Salut! Identification

Recherche avancée

La mort ou tchi-tchi.

Envoyé par Volgaxe 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 21:31:23
Petite question innocente que je me posais aujourd'hui:

Imaginons cette situation: Après une soirée tranquille, où les litres d'alcool ont succédés euh...à d'autres litres d'alcool, vous décidez de rentrer en voiture. Là, gros blanc, vous vous réveillez dans ce qui semble être un hôpital. Tout ce dont vous vous souvenez, c'est qu'il y avait 2 arbres à un certain moment, et qu'il vous semblait possible de passer entre. Bref, vous voyez que vos proches sont autour de vous; mais alors que vous souhaiteriez leur parler, aucun mot ne sort de votre bouche: votre corps ne répond pas à vos demandes.
Dans le bouhaha général, vous apprenez que vous êtes entre la vie et la mort.

Après cette introduction inutile, la question est la suivante : si vous étiez dans cet état, entre la vie et la mort, tenteriez-vous à tout prix de vous battre pour refaire surface, ou est-ce que vous "lâcheriez prise" (certains parlent d'une petite lumière au fond d'un tunnel, je crois bien) ? Quels sont les éléments qui feraient pencher la balance dans un sens ou l'autre ?
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 21:49:49
sans parler de petite lumière ou quoi que ce soit dans le genre, je me laisserais aller.
La raison qui fait pencher la balance? je culpabiliserais probablement beaucoup trop, j'assumerais pas ma connerie. Et ça me donnerais une excuse pour finir de vivre sans qu'on me le reproche, donc je me battrais pas.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 21:52:51
Mhhh l'accident n'était qu'un prétexte, imaginons simplement que ça te tombe dessus un beau jour, sans que tu sois forcément responsable.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 21:54:40
Tout dépend si y'a un espoir de revenir un jour à une vie à peu près normale. Pour moi, une chose est sûre, si je dois rester un légume, ou au moins être paralysé, même partiellement (genre que les jambes, ou un côté), je préfère encore crever de suite. Par contre, si je peux m'en sortir (mais genre rapidement, pas dans 10 ans), ça vaut le coup de batailler.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:05:45
Je pense que je me battrais même si je pense pas pouvoir mourir ^^ après, lacher prise dans le cas ou la douleur est insoutenable et continue parce que faut pas deconner non plus. De plus rien ne dis que lacher prise = la mort
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:08:50
Après une soirée tranquille, où les litres d'alcool ont succédés euh...à d'autres litres d'alcool, vous décidez de rentrer en voiture. Là, gros blanc, vous vous réveillez dans ce qui semble être un hôpital. Tout ce dont vous vous souvenez, c'est rien !

Voilà le drâme de ma vie...

Après rapide réflexion, je suppose que je me battrais pour mes proches. Pas par choix mais par élimination. Supposant que je devienne hémiplégique (cas hard core quand même), je ne pourrais pas m'échapper de ce lit pour brouter du laurier ou me jeter sous un train. L'euthanasie n'étant toujours pas permise je n'aurais pas d'autre choix que de subir ce sort. Ma maman est partie de cette façon à Noël dernier et les médecins sont absolument incapables de vous aider sur ce plan là... C'est facile de dire je ferai comme ci ou comme ça, mais en pratique personne ne viendra vous coller un oreiller sur le museau ou vous faire une injection létale.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:10:22
Oui, mais si tu lâche prise et que tu survis quand même, tu te sens con d'avoir renoncer à luter quand même, je me demande bien comment tu peux le ressentir..
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:23:37
Une épreuve pareille doit amener des doutes c'est certain. Punaise, ça doit être l'enfer...
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:40:43
Ben personnellement je préfère mourir que finir dans un état végétatif et/ou maintenu en vie par des machines...
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:41:33
J'ai une lettre manuscrite de ma part dans mon portefeuille disant que si je suis entre la vie et la mort, et que mon corps ou mon cerveau risquent des lésions irréversibles, je ne souhaite pas me réveiller.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:43:04
Et si vous êtes sûrs de vous réveiller sans dommages ? Je me demande juste si la question de Volgaxe est pas plutôt axée sur le côté "le monde est pourri, autant qu'il continue sa merde sans moi" ?
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 22:56:44
Je n'ai rien contre le monde, mais je suis curieux sur ce qu'est réellement la mort :)
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 23:06:19
Le genre de question à laquelle il est impossible de réellement répondre sans y être confronté.
Pour ma part, je me dit que tant que je serai vivant, j'aurais toujours l'occasion d'écouter la musique qui me fait vibrer, de contempler la beauté de l'environnement, de voir s'épanouir les êtres auxquels ont tient. En tous cas, il y a plus de chance que ça arrive vivant que mort.
Et contrairement à la vie, la mort est inévitable, je préfère la retarder plus que possible.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 23:12:50
Moi au contraire, je vois aucune raison de s'y opposer ou d'en avoir peur. On a pas tout fait pour s'opposer à sa propre naissance, et c'est pas parce que maintenant on a une conscience qu'on doit s'opposer à sa mort, alors que c'est la même chose, le même phénomène, la suite logique de tout. et pour moi, l'exemple de Volgaxe c'est comme un signe, une annonce, donc je préfère laisser aller et voir si la mort me prend ou si la vie me garde. Mais sans lutter contre l'une ou l'autre des options.
Re: La mort ou tchi-tchi.
mercredi 21 mai 2014 23:28:15
Je me battrais pour vivre, je n'ai aucune raison de mourir tant que je ne serais pas immortel (si si c'est mon désir le plus cher), je me suis toujours battu, mais quand c'était perdu, ce n'est pas demain la veille que je changerais (comprendre également que je ne suis pas près d'arrêter d'être con).
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 00:19:22
@ Bekv
Je me suis aussi toujours battu pour ce qui compte pour moi, avec acharnement.
Mais ma survie ... ça n'a jamais été dans mes priorités :) Après, je dis ça consciemment, mais en situation où ma vie serait réellement en danger, j'ai quand même un instinct de survie.

Mais pour donner un ordre d'idée, j'ai été tenté une seule fois de mettre fin à mon existence ... et je n'étais même pas malheureux, c'était juste par curiosité, ça me démangeait de savoir ce que ça faisait ... mais l'instinct de survie a été le plus fort, et également le fait de me dire qu'il valait mieux choisir de ne pas planter la lame, parce que le fait de choisir la vie, c'est réversible si je change d'avis, l'inverse non :p Or, je suis très versatile ^^

En tous les cas, je ne considère pas la mort comme quelque chose de grave.
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 00:36:30
Voilà, Ori à tout résumé même si je n'ai jamais été tenté d'en finir. Me battre pour la survie des autres oui (ceux qui me sont proches et que j'apprécie) mais ma propre survie c'est pas un truc dont je me soucie.
La mort arrivera un jour, et pour ma part le plus excitant c'est de ne pas savoir quand (toujours dans l'optique de ma mort et pas de celle des autres).
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 07:15:53
Étant donnés mes antécédents suicidaires et mon incapacité à me battre, je suis d'un naturel à baisser les bras très facilement, donc je pense, sans trop m'avancer, que je me laisserais crever.
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 07:32:49
@Ori, moi aussi je suis curieux de la mort, je veux TOUT savoir, pour de vrai.
Mais pourquoi prendre le risque de mourir et de ne pas pouvoir, potentiellement, continuer sa quête? Je veux devenir immortel, pas pour l'être, mais pour emmagasiner toutes les connaissances possibles, avoir une bibliothèque aussi grande que Paris, et faire profiter le monde de mon savoir.
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 07:38:08
Bekv : pour moi être immortel serait une malédiction sans nom :)

Déjà là, j'ai l'impression d'être né à la mauvaise époque, mais les mœurs, les cultures, etc vont encore évoluer avec le temps. Dans 1 000 ans, il ne restera peut être rien de notre culture, elle aura peut être été remplacée par quelque chose de diamétralement différent auquel on serait totalement incapable de nous adapter du fait de notre naissance au 20ème siècle ...
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 07:55:26
Bof, moi la vie de légume ça m'intéresse pas trop
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 08:35:31
Je ne voulais pas répondre trop vite, la question mérite d'être creusée! Je me battrais très certainement de toute mes forces. Il est hors de question que je chante "à tout le monde" même avec un handicap lourd. Et j'insiste, tant que la loi ne change pas, l'état nous impose la vie. Nous n'avons pas d'autre choix.
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 08:46:38
Moi je me battrai je pense, quitte a prendre le risque de finir en légume, pour ne pas infliger ma mort a mes proches.
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 08:53:32
Sans compter l'aspect "pratique" de la chose. Je vous préviens c'est ignoble ce que je vais écrire et pourtant c'est vrai. Mettez vous à la place de vos proches, vous disparaissez du jour au lendemain et leur laissant le soin de tout gérer (obsèques, succession et autres) malgré une peine immense : c'est terrible pour ceux qui restent. Alors que si vous essayez de vous battre un petit peu, vous leur permettez de gagner du temps et de se préparer à cette épreuve. Je sais que je parle bien de sacrifice et j'en suis désolée mais quand cela arrive la terre s'arrête de tourner et c'est la panique.
Re: La mort ou tchi-tchi.
jeudi 22 mai 2014 08:58:07
Citation
zzzAGATHEzzz
Moi je me battrai je pense, quitte a prendre le risque de finir en légume, pour ne pas infliger ma mort a mes proches.

On revient au sujet de l'immortalité quoi...

Tu mourras bien un jour tu sais, tes proches seront obligés de te voir mourir, alors aujourd'hui ou dans 50 ans...

- Nous ne sommes qu'ombres et poussières Maximus, ombres et poussières... -