Salut! Identification

Recherche avancée

L'actu, parlons-en !

Envoyé par Bekvothien 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 11:31:58
mais lol combien de noms sortent sur #balancetonporc ??! ^^
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 11:40:41
D'un point de vue relativement extérieur à Twitter, je dirais très peu, heureusement.
Certaines passent par des périphrases ("mon boss en 2010" par exemple) mais, sans avoir épluché tous les tweets contenant ce hashtag, c'est également une minorité. Et tant mieux.
Mine de rien, je pense que tous les tweets ne s'en tenant pas à un anonymat du "porc" en question peuvent, dans le meilleur des cas, être attaqués en diffamation, ou dans le pire, jeter l'opprobre sur quelqu'un (en se substituant à une action de justice) comme écrit dans l'un de mes messages précédents.
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 13:03:41
Quand je vois le nombre de #metoo qui fleurissent actuellement, je me dis que ça ne ferait pas de mal que ceux qui en sont à l'origine soient exposés en place publique ...
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 13:19:23
S'pas un pokemon ça ?
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 14:49:25
Citation
Original Sin
Quand je vois le nombre de #metoo qui fleurissent actuellement, je me dis que ça ne ferait pas de mal que ceux qui en sont à l'origine soient exposés en place publique ...
Je suis bien d'accord. Je ne suis hélas pas certaine, au contraire de certains, que ça éveille vraiment les consciences (au vu de pas mal de commentaires complètement pourris que ce hashtag soulève).
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 15:06:56
Bah évidemment que ça n'éveille pas de conscience. Ceux qui y réagissent de manière positive sont ceux qui étaient déjà au moins partiellement conscientisés.
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 15:09:26
Vous me faites peur à être si ouvertement et facilement favorables à combler une justice défaillante dans certains cas par un lynchage public aux conséquences inconnues...
Re: L'actu, parlons-en !
mercredi 18 octobre 2017 15:22:52
C'est sans doute parce que contrairement à toi, je n'ai aucune confiance dans la justice d' Etat actuelle. S'il y avait une justice forte, juste et implacable, je serais bien évidemment contre toute forme de justice personnelle à cause des risques de dérives, mais dans l' état actuel des choses, on n'a le choix qu'entre une dérive ou une autre.
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 10:06:46
Parce que, quand j'ai voulu parler, on ne m'a pas crue (telle Jeanne).
Le harcèlement de rue, c'est tout le temps, un mec m'a même suivie jusque chez moi pour me dire que mon cul était excitant quand je marchais (et je l'avais mérité : cette idée de porter un baggy et un sweatshirt informe).
Les frotteurs du métro, les exhibos qui se branlent en te regardant, les commentaires salaces de fruits ou désagréables quand tu cours (heureusement tu cours peu), les collègues de boulot qui te font en permanence des remarques sur ta tenue ou ton physique.
Et puis le médecin que tu vas voir parce que tu as mal au ventre et de la fièvre et qui te fait un TR en enlevant son gant, ou celui qui vérifie que tu n'as pas de boules aux seins (j'y étais allée pour un pb articulaire mais comme ça faisait longtemps il voulait faire un check Up...).
C'est bien moins grave que se faire violer, je le sais bien, je pense pas non plus en avoir été gravement traumatisée, n'empêche que quand j'en parle, mes interlocuteurs ont systématiquement minimisé le problème, voire en ont plaisanté. C'est vrai que y'a de quoi rire. Et comme je sais que je ne suis pas la seule, comme celles qui ont essayé d'aller plus loin et de porter plainte se sont heurtées à un mur (quand ça ne s'est pas retourné contre elles) je trouve cette initiative pas mauvaise du tout.
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 10:39:44
Et bah tu dois être une belle salope !
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 10:43:25
Plus sérieusement y a vraiment un paquet de tarés qui manquent d'éducation, d'intelligence et de savoir-vivre, c'est légèrement déprimant...
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 11:20:23
Citation
Lester Burnham
Et bah tu dois être une belle salope !
Bah oui, mais ça n'a rien à voir!
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 12:54:29
Citation
Lester Burnham
Et bah tu dois être une belle salope !

Merci de rester courtois, c'est un forum public avec des règles, même s'il s'agit (peut-être) d'une plaisanterie, il n'y a pas que vous qui surf sur le forum.
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 13:57:34
Eh bah s'il faut aseptiser le forum au point que les vannes de lester ne passent plus, la réponse au topic "l'avenir du forum" est toute trouvée : yen a pas.


Sinon niveau actu, quelqu'un arrive encore à comprendre quelque chose à la situation en Espagne/Catalogne ?
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 14:01:43
Désolé Govalth, je savais bien que "bah" c'était très moyen !
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 14:05:16
En Espagne y a le réal et en Catalogne le barça. Ou l'inverse.
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 15:23:48
Citation
Lester Burnham
Désolé Govalth, je savais bien que "bah" c'était très moyen !
putain j'ose plus placer un truc au sujet des règles du coup
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 15:34:24
Place au moins une patte-à-cul sinon c'est crade.
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 15:41:22
J'suis ecolo j'ai adopté la cup
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 19 octobre 2017 18:49:40
Citation
Original Sin
Eh bah s'il faut aseptiser le forum au point que les vannes de lester ne passent plus, la réponse au topic "l'avenir du forum" est toute trouvée : yen a pas.

Si tu as des questions ou remarques intelligentes à faire, tu peux m'envoyer un MP sur le forum ou sur discord ou si tu penses que j'abuse il y a le monsieur à la moustache, sinon merci de rester dans le sujet
Re: L'actu, parlons-en !
samedi 21 octobre 2017 21:14:17
Eh bien, quelle ambiance !

Sinon, pour rebondir sur la remarque de Spiral ("Vous me faites peur à être si ouvertement et facilement favorables à combler une justice défaillante dans certains cas par un lynchage public aux conséquences inconnues..."), il n'est, pour la plupart du temps, pas question de lynchage public, mais de témoignages de la part de filles/femmes qui n'avaient pas osé parler avant, ou qui l'ont fait dans l'indifférence générale. Et on en parle des réponses de certains qui remettent la faute sur les femmes, ces viles traînées dont le but dans la vie est d'allumer les hommes, coucher pour réussir et passer pour des victimes après en avoir bien profité ? N'est-ce pas là le véritable lynchage ?

Bref, je trouve cela dommage qu'à cause de quelques débordements inhérents aux réseaux sociaux, on remette totalement en cause une démarche qui, dans le fond, est positive car elle permet de délier les langues et de sortir d'un silence malsain sur le harcèlement.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 23 octobre 2017 09:55:52
Mes remarques sur la dangerosité de #BalanceTonPorc ou #MeToo tiennent seulement sur les cas où un nom est lâché de façon accusatrice au sein d'un tel tweet. Je ne vais pas moi-même me faire l'écho de la chose que je critique en citant des exemples, mais même si ces noms restent rares, ces cas restent très problématique, puisque la présomption d'innocence ne semble que rarement exister sur les réseaux sociaux, et l'on a tendance à prendre un témoignage (encore plus s'il est poignant) comme argent comptant.
Pour le reste, je comprends comme je l'ai dit la vocation cathartique, et en effet cela donne l'occasion de réaliser l'ampleur de ce que les femmes peuvent subir.

Sauf que seule la justice est en droit d'apporter une solution, et je doute (mais peux me tromper) que Twitter ou Facebook apporteront consolation à ces femmes.
Un des conséquences positives que l'on peut entrevoir est l'espoir que cette mobilisation exhorte désormais davantage les femmes à porter plainte lorsqu'elles se sentent agressées (car si je me souviens bien du chiffre régulièrement sorti depuis, seules 5% des agressions sexuelles aboutissent actuellement à des plaintes en gendarmerie).

Et quand aux remarques du style "Tu l'as bien cherché sale allumeuse" qui sont un autre versant du débat, elles sont assurément méprisables, et montrent bien que y a un gros souci au niveau de l'image des femmes que certains se font.
Mais ici aussi, à part si ce déferlement de tweets de témoignages de femmes amènent certains hommes à réfléchir sur leur comportement, ça me semble un peu vain. Et ces tweets vont surtout convaincre ceux qui sont déjà convaincus.

'Fin bon, je sais que je parais très critique, alors que pourtant, je n'ai pas vraiment d'avis sur l'immense majorité des témoignages faits. Si des femmes en ressentaient le besoin, elles ont le droit de témoigner. Seuls ceux incorporant un nom d'agresseur et qui s'apparentent d'après moi à une volonté de justice populaire 2.0 me gênent.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 23 octobre 2017 15:45:04
Je préfère citer ce résumé que j'ai découvert hier sans m'engager personnellement dans un débat qui me rappelle douloureusement des échanges stériles avec des militants FN présentant Simone Veil comme Satan.

C'est surtout par acquis de conscience...
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 26 octobre 2017 12:26:17
Oui Spiral, c'est ce que j'ai appelé plus haut les "quelques débordements inhérents aux réseaux sociaux". Le problème n'est pas lié au thème du hashtag (qui n'est pas un dièse mais un croisillon, point culture du jour), mais bien à l'utilisation d'internet par les gens, qui se croient permis de prendre la place des juges (ce que j'appelle communément le "tribunal populaire") dès lors qu'ils sont confortablement planqués derrière leur écran. Si on doit en tenir compte et le déplorer à chaque nouveau buzz, autant fermer boutique car il y en a pour tous les sujets, même les plus anodins.

Je préfère donc me focaliser sur le point positif et vraiment utile, c'est-à-dire le fait que, maintenant, pas mal de victimes ont porté plainte ou vont le faire au lieu de rester dans leur coin et laisser les porcs en question faire toujours plus de nouvelles victimes parce que "c'est normal".

PS : petit big up à la mère Boutin qui défend lesdits porcs et "la grivoiserie".
Re: L'actu, parlons-en !
jeudi 26 octobre 2017 14:33:12
C'est cool de découvrir une nouvelle réponse :)

Je venais justement dire que j'aurais sûrement choisi un autre hashtag (non pas qu'il ne représente pas une pure réalité, quoique modulable), surtout sur twitter où les caractères peuvent être précieux (les gageures, c'est cool) : un truc un brin plus élégant et sérieux, à mi chemin entre ça et "#metoo".
L'auteur a eu la primauté et le mérite que ça prenne, bien qu'ayant répété par la suite son envie de voir sortir des noms, ce qui n'a pas été le parti pris de fémino-sphère. J'ai témoigné dessus. Je me suis souvenue qu'on me demandais des noms lors de la rédaction. Je n'en ai pas mis. Pourquoi ? Hmmmm...?! Blasée ? Impuissante ? Pas moins choquée ni épuisée, et surtout pas moins agressée et entravée, par quelque chose que je considère comme contre-nature, maladif, pourtant..

Dans les cas qui me concerne, j'ai résisté. J'ai pris la peine de dire que ça m'avait valu du mal et pourquoi (par sms, un an plus tard) une fois (j'ai reçu des tentatives de manoeuvre en retour : il assumait pas. (harcèlement au travail qui a duré 6 mois par quelqu'un qui avait ma sympathie)). C'est peut-être sur le moment que ça se joue. Il n'y a que dans le cas où c'est vraiment grave et ça mérite une plainte qu'on a envie de dénoncer je crois, en fonction du préjudice sur le long terme.

Le reste du temps, le préjudice est systémique et c'est peut-être pour ça que le hashtag fait le bruit sans balancer les noms, parce que tu grandis avec cette règle, de ne pas pouvoir être quelqu'un d'entier et de simple à cause de ton sexe (que ce soit normal de s'en manger plein la g***** et d'entendre des énormités gratuites juste pour ça pratiquement tous les jours, de devoir monter des stratégies pour esquiver ça et pour arriver à quelque chose). Ça a des répercutions plus graves et difficiles que ta classe, tes convictions, n'importe quoi d'autre. C'est vraiment injuste et grave; mais surtout tellement c** et injustifié.

Je crois que ça se répercute sur la qualité de vie des hommes aussi, largement et dramatiquement. C'est vraiment ... hmm, un genre d'erreur de la culture. M'enfin c'était pas la raison de mon post, je me demande ce que j'aurais choisi comme hashtag si j'avais eu l'idée d'encourager à vider une partie absolument sélectionnée de son sac tel qu'on y assiste.

Ça fait pavé, pardon :S