Salut! Identification

Recherche avancée

Pensées en vrac sur l'identité sexuelle

Envoyé par Slipatrou 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 30 janvier 2017 13:20:20
Citation
LPA_
à les défoncées

J'ai vomi et j'ai pleuré comme une femme Brigitte Fontaine :(
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 30 janvier 2017 13:22:09
@Lester, tu parles d'une femme Brigitte barde d'eau ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 30 janvier 2017 13:26:27
Citation
Lester Burnham
Citation
LPA_
à les défoncées

J'ai vomi et j'ai pleuré comme une femme Brigitte Fontaine :(

… J'ai honte.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 2 février 2017 23:55:34
Citation
Slather
Oui tu as raison Ori, j'ai paré au plus pressé, mais il est vrai que rares sont les cultures qui n'opèrent pas une distinction semblable entre masculin/féminin, fort/faible, doux/rude, etc.

Rassurez moi svp, je ne suis pas la seule à avoir grandi dans un environnement méfiant à l'égard des clichés (ça j'ai déjà la réponse, heureusement) mais surtout je ne suis pas la seule à aimer jouer sur les paradoxes par amour pour la liberté (côté perso) et comme pincette de rappel à ceux qui retombent dans ce type de dichotomies (côté social).....
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
vendredi 3 février 2017 10:15:57
Je sais pas trop quoi te répondre... Mon père me battait quand je pleurais ("Mufasaaaaaaa Nooooooooooooooooon, enfoirés de gnous"), et ma mère me donnait le sein pour me réconforter. L'époque bénie de l'adolescence.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
vendredi 3 février 2017 11:35:21
J'ai grandi dans un environnement méfiant à l'égard des clichés, et par amour pour la liberté et l'esprit de contradiction, je suis devenu un gros cliché :D
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
vendredi 3 février 2017 20:48:10
Haha Lester
Je crois pas être un cliché ou alors le genre de cliché qui croise pas ses semblables :s 8-)
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 07:41:27
Parce qu'il suffit de vivre un brin pour te rendre compte que sur le plan physique tu rencontreras peut être une femme capable de te tenir tête, quand bien même tu n'es pas un modèle de virilité. Au badminton par exemple j'suis une merde je dois être classé p10 là, ce n'est donc même pas le classement départemental. Au dessus t'as d9 d8... R6...
Une de mes amies proche est r6. Je parviens encore à prendre le dessus à chaque fois. Elle se tue en compet entraînements et tout depuis deux ans, moi je joue en casu.
Que ce soit en dynamisme, en endurance (domaine ou je suis peut être le plus pourri), en force, y'a pas photos j'ai rencontré peu de femmes qui me donnaient le change. Et pourtant ma vie n'est pas construite autour de ça. Les femmes capables de me faire la nique étaient professionelles du domaine en question.
Donc oui il y a une putain de différence a la naissance qui explique la notion de fragilité associée a la femme par opposition a la force, qui remonte à l'époque préhistorique où il n'y avait pas besoin de discussions de vingt kilomètres de long pour savoir que quand on envoyait les enfants chasser les garçons revenaient avec des trophées plein les mains et les filles avec des mains plein les trophées.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 07:43:47
Ah et comme la nature est bien foutue, j'ai rarement vu des hommes aussi souples / agiles que les femmes.
J'ai respecté l'équité, j'ai parlé autant des atouts des uns que de ceux des autres !
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 08:03:41
Va savoir. Chez les vikings, les deux sexes partaient au combat. En escrime médiéval, le champion du monde est une championne.

Les hommes sont plus fort. Plus efficace pour la chasse ou la guerre ? Meh, pas sur.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 08:49:59
Parler de champions du monde n'est pas représentatif. Les champions du monde, peu importe le sexe et la discipline, sont des personnes avec un niveau exceptionnel.

C'est le même raisonnement que de dire : "mais non le plafond de verre n'existe pas, regarde angela Merkel"

C'est en regardant la moyenne des gens pas ou peu entraînés qu'on voit que de base, il y a une différence de force physique en faveur des hommes et d'agilité en faveur des femmes, qui nécessite beaucoup d efforts pour être compensée
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 09:13:28
Je ne nie pas la différence de force entre la moyenne des deux sexes. Je remettais son importance en question dans le domaine de la guerre ou de la chasse.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 09:53:12
​Je ne suis pas certain que considérer les femmes comme les égales des hommes dans les domaines de la guerre ou de la chasse soit vraiment un cadeau pour la gent féminine :D

Sinon, je suppose que tout dépend de la conception que tu te fais de la guerre et de la chasse. Pour appuyer sur la gâchette d'un fusil, je pense que les femmes ont autant de compétences naturelles que les hommes. De même que pour diriger une frappe depuis un drone. Avec ces conceptions modernes on va dire, on quitte le domaine de la force pure - où les hommes ont l'ascendant - pour un domaine plus psychologique peut-être (je ne trouve pas le mot parfait) où es deux sexes sont davantage à égalité.
Est-ce qu'un homme a moins de scrupule à tuer un autre être humain ou un animal qu'une femme ?
Hein hein ? Perso je sais pas...

N'empêche que les proportions de femmes militaires ou de chasseuses restentminimes actuellement. 15% pour la première d'après un site officiel, et j'ai même pas envie de googler la seconde.
Je ne sais pas si cela traduit une propension naturelle des femmes à éviter des domaines historiquement et socialement liés à une forme de virilité (à tort ou non donc), un désintérêt que je comprends tout à fait, ou une certaine forme d'ostracisme envers les femmes au sein de ses communautés. Ou un mix de tout ça et d'autres raisons.
Putain c'est vachement intéressant ce qu'on peut raconter un lundi matin !
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 10:05:24
Je vote pour le mix.

Et en guerre, la force n'est pas la seule qualité à avoir, même sans la modernité.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 10:27:10
Effectivement lpa, ni dans la guerre ni dans la chasse, la force physique n'ont été primordiaux.

Ce qui a fait de sapiens le plus grand des chasseurs du règne animal, c'est son endurance, et pour la guerre, c'est le nombre, la stratégie, l' ascendant technologique, la capacité de galvaniser les troupes et l' ascendant économique pour financer la guerre.

Si la chasse et la guerre ont, dans l'histoire, été principalement des activités masculines c'est pour une autre raison : C'est parce que l'homme est dispensable.

Si 90% des hommes meurent à la guerre mais que 90% des femmes survivent, la pérennité de la société n'est pas menacée de chute démographique. Si 90% des femmes meurent à la guerre, la société est quasi condamnée
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 10:39:51
C'est plausible. Du coup on aurait une forme de sélection naturelle sur la discrimination. Les sociétés les moins sexistes étant sujet à un plus grand risque de disparition. Hun …
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 10:46:57
Vous avez raison de me reprendre sur ce point, c'est bien la protection de la génitrice qui semble a l'origine du cote masculin de la guerre / chasse plus qu'une différence d'efficacité.

Mais la différence de force / endurance / agilité reste indéniable, et donc rechercher l'égalité en tout est ridicule. Pour entrer à l'armée ils ont assoupli les tests physique pour les femmes, au test Léger je crois que 6-8 suffit pour les femmes là ou on attend 8-10 pour les hommes. Les tractions sont remplacées par tenir à bout de bras. Et je ne sais plus quel autre délire.
Par contre détail important : on n'exige pas d'elle plus d'agilité, elles ont le même exercice de poutre.

Putain de discrimination positive, allez tous vous faire foutre.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 12:03:57
Citation
LPA_
Je ne nie pas la différence de force entre la moyenne des deux sexes. Je remettais son importance en question dans le domaine de la guerre ou de la chasse.

Tu remets son importance en question à partir de deux exemples avec une portée minime ?
On le/la/it tient le remplaçant de Fillon !
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:02:37
Les vikings j'appelle pas ça un exemple minime…
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:06:49
Les femmes viking ne partaient pas à la chasse.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:08:33
Si t'as seulement les vikings parmi tous les peuples qui se sont battus, moi j'appelle ça un exemple minime.

J'attendais tellement cette réponse de ta part, pour la prochaine sois plus créatif s'il te plaît :/
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:15:11
Un peuple qui a soumit plusieurs royaume. Un peuple qu'on présente comme un fléau guerrier. L'absence dans les autres peuples ne signifie pas que les femmes sont inefficaces, surtout si elles sont écartés pour des raisons qui n'ont rien à voir.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:25:00
Je n'ai pas bien suivi, c'est quoi l'idée, tu penses que la série viking est un documentaire et qu'il y avait moulte femmes dans les rangs de guerrier viking ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:26:25
On peut ptet vous réconcilier en disant que "la guerre, c'est mal" non ?
Z'êtes pas d'accord ? Allez hop !
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
lundi 6 février 2017 13:55:03
Concernant les vikings, si des femmes ont participé à certains raids et qu'elles étaient formées à se défendre en cas d'attaque, elles étaient toutefois minoritaires dans les expéditions de pillage. En outre, les vikings compensaient la perte de femmes à la guerre en ramenant comme esclaves des femmes venant des contrées pillées.

Si c'est ton idée du féminisme, je dirais qu'il y a une couille (ou un ovaire) dans le potage :)