Salut! Identification

Recherche avancée

Pensées en vrac sur l'identité sexuelle

Envoyé par Slipatrou 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:13:40
Vous vous rendez compte que vous essayez de faire rentrer la nature dans VOS cases quand même ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:27:38
Non
La nature est bien plus méchante. Chez les mammifères, tu as les mâles, les femelles et les aberrations génétiques.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:31:16
Nous sommes TOUS des aberrations génétiques.
La reproduction sexuée n'est rien de plus qu'une méiose qui a particulièrement mal tournée.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:41:44
Peut être, mais c'est devenu la norme.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:46:50
La norme ? Sérieusement ? La norme de quoi ? De la société humaine ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:48:45
de la reproduction des mammifères
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:55:13
Et même d'autres animaux que les mammifères. Ca marche aussi pour les oiseaux, une bonne partie des poissons, ...

On ne cherche pas à "faire rentrer la nature dans les cases" mais à "décrire les cases qui existent naturellement".

Même si effectivement il y a des exceptions qui sont "hors case". Mais tout est dans le mot "exceptions".
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:55:36
Vous pouvez regarder Laurence Anyways de Dolan, il dure un peu moins de trois heures, c'est plus joli que n'importe quel débat où ça tourne en rond et ça fait mal aux mots sous prétexte qu'ils aiment les maux du même sexe.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 10:58:15
Faut il donc considérer comme anormal tout ce qui sort de la reproduction des mammifères ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 11:04:56
Jusqu'à preuve du contraire, l'Homme est un mammifère. Et pour un mammifère, c'est la reproduction sexué qui est normale.
En aucun cas, on ne peut étendre cette normalité à l'ensemble du vivant.
Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, j'ai horreur de ça.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 11:39:45
Je ne sortais pas des mammifères. (Ma zoophilie a des limites, je ne touche pas aux lézards, aux poissons et aux invertébré.)

Ces cases n'existent pas naturellement. Dans la nature, les cases n'existent pas. Même au niveau espèce. Tout est beaucoup plus flou.
[www.youtube.com]

Des "femmes" naissent sans utérus. Des "hommes" se retrouvent avec un taux très élevé d’œstrogène. Le caryotype peut designer une chose alors que tout le reste peut désigner autre chose. Le sexe d'un individu n'est pas binaire. Prendre un seul attribut pour juger du sexe de quelqu'un c'est nier tout le reste. Et certaines de ses attributs "contradictoires" n'empêchent même pas la reproduction. Et tout ça, se sont des faits.

La question, c'est dans quelle mesure veut on simplifier les faits pour les faire coller à une vision simpliste de la réalité ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 11:51:48
Citation
LPA_
Des "femmes" naissent sans utérus. Des "hommes" se retrouvent avec un taux très élevé d’œstrogène. Le caryotype peut designer une chose alors que tout le reste peut désigner autre chose. Le sexe d'un individu n'est pas binaire. Prendre un seul attribut pour juger du sexe de quelqu'un c'est nier tout le reste. Et certaines de ses attributs "contradictoires" n'empêchent même pas la reproduction. Et tout ça, se sont des faits.
Ce sont des anomalies (au sens premier du terme, sans aucun jugement de valeur). Aller au delà, c'est faire entrer dans le débat une dimension autre que purement biologique. Et là, c'est le subjectif qui prend le pas, avec tout ce que cela entraine derrière.

Citation
LPA_
La question, c'est dans quelle mesure veut on simplifier les faits pour les faire coller à une vision simpliste de la réalité ?
La question serait plus : dans quelle mesure veut on complexifier les faits pour les faire coller à une vision personnelle de la réalité ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 11:55:54
Sauf que je ne complexifie pas les faits en prenant tout ce qui existe en considération.

Et les anomalies, y'en a un paquet, et pourtant on les accepte couramment. Du coup c'est quoi ta définition d'anomalie qu'on soit bien clair ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 12:02:18
Je pensais avoir été clair dans mon premier post :

XX + apparence (interne et externe) de femelle : femelle
XY + apparence de mâle : mâle
Normal

toute le reste : anormal
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 12:02:49
Une anomalie c'est un écart par rapport à la norme. Aucune connotation morale là dedans.

En l'occurrence, la norme pour les mammifères c'est la reproduction sexuée entre deux individus, l'un, de caryotype xx, appelé "féminin", fournissant un ovule et l'autre, de caryotype xy, appelé "masculin", fournissant un spermatozoïde afin de féconder cet ovule.

Pour les irrégularités biologiques, ça tient du domaine de l’extrême minorité, donc, de l'anomalie.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 12:13:50
Kuros déjà c'est ta définition, mais c'est même pas la définition officiel.

Mais on va faire comme si.
A partir de quel moment une apparence ne correspond plus à un caryotype ? On mesure la longueur du pénis, la taille des seins ? Les hormones ? Les gonades ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 12:15:25
Citation
LPA_
A partir de quel moment une apparence ne correspond plus à un caryotype ? On mesure la longueur du pénis, la taille des seins ? Les hormones ? Les gonades ?

La présence de testicule ou d'ovaires
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 12:26:55
Je ne comprend pas bien où tu veux en venir : tu veux mon avis, ou l'avis officiel?

J'ai l'impression que tu cherches à couper 4 poils de cul en deux pour en avoir un nombre impaire.

Pour répondre à ta question, sans tenir compte des exceptions dues à des maladies (au sens très large), la présence d'organes reproducteurs fonctionnels en accord avec le caryotype est suffisante.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 12:59:56
Nous avons donc une femme XX avec un utérus fonctionnel. Sauf qu'en plus, elle a de la barbe et presque pas de seins à cause d'un fort taux d'hormones. D'un point de vue apparence, si on ne regarde pas sous les vêtements, on la prend pour un mec. Quelle catégorie ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 13:11:20
Ben femme.

Quand on dit "apparence" on veut dire "physiologie" pas "quelle tronche elle a"
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 13:53:15
Citation
kurios
..., sans tenir compte des exceptions dues à des maladies (au sens très large), ...
dans le cas présent, un problème hormonal.
Donc pour reprendre ma définition et en incluant ce que j'avais exclus, c'est une femme avec un problème hormonal la faisant paraitre homme. Mais femme tout de même.
Donc même conclusion qu'Ori.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 13:56:15
Ah ouais, donc ta vision de la maladie en fait c'est tout ce qui fait sortir un tant soit peu quelqu'un de la vision binaire sexuelle ?
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 14:05:26
Citation
LPA_
Ah ouais, donc ta vision de la maladie en fait c'est tout ce qui fait sortir un tant soit peu quelqu'un de la vision binaire sexuelle ?

Qu'on appelle ça "maladie", "dérèglement hormonal", "particularité", ... on s'en fout, elle n'est pas moins femme parce qu'elle a de la barbe.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 14:08:59
Un dérèglement hormonal, par définition, n'est pas normal. Donc oui je l'inclus dans le terme "maladie". J'ai bien conscience d'utiliser ce mot à la place d'un autre, mais celui-ci m'échappe totalement.
Re: Pensées en vrac sur l'identité sexuelle
jeudi 26 janvier 2017 14:35:40
J'ai jamais parlé de dérèglement hormonale de base. Juste d'un taux de testostérone un peu plus élevé que la moyenne.

Bref. On va dire particularité comme l'a dit Ori.

J'ai un soucis avec une partie de ta définition kurios. Fonctionnel. Parce que les organes biologiques, c'est pas "ça marche/ça marche pas". Tu as tout un entre deux de "ça marche assez souvent" "ça marche pas très bien" "ça marche rarement". Du coup où places tu la limite de ta définition de fonctionnel ?