Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
vendredi 30 octobre 2015 20:44:08
Idoshe nous parle du kickstarter de son ami, donc je ne tiens plus, il faut que j'exprime ce qui me gêne dans cette notion de crowdfunding.

Tout d'abord, il faut bien comprendre qu'on évolue tous dans un système purement capitaliste, qu'on le veuille ou non. On peut boycotter certaines marques, avoir un comportement le plus éloigné possible de ce que les valeurs du capitalisme représente, tout notre pays est organisé autour de cela et c'est difficile d'en échapper.

Dans ce contexte, voici en quelques points la raison pour laquelle je pense que le crowdfunding est néfaste à long terme.

Comme exemple illustrant mes propos, je reprends le kickstart d'un jeu vidéo. Une équipe de passionnés demande 50k€ pour finaliser leur projet et donner naissance à leur jeu.

# Mais comment ça fonctionne ?
Alors le crowdfunding tel qu'organisé aujourd'hui par plusieurs sites est très simples. Vous faites une présentation la plus belle possible, un titre le plus aguicheur possible, vous la publiez sur le site que vous estimez être le plus adapté (voire sur plusieurs sites mais là c'est vraiment être un enculé de base), et vous attendez de toucher les pépètes.

Dans le détail : vous donnez un objectif et une date limite. Si l'objectif est atteint avant la date limite, vous touchez l'argent, sinon tout est reversé aux donateurs.

Pour motiver les dons, la plupart des sites de kickstart demande de proposer des goodies relatifs au projet. Genre tu donnes 5€ tu reçois un fond d'écran à l'effigie du jeu. Tu donnes 50€ tu reçois une copie du jeu. Pour 100€ c'est une version collector. Pour 500€ tu as le droit à une journée dans les locaux de l'équipe, pour discuter avec les développeurs. Pour 2000€ t'as une pipe.

# Les avantages !
GENIAL : les petites équipes indé peuvent enfin sortir des jeux et bénéficier de moyens comparables aux gros studios, pour peu qu'ils aient de bonnes idées.
GENIAL : les jeux qui sortent sont ceux plébiscités par les joueurs, plus ceux du tonton de la nièce du directeur de projet d'Ubisoft, donc on n'aura de meilleurs jeux !
GENIAL : je suis développeur ou game designer mais je ne trouve pas de taf dans les grosses boites parce qu'elles paient une misère et prennent que des mecs qui ont bac + 5 spécialisé dans ces fonctions, je peux enfin créer mon propre projet et avoir une chance de réussir !

# Les alternatives et les systèmes qui fonctionnent en ce moment
Les dons ce n'est pas nouveau. Certaines initiatives bénévoles sont entretenues comme cela, comme Wikipédia, et les ONG / associations caritatives n'ont d'autre moyen si ce n'est l'apport gouvernemental. Mais ce qui change, c'est que plutôt que de financer de la survie ou de la connaissance, des sujets de fond liés à des valeurs humaines importantes, on finance tout et n'importe quoi. Du loisir au délire le plus complet.
On s'adresse à des classes sociales aisées puisqu'elles peuvent investir dans un sujet bien au dessus de la simple survie. Et ces thunes, même si les gens font ce qu'ils veulent de leur argent, (je ne me permettrais pas de juger, je ne donne à personne, ce n'est pas mieux), sont à mon sens des dons en moins pour les associations / ONG.
Dans le même genre, il y a l'argent investi dans les streams. La souscription à une chaine twitch / les dons aux joueurs sont autant d'argent que des classes sociales aisées peuvent investir dans l'entraide, et qu'ils choisissent de donner à des gens de leur classe dont ils soutiennent les initiatives plutot qu'à des gens vraiment dans le besoin sur le plan de la survie. En bref ça participe au fait de creuser les écarts sociaux.

# Là où le bas blesse selon moi
Quand un investisseur injecte du capital dans une entreprise, il récupère tout ou partie de sa mise, et fait des bénéfices. Cela récompense ses efforts pour choisir les projets prometteurs, et le risque encouru s'il s'était planté.
Le public ne dispose pas de son expérience pour connaitre les jeux qui vont réellement fonctionner et permettre aux studio de fonctionner. Aurait-on en tant qu'amateurs de jeux vidéos, par exemple, kickstarté un jeu de merde comme Candy Crush ? Pourtant il a fonctionné et a rapporté beaucoup d'argent à une entreprise qui peut continuer à produire des jeux vidéos à et faire vivre des équipes de développeurs game designers etc...
Alors certes on a tous l'image du mec qui est pété de thunes, s'en met plein les fouilles sur le dos des gens méritants qui ont eu la super bonne idée et l'ont réalisée, mais il a sa part de travail, et il peut réinvestir dans le milieu, du haut de son expérience. L'argent est sans cesse réinjecté, le capitalisme fonctionne, les entreprises grossissent, et l'un des objectifs du système est atteint : on peut atteindre une certaine sécurité de l'emploi si chère à l'individu lambda qui fonde une famille.

Quand un projet est kickstarté, il n'y a ni part de la société, ni aucune rémunération en dehors du plaisir de voir le jeu sortir et peut être d'y jouer. Du coup la personne qui a fait le choix de financer ce projet ne retrouve pas de moyens pour aller aider d'autres projets du même type sauf à aller prendre à nouveau sur son propre pécule.

Du coup :
A long terme les grosses boites vont couler au profit de projets indépendant qui vont cartonner.
En effet les mecs kickstartés choppent le beurre (les recettes de leur jeu quand ils le veulent) et l'argent du beurre (l'argent des dons, qui peut dépasser leurs dépenses pour réaliser le jeu), sans rien devoir à personne (taxes de l'état ?).
Par contre ces équipes indépendantes se retrouvent à devoir assumer SEULES le risque que prenait au départ l'investisseur. L'investisseur est pété de thunes, il peut se le permettre, mais eux ? Un game designer qui a de l'expérience va se faire rare sur le marché car il changera de métier pour une fonction stable lui permettant de nourrir sa famille sans risque.
Ça va couler l'industrie à mon sens, au bout d'un certain temps.
Imaginez vous êtes le mec qui sort d'une école spécialisée dans les JV, un bac + 5 game designer en main. Comment trouver une structure qui va vous permettre de vous payer à bouffer ? Quelle est l'alternative au fait de fonder son propre projet et de trouver son équipe ? Comment les gens qui s'y lancent vont constituer leurs équipes du haut de leurs moyens réduits ?


Bref, un truc me gêne profondément dans la manière que les gens ont actuellement de dépenser leur argent, et j'ai essayé ici d'exprimer au mieux mes réserves (une petite cellule sans matelas se retrouve à assumer le risque qui implique la précarisation d'un grand nombre d'équipe qui ne réussira pas, plutôt qu'un simple manque à gagner pour un gros investisseur et l'écart creusé entre les classes sociales bourgeoises et les pauvres), mais je ne suis pas encore complètement convaincu de n'avoir pas raté des concepts importants.
Par contre j'aime bien le bras d'honneur momentané au capitalisme et à la notion d'investisseurs.

Qu'en pensez vous ?
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
vendredi 30 octobre 2015 21:37:53
Je pense que tu t'ennuies :/
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
samedi 31 octobre 2015 00:52:43
Je pense que c'est un bon système dans le fond. Cela permet de financer des projets qui n'auraient jamais pu voir le jour, car les X personnes intéressées ne se seraient jamais retrouvées. Je pense par exemple à un Crowd Funding pour une pièce d'appareil photo reflex qui a rencontré un franc succès et rendu service à quelques passionnées. Sans ce financement participatif, ladite invention n'aurai jamais vu le jour.
D'ailleurs Kickstarter est récemment devenue entreprise d’intérêt publique aux USA.

Après comme tu le dis, avec de gros projets, à plusieurs dizaines milliers de dollars, l'enjeu est tellement énorme qu'il me semble risqué de le laisser aux mains de "pseudo-investisseurs" qui se considèrent plus comme des clients "beta" que des investisseurs. Il sera plus difficile pour les "backers" de taper du poing sur la table et d'exiger des résultats. On peut regarder du côté de Star Citizen par exemple. Sans même évoquer les projets les plus foireux qui puissent exister, il y a aussi les cas où le projet a été financé, mais que finalement il soit impossible de le mener à terme. l'investissement n'est pas une science exacte.

Tu le soulignes aussi, mais à ma base, aucun retour sur investissement n'est prévu pour les donateurs. Ils ont leur contrepartie, et merci au revoir bisous.
Alors selon la nature du financement participatif, ce n'est pas bien grave : s'il s'agit de financer un évènement (comme ce qu'à pu faire Ogaming), on assiste à l'évènement et on récupère un t-shirt et on est content.
Maintenant s'il s'agit de financer un produit commercial, comme un jeu vidéo ou un produit destiné à être vendu (comme l'Occulus VR), c'est déjà plus discutable.
Certaines plateforme naissent en proposant un retour sur investissement en cas de succès du projet.

On pourra enfin noter que la réussite des CF dépend surtout de leur visibilité auprès du public. Ainsi une "potato salad", à la base une blague pour dénoncer les projets peu pertinents, a fait le tout du net et a récolté 55k$


Bref, je ne suis ni pour, ni contre bien au contraire. D'un côté c'est un outil pratique, capable d'ouvrir des portes à des projets pas forcement rentables ou jugé tels quels et qui n'auraient pas vu le jour autrement, de l'autre ça peut faire peur devant le manque de lucidité du public (on peut tromper une fois 1000 personnes etc). la multiplicité des plateformes, aux conditions de fonctionnement diverses alimentent cette espèce de "jungle" qui n'aide pas s'y retrouver. Que penser de ce genre de pratique?
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 11:44:38
Merci pour les liens !
Je reste sur ma faim sur la portée à long terme.
Le manque à gagner pour les investisseurs et le désintéressement des secteurs très touchés comme l'e-sport me semble la clef de ce qui me gène, mais je ne parviens pas encore à mettre le doigt exactement sur la raison pour laquelle globalement j'ai l'impression que le fait de kickstarter c'est mal.

Peut-être que c'est simplement la source d'inégalité supplémentaire qui me chagrine. Certains vont trimer, se faire arnaquer par moultes investisseurs, parvenir à lancer leur produit après avoir bouffé du riz pendant dix ans, et peut être se faire piquer l'idée avant de parvenir à bien le commercialiser, alors que c'était une super idée et qu'ils avaient tout sacrifié pour la réaliser, et d'autres vont récolter masse thune sans rien faire juste parce qu'ils auront bien communiqué au bon moment sur les bons sites, sans avoir fourni le moindre effort, et sans rien devoir à personne.

Bref, pour l'instant je n'ai rien de factuel, mais je suis persuadé que ce mode de fonctionnement est mauvais, et je trouverai pourquoi.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 12:15:53
Plutôt de l'avis du Doc pour ma part.
Le crowdfunding est pratique pour monter des projets qui n'auraient pas peut-être pas vu le jour par des financements conventionnels (banques par exemple). De plus, j'ai tendance à croire à une conscience morale plus développée lorsque l'on tire son argent de particulier croyant dans le projet.
En tout cas, ca a le vent en poupe, et je crois que certaines banques et professionnels de la finance tentent déjà de s'adapter à ce changement qui vient grappiller leur marge.

Concernant le manque à gagner des investisseurs, ca ne me touche que peu. Ils savent ce dans quoi ils s'engagent à priori, les contreparties offertes selon leur don, et évidemment doivent être conscients de la prise de risque qu'un tel projet représente. Je crois que la plupart des projets remboursent les investisseurs si le montant fixé n'est pas atteint, mais y a toujours le risque que le produit fini ne corresponde finalement pas aux attentes de l'investisseur.
Mais ce manque de contrôle fait partie du système en quelque sorte non ?

En revanche, y avait un exemple qui m'avait choqué récemment mais je réussis plus à remettre la main dessus. En gros, c'était une grosse boite de jeux video qui avait lancé une campagne de crowdfunding pour développer une de ses licences connues. Ça m'avait fait tiquer car c'est typiquement le genre de projets qui, avant l'apparition du financement participatif, n'aurait eu aucun souci à être auto-financée par la boite en question. Là j'avais l'impression qu'elle utilisait les attentes des joueurs potentiels pour lever des dons et donc économiser en couts de développement.
Encore une fois, si des gens donnent pour ca, c'est leur choix, mais sur le principe, je serais davantage frileux que pour des vrais entrepreneurs, projets indépendants ou créatifs. J'ai peur que le principe même du truc soit dévoyé en gros.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 12:50:43
Ma contribution va être assez brève :

Du moment que les conditions contractuelles du don sont connues des deux parties, ça relève de la liberté contractuelle de chacun. Chaque individu fait ce qu'il veut de son argent. Si on préfère effectuer un don pour un projet de création d'une machine à éplucher les bananes plutôt que de faire un don pour une ONG qui nourrit les nécessiteux, ça relève du choix personnel de chacun de disposer de ses biens comme il l'entend.

Quant aux entreprises, investisseurs, banques, etc ... ils s'adaptent ou ils meurent, point.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 12:58:47
J'attendais quand même que vous lisiez mon post en entier, et qu'un de vous s'écrie :
# Non mais c'est quoi ces sophismes de gros bâtard ? Creuser davantage les inégalités sociales en renforçant l'écart entre pauvreté et bourgeoisie alors que le système avec investisseur revient à rendre le mec le plus riche encore plus riche au détriment de tous les autres ?

# Baisse des investissements professionnels dans ce domaine ? Ils vont juste racheter les plateformes de crowdfunding à la place, et l'argent continuera de tourner dans ce genre d'industrie, il proviendra certainement juste de plus de poches.

# Les grosses boites ne vont pas couler, elles vont juste également faire appel au crowdfunding, comme dans l'exemple évoqué par SpiralPad.

Vous vous ramolissez les gars.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 13:01:35
J'vais finir par débattre tout seul si ça continue.

- Les gains de kickstarting sont-ils taxés ou est-ce traité commes les gains de jeux ?
- Peut-on déduire de ses impôts un don de ce type (surtout depuis que le site est considéré comme d'intérêt public aux USA) ?
- Comment l'Etat peut-il au final toucher sa part sur ce business ?
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 13:12:00
- Les gains de kickstarting sont-ils taxés ou est-ce traité commes les gains de jeux ?
J'imagine que s'ils ne sont pas encore taxés, ils le seront très vite si ça prend de l'ampleur.


- Peut-on déduire de ses impôts un don de ce type (surtout depuis que le site est considéré comme d'intérêt public aux USA) ?
J'imagine que oui, j'avais fait un don sur une plateforme de financement participatif, pour un projet de protection animale, j'ai reçu une attestation pour les déductions.

- Comment l'Etat peut-il au final toucher sa part sur ce business ?
J'espère qu'il ne peut pas, ça lui ferait les pieds de faire face à un business dans lequel il n'arrive pas à foutre son nez et à ponctionner.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 13:17:12
Non mais c'est quoi ces sophismes de gros bâtard ? Creuser davantage les inégalités sociales en renforçant l'écart entre pauvreté et bourgeoisie alors que le système avec investisseur revient à rendre le mec le plus riche encore plus riche au détriment de tous les autres ?
Baisse des investissements professionnels dans ce domaine ? Ils vont juste racheter les plateformes de crowdfunding à la place, et l'argent continuera de tourner dans ce genre d'industrie, il proviendra certainement juste de plus de poches.
Deux pigments différents et extrêmement acides ont été identifiés dans les sécrétions, un rouge et un orangé. Le pigment rouge est l'acide hipposudorique, et le pigment orangé l'acide norhipposudorique. On a découvert que le pigment rouge inhibe la croissance des bactéries pathogènes, ce qui laisse à croire que la sécrétion a un effet antibiotique. L'absorption de la lumière par ces deux pigments est maximale dans la gamme ultraviolette, ce qui équivaut à l'effet d'un écran solaire. Comme les hippopotames sécrètent ces pigments partout dans le monde, il ne semble pas que ce soit leur alimentation qui en soit la source. Au lieu de cela les animaux peuvent synthétiser les pigments à partir de précurseurs comme la tyrosine, un acide aminé.
Les grosses boites ne vont pas couler, elles vont juste également faire appel au crowdfunding, comme dans l'exemple évoqué par SpiralPad.
Les sécrétions de qui ? L'hippopotame ?
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 13:25:34
Merci les gars.
Et si on créait un kickstarter pour faire de la crème solaire à base de concentré de résidu d'hippopotalamus ?

J'suis quand même étonné pour la déduction des impôts, je croyais qu'il fallait que la cause soit reconnue par l'Etat justement, comme certaines interventions humanitaires. Par exemple [www.mobile-en-ville.asso.fr] reconnu d'intérêt général

Citation
Mobile en ville
Législation relative au don pour les particuliers



Ces dons présentent pour les particuliers, l’avantage d’être déductibles de leur impôt à hauteur de 66 % et dans la limite de 20 % de leur revenu imposable.

Un don de :

40 € ne vous coûtera que 13,60 €
60 € ne vous coûtera que 20,40 €
80 € ne vous coûtera que 27,20 €
160 € ne vous coûtera que 54,40 €

Vous voulez faire un don par chèque ? Téléchargez : Formulaire Don pour Particuliers
Législation relative au don pour les entreprises

Pour les entreprises, la déduction d’impôt se transforme en réduction d’impôt à hauteur de 60 % et dans la limite de 5 pour mille de leur revenu imposable.

Un don de :

150 € ne vous coûtera que 60 €
500 € ne vous coûtera que 200 €
1000 € ne vous coûtera que 400 €
10000 € ne vous coûtera que 4000 €
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 14:01:12
@Spiral : je pense que tu parles de Ys Net, qui a décidé d'utiliser le financement participatif pour Shenmue III.
Une annonce de Sony durant sa conf à l'E3 et 12h plus tard, les 2 millions d'euros nécessaires étaient recoltés.
Ce qui souligne un point d'importance : c'est surtout la visibilité d'un projet qui fait son succès.


Sinon plus récemment, square enix a émis l'idée d'utiliser le financement participatif pour faire traduire certains jeux actuellement exclusifs Japon.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 14:07:13
Shenmue III O_o
O'Really o_O ?

2M en 24h !
Excellent lol.

J'ai vraiment envie de mourir quand je constate qu'on est capables d'un tel élan pour la création d'un loisir abrutissant et qu'on est incapables de la même solidarité pour empêcher des bombardements / répartir plus équitablement les biens essentiels.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 14:11:28
Possible Doc, je me souviens plus du nom...

Concernant les taxes par l'État, je crois que la TVA s'applique sur les dotations faites aux entreprises, contrairement à celles pour les particuliers.
Et encore, ca risque de changer, vu que comme Ori dit, ca prend de l'importance donc la législation se cherche un peu actuellement.

Et si j'en crois Internet, tu peux avoir une réduction d'impôt de 18% de ce que tu donnes.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 14:21:32
Le seul truc de crowfunding auquel j'ai participé, est le projet d'un ami pour tourner un film.
pour ce genre d'initiative, je suis plutot partante parce que sans cette action il n'aurait jamais pu faire son film (bien que je sois assez décue du résultat, et qu'en bonne conasse que je suis je me suis pas génée pour le lui dire. j'ai meme eu droit a un putain de DVD ! Du coup je lui passe en boucle les soirs de tortures).

Apres globalement, je suis de l'avis de Roger. surtout qu'au final les projets qui sortent sont souvent des projets qui pourraient sortir sans ça..;
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 16:27:53
pour avoir suivi le projet " noob", ils ont payé plus de 30% en impôts et recettes pour le site du financement.
allant régulièrement voir les nouveaux projets sur les différents sites ( ulule, kickstarter.. ) les projets présentés, a leur grande majorité, sont des projets refusés par les banques, ou des gens qui comptent tout simplement sur la generosité des autres pour démarrer une petite entreprise.
j'en ai aidé plusieurs( pas besoin de donner beaucoup, et je ne suis pas riche ...) ,certains ont pu se mettre a leur compte grâce a ça et j'en suis très content.

j'ai aussi aidé 2 demoiselles a participer au 4L trophy : rien a gagner, juste du plaisir :)

je reçois régulièrement des nouvelles de ceux que j'ai aidé, ça fait aussi parti du plaisir.

c'est sur que certains projets sont un peu louche, mais dans ce cas ils ne reste généralement pas très longtemps : mais ils sont une stricte minorité, la majorité reste des projets sympa

ce qui ne m’empêche pas de donner comme chaque année aux restos du cœur et à médecin sans frontière : mes dons sont limités, mais certainement appréciés.

après, c'est sur, ça s'adresse a ceux qui aiment aider, qui préfèrent rendre service aux autres plutôt que de les haïr
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 16:33:45
Après il faut bien voir que donner de l'argent ce n'est pas forcément aider, quand on considère l'argent comme un poison.
Je préfère donner du temps pour toutes les autres causes, alors je ne vais pas changer d'avis pour une de ce type.

Mais je comprends le point de vue palejaune. La réflexion portait vraiment sur le fait que je suis persuadé qu'il y a un biais dans ce système qui représente un risque à long terme. Promis quand j'aurai trouvé je vous en ferai part.

Pour finir, l'optimisme béat et autres philosophies à la mords moi le caca qui prétendent qu'il suffit de tout voir positivement pour améliorer sa propre existence et celle de son entourage, ça marchait quand j'avais 25 ans et que j'étais en Belgique, mais dans un pays ayant souffert de siècles de civilisation, il faut bien des gens qui réfléchissent au fondement du fonctionnement en communauté pour proposer au final des changements qui pourraient porter de vraies solutions à long terme, plutôt que de juste se vautrer dans l'adoration des chats sur internet.
Citation
RogerLAmer
Après il faut bien voir que donner de l'argent ce n'est pas forcément aider, quand on considère l'argent comme un poison.
Je préfère donner du temps pour toutes les autres causes, alors je ne vais pas changer d'avis pour une de ce type.
Qu'est-ce que l'argent, sinon le temps qu'il t'a fallu pour le gagner? En donnant de l'argent tu donnes du temps, ton temps, mais selon ce que tu gagnes par unité de temps, 1€ peut valoir plus que 100€
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 16:56:21
Nope.
Mon temps n'est pas de l'argent.
Mon temps c'est la garantie que si j'agis pour aider une cause je le fais dans le respect de toutes mes idées, de mes quelques principes, et en connaissance de cause (puisque je suis très curieux et que je suis incapable d'agir si je ne comprends pas).

Mon argent c'est un intermédiaire dégueulasse très facile à détourner sur lequel je n'ai plus aucun contrôle dès lors qu'il sort de ma poche.

La différence est énorme et je crois que c'est dans les premiers topics que j'ai créés sur ce forum.
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 16:57:31
Et considérer que le temps c'est de l'argent c'est accepter que le temps d'une personne a plus de valeur que celui d'une autre, et ce n'est pas près d'être dans mes convictions.
je ne dis pas que le temps c'est de l'argent, je dis que l'argent c'est du temps, nuance. Et, oui, le temps de certaines personnes a plus de valeur aux yeux de leur employeur que celui d'une autre. Si tu donnes de l'argent, tu donnes indirectement du temps, qui peut certes être détourné et mal utilisé, mais quand tu donnes directement ton temps, tu peut te faire avoir aussi. Après, si t'es très bien payé, tu peut donner bien plus d'argent en donnant très peu de temps, donc à voir si tu as plus de temps ou plus d'argent, et donne en conséquence?
Qu'est-ce que t'en dis, ça te semble logique comme systéme? C'est pas de moi hein, c'est l'ancien président uruguayen qui avait parlé de ça dans une interview pour le film Human qui a été utilisée pour la promotion dudit film
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 17:18:05
Je dis que c'est contre ma religion d'accepter une comparaison aussi vaseuse.
Le temps c'est extrêmement différent de l'argent. Il existe un nombre incroyable de variables et d'inconnues dans le système d'équation permettant de comparer ces deux notions. Là le simple fait de te dire qu'on n'aurait pas créé deux mots s'ils étaient équivalents, bien que présentant l'avantage de te prendre pour un con, ne serait pas suffisant pour décrire combien j'ai l'impression que sur le coup tu es dans l'erreur.
Admettons qu'on ne prenne qu'un sens de l'équivalence et qu'on dise que l'argent c'est du temps. Si je suis en retard (j'ai déjà dépassé l'heure, comme c'est balo) à un rendez-vous, puis-je donner de l'argent pour arriver à l'heure (j'ai mis ma parenthèse précédente pour que tu ne me dises pas de prendre le taxi ou un jet privé) ? Si je suis sur le point de mourir, puis-je rajouter quelques années d'existence à ma misérable vie grâce à mes millions ?
L'argent n'est pas du temps, c'est un intermédiaire pour échanger des choux et des carottes de manière équitable.

Un mec qui gagne des millions ne dispose pas de plus d'heures que moi dans sa journée.
je n'essaye pas de te prouver que l'argent est équivalent au temps, mais qu'il faudrait prendre en compte lorsqu'on donne de l'argent le temps qu'il a fallu pour gagner cet argent. J'ai apparemment du mal à faire comprendre ce que je pense, je ne peut donc que te renvoyer vers cette vidéo:HUMAN
Re: Kickstarter un projet, c'est quoi et quelles en sont réellement les conséquences ?
mardi 3 novembre 2015 17:58:39
Belle vidéo, pleine de messages forts et intéressants. Mais je n'y vois pas le même message que toi. Quand il dit qu'il faut mesurer l'argent qu'on donne (et qu'on dépense) à l'aune du temps qu'on a passé pour le gagner, il exprime avant tout son indignation par rapport au temps passé à travailler dans le seul but de gagner de l'argent. Il pointe particulièrement du doigt les gens qui survivent entre boulot alimentaire et abrutissement, qui ont abandonné leurs rêves à la moindre difficulté, ou qui ont même simplement oublié de rêver. Bref les mecs un peu comme moi.
Mais il ne donne à aucun moment l'impression qu'il faut privilégier un don d'argent sur un don de temps, a fortiori quand on a beaucoup d'argent et peu de temps, et c'est bien le genre de personne que je verrais dire le contraire.