Salut! Identification

Recherche avancée

Topic des études.

Envoyé par Bekvothien 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Topic des études.
vendredi 26 février 2016 11:02:33
Relis les pages précédentes, on a déjà beaucoup parlé des prépa.
Pour moi il faut juste être capable d'accepter que tu ne peux pas tout maitriser, tenir, être assidu en cours, et ça passe crème. Ce n'est pas pour les gens qui essaient d'être parfaits et qui font une crise dès qu'ils ont une mauvaise note.

Sinon slipatrou je t'invite à lire plusieurs fois ce qu'a écrit Sabremine sur le DMA et à faire pareil.
Re: Topic des études.
vendredi 26 février 2016 12:18:15
Lintitinwë, je n'est pas fait de prépa mais mon ainé de deux an si

Ce que je peux en dire, c'est que pendant 2 ans il en a chié, il s'est tapé des notes de merde 4 de moyenne général, il se sentait comme une merde pdt toutes cette période mais ensuite, lorsqu'il a fait ces 3 ans d'école d'ingé, ca l'a beaucoup aidé

Mais au final, pour ton métier plus tard, ce que tu apprend à l'école n'est pas très utile. Ton métier, tu l'apprend sur le tas, les écoles que tu fais vont juste t'ouvrir plus ou moins de portes dans des entreprises de renoms, avec de meilleurs salaires. Donc au final, je pense que ca vaux le coup en chié pdt 5 ans mais avoir un bon boulot à la fin avec un bon salaire c'est loin d'être négligable
Re: Topic des études.
samedi 27 février 2016 20:23:44
@Woofy : tu penses vraiment que ne pas avoir fait de prépa a joué contre toi à tes débuts ? La tendance est toujours aussi marquée, maintenant qu'il y a plein d'équivalences, de diplômes importés, de double-licences… qui donnent des alternatives ?

@Spiral : merci énormément pour ce retour ! Ça répond bien aux questions que je me posais et ton point de vue a l'air assez répandu, d'après les avis de quelques amis déjà dans le supérieur. Du coup, je pense arriver à me faire une idée de ce qu'il en est vraiment. :)

@Roger : oui, j'avais vu vos messages, mais ils n'abordaient pas assez à mon goût la question de la résistance psychologique à la prépa. :)
Re: Topic des études.
lundi 29 février 2016 09:54:35
Je n'ai pas fait de prépa, mais j'ai intégré une école via un IUT. L'école est plus importante que la prépa, mais elle reste un moyen d'y arriver. C'est aussi un moyen d'écrémer pour l'école : le but de la prépa c'est de forcer les étudiants à abandonner dès le début.
Ceux qui tiennent ont la motivation et l'énergie pour continuer dans l'école.

Sinon non, ne pas avoir fait de prépa n'a pas joué contre moi, j'ai trouvé mon 1er job au début de ma dernière année d'école. J'ai eu de la chance cependant et mon cas n'est pas une généralité (même si je bosse dans un domaine qui n'est pas vraiment en crise).
Re: Topic des études.
lundi 29 février 2016 10:58:21
J'ai fait un an de prepa que j'ai réussi avec plus ou moins de brio.
J'ai eu la chance de faire ça en internat, du coup avec les 8 nanas interne de la classe, on mutualisait pas mal notre boulot. Ce qui fait qu'au final j'ai fourni le boulot minimum pendant les trois quart de l'année (avant que je décide que je me réorienterai en fac l'année suivante).
Je me souviens qu'on se faisait des entraînements aux khôles entre nous avec les sujets des premiers à être passé.
Cette année la, j'étais mal vu parce que je faisais de l'escalade le mardi soir, du coup je partais vers 18h30 et je rentrais pour 21h15. Du coup comme il y avait un soir ou je ne travaillais pas, j'étais une glandeuse. Mais l'internat m'a aussi canalisé et m'a aidé à travailler les autres soirs. Si vous envisagez une prepa, pensez aussi à l'internat.
J'ai aussi du arrêter le conservatoire que j'essayais de maintenir en parallèle.
Je passais mes we à dormir et à bosser. Je me gardais seulement deux heure le dimanche après midi pour aller boire le thé avec un copain seulement si j'avais suffisamment avancé dans mon travail.
Au niveau de la pression, on se met tous de la pression perso, mais les profs en rajoutent. Ils nous mettaient assez rapidement en situation de compétition que ce soit par rapport aux autres classe (faut avoir au moins tant en khole, pour batte les PCSI), ou dans la classe où ce qui compte réellement n'est pas la note mais le classement.
Sur ma promo de 40, globalement les 4 premiers ne bougeaient jamais. On se "battait" pour être dans le top 10. Les 10 suivants étaient corrects, les 10 d'après étaient nuls et les 10 derniers de sombres merdes.
Ah et puis il y a une sélection pour l'année d'après. On passe de deux classe de maths sup à une classe de maths spé. Donc à peu près la moitié des élèves ne sont pas reçu l'année suivante.

Pour autant dans ma promo toujours, on ne se laissait pas avoir par la compétition interne à la classe. A part les 4 premiers, on avait réussi à avoir simplement le but de faire de notre mieux.
J'alignais entre 6 et 8 en maths, entre 8 et 10 en physique et en SI j'aliganis les 15 jsuqu'a ce qu'on fasse les torseurs et la je suis tombée a 6-8 et j'étais dans le top 10 de la classe.

Pour ce qui est de l'année en elle même, on a quelque chose comme 40h de cours par semaine, plus les kholes, plus le boulot perso, plus les 4h de DS tous les samedis matin.
J'avais énormément d'heures de maths et de physique, pas mal d'heures de SI. Avec des TP (maple, chimie, physique, si). Et quelques heures de français, anglais et sports qui finalement font du bien dans l'emploi du temps

J'ai fait cette année de prépa "parce qu'il faut bien aller quelques part" et que j'en avais les capacités. Et puis je voulais me confronter à moi même pour voir aussi si j'étais capable de fournir une quantité de travail suffisante pour me réorienter en médecine derrière.
A aucun moment je n'ai envisagé de devenir ingenieur et c'est une position assez décalée que mes profs ont eu du mal à comprendre. D'ailleurs ma prof de physique ne voulait pas me laisser partir en fac et elle a passait des heures à essayer de me convaincre de devenir ingénieur.

Évidemment dans chaque établissement ça ne se passe pas forcément de la même manière. Je ne te parle que de ce que moi j'ai vécu; ce qui n'est pas le cas de tout le monde.
Re: Topic des études.
lundi 29 février 2016 11:40:44
Le témoignage de Bousti me semble super important par rapport à la question du ressenti.
Quand tu entends "vous êtes une sombre merde, retournez en fac", tu peux réagir de plein de manières différentes dont les suivantes :
- t'en battre les couilles mais faire comme si tu le prenais à coeur et donner l'impression que tu vas faire de ton mieux pour redresser la barre. Ça t'apprend l'hypocrisie et la politique, c'est ultra formateur, et en plus ça te libère du temps pour jouer à League Of Legends
- le prendre à coeur et péter un câble parce qu'il n'y a que quelques génies (durant mes deux années de prépa je n'en ai rencontré qu'un, et le mec a ensuite majoré à Central Paris) qui sont vraiment capables d'absorber tout le contenu délivré en prépa et de le maitriser juste assez pour ne pas être emmerdés par les profs
- t'en foutre et le montrer
- le prendre à coeur mais garder la tête froide parce que tu sais qu'il y a des sujets sur lesquels tu vas devoir faire l'impasse

Pour moi, en dehors des quelques génies, il n'y a que la première et la dernière solution qui fonctionnent. Les autres tu te fais virer au moment du passage de la première à la deuxième année.

J'ai choisi la première solution. Je suis très mauvais acteur, mais je fais bien le mec contrit qui fait de son mieux mais qu'il a du mal le pauvre il n'est pas aidé. Et bien encore aujourd'hui je peux sortir ce numéro en entretien RH si on me saoule ou pour demander une augmentation tout en justifiant mes quelques manquements. Le monde du travail est un univers de commerciaux et de politiciens, il y a de moins en moins de place pour le constructif et l'amour du travail bien fait, fais toi à l'idée le plus tôt possible, et tu seras le mieux préparé. Il suffit d'avoir des projets / des passions à coté et tout roule :)
Re: Topic des études.
lundi 29 février 2016 11:43:17
Ah et j'oubliais : tu peux aussi dire au prof que c'est un gros con et que la fac n'est pas pourrie et que tu souhaites de toute façon y aller et lui faire un gros doigt, c'est un choix. Dis toi juste qu'ils ne te disent pas ça parce qu'ils pensent que la fac est pourrie ou parce qu'ils sont idiots, ils disent ça parce qu'en général, ça fonctionne. En prépa je n'ai eu que de bons profs.
Certains un peu mal à l'aise socialement parlant, mais tous très calés niveau pédagogie et contenu pur. C'est important de savoir du coup que si tu choisis l'option de les flouer, tu as intérêt à te lever tôt et à être convainquant :)
Re: Topic des études.
lundi 29 février 2016 13:00:22
Je ne suis pas d'accord avec vous sauf pour le reste.
Re: Topic des études.
mardi 1 mars 2016 17:49:53
t'as pensé à partie à l'étranger? C'est une bonne alternative si le système français te soûle :p
Re: Topic des études.
mardi 1 mars 2016 18:32:38
Gaffe à ce que le diplôme ai son équivalence en France si tu veux revenir plus tard (vécu de ma belle-soeur qui a fait des études en France, est partie en Angleterre, a fait des équivalences anglaises et a progressé, mais ses diplomes anglais ne sont pas reconnus en France donc si elle voulait revenir (après plus de 20 ans à Londres), elle ne pourrait pas avoir le poste qu'elle a aujourd'hui car "pas assez diplômée".
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 12:32:11
Hem dans le privé, l' expérience vaut largement plus que le diplôme hein :P

Et dans beaucoup de professions, ils s en foutent que le diplôme soit étranger s il est bon :-)
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 13:35:42
Je te parle d'expérience.
Ce n'est certes pas généralisable. Mais réel.
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 13:59:42
Je n'osais pas faire la remarque d'Ori mais c'est très vrai, ils s'en foutent du diplome quand ca fait 20 ans que tu fais le métier, le tout est donc de trouver une bonne première boite ou débuter qui s'en fiche des diplomes et accorde plus de valeur au mérite / aux capacités.
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 15:49:45
En France, j'ai quand même l'impression que le diplôme joue quand même beaucoup. Jusqu'à quel stade, je n'en sais rien, mais c'est assez criant.
J'suis en pleine recherche d'emploi actuellement, donc j'enchaîne les entretiens depuis une dizaine de jours. Je sors pas d'école, j'ai déjà une expérience professionnelle de 3 ans derrière moi (et 3 ans en entreprise, on a le temps d'apprendre des trucs, de se différencier de ses camarades de promo, etc). Pourtant, pas mal d'entreprises que j'ai rencontrées m'ont encore parlé de grille de rémunération selon l'école dont je viens.
Je ne sais pas à partir de combien de temps on cesse d'être un "diplômé de" pour devenir vraiment "M. SpiralPad".


Et tant que j'y suis, un conseil pour ceux à qui cela parlerait (sans vouloir la jouer paternaliste, c'est juste un ressenti) : si vous avez l'occasion de vous orienter vers le développement et l'informatique, pas forcément totalement hein, et que ça vous plait, n'hésitez pas !
Je me rends compte à quel point j'ai bien fait d'ajouter toute une couche de compétences en développement orienté objet à mon background d'ingénieur et de géologue. On me propose actuellement des missions que je n'aurais même pas soupçonnés vu mon secteur, et ça uniquement parce que je sais coder en C++ et en Python.
Je suis ingénieur-géologue de formation donc, pourtant on m'a proposé de bosser sur :
- une mission en finance dans le micro-trading
- une mission dans l'armement pour les systèmes radio des Rafales.
- une mission dans le médical, sur des coeurs artificiels
- une mission dans l'automobile, sur les phares intelligents de demain.
- les nouveaux algorithmes de Mappy
- etc., etc.

Evidemment, c'est pas dit que chaque client veuille bien de moi, mais n'empêche que, uniquement parce que je connais de la programmation, on me propose tout ça, alors qu'on est toujours dans un marasme ambiant niveau offre d'emploi. J'trouve ça fou...
Donc je réalise vraiment cela, car j'avais jamais vraiment été confronté au marché de l'emploi en soi, mais tout ce qui est développement informatique est super porteur, et ça va continuer longtemps.
Si le domaine ne vous rebute pas, c'est une jolie option pour votre carrière de développer quelques compétences là-dedans...
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 15:58:07
Concernant les diplômes, faut avoir un peu plus que 3 ans de taf, je pense, avant que ton expérience prenne le pas sur ta formation.
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 16:03:26
C'est quand même très frustrant en tout cas, quand on compare ce que l'on peut apprendre sur le tas en un seul mois de travail, et la façon dont on se touche globalement durant 3 ans en école d'ingé...
'Fin bon, c'est les règles du jeu on va dire.
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 16:10:07
Faut quand même faire attention dans ce qu'on te propose.
J'ai eu l'exemple de pôle emploi (ouais, j'y suis passé une fois... mais c'était juste pour toucher les assedics, pas pour trouver du boulot) qui m'a demandé mes compétence.
"Alors je sais faire ça, ça, ça ...
- Attendez monsieurs, je n'ai que 3 lignes, ça fait trop".
En informatique, n'importe qui sortant d'école a plus que 3 lignes de compétences à mettre.
Quelque part j'ai mentionné que j'avais déjà touché un SQL Server (logiciel de bases de données microsoft pour les néophytes). Du coup on m'a envoyé une tétrachié d'offres d'emploi comme administrateur de bases de données (pour faire une analogie, c'est comme si on vous proposait des postes de garagistes parce que vous avez glissé dans la conversation qu'un jour dans votre vie ça vous est arrivé de refaire le niveau de lave-glace de votre voiture).

Venant du pôle emploi ça ne m'étonne pas, ils n'ont pas les ressources et les connaissances pour traiter ce genre de métiers.
Venant d'autres recruteurs par contre ça m'étonne un peu (enfin bon du coup c'est pas vraiment le métier de géologue qui les intéresse).

En informatique c'est difficile de recruter (les autres métiers je ne sais pas). Du coup pour les recherches ça ratisse large.
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 16:51:24
Il faut distinguer les postes chez les clients finaux de postes dans le conseil / le consulting.
Chez les clients finaux (des grosses boites comme EDF, BNP, etc..), ils ont des grilles et ta rémunération est plafonnée par rapport à ces grilles. Le seul moyen d'en sortir est de coucher avec tous les échelons de la direction RH, et une partie du conseil d'administration.
Il n'y a que dans ce genre de boite qu'on ai jamais vérifié mon diplôme.
Dans les boites de conseil, tu te fais recruter au tarif qu'ils estiment pouvoir lâcher par rapport à la mission qu'ils prévoient pour toi, et tu fais évoluer ta rémunération à l'aune de ton succès et de ta facturation chez les clients (et de ta tchatche parce que s'ils peuvent marger sur le fait que t'es un pigeon ils n'hésitent pas).
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 18:58:42
Moui, t'en fais pas Woofy, je fais attention (je t'enverrai un MP prochainement façon, pas encore eu le temps de le faire pour le moment).

Et merci pour les précisions Roger, je viendrai désormais toujours armé de ma boite de capotes lors des entretiens RH.
Mais la plupart des offres que j'ai sont en effet dans des boites de conseil, et on sent bien que là ils n'hésitent pas en effet à tenter de te pigeonner (je reviens d'un entretien où mon contrat annuel était de 4000 euros inférieur à ce qui m'avait été proposé à l'entretien précédent... En mode "Ca peut passer, il fera ptet pas gaffe au salaire !").
Fin bon, mes déboires professionnels sont un peu hors-sujet ici hum...
Re: Topic des études.
mercredi 2 mars 2016 20:54:10
Citation
SpiralPad
Fin bon, mes déboires professionnels sont un peu hors-sujet ici hum...

C'est vrai que c'est pas tout à fait le sujet d'origine, mais je pense que ça a quand même sa place ici, c'est un topic sur les études, donc surement pas mal fréquenté par des étudiants, et il c'est plutôt intéressant d'avoir un retour d'expérience sur ce qu'il y a un peu après les études. Le monde professionnel de quelqu'un qui n'a que quelques années d'expérience.
Re: Topic des études.
vendredi 29 avril 2016 12:32:49
Bon voilà, je galère carrément et j'ai le bac dans exactement dans 7 semaines, ce qui n'est rien du tout. Du coup je me demandais comment vous vous motiviez pour travailler, comment s'organisaient vos révisions.
J'essaye de m'y mettre mais ça ne donne jamais rien : je peux regarder 1h30 par la fenêtre sans bouger et laisser mes math en plan, je trouve ça carrément plus intéressant. Les personnes avec qui j'échange là dessus me disent de me faire violence, ou de travailler avec d'autre, mais rien ne marche. Je suis capable de passer des journées entières à dessiner des trucs chiadés en étant extrêmement concentrée, à travailler mon piano en oubliant tout ce qui se passe autour, mais le lycée, rien. Sauf la SVT et l'option art pla, ce sui ne suffit pas pour avoir me bac.
Bref, comment vous faisiez ?
Re: Topic des études.
vendredi 29 avril 2016 13:03:46
j'ai joué aux jv et j'ai lu des romans pendant toute ma période de révision du bac. En soi, ça dépend de ton objectif et de tes capacités.
Si tu es douée et que tu veux juste avoir le bac, pas besoin de se faire violence vas-y tranquillement ça t'évitera l'overdose le jour de l'exam. Sinon ben dis-non qu'est ce que tu vises, avec quelles capacités.
Re: Topic des études.
vendredi 29 avril 2016 13:06:06
Perso j'avais un truc sans faille, ça marchait à tous les coups !
Je prenais mon téléphone, j'appelais tous les "Roger" qui y figuraient, et je leur disais : "Si je n'ai pas mon bac, promets moi de me faire l'amour pendant 7 jours pour oublier".

Connaissant les individus en question, j'ai eu mon bac avec mention.
Re: Topic des études.
vendredi 29 avril 2016 13:51:45
Je ne suis pas une bonne élève, je vise juste le bac. Avoir une mention n'est pas réaliste. J'ai eu 10,6 de moyenne générale au deuxième trimestre mais c'est la première fois que j'ai au dessus de 10 depuis le lycée ! Tout le monde me dit qu'en travaillant je peux avoir plus, mais en attendant, je n'ai jamais vraiment travaillé et je ne sais pas faire :/

Roger, si c'est une proposition pour coucher avec toi, c'est non d'office, bac en poche ou non :)
Re: Topic des études.
vendredi 29 avril 2016 13:54:55
Citation
RogerLAmer
Perso j'avais un truc sans faille, ça marchait à tous les coups !
Je prenais mon téléphone, j'appelais tous les "Roger" qui y figuraient, et je leur disais : "Si je n'ai pas mon bac, promets moi de me faire l'amour pendant 7 jours pour oublier".

Connaissant les individus en question, j'ai eu mon bac avec mention.

Je t'ai enfin retrouvé petite chaudasse, tu vas prendre cher pour toutes ces années d'attentes!!