Salut! Identification

Recherche avancée

Asperger. Aide et support

Envoyé par SuperCanard 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Asperger. Aide et support
mercredi 30 octobre 2013 20:44:50
C'est ce que j'essaie d exprimer avec difficulté ^^
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 17:44:07
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 18:06:12
Je ne comprends pas ce que tu veux "up", il n'y a pas suffisamment d'informations dans ce topic? Tu cherches d'autres Aspies? Dis-nous, qu'attends-tu de plus?
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 18:36:58
Et bien excellente idée le up, j'avais pas vu le sujet et j'ai aussi un asperger.

Le mien est très léger et relève uniquement des comportements répétitifs. En gros lorsque j'ai des bouffées de stress les mouvements répétitifs me calment (bouger ma jambe droite de droite à gauche), j'ai mes petites manies (tourner 3 fois la poignée, passer de tel coté de la rue et pas de l'autre ...) et le seul truc un peu chiant c'est que quand je dors je cogne ma tete contre mon oreiller de facon assez violente. Ce qui n'est pas très génant quand t'es seul dans ton lit, beaucoup plus quand t'as de la visite ou que t'es chez des potes ^^

Et mon super pouvoir c'est la mémoire! Bon elle n'est pas photographique mais j'ai de très nombreux souvenirs assez précis qui remontent jusqu'à mes 3 ans, ma mémoire auditive étant la plus développée.

Voila voila tu n'es pas seul!
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 18:43:57
@Merlu: qui t'a diagnostiqué Asperger? Un médecin généraliste, un psychiatre?
Il y a donc des degrés d'Asperger? Disons une forme légère et des formes moins légères?

@SuperCanard, même question qu'à Merlu: qui t'a diagnostiqué Asperger?

Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/13 19:12 par Cerveza.
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 19:23:21
Alors moi je me cognais la tete contre un oreiller vers mes 4 ans donc c'est un pédiatre qui a le premier avancé l'hypothèse d'un asperger et après j'ai eu un entretien avec un psy. Comme c'était le seul trouble il était pas sure et vu que c'était pas très génant on a pas cherché plus loin.
A 15 ans j'avais développé toutes mes petites manies et trucs relaxants, mes parents n'ont pas trop remarqué mais je me doutais bien que c'était pas hyper normal, je leur en ai parlé et ils ont fait le rapprochement avec l'asperger. Repassage chez un psy qui a confirmé que cela s'apparentait à un asperger très léger, il m'a proposé de faire des tests plus en profondeur mais sachant que c'était quasi 500e et que ça ne me dérangeait pas plus que ça pour vivre on a décidé de s'arreter la.
J'ai vraiment un Asperger très léger avec des symptomes facilement identifiables donc le diagnostic n'a pas été trés poussé ni trés difficile mais j'imagine que pour SuperCanard ça a du être plus compliqué.

Et donc oui il y a des degrés d'Asperger, le mien n'affecte pas du tout mes relations avec les autres, j'ai juste une façon un peu particulière de me calmer même si je maitrise mes symptomes de mieux en mieux. Le fait de me contraindre à moins faire de mouvements répétitifs lorsque je suis angoissé fait que je cogne moins quand je dors, je crois que j'arrive à faire comprendre à mon inconscient que ca ne sert à rien qu'il s'excite quand je fais un cauchemard ^^

Au pire j'habite Paris et il y a un centre spécialisé juste à coté, si un jour ça prenait vraiment de la place dans ma vie j'irai y faire un tour mais à part ma famille qui aime se foutre de ma gueule en me traitant d'autiste, rien de traumatisant! (je précise que c'est en mode franche rigolade, rien de choquant, on est une famille de déconneurs!)
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 19:27:29
Ah bah tiens y a un épisode de House avec un autiste sur HD1!
Même si l'autisme est bien plus compliqué que l'asperger.
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 19:51:54
Merci Merlu pour toutes ces précisions.
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 21:32:40
EDIT @cerveza : Le Centre specialiste Asperger France a Maison Alfort


Je up car je veux pouvoir en parler avec d'autre Aspie. Ca me pourrit la vie donc mis a part l'accepter comme j ai, j essaye de le comprendre

Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/11/13 21:34 par SuperCanard.
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 21:50:50
Ok, ben c'est cool, désormais tu as Merlu avec qui en parler, et qui sait, peut-être y en aura-t-il encore dans la prochaine "fournée" d'arrivants.

(Ça fait très "Shoah" cette phrase, non?)
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 22:00:39
(un peu j'avoue...)
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 22:03:31
(Y a pas, faut que je dorme, je trouverai un nouveau mot et j'éditerai ça demain.)
Re: Asperger. Aide et support
lundi 4 novembre 2013 22:08:30
prochaine "pelletée" d'arrivant...mais là ça fait un peu Emile Louis...
(cette phrase pour montrer qu'il faut se calmer avec les connotations ^^)
Re: Asperger. Aide et support
samedi 9 novembre 2013 02:29:40
Re: Asperger. Aide et support
samedi 9 novembre 2013 08:28:37
Mouarf j'ai pas d'asperger (ni d'autre syndromes reconnu il me semble)

Mais par période, ça m'arrive d'avoir une bonne partie des symptômes, par contre c'est des longues périodes.


Je peux passer 6 mois sans être capable d'entretenir correctement des relations sociales (excepté mon couple), puis passer plusieurs mois à socialiser à fond, sans difficulté pour me faire des amis ... puis je repasse en mode handicapé social et je me mets à oublier de parler aux relations sociales que je m'étais fait dans la période :p

j'ai un nombre incalculable "d'anciens amis" avec qui je parle plus, juste parce que j'ai oublié de continuer à leur parler :/
Re: Asperger. Aide et support
samedi 9 novembre 2013 13:55:18
On appelle ça "La sortie d'une extension de WoW" les périodes d’asociabilité

je rigole évidemment :3
Re: Asperger. Aide et support
samedi 9 novembre 2013 14:04:59
Pour ma part, je ne suis pas Asperger, même s'il y m'arrive de m'isoler de mes amis une ou deux semaines pour me ressourcer. Mais ça je dirais, que ça vient plus de ma nature, ma façon d'être.

Sinon, j'ai déjà rencontré un Aspie (il était écossais). On voyait, qu'il avait un problème, mais sans plus, on parlait avec lui, tout allait bien. Il avait aussi quelques TOCs, mais rien de méchant.
Re: Asperger. Aide et support
samedi 16 novembre 2013 17:05:05
J'ai écris un petit poème sur ça, si quelqu'un passe pas la ^^ :
[www.iceteapeche.com]
Re: Asperger. Aide et support
samedi 16 novembre 2013 19:26:47
J'ai lu ton poème (j'aime beaucoup) et je ne suis pas Aspie ni rien de ce genre mais j'aime et je suis complètement d'accord avec ta vision de la vie que tu y montre
Re: Asperger. Aide et support
lundi 18 novembre 2013 18:52:01
Bonjour,
Je passe par là avec ma petite expérience. Je ne suis pas aspie (ni bipolaire) mais j'ai vécu des expériences qui se rapprochent de tout ça. Heureusement je m'en tire bien.

C'est long, je n'en veux pas à ceux qui ne liront pas mais je n'aime pas trop faire des raccourcis.

Je suis né précoce (j'ai retrouvé des tests psy effectués quand j'avais 5 ans et demi, j'avais les résultats d'enfants de 7 à 10 ans, sauf en spatialisation, ce qui est paradoxal avec ma vie actuelle, j'y reviendrai). Mes parents ont réussi avec grand peine (des mois de galères pour faire reconnaître le problème à une directrice bornée, je reste poli) à me faire quitter la grande section en cours d'année, direction le CP. Pourquoi? Je savais déjà lire, écrire (horriblement mal sur la forme mais le fond était plus que développé pour mon âge) et je me retrouvais à tracer des boucles et devoir faire la sieste, alors que par ailleurs je n'ai jamais beaucoup dormi et encore moins faire la sieste. Etant incapable de l'exprimer comme je le fais aujourd'hui ça se transformait en stress: plaques sur la peau, scarifications (pas au scalpel à l'époque mais essayez au bic ça marche bien aussi), violences avec mon entourage scolaire, j'ai étranglé, frappé, mordu plein de monde dont la directrice. Allez leur faire comprendre que j'étais plus "intelligent" que la moyenne après ça...

Bref, mes premiers amis, sauf un, remontent à la 4ème. Le lycée a réglé plus ou moins ce problème de relations. Je reste parfois difficile à vivre mais c'est épisodique.

Par contre le problème de sociabilité s'est transformé en agoraphobie. Physiquement chacun la manifeste à sa façon, moi c'est dans le ventre. Ca peut frapper sans prévenir, surtout en soirées, ou lors de moments censés être agréables, avec des gens que j'aime. Ma plus belle crise a duré 4 jours, sans pouvoir manger, à dormir 3 heures par nuit et à avoir des nausées permanentes, sans jamais vomir. D'ailleurs quand je vomis j'ai la certitude d'avoir mangé un truc pas frais, même l'alcool ne me fait jamais vomir, et c'est beaucoup moins agréable de tout garder dans le ventre...

L'an dernier j'ai fait une année de prépa (PCSI) en internat. Beaucoup de rencontres, énormément de travail, et un rythme imposé par la vie en collectivité. Beaucoup de choses se sont arrangées même si au fond je reste le même: seul, plus curieux que les autres, toujours à traîner et à m'investir sur autre chose que le boulot (sans pour autant louper mes études, au contraire), j'ai parfois du mal à me faire comprendre mais quand le courant passe ça fait un bien fou.

Cette année je suis en fac. Changement de rythme, plus de cadre mais pour autant je ne retombe pas vraiment dans mes vices du passé. Un peu tout de même: toujours pas de petit déj (ceux qui sont à la fac savent que selon les plannings le petit déj peut être le seul repas avant 15 ou 16h), encore un peu de mal à franchir le pas pour aller en soirée. Mais au moins j'y vais maintenant, je ne saisis plus la première excuse venue. Et en général ça se passe bien.

conclusion de ce pavé pour les braves qui l'auront lu en entier:
Je ne souffre pas de trouble très grave, disons handicapant au quotidien, mais j'ai eu un aperçu suffisamment désagréable pendant 2 ans pour être très content de voir le bout du tunnel. Message au passage à tous ceux dans la difficulté, quelle qu'elle soit: ne perdez ni espoir ni contact avec les gens qui viennent vers vous. C'est rarement seul qu'on s'en sort.
J'en profite pour manifester mon soutien à tous ceux qui ont osé venir parler ici, et bien entendu je suis ouvert à toute discussion, ici, en mp ou n'importe comment.

Dimitri (je ne peux pas signer ça d'un pseudo)
Re: Asperger. Aide et support
mardi 19 novembre 2013 10:51:22
Daaaayum.. T'as du en endurer des trucs, high five pour toi!

J'ai été un peu précoce moi aussi (genre j'ai sauté le CP parce que je savais lire et écrire en grande section) mais j'ai jamais eu ça.. 'tain.

*applaudis*
Re: Asperger. Aide et support
mardi 19 novembre 2013 21:31:48
Je pense que si tu dois applaudir quelqu'un c'est ma famille et les autres (rares) personnes qui m'ont supporté et aidé quand ça n'allait pas. Pour ma part j'ai surtout subi ou causé les problèmes, sans vraiment comprendre, du moins sur le moment.
Le seul mérite que je m'accorde c'est de ne pas avoir lâché ce qui me tenait à coeur. Ce qui conduit à des situations étranges: par exemple être sur une scène de théâtre avec une de mes 2 troupes, jouer le soir, le temps de rentrer/décompresser etc me coucher à 3h du matin, et le lendemain midi trimbaler des centaines de kilos de matos pour sonoriser un concert le soir. Re-fin de soirée à 3h. Repos le dimanche. Et le lundi on reprend avec l'autre troupe, rush avant la représentation, répets de 19h à 1h du mat tous les jours tout en ayant cours et un bac de français la semaine d'après...

Certains se droguent au travail, moi aussi à ma façon!
Re: Asperger. Aide et support
mardi 19 novembre 2013 21:35:39
Citation
Archion
Je pense que si tu dois applaudir quelqu'un c'est ma famille et les autres (rares) personnes qui m'ont supporté et aidé quand ça n'allait pas. Pour ma part j'ai surtout subi ou causé les problèmes

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis, quelque soit ta "psychopathie", ce sont les autres qui en pâtissent et pour eux c'est encore plus difficile à gérer car ils ne comprennent pas.
Re: Asperger. Aide et support
mercredi 20 novembre 2013 22:26:38
[hs]
Citation
Cerveza
quelque soit ta "psychopathie"
Je ne m'étais jamais posé la question, mais vu qu'on parle souvent de pathologie dans le domaine médical, le terme ne serait-il pas "psychopathologie"?[/hs]
Re: Asperger. Aide et support
mercredi 20 novembre 2013 22:35:08
Je ne suis pas psychiatre, la limite entre les 2 termes me semble assez floue.
Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.