant des papillons qu'en tirant la gueule dans le métro, ... autant je ne vois pas particulièrement l'intérêt de considérer qu'il faut le faire parce que ça va rejaillir sur les autres ^^ Après tout, la foule n'est composée que d'anonymes avec lesquels, pour l'immense majorité, on n'entretiendra jamais le moindre contact à part peut être faire la course pour avoir la place à l'ombre sur la terrasse du café.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 15:59:17
J'suppose que c'est ce dont parlait Lester en évoquant l'altruisme non ?
D'un point de vue personnel, je trouve que c'est vachement valorisant (pour soi) de réussir à transmettre un peu de bonheur, même à des individus lambda. En plus, on peut penser à la fameuse théorie du battement d'aile du papillon, et se dire que notre petit acte en soi a déclenché une suite d'événements qui à terme pourront peut-être changer une vie ?
C'est ptet des conneries bouddhisme new age, mais j'aime à penser que le bien que l'on fait se répercute d'une quelconque manière sur soi. Et je ne parle pas d'égoïsme ici, donc pas d'actes uniquement motivés par un éventuel retour.

Évidemment, si on s'en fout du bien-être de son prochain, ca fonctionne pas :P
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 17:03:22
Citation
SpiralPad
Citation
RogerLAmer
Malheureusement, Super Lambda vit mal l'isolement dans lequel il est plongé. Le fait qu'il soit le seul à même de débrouiller les problématiques les plus compliquées fait de lui un paria. Les gens s'arrachent ses conseils, mais on le regarde comme un monstre de foire. Alors Super Lambda inhibe ses super pouvoirs, il se drogue et boit tant et si bien qu'il se fond dans la masse.

Je trouve cela relativement pessimiste.

Euh, j'ai écrit ca peut être un peu rapidement mais l'idée c'était de dire qu'on avait tous un super pouvoir, que super lambda c'était toi, c'était moi, c'était tout le monde, et que tout un chacun ferait mieux d'arrêter de s'abrutir, et de commencer à utiliser sa capacité à la réflexion plutôt que d'accepter sa situation et d'endormir les soucis dans l'alcool, les séries TV, les livres de fiction, les jeux vidéos, et autres formes abrutissantes de passe temps.
Re: Quelle est votre valeur ajoutée ?
mardi 25 août 2015 17:28:48
Ah OK, désolé pour l'incompréhension !
Je partage largement davantage ce point de vue du coup :)