Salut! Identification

Recherche avancée

Topic des études.

Envoyé par Bekvothien 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 18:40:42
Pour ma part, BAC S (sciences de l'ingénieur) mention très bien, avec plein d'options (spé physique-chimie qui était pas obligatoire pour les SI à l'époque et théâtre).

Après, une année de prépa. J'étais bien placé, tout comme il faut, parti pour l'étoile et tout, sauf que les écoles d'ingé ça m'intéresse pas. Je veux passer une agrégation, et ça se passe très bien par les facs, avec plus de libertés et l'emmerde des concours en moins! Donc je me suis cassé en fac, et je viens de boucler ma L2 physique-chimie.
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 19:02:26
Comme à peu près tout le monde, j'ai eu mon brevet. \o/ Aucun souvenir de la mention par contre. Ensuite, Bac S option SI (mention AB de mémoire). Puis un DUT Informatique avec option imagerie numérique. Mon but à la base était de faire des jeux vidéo, mais je suis tombé amoureux du web entre-temps. Sauf que je suis sorti du DUT pile au moment où "la bulle internet" a éclaté, donc j'ai pas mal galéré pour entamer ma "carrière" professionnelle. :D

Citation
RogerLAmer
j'ai eu mon diplome d'ingé (généraliste, pas dans le sens médecin, mais dans le sens où je ne me suis pas spécialisé)

Première fois que j'entends ça. En gros, on considère que tout ingénieur, quel que soit le domaine, peut se contenter de la même formation ? Je trouve ça fou. A mon sens un ingénieur a besoin de connaissance (très) approfondies dans le domaine où il exerce.

Citation
Lowig_
En faite, par ici, je suis un cancre, c'est ça ? :D

Bah, tant que tu arrives à tes fins, à faire ce que tu souhaites, c'est le principal. :)
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 19:02:47
Caro : Ouais, ouais, ça existe les gens qui font leur job par passion... (Moi j'veux être instit. Vous savez, la personne qui transmet son savoir à des enfants, mais qui les éduque aussi, enfin qui les dresse plutôt, avec le SMIC seulement, parce que bon, c'est des glandeurs, ils foutent que dalle, ils finissent à 16h45 ! -.-' )
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 19:15:16
Le repère de S ici, tout s'explique !

Bac ES mention baby-foot, moyenne 10,02 (C'est pas loin d'être ma plus grande fierté, juste derrière le fait de pouvoir faire plusieurs choses en même temps en ayant des testiboules.)

DUT Gestion Logistique et Transport. J'étais un des seuls à ne pas être passionné par le FIFO, les Tautliner ou conneries de ce genre. Choix par défaut, je voulais faire une fac de Droit à la base, j'ai juste évité de perdre un an de plus de ma magnifique vie.

Licence en management de la Logistique.
Comme je n'étais pas passionné par la logistique et encore moins par le transport, j'me suis dit "tiens, pourquoi pas continuer dans cette voie".

Si j'avais su, j'aurai probablement arrêté mes études avant. Quand je fais le bilan de ce que j'y ai appris, j'ai un goût acide dans la bouche. Le même goût que celui que j'avais hier en finissant mon 280 dans une fameuse enseigne d'outre-Atlantique.

dans l'idéal, j'aurais aimé faire une fac de Géo mais sans aucune idée du métier à la sortie, donc pas terrible.
Je pense retourner prochainement à la fac, en langues ou en Géo, après le travail, juste pour voir si c'est intéressant, j'imagine que oui.


Edit: Moi aussi je voulais être instit étant plus jeune. Mais bon, j'ai fini par perdre ce p'tit côté pédophile donc j'ai abandonné l'idée !

Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/06/14 19:17 par Lester Burnhamm.
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 19:17:14
Citation
remouk
Citation
RogerLAmer
j'ai eu mon diplome d'ingé (généraliste, pas dans le sens médecin, mais dans le sens où je ne me suis pas spécialisé)
Première fois que j'entends ça. En gros, on considère que tout ingénieur, quel que soit le domaine, peut se contenter de la même formation ? Je trouve ça fou. A mon sens un ingénieur a besoin de connaissance (très) approfondies dans le domaine où il exerce.

Oh non pas du tout. D'ailleurs la plupart des écoles fournissent un diplôme "généraliste", bien qu'ils mettent l'accent sur une formation spécialisée.
Le fameux cliché : "Un technicien, il sait tout sur rien; L'ingénieur, il sait rien sur tout" :d

Cependant, quand t'as appris les ficelles d'un domaine (nucléaire, automobile...) t'es opérationnel beaucoup plus rapidement.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/06/14 19:19 par Dr.MV.
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 19:19:33
@remouk : Au contraire, les écoles formant des ingénieurs généralistes sont plutôt nombreuses. Et ce ne sont pas souvent les moins prestigieuses (Centrale, les Mines...). Evidemment, ces grandes écoles proposent aussi des parcours davantage spécialisés, mais elles mettent en avant l'enseignement d'excellence (je déteste cette locution mais elle revient très souvent) qui a lieu dans leur école, ainsi que la capacité d'adaptation des ingénieurs généralistes qu'elles forment.

Et faut pas se leurrer, je pense que 80% de ce qu'on apprend en école d'ingé - et idem pour la prépa - ne nous sert pas dans notre boulot (Roger me corrigera si ce n'est pas son cas). Le métier, on l'apprend en majorité sur le tas, devant des cas d'étude ou auprès des collègues. Je pense que la prépa + l'école d'ingé nous donnent surtout de outils de réflexion, d'organisation ainsi qu'une base générale de savoirs qui nous permettent de nous adapter à pas mal de milieux.

Edit : Grillé par Charly...

Modifié 1 fois. Dernière modification le 19/06/14 19:20 par SpiralPad.
Re: Topic des études.
jeudi 19 juin 2014 21:36:56
Lowig_ il y a pire que toi... Moi =).

J'ai eu mon brevet sans mention. J'ai eu mon BAC STG sans mention, de la j'ai fais un CAP Pâtissier en 1 an que j'ai eu sans mention. J'ai tenté la boulangerie et j'ai eu 9.43 en pratique au lieu de 10 parce que mon jury était composé du boulanger de la boulangerie voisine de celle ou je bossais et rebosse actuellement... Et au mois de juin dernier je me suis présenté une nouvelle fois au CAP Boulanger j'ai lu le sujet et je me suis barré.

Mis a part ça, je compte passer celui de chocolatier confiseur le jour ou j'aurai un patron dans ce domaine pour ensuite passer un brevet de maîtrise en Pâtisserie et devenir prof en Pâtisserie. ( et aussi avoir une super boulangerie pâtisserie rien qu'a moi !!!!)
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 01:59:39
Un(e) ingénieur généraliste, c'est en gros (d'après mon ressenti en tout cas) quelqu'un qui peut rendre réel à peu près n'importe quel produit qui lui passe par la tête que ce soit une petite cuillère en plastique au coût de production optimisé, un pont, un lit customisé, une navette spatiale, bref, n'importe quoi.

C'est pour ça que j'ai voulu faire ce boulot. C'est un peu comme être dessinateur sauf que tu te cantonnes pas à un support. Ingénieur : métier d'artiste productif :D

Ouais mais voilà, je me suis vite rendu compte de l'incompétence dans TOUS les domaines de certains ingénieurs. A ce moment là, soit tu fais une "école d'excellence", soit tu tu te focalises sur un domaine en particulier pour tout déchirer dedans. Dans mon cas j'ai choisi d'essayer de tout déchirer en informatique avec les moyens que j'avais.

Attention pavé ! Je sais que ça en saoule très violemment certains quand je raconte ma vie donc ne vous forcez surtout pas à lire si ça vous fait chier. Je vous en voudrais pas.

Bref, pour ma part mon parcours scolaire a été mortellement emmerdant et chaotique. J'ai commencé par sauter mon CP et j'ai jamais rien branlé. 100% sponsorisé par le talent. Néanmoins, en tant que flemmard d'excellence, j'ai toujours eu juste la moyenne avec des appréciations type "a des capacités mais ne les exploite pas". J'ai tellement eu cette appréciation que j'ai longtemps cru que les profs mettaient la même chose partout à tout le monde. J'ai aussi pas mal entendu le "c'est juste que tu rentres pas dans le moule".
Arrivé en 4ème, avec mon an d'avance, mon esprit complètement asocial donc une très mauvaise intégration, une famille de merde, un collège à mourir d'ennui, des notes toujours "justes", je suis parti redoubler dans un internat (le cévenol si certains connaissent) à 600 bornes de chez moi de manière à peu près volontaire.
Là bas j'ai eu le sentiment de commencer à vivre, j'ai encore plus rien branlé et là le seul talent me faisait passer à 15/20 sans faire mes devoirs. Bref, j'ai passé deux ans à gagner le plus possible en maturité (je partais vraiment de très très loin)

J'ai fini par avoir mon brevet mention bien, toujours sans rien foutre avec un prof de maths qui s'amusait à me mettre plusieurs zéros à chaque cours parce qu'on s'entendait pas et qu'en jeune con borné que j'étais, j'allais quand même pas changer d'attitude.

Je suis revenu chez moi pour le lycée, j'ai retrouvé les mêmes têtes que dans mon ancien collège, c'était chiant, très chiant. La seconde a été la pire année de ma vie, j'ai donc vu ma moyenne se diviser par deux à chaque trimestre.
Pendant ce temps là, je passais toutes mes nuits à programmer en langage C parce que je trouvais ça super fun.
Arrivé dernier de la classe en fin de second semestre, on m'a annoncé que je pourrais même pas avoir la 1ère STI que je demandais. Là je me suis rendu compte que redoubler ma seconde c'était un truc qui s'apparentait à du suicide donc j'ai commencé à dormir la nuit et à bosser. Je suis passé dans le top 3 de ma classe dans presque toutes les matières (putain toutes ces longues journées à faire huit putain d'heures de Français alors que je déteste ça...)

Là on m'a engueulé pour le fait que je veuille faire STI, en me disant que ce serait très mal parce que je serais la seule personne de ma famille sur un paquet de générations à pas faire de bac scientifique. Ajoutez à ça mes profs qui trouvaient que m'envoyer en STI s'apparentait à du gâchis et j'ai finis par cocher la case "je veux aller en première S" sur ma feuille de vœux.

Arrivé en S (SI powa), j'ai retrouvé l'emmerdement suprême. J'ai pas arrêté de vouloir aller en STI. Milieu du second semestre j'ai craqué et je suis allé voir mon CPE pour lui supplier de me bouger de là. Un trimestre plus tard, contre l'avis de tous mes profs qui pensaient que j'allais là bas juste pour rien branler, je passais en 1ère STI. J'ai passé deux mois de merde dans une classe pleine de gens que j'ai détesté (du coup je dormais et j'ai continué la prog) et j'ai tout déchiré au bac Français/Histoire en travaillant une semaine avant les épreuves.

Ma terminale je l'ai faite dans une classe avec plein de potes, c'était cool. Mais bon, c'était quand même gentillet et c'est vrai qu'on branlait tous vraiment que dalle. Du coup j'ai commencé à bosser/faire des concours en informatique.
Sans doute la partie la plus fun de mon emploi du temps, passer mes weekends sans dormir à coder non stop en même temps qu'une bonne centaine d'autres personnes.

Evidemment, j'ai fini par me rendre compte que c'était pas franchement nécessaire que j'aille en cours (à part les cours d'élec pour le projet coeff 12 au bac) du coup j'ai séché presque tous les cours pour faire de l'info à la place.

Un mois avant le bac j'ai bossé mes maths et ça a fini par plutôt bien se passer. (20/20 en maths et en Anglais :D ) Mention bien presque très bien (15.75/20)

Entre temps j'ai eu le coup de foudre pour une école : Epitech. Mais voilà, c'était pas assez up pour ma famille d'élitistes (quand la moyenne des gens c'est major de promo à l'ENS ben t'es obligé d'avoir au moins un master reconnu sinon t'existes pas...) et je me suis retrouvé dans le même schéma que S/STI.
J'ai fini par choisir Epita à quelques heures de la deadline à cause des pressions diverses qui avaient finir par me convaincre moi même que c'était une bonne idée. En plus je me disais que ça me ferait me bouger un peu le cul intellectuellement parlant pour changer.

En novembre de cette année je suis parti en déprime complète en voulant partir pour Epitech. La responsable de prépa a fini par me convaincre de rester et je suis pas mécontent finalement (même si, certes, je pourrais me toucher la nouille à Epitech tout en étant payé une fortune alors que là je paye 7k€/an en me cassant un peu la tête)

J'ai finalement le sentiment d'avoir réussi mes exams, j'ai dû bosser sérieusement deux mois dans l'année et même si certains trucs massivement théoriques m'emmerdent encore bien comme il faut, je me les tape en fermant ma gueule parce que je fais quand même plein de trucs super cools.

A part ça, j'ai fait 10 ans de théâtre et j'ai été contraint d'arrêter cette année pour incompatibilité avec les études. J'ai hésité longtemps entre ça et l'informatique mais vu que les deux passions se valent à mes yeux j'ai privilégié celle qui en plus me fait gagner de la thune et fait plaisir à ma famille.

Je pense qu'à la fin de mon école je vais reprendre le théâtre et sans doute faire un peu plus de cinéma parce que j'adore ça dans le fond et que j'ai pas envie de choisir entre ces deux passions.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 07:08:03
C'est incroyable ce que la pression familiale, sociale peut causer comme dégâts. Ça me révolte! Pourquoi ne pas laisser les gamins choisir? Nemiastu je te souhaite de réussir dans la voie qui sera la tienne, sincèrement. Ton parcours n'est pas simple, tu as dû en baver.
Quand aux boulangers et autre, je n'ai jamais compris pourquoi ces études souffrent d'un tel dénigrement. Ces élèves là sont tout autant méritant que les autres des filières générales. Notre société a besoin de tout les métiers possible. Un peu hs mais tant pis, la pâtisserie c'est un métier d'art et non un loisir!
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 07:22:37
@Caro, c'est un symptôme très français, de déconsidérer les études menant à un métier avec une dimension manuelle ( et ce, même si le cerveau est fortement mis à contribution dans le dit métier), ... il y a ici une sorte de complexe de "tout le monde devrait faire des études pour un boulot de cadre supérieur dans une multinationale ou dans un fleuron de l'économie Française"

Sauf qu'ils oublient un peu vite que dans les principaux pôles d'attraction de la France, il y a la gastronomie, il y a l'architecture (et mine de rien, être un ouvrier capable de maintenir en Etat des merveilles architecturales des siècles passés sans les altérer, c'est pas donné à tout le monde), ...

Outre Rhin, les études techniques sont beaucoup plus valorisées, et ... oh, ben bizarre, leur économie se porte mieux ...
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 07:39:37
Je ne savais pas que c'était typiquement français, mais en fait cela ne m'étonne pas.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 10:16:03
C'est pas typiquement français, c'est la mentalité présente dans toute société un minimum développée...
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 14:18:37
A mon tour ! Tout d'abord, je n'ai jamais su ce que je voulais faire comme métier. Et c'est très difficile en sortie de collège et encore plus en sortie de lycée de trouver sa voie quand on te demande ce que tu veux faire. Par chance j'ai toujours été assez bon élève donc j'avais pas mal d'opportunités.
Au lycée j'ai choisi une seconde ISI (Initiation aux Sciences de l'Ingénieur, je ne sais pas si c'est toujours le même nom). Pire année scolaire de ma vie… J'étais dans une classe avec des têtes à claques, ambiance de merde, forcément j'avais pas d'ami (vue que je pouvais pas les blairer). Heureusement ça ne dure qu'un an…
Ensuite je suis passé en STI électrotechnique. Premièrement parce que je n'avais pas envie de me retrouver avec les mêmes personnes qu'en seconde et aussi je trouvais le programme plus alléchant. Ma famille et mes profs désapprouvaient ce choix me disant que S c'est mieux, il y aura plus d'opportunités pour mes études, STI c'est pour les ratés, etc… Mais ràf, je fais ce que je veux !
Mes deux meilleurs années scolaire de ma vie ! Une super classe, on était un vingtaine et on était tous dans les mêmes délires, des profs vraiment géniaux, une ambiance de travail super cool… J'ai adoré. J'ai eu mon BAC sans difficulté en "révisant" au bord de la piscine. Le pied.
Ensuite j'ai fait un DUT en réseaux et télécoms. Un domaine qui m'intéressait (vive les LAN parties !) et j'avais eu une bonne présentation de l'IUT. En plus je me retrouvais avec des gars de première/terminale.
Une fois le DUT en poche je suis allé en école d'ing toujours spécialités réseaux et télécoms.
Bref, maintenant je bosse dans un domaine qui me plait et je ne regrette aucun de mes choix !
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 19:34:38
Tiens, on a des terminales S ici?

J'ai trouvé plein de ouin² sur internet quand à la chimie, l'anglais, et les maths, pourtant ça à l'air facile.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 19:42:56
Ouais, parrait que les maths c'était hardcore! Vivement les résultats!
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 19:47:05
Halala, les parents... Enfin, y a pas que les parents, y a les autres membres de la famille et parfois les amis aussi ! Le nombre de fois où j'ai eu le droit à "tu veux faire prof ?! Mais pourquoi ? Tu pourrais faire chercheuse !" Oui mais chercheuse ça m'intéresse pas, moi j'veux bosser avec les enfants et enseigner. Merde quoi ! (Et ral-le-cul aussi des "les profs c'est des fonctionnaires, ils foutent rien, ils finissent à 16h45 !" ! >.<) Le nombre de gens qui se retrouvent là où ils ont rien à foutre à cause des parents... Alors qu'ils pourraient s'épanouir ailleurs !
Et ral-le-cul aussi de la dévalorisation constante des bac technologiques et/ou pro ! Ce sont des bacs au moins aussi compliqués que le S, voire encore plus dur pour certains ! (Moi je dis respect aux gens en bac pro, sérieux.) Alors oui, moi je suis en S mais c'est parce que je suis faite pour ça, j'aime les sciences, la chimie, la bio tout ça (pas les maths par contre, merci mon prof) et qu'il n'y a pas de bac techno dans mon bahut.

Par contre, un truc qui me gave... Les glandeurs. Sans dec, si t'es parfaitement capable d'avoir de supers notes, pourquoi tu fous rien et tu te contentes de notes moyennes ?! T'as pas envie d'être fier de toi quand t'as une super note à un contrôle difficile, et de rendre les autres fiers aussi ? C'est hyper gratifiant je trouve de voir son travail récompensé. Et puis c'est un excellent moyen de clouer le bec aux gens. "Ah, t'as fait un bac techno ? T'es pas passé en S, c'est pour ça ?" "Non, j'avais 16 de moyenne en seconde, j'ai choisi un bac techno parce que c'est ce que je voulais, qui me correspondait, et je l'ai eu avec la mention très bien." Et là, l'autre se trouve bien con.
Et puis c'est pas juste vis à vis de ceux qui bossent énormément sans y arriver. Honnêtement, quand dans ma classe le prof rend une bonne copie à quelqu'un qui n'a pas bossé et une copie de merde à quelqu'un qui a passé trois heures à plancher dessus, j'ai envie de gifler le glandeur et de prendre l'autre dans mes bras.

BREF. C'était pas spécifiquement contre toi Nemiastu, c'est un p'tit coup de gueule contre ceux qui foutent rien.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 19:51:06
Ben j'ai regardé le sujet de maths là...
Entre nous, c'est vraiment du touchage de nouille si on a suivi les cours. Du coup ça me fait bien rire les élèves qui sortent que le bac devient extrèmement compliqué u_u
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 20:06:35
@Xail, ha ouais mais non, perso j'ai arrêté de bosser mes 30 minutes quotidienne quand j'ai vu que mon 17 de moyenne mes parents et ma famille s'en carrait hein, j'allais pas faire de efforts pour eux.

Et ne pas bosser permet de faire plus de chose à côté :p
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 20:11:54
Citation
Xaïl
Par contre, un truc qui me gave... Les glandeurs. Sans dec, si t'es parfaitement capable d'avoir de supers notes, pourquoi tu fous rien et tu te contentes de notes moyennes ?! .

Parce que ce qui compte vraiment, c'est le ratio résultat obtenu/temps investit.
Je ne suis pas un stakhanoviste (bim bonne orthographe du premier coup), si je peux avoir 13 en écoutant simplement en cours ça me va. j'ai pas envie de try hard toute une journée pour aller chercher un 18 ou un 19, je préfère investir mon temps dans un autre chose.
Et les honneurs? Et ben je vais citer zOrg : l'honneur a tué des millions de gens, mais n'a jamais sauvé personne.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 20:25:06
Bek et Dr : Perso, j'écoute en cours, je bosse à peine un quart d'heure chez moi et j'ai 16,5 de moyenne. Et j'ai le temps de faire plein d'autres choses à côté ! C'est pas une question d'y passer trois heures tous les soirs, mais de faire le nécessaire pour avoir une bonne moyenne ! Et c'est pas pour ta famille que tu bosses mais pour toi-même. Vous trouvez pas ça ultra gratifiant d'avoir de bonnes notes ? De réussir, de comprendre, d'apprendre ?
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 20:34:36
@Xaïl : Dans ce cas, pourquoi ne travailles-tu pas une heure par soir pour tenter d'obtenir un 19 de moyenne ? Tu en serais sans doute capable non ?
Mais le 16,5 que tu as actuellement te satisfait, et tu juges que ton ratio temps de travail / note obtenue est parfaitement correct actuellement.
Tu peux donc concevoir que Bek et Charly pensent la même chose que toi, ils n'ont juste pas la même appréciation qualitative et un 13 par exemple leur suffit.

Et en toute honnêteté, avec le recul que je peux avoir sur ma scolarité, je peux t'affirmer que selon moi, les bonnes notes ne servent qu'en deux circonstances : pour espérer obtenir une bonne place à un concours (quel qu'il soit) et pour te donner de la confiance/flatter ton ego.
Jamais durant ton futur travail on te demandera ta moyenne en maths au lycée par exemple. Ce qui comptera seront les diplômes que tu as obtenus (éventuellement avec mention, et encore, ça a peu d'incidence).

Alors si des gens préfèrent employer leur temps libre à faire des choses plus constructives que réviser (surtout que vu comment ils l'expriment, ils n'avaient pas l'air largués dans ces matières), libre à eux ! C'est même plutôt stimulant je trouve.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 20:37:13
X'Heil, tu es scolaire et ce n'est pas le cas de tout le monde! Certains ne voient pas l'intérêt de se démèner pour avoir 18, ou travailler dur pour 16 quand de toute façon 14 suffit!
Mais, je comprends ton opinion et je suis mille fois d'accord avec toi! Donner le meilleur, connaître ses limites, exploser le score, etc... C'est gratifiant.
Mais dans la mesure où cela ne change rien au final, à quoi bon?

Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/06/14 20:38 par caro-logy.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 20:40:46
Citation
Xaïl
Par contre, un truc qui me gave... Les glandeurs. Sans dec, si t'es parfaitement capable d'avoir de supers notes, pourquoi tu fous rien et tu te contentes de notes moyennes ?! T'as pas envie d'être fier de toi quand t'as une super note à un contrôle difficile, et de rendre les autres fiers aussi ? C'est hyper gratifiant je trouve de voir son travail récompensé.
En fait, que tu passes ton année avec 10 de moyenne ou 18, la finalité est la même : tu passes ton année… A partir de là pourquoi bosser plus pour le même résultat ?
Les seuls cas où il faut vraiment avoir de bonnes notes sont lors d'un concours et si l'école recrute sur dossier. Là c'est une compétition et ceux avec les meilleurs notes gagnent.

Pour répondre à ta deuxième question, ça ne me fait pas particulièrement plaisir d'avoir une super note… Comme le disait Dr.MV, ce qui compte est le ratio résultat obtenu/temps investit. Si j'ai une note passable en ayant rien foutu je serais plus content que d'avoir une bonne en ayant beaucoup révisé. Par contre je serais super frustré si je travaille et que je n'arrive à rien !
Après c'est sur que quand je ramènerais un bon carnet de notes à mes parents ils étaient contents et me félicitais avec un "bah tu vois quand tu veux !" mais personnellement je n'y porte pas beaucoup d'importance. Comme tu dis, je bosse pour moi pas pour mes parents.

Edit: me suis fais devancé sévèrement ^^ Tant pis je laisse quand même

Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/06/14 20:42 par Baboulinet.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 22:05:39
Ouais mais je trouve ça totalement injuste que certains y arrivent sans rien foutre alors que d'autres se démènent sans résultat... (Et c'est encore plus injuste que le système scolaire soit assez mal foutu pour permettre ça...)
Fin bref, c'était pas contre vous hein.
Re: Topic des études.
vendredi 20 juin 2014 22:16:19
Il est mal foutu sur certains points mais pas injuste. L'injustice serait que ceux qui travaillent n'obtiennent pas de résultats, hors c'est pas vraiment le cas. Et puis, si un gamin comprends du premier coup, tant mieux pour lui! Faut pas oublier que pendant que les autres rament pour comprendre, lui s'ennuie. Avoir des facilités c'est pas forcément un cadeau!