Sexe : parler, partager, témoigner, ça a du bon ?

Envoyé par Slipatrou 
Belle initiative en tout cas (que j'ai pu suivre de loin via les réseaux sociaux), je regarderai ça quand j'aurai bien le temps d'en profiter !
je viens d'ecouter le replay, slip, tu parles tres bien, on a envie de t'écouter. Ton temoignage est vraiment clair, on sent que ça te tien à coeur, et dans ce cas j'aimerais dire "continue"
Merci les zamis :D
Petit message entre autre pour clôturer ce topic : mes parents ont écouté mon témoignage, et c'est une victoire !
Citation
Slipatrou
Petit message entre autre pour clôturer ce topic : mes parents ont écouté mon témoignage, et c'est une victoire !

:) \o/ !!!
Ils ont réagi positivement ? :O

À propos de difficultés avec les parents et le sexe (pas comme ça Lester, je te vois venir), comme le plus jeune de mes frères va entrer dans l'adolescence, ma mère veut commencer à faire son éducation à la sexualité. Le seul problème, c'est qu'elle prend comme support ce genre d'horreur, dont des morceaux choisis avaient circulé sur Facebook dernièrement. Est-ce que vous auriez en tête des manuels (dans le sens bouquin un minimum pédagogique, avec un index thématique, un ton adapté aux jeunes…) que je pourrais laisser traîner dans un coin pour compenser ?
Crin-Blanc contre la Cicciolina ?
En fait c'est mon père qui a écouté avant de partir en weekend chez ses vieux, du coup je ne l'ai pas encore vu, mais il m'a envoyé un petit sms pour me dire qu'il était bouleversé, qu'il comprenait pourquoi j'avais témoigné, et qu'il me soutenait, au final :)

Hum j'ai envie de te dire que le Dico des filles est très bien foutu, mais il y a tout ce rose et ces paillettes, donc pour un garçon, c'est... loin.
Sinon je suis allée regarder vite fait sur internet ce qu'on trouve comme bouquin (vu que j'ai tout appris via la pornographie et mes diverses bêtises, je suis pas très calée), je ne sais pas vraiment ce que ça vaut :
- Sexe sans complexe
- Nous les garçons de Raphaël Martin
- Ados, amour et sexualité d'Etienne Rica et Sylvain Mimoun
- La première fois de Laetitia Devaux
- 760 Générations de Myriam Gallot
Sinon pas besoin de chercher particulièrement à lui faire entrer des infos dans le crâne, juste montrer de la disponibilité s'il a des questions et le laisser les poser à son rythme ça marche aussi.
@Slip En même temps, il y a de quoi être bouleversé… J'espère que ça apaisera vos relations :)

Sur le Dico des Filles, j'avais entendu plutôt le contraire, que c'était assez culpabilisant et sexiste :/ Merci pour les autres, je regarderai !


@Ori J'aurais été d'accord mais là je suis dans une autre ville pour mes études et je sais qu'on n'aura aucun scrupule à lui mettre dans la tête que le sexe c'est péché et que les filles qui aiment ça sont des salopes. Ça me ferait un peu mal au cœur, quand même
Ah parce que t'appelles ça comment une fille qui aime ça ?! Bah j'vais t'le dire moi: c'est une belle salope.
Et un mec qui aime ça, c'est pareil.

On est toutes des salopes et on devrait être fier d'avoir cette chance !

Libérez la France, la France aux salopes !


"Pourquoi se casser le cul à retenir des citations quand il suffit d'en créer ?"
Woody Allen
Comme Slipatrou, je te conseille fortement Sexe Sans Complexe qui est vraiment bien fait sans prendre l'ado pour un gosse.
Sinon il y a Boys : no panic (James Dawson, Stéphanie Scudieron) qui semble plus léger, mais qui aborde clairement tous les aspects de la sexualité (physique, psychologique, la masturbation, l'homosexualité...) sans tabou et en brisant tous les clichés du genre "le garçon doit être un gros dur". Format poche, donc éventuellement facile à cacher aux yeux des parents.
Note à benêts: le mâle doit être un minimum dur quand même sinon la femelle se transformera en lesbienne (si si ça existe encore) les soirs de pleine lune parce qu'elle sera un peu frustrée.

Je conseille Baise-moi, la très belle adaptation du roman de Virginie Despentes.
Le principal c'est qu'il comprenne la vie c'est pas comme dans un porno. C'est très souvent beaucoup plus dégueulasse.

En vrai l'embêtez pas avec ça, il va apprendre en parlant avec ses potes et en lisant des forums de détraqués du style danstonchat.com
J'imagine même pas comment le malaise si ma grande sœur s'était occupée en partie de mon éducation sexuelle. Cette horrible impression d'être à Kuala Lumpur.
"- Mais non Lester, c'est comme ça qu'il faut le mettre le préservatif !
"- Ah bon t'es sûr, les testicules à l'intérieur ?
- Mais oui fais-moi confiance enfin !
- Eh mais tu piques ?! Tonton ?! Sale bâtard !"
- comment

+ d'APL

- de PNL
Le film baise moi Oo ? Celui qui n'est pas porno mais qui a quand même été interdit aux mineurs Oo ?
Les mecs ils vivent déjà pas vieux à cause de leurs poumons plein de suie et on leur interdit en plus l'accès à tout un pan de la culture, franchement c'est n'importe quoi !
C'est pas très grave à l'époque où le film est sorti y a longtemps qu'il n'y avait plus de mines en France sauf pour l'or en Guyane mais là ça ne se voit pas si les gens sont pleins de suie.
Je conseille le bouquin Gargantaur de Christian Labordes (il l'aborde puis il la borde puis il la saborde) pour l'éducation sescuelle.
J'ai enfin pris le temps d'écouter ton émission Slipatrou. C'est vraiment courageux d'avoir su mettre des mots sur ce que tu as vécu, de faire ce travail de recul et surtout de partage, de transmission.

Petite question (à laquelle tu n'es pas obligée de répondre si cela te gêne) : pourquoi n'as-tu pas évoqué ta sexualité avec des filles ?
C'est presque le truc que je reprocherais à cette émission : d'être trop restée enclavée dans le strict schéma filles/garçons.
Ah bah comme Lenore, j'ai finalement pris minutes pour écouter ton témoignage, et je ne peux pas mieux faire que reprendre les mots de ma VDD pour le décrire.
Et même si tu avais déjà partagé sur le forum un peu tout cela (par tes écrits, tes dessins), c'est forcément touchant de t'entendre ainsi témoigner.
Merci Lenore, je note ! :)

Un autre reproche qui m'est venu à l'esprit en écoutant, c'est sur la construction de l'émission : Léachoue donne son ressenti et ses conseils à partir de ton témoignage. C'était peut-être pas possible mais je trouve que ç'aurait été plus intéressant d'avoir une discussion, ou alors de donner deux témoignages complètement distincts, mais là ça va un peu en sens unique
Merci Spiral et Lenore !

En fait les journalistes ont coupé... les 3/4 de ce que j'ai dit. Elles se sont focalisées sur les premières fois et l'abus, et c'est tout. Elles ont enlevé tout ce que j'ai dit sur mon homosexualité, ma maladie, ce que m'apporte le dessin par rapport à tout ça, à quel point j'ai mal vécu mon abus, ma part de responsabilité, les questions de genre (passque oui au lycée jme voyais plus comme un garçon, voyez-vous ?), etc. Bref, il manque tout.
Mais il me semble qu'une émission sera entièrement consacrée à l'homosexualité, d'où les cuts maladroits dans mon témoignage :)

D'ailleurs j'ai reçu le rush, je ne sais pas trop s'il est possible de poster des trucs audio, enfin je vais voir, et me mettre d'accord avec moi-même si je le mets sur internet ou pas.

Sinon pour la structure de l'émission, c'est les journalistes qui ont décidé, mais je suis d'accord : j'imaginais mal Léa Choue dire "bahbienfépoursagueule", du coup ça tourne en rond et ça m'énerve un peu, m'enfin...

Flemme de retrouver un éventuel post dans lequel j'en aurais parlé, mais j'ai eu des messages privés plutôt rigolos suite à l'émission :

Putain d'aguicheuse, tu tentes, tu tentes, puis tu dis non.
C'est à cause de gens comme toi que des petites filles se font violer dans le Sahel, pleurant tout le Sel de leurs larmes.

Bisous.
Un peu flippantes les réactions :/

Et c'est super dommage pour tous les cuts ouais. Quand elle t'a interviewée, elle t'avait laissé entendre qu'elle n'en utiliserait qu'une petite partie, selon le "thème" de l'émission ?
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Se connecter / s'inscrire.