Salut! Identification

Recherche avancée

Politique

Envoyé par Crustace 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Politique
dimanche 30 mars 2014 23:42:42
Normalement c'est officiel, aux prochaines élections, les statistiques feront la distinction entre abstention et bulletin nul.
Si c'était obligatoire de voter, il n'y aurait aucune distinction à faire.
Re: Politique
dimanche 30 mars 2014 23:56:27
Entre vote blanc et bulletin nul, tu veux dire ?

Sinon, je sais bien que ne pas aller voter est un geste politique, mais pour certains c'est pas forcément un message fort, c'est juste qu'ils estiment qu'ils ne sont pas légitimes pour voter ou non. En socio, on diffère ces deux types d'abstention en abstention "dans le jeu" (la première dont je parle) et l'abstention "hors jeu", où les gens s'auto-censurent.

Du coup, comptabiliser le vote blanc est vachement intéressant si pour l'instant le seul moyen de faire entendre son désaccord profond est de s'abstenir ou de voter FN.
Re: Politique
dimanche 30 mars 2014 23:59:19
Citation
Slather
Entre vote blanc et bulletin nul, tu veux dire ?

Entre le nombre de personnes qui ne sont pas venu au bureau de vote et les bulletins blancs (et nuls j'imagine), qui sont eux exprimés
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 00:10:50
Citation
Xail
Ori : il se peut qu'aux prochaines présidentielles, les votes blancs soient comptés et intégrés dans les pourcentages. Donc si c'est obligatoire de voter ET que les votes blancs sont comptabilisés, ça servira à se rendre compte que beaucoup s'en foutent ! :D (Comment ça ça sert à rien ce que je viens de dire ?)

Les votes blanc seront pris en compte, mais au final ne seront tout de même pas comptabilisé parmi les votes valides.
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 00:12:37
Citation
Charly32
Entre le nombre de personnes qui ne sont pas venu au bureau de vote et les bulletins blancs
Ouai mais ça ça existe déjà, on distigue les non-votants des votants... (sinon on mesurerait pas l'abstention u_u), l'innovation est dans la séparation vote blanc/nul qui ne seront plus mis dans le même sac.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/03/14 00:13 par Slather.
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 00:21:26
Citation
Slather
Citation
Charly32
Entre le nombre de personnes qui ne sont pas venu au bureau de vote et les bulletins blancs
Ouai mais ça ça existe déjà, on distigue les non-votants des votants... (sinon on mesurerait pas l'abstention u_u), l'innovation est dans la séparation vote blanc/nul qui ne seront plus mis dans le même sac.

Okaaaaaay
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 06:38:47
Dans le monde merveilleux des petits poneys, on tient compte du vote blanc.

D'une part, cela réduit considérablement la concurrence, je pense au fn en particulier. Et puis, l'état fait des économies, si il a 3% de blancs, cela fait toujours ça de moins, donc les outsiders n'auront aucun espoir de voir leurs frais de campagne remboursés.

Après, ils se serviront de ces stats pour imposer le vote, sous peine d'amende. Puisque plus personne n'aura de raison valable de ne pas se rendre aux urnes.
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 12:37:16
Citation
caro-logy
Et puis, l'état fait des économies, si il a 3% de blancs, cela fait toujours ça de moins
Je crois que je ne comprends pas ce que tu veux dire :/

Le raccourci comptage du vote blanc -> obligation de voter me paraît un peu rapide, et puis surtout ça fait peur sachant que le vote est obligatoire en Corée du Nord ou l'était en RDA...
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 13:21:17
Re: Politique
lundi 31 mars 2014 20:01:37
Citation
Original Sin
On s'en rend déjà compte s'ils choisissent d'aller à la pêche plutôt qu'aux urnes ...

Oui mais il faut faire la distinction entre ceux qui n'en n'ont rien à battre, parce que la politique ça leur passe par dessus la tête et ceux qui ne vont pas voter parce qu'ils voteront blanc et qu'ils savent que ça ne sera pas pris en compte donc qu'on se moque de leur avis (donc pourquoi aller voter dans ce cas ?)
Re: Politique
mardi 1 avril 2014 01:16:27
Citation
Lester Burnhamm
Abrutimaru, tu serais pas le genre de personne qui se relit plutôt par plaisir d'admirer son boulot que pour rechercher des éventuelles fautes ?
Ne me dis pas que tu ne te relis pas, je ne te croirais pas. En plus c'est tellement bien écrit, ça serait vraiment dommage de s'en priver.
N'y vois aucune animosité, la vie est trop courte pour ça ! C'est juste que tu exacerbes ma curiosité... :D

Non, non, je t'assure ^^

Seul le passage résumant le mythe des marionnettes de Platon était censé être éloquent, sinon je me contente de faire court et compréhensible ^^
Mais il est vrai que, par exemple, je suis capable de relire 40 fois le passage d'un livre si celui-ci m'a plu.
Et qu'il m'arrive de reformuler des phrases selon mes goûts sans m'en rendre compte o_o
IRL c'est pire, je m'exprime -même spontanément- de manière très théâtrale, ce qui peut me faire paraître loufoque voire ridicule :D
Mais si tu trouves que c'est très bien écrit, tant mieux :D

Citation
Slather
Citation
caro-logy
Et puis, l'état fait des économies, si il a 3% de blancs, cela fait toujours ça de moins
Je crois que je ne comprends pas ce que tu veux dire :/

Le système de financement public des partis en France fait que ceux-ci reçoivent des aides publiques au prorata de leurs résultats aux élections législatives (précédentes).
Or, les scores étant pris en compte à partir du nombre de votes ni blancs ni nuls, intégrer le vote blanc dans le total des votes diminuera forcément les résultats des partis et donc le montant des aides publiques qu'ils perçoivent.


Sinon, je suis pour ma part favorable au décompte des votes blancs, mais pas à l'obligation d'aller voter.
Je pense qu'il existe d'autres moyens non-coercitifs pour pousser les gens à aller voter pour le candidat -j'ai même envie de dire le programme ou la "philosophie"- de leur choix. Déjà, pourquoi ne le font-ils pas ?

On pourrait dire que c'est parce qu'ils sous-estiment l'influence que peut avoir la politique sur leur vie.
Par exemple, j'ai eu la chance de rencontrer (puis de perdre de vue) des gens suffisamment déficients pour être persuadés (aucun troll dans leur propos) que les écologistes ne pouvaient qu'être des fanatiques des animaux et que l'écologie a pour seul but de "sauver les pingouins en Alaska (sic)" et d'autres énormités du même genre.
La survie des pollinisateurs, des animaux et des plantes utiles et de leurs régulateurs, la qualité de l'air, de l'eau (potable comme celle des cours d'eau : lacs, rivières, fleuves, mers, océans) et l'innocuité des aliments, la perte des ressources non-renouvelables, les substances toxiques partout, des habitats perdus ce qui y rend impossible les activités économiques et le fait d'y vivre, le réchauffement climatique et ses conséquences ne serait-ce que sur l'agriculture et d'autres aménités comme le ciel étoilé, la vie sauvage et les champs verdoyants, voilà une liste non-exhaustive des questions dont s'occupe l'écologie.
Certaines ont de graves conséquences sanitaires et économiques dès le court terme.

C'est donc par ignorance que des gens s'abstiennent, et là, ce sont surtout des initiatives émanant de l'individu, de son cercle de connaissances et de divers collectifs qui seront à même de résoudre ce problème.

Une seconde explication serait de dire que -du point de vue de l'individu, comme dans tout le paragraphe- c'est le côté peu voire très peu attrayant du monde politique actuel en France qui est responsable.
Par exemple, la distance entre les politiques et le "vrai peuple", l'individu ne se reconnaît dans aucun candidat, et la nonchalance et l'indifférence des politiques envers les problèmes du "vrai peuple".
La bureaucratie obèse et ses montagnes de paperasse, le fonctionnement politique compliqué voire obscur, les promesses centrales des candidats non tenues, les doutes quant au vrai pouvoir d'un candidat (vs. USA, UE, Otan, multinationales, proches du candidat...) et de pour qui il agit vraiment (lui + tout ce qui vient d'être cité), la timidité de certains programmes, la faiblesse du débat politique avec une faible maîtrise des grandes questions de la part des candidats, le peu de sujets abordés, les débats pleins de sophismes (un point Godwin chaque semaine) et de reliquats comme ceux du christianisme; comme dit auparavant, le clientélisme, les erreurs, les approximations, les mensonges et manipulations, les accointances avec d'autres milieux pas forcément très roses, le jargon, le politiquement correct, l'imitation d'autres pays, des mesures n'ayant jamais fait leur preuve, la fait que l'on ne dise pas explicitement qui y gagne et qui y perd...

Là, voter serait quand même judicieux, même pour un candidat qui ne risque pas de faire plus de 2%, si c'est le plus sensé.
Aussi, mettre en place de mini-assemblées politiques, débattre via des plateformes, des blogs, etc., rejoindre des partis et tenter à bon escient d'influer sur les autres membres, d'y trouver des personnes aux idées cohérentes et pertinentes, ou monter les échelons...
S'impliquer politiquement, en gros.
Mais aussi "presser" le monde politique pour une élévation du niveau.

3ième explication, liée à l'ignorance et à la paresse :
le fait d'être largué concernant les grandes questions sociales, de ne pas avoir les connaissances requises pour comprendre un sujet technique, de ne pas savoir décrypter les idées d'un candidat, de ne pas saisir tous les tenants et aboutissants d'une mesure. Ou qu'une personne estime qu'elle n'aura jamais les moyens d'y parvenir (ce qui est une meilleure chose que l'extrême inverse, ne sutor ultra crepidam comme disait Pline l'Ancien)

Là, c'est tout simplement le manque d'instruction, surtout d'instruction impartiale, qui est en cause.
Comprendre, apprendre et discriminer le vrai du faux demande une forte patience, mais une sensibilisation politique honnête ne peut qu'être bénéfique. Et l'absence de dialectique dans les moyens d'informations est très peu stimulante.

4ième explication : l'individualisme, avec l'individu qui considère qu'il ne vote que pour lui, et que, pour lui, se déplacer ne vaut pas le coup s'il ne fait directement pas partie des catégories visées par un programme.

Encore une fois, le manque de lien social, la faible conscience quant aux enjeux politiques, l'importance trop forte accordée au temps et trop faible accordée à la solidarité.
Pareil que pour précédemment, même si je pourrais longuement m'étendre là-dessus.

5ième explication : la présence de marginaux : nolifes, toxicomanes, hikikomori, moines bouddhistes et autres, qui n'en ont absolument rien à foutre.

Je ne sais pas trop quoi en penser...


Finalement, on se rend compte que c'est une conjugaison de failles micro (d'ailleurs, pour un individu, chaque explication est cumulable avec les autres) qui produisent des problèmes macro.
Re: Politique
mardi 1 avril 2014 06:51:40
"ne pas savoir décrypter les idées d'un candidat" voilà ça c'est moi! J'ai fait meuporg en lv2, pas langue de bois!
Re: Politique
mardi 1 avril 2014 09:10:33
Tiens, la 4ème explication, c'est moi :D

Peu importe le parti qui passe, du moment qu'ils ne me font pas chier, et si jamais ils rendent la France invivable, j'irai ailleurs, c'est tout :)
Re: Politique
mardi 1 avril 2014 09:14:42
Ori, ta copine te trouve égoïste ou c'est juste un genre que tu te donnes ? :D
Re: Politique
mardi 1 avril 2014 09:54:02
Citation
caro-logy
"ne pas savoir décrypter les idées d'un candidat" voilà ça c'est moi! J'ai fait meuporg en lv2, pas langue de bois!


C'est simple, les idées des candidats, n'engagent que ceux qui les écoutent ;)
Re: Politique
mercredi 2 avril 2014 08:22:28
Citation
Lester Burnhamm
Ori, ta copine te trouve égoïste ou c'est juste un genre que tu te donnes ? :D

C'est juste un genre, en vrai je suis super altruiste, je dilapide mon immense fortune acquise grâce à des usines de textile au Cambodge pour financer des œuvres caritatives, telles que médecins sans frontière ou le Ku Klux Klan :)
Re: Politique
mardi 8 avril 2014 10:50:56
Moi je ne vote pas les week-end 100% bonus xp Diablo III. C'est grave docteur ?
Re: Politique
mardi 8 avril 2014 11:25:41
Si tu as 100% de bonus d'xp, ça veut dire que tu gagnes la même chose que si tu n'avais pas de bonus, pas mal hein ?
Re: Politique
mardi 8 avril 2014 11:40:12
"Bonus".
Ca veut dire +100%. Donc c'est un week-end avec XP doublée en gros.
Sinon les raisons 2,3 et 4 ont contribué au fait que je n'ai vraiment pas voté pour les municipales.

Ca et le fait que je savais 3 mois avant qui allait être élu parce que c'était cousu de fil blanc (manipulations à deux balles dans une petite commune sans surprise).
Re: Politique
mercredi 9 avril 2014 02:04:58
Y a le vote par procuration pour les personnes absentes à cause d'un empêchement extérieur ou de leur paresse extrême :)
Re: Politique
mercredi 9 avril 2014 06:32:32
Encore faut il faire assez confiance à quelqu'un pour lui donner la procuration :)
Re: Politique
mercredi 9 avril 2014 09:00:27
Personnellement je n'ai pas voté aux dernières municipales car j'ai déménagé le 3 janvier dernier à 500km de mon bureau de vote.
Ma seule possibilité de procuration (coucou maman !) habite à 60km du fameux bureau de vote et travaillait les deux week-ends des élections.

D'accord, je suis certainement une belle exception, mais cela montre bien que les choses ne sont pas toujours si simples que cela.
Re: Politique
mercredi 9 avril 2014 09:16:22
Puis faut pas oublier les gens qui n'en ont simplement rien à foutre :)

Je ne vois pas pourquoi je donnerais une procuration pour ma part, j'en ai strictement rien à battre de qui gagne les élections u_u
Re: Politique
mercredi 9 avril 2014 11:20:09
Ou ceux qui ne restent pas posé dans la même ville 6 ans d'affilée (pour le cas des municipales).
Ou qui ne font passer que pour dormir. Perso en 6 ans d'études, j'ai eu l'impression d'habiter la ville où je faisait mes études, pas celle où je rentrais chez moi le soir.
Re: Politique
lundi 26 mai 2014 09:47:05
Je suis sûr que si on demande aux gens ce qui les a convaincu dans le programme de tel ou tel parti, 90 % de ce tas de cons ne sait pas répondre.

Voter pour un parti plutôt que pour les idées qu'il propose, je trouve ça répugnant.
La seule chose qui légitimerait le fait d'aller voter, c'est d'être au courant, et du programme du candidat choisi, et des programmes des adversaires mais ça...

Et comme disait Coluche, "si voter, changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit."


J'ai consacré ma journée d'hier a tout ce qui est important: la famille, les amis, l'amusement sous toutes ces formes.
Et j'en suis assez fier... :D