Salut! Identification

Recherche avancée

L'actu, parlons-en !

Envoyé par Bekvothien 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 13:05:38
Citation

L'avantage c'est qu'il n'y a plus d'énormes différences de niveau, quasiment tout le monde passe les ceintures en même temps et il est très rare qu'un élève obtienne la ceinture noire d'une discipline. Autre avantage, ça les rend plus autonomes (pouvoir choisir ce qu'ils préfèrent etc).
A l'obtention d'une ceinture, une petite cérémonie est organisée et l'enseignant donne une véritable ceinture à l'élève (comme au judo, encore) et tout le monde est content pour lui, il y a moins de jalousies et de compétition (toujours selon le témoignage de cette personne ayant vécu ce système).

- Choisir ce qu'ils préfèrent : Donc ils ne travaillent pas là où ils ont des lacunes, puisque de toutes façon ce qu'ils préfèrent leur donnera les ceintures ?

- Moins de compétition : Pour moi c'est pas un avantage ça. La compétition est nécessaire pour développer une élite qui arrivera à force de vouloir faire mieux que les autres, à l'excellence.

Le problème actuel c'est surtout de vouloir que tout le monde réussisse, non, tout le monde n'a pas les mêmes capacités, et si quelqu'un a les capacités pour faire 18 et son camarade de classe seulement pour faire 11, ... ben c'est normal que celui qui a le mieux travaillé ait les meilleures notes ...
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 13:07:08
Pour ton premier point : En tout cas c'est ce que j'ai compris, oué, mais il faudrait que je redemande des précisions. Après il y avait certainement un moyen de les faire bosser sur le reste, ce serait un peu bizarre sinon.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 13:17:31
Le premier point semble bizarre en effet, ce serait étonnant qu'ils ne bossent que ce qu'ils aiment et délaissent totalement le reste.

Citation
Original Sin
Le problème actuel c'est surtout de vouloir que tout le monde réussisse

De mon avis, c'est surtout que chaque prof de chaque matière veut qu'on réussisse dans sa matière. Le prof de maths veut que tu bosses à fond les maths, le prof d'anglais à fond l'anglais, le prof de français à fond le français, le prof de grec ancien à fond le grec ancien... Bref.
Ils se rendent pas forcément compte qu'on ne peut pas bosser que pour leur matière, et que si on en chie dans leurs matières, ben on bossera plus volontairement les autres, celles qui nous plaisent / celles où on a le plus de facilités. Ce qui fera monter notre niveau dans celles-ci, et baisser encore plus là où on galère... Cercle un peu vicieux.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 13:31:04
Sauf qu'il y a des gens qui ont les capacités de réussir dans toutes les matières, et d'autres non. En Belgique, je n'ai pas eu de coeff par exemple, pour avoir le CESS (équivalent BAC) je devais valider toutes les matières, point.

Et ceux qui n'y arrivaient pas allaient aux rattrapages ou retapaient leur année, même s'ils avaient une moyenne générale au dessus de 10/20.

Et nos profs n'avaient pas d'états d'âmes, tout au long de la scolarité, du début du collège au CESS, chaque année, ceux qui s'avéraient incapables d'obtenir la moyenne redoublaient ou changeaient d'école pour aller dans l'enseignement technique (préparation d'un emploi dès le secondaire).

Mais ceux qui arrivaient jusqu'au bout du lycée étaient majoritairement prêts à faire leurs études supérieures.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 13:33:01
Je ne comprends toujours pas ce qu'on reproche aux notes. Je ne me souviens pas de compétition avec les autres, quand t'as une mauvaise note c'est à toi que tu t'en prends, quand quelqu'un d'autre a fait mieux, bah au pire ça te motive à essayer de faire mieux la prochaine fois (c'est pas comme si tu pouvais le rabaisser ou quoi...). Ce que je veux dire, c'est que t'es solo (ou en team pour les travaux en groupe) dans ton truc, jamais en face de quelqu'un d'autre. Donc si compétition il y a, elle ne peut être que positive.

Aussi, quand j'étais petit on avait des bons points, des images, etc. Ça revient un peu au même que ces histoires de ceintures...

Sauf qu'au moins, comme l'a dit Lenore (hé ! On est d'accord ! :D), tu sais où t'en es exactement, tu sais où sont tes lacunes, t'as un objectif (et ça donne une bonne vision de ton niveau à tes parents aussi).

Le système éducatif a plein d'autres défauts sur lesquels il serait plus intéressant de se pencher...
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 13:55:48
C'est un peu le contraire de la Belgique en Angleterre, pour ce qu'ils appellent le A-level.
Les étudiants ne se concentrent que sur une poignée de matières (de 3 à 5 environ de mémoire), donc ça permet de mettre en exergue ses points forts et de passer sous silence ses matières plus faibles.
L'avantage, c'est que du coup, on n'est pas par exemple pénalisé par la philo alors qu'on se destine à une carrière en médecine.
L’inconvénient, c'est que c'est réducteur. On demande aux jeunes de sélectionner ces matières très tôt, quand tous ne savent pas encore quoi exactement faire. Et ensuite, on ne peut pas intégrer toutes les facs, cela dépend des matières fortes que l'on a bossées (à l'inverse de la France, ou un bac général ouvre la porte à toutes les facs). Donc ça pénalise les changements de plans et ou d’études.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/12/14 13:56 par SpiralPad.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 14:07:11
Pour moi, les notes n'ont jamais vraiment été le reflet de mes connaissance, je suis lent à lire et écrire et lors de grosses épreuves il m'est souvent arrivé de n'arriver à même pas en faire la moitié, du coup sur ces épreuves j'avais à peine la moyenne et avec la remarque, lorsqu'on me rendait ma copie : "Mais pourquoi n'avez vous pas tout fait? tout est correct mais il manque le reste" et je répondais "Bah, j'ai pas eu le temps de tout faire"
J'ai trouvé ça assez frustrant, et du coup je ne suis jamais vraiment fié aux notes.
Il y a aussi l'histoire que j'ai déjà raconté sur un autre topic, du fait que j'ai presque toujours eu 0 en dicté, mais il n'y a qu'un seul prof qui m'avait noté en négatif et sur l'année j'étais passé de -40 à 0, et avait noté la progression. Alors que d'autre c'était simplement 0 avec "pas d'évolution" car ils se basaient sur la note pas sur le travail réel.

J'ai eu aussi un prof qui savait juger chaque élève indépendamment, tout les ans il faisait une intero sur 200 ou 500 (je sais plus trop) mots de vocabulaire, et avant l'intero il disait à chaque élève "toi tu dois avoir 12, toi du doit avoir 18, toi du dois avoir 15 ..., sinon vous aurez 1h de colle " et il ne se trompait jamais (enfin il y en a eu avec des heures de colle, mais à 1 points près maxi en général)

Ensuite avec le recul, en voyant le peu de notes extra ordinaires que j'ai eu et le boulot que je fais actuellement et le boulot que certains ont alors qu'ils déchirent tout en classe, je n'en voit vraiment aucune corrélation.

Après je ne trouve pas normal de donner à l'éducation un aspect compétitif, c'est quand même une source de problèmes et reconnaissance même entre élèves. Les "nuls" ne sont pas acceptés par les "bons", j'ai personnellement subit ce genre de railleries, car bien souvent je posais pas mal de questions plutôt intéressantes que même les "bons" n'avaient pas idée de poser mais que finalement l’intéressement n'était pas du tout représenté dans les résultats alors j'en ai parfois pris plein la gueule à cause de se décalage ...
Mais ça c'est surtout primaire/collège.
Après au lycée les élèves savent mieux reconnaître qui est vraiment bon ou pas, même s'ils n'ont pas forcément de bonnes notes, mais voilà après lors d'examens on en revient aux notes pas au travail effectué.

Je pense qu'aujourd'hui, il faudrait plus avoir des objectifs à atteindre, et ne pas prendre en compte l'âge ou le nombre d'année passé à apprendre quelque chose de basique (lire, écrire, calculer)
Il me semble que dans les pays nordique ils ont ce genre d’apprentissage. Chaque élève à son propre rythme d'apprentissage du coup beaucoup plus s'en sortent mais on final on a moins de gens pointu.
A t-on encore besoin d'autant de gens pointu ? En France on en sort à la pelle des diplôme de hautes études, mais pour quoi faire ? chômeur ?
Par contre les artisans pleurent, car ils n'ont plus que des tires au flanc comme successeurs, car on dénigre encore et toujours les formations menant à des emplois dans l’artisanat, et là il a vraiment un gros manque, niveau main d'oeuvre (plombier, électricien, peintre, maçon, réparateur, mécano, restaurateur ...)
Combien de personnes sont à l'a recherche d'un bon plombier qui travaillent correctement, et pas un gars qui va faire un boulot de sagouin et allumer le client ?

Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/12/14 14:17 par Guss_.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 14:36:55
Beaucoup de gens ici sont pour le maintien du système de notes, parce que ça permet de se situer, de savoir où progresser, etc ...
Mais tout ça, c'est le point de vue du bon élève. Guss l'illustre bien, si on n'a que les notes, ça ne sert à rien et c'est décourageant.
On peut comparer les systèmes nordique et asiatique, même sans avoir un contexte éducatif et familial identique, la différence de stress de l'élève moyen est flagrante.

Et je parle du point de vue du bon élève, n'ayant non plus jamais eu de problème particulier pendant mes études autres que ma fainéantise.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/12/14 14:37 par mini.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 14:58:55
J'ai en effet pour ma part un point de vue de bon élève (je l'ai clairement dit), mais justement, à titre strictement personnel, les notes ne m'ont jamais rien apporté.
Et du coup, peut-être que je généralise trop, mais je dirais que les notes sont davantage utiles aux "mauvais" élèves (avec toutes les nuances nécessaires, cf le post de Guss) qu'aux têtes de classe. Parce que quand tu es bon élève, soit tu te fous de tes notes, soit elles sont juste là pour flatter ton ego (la différence entre un 15 et un 19, on s'en tape j'ai envie de dire). Alors que pour un élève en difficulté, être noté et voir ou il se situe par rapport à la moyenne me semble déjà plus utile.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:01:51
J'aurais aimé être noté en récompenses.
Si tu échoues, tu n'as rien. Pas de récréation, pas de pause le midi, tu peux manger ton sandwich tout seul dans la classe si t'as pensé à en apporter un, etc...
Si tu réussis, on te fournit tout, le repas, les pauses, la suédoise à gros boobs qui te taille une pipe, etc...

Je pense que comme les animaux, c'est ce que les enfants comprennent le mieux. C'est déjà ce qu'appliquent leurs parents. T'as eu des mauvaises notes alors pas de console. T'as eu des bonnes notes alors on t'offre une caisse / un voyage / le cul de ta belle soeur.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:05:04
Heureusement, les élèves n'ont pas "que" les notes pour se situer : ils ont, pour chaque copie, leur appréciation (me souviens de ma maman qui me demandait "Pourquoi t'as pas mis la même appréciation sur ces deux copies alors qu'elles ont la même note ?" Ben parce que l'une s'est fait chier pour obtenir son 14, alors que l'autre s'est justement relâchée, donc je marque la différence), au moment des conseils de classe, chaque cas est vu à part sur ses notes, mais aussi ses capacités, le progrès ou déclin par rapport aux autres trimestres/années, le comportement, etc. => pour ça qu'un élève à 12,5 de moyenne générale peut avoir les encouragements et un autre à 13,5 peut ne pas les avoir.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:06:54
Wah Roger, l'idée de merde oO

J'ai toujours été contré cette notation à la récompense, pour la simple et bonne raison que tu ne choisis pas d'avoir des facilités.
Quand j'étais en primaire j'étais l'intello de la classe, j'ai sauté une classe, je finissais largement avant tout le monde, et j'en foutais pas une. A côté je voyais mes potes bosser, partir plus tôt après l'école car leurs parents voulaient qu'ils travaillent, etc, et ils avaient toujours des notes basses ou à peine correctes.
Je devrais être plus récompensé alors que je bossais moins ? Simplement parce que, on ne sait pas pourquoi, j'avais des facilités ?

C'est le système le moins juste de tous je trouve.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:16:43
Milka, désolé de défoncer tous tes idéaux, mais c'est la vie. Toute la vie tu vas te bouffer de l'injuste à tire larigot.
Alors crois moi, c'est peut être le système le plus injuste mais c'est celui qui prépare le mieux à la suite :)
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:20:26
Je suis totalement d'accord avec Milka, j'étais dans le même cas mais j'avais une maitresse qui faisait ce système de récompense. C'est plutot plaisant sur le moment d'avoir droit à un bonus quelque part, mais après tu te sens pas toujours bien vu par ceux qui ont plus de mal à apprendre leurs cours, à faire des exos etc..

Et sinon, je plussoie aussi Lenore pour les commentaires, la note c'est pour se donner une idée de l'endroit où on se situe, mais c'est le prof qui va te donner ton vrai niveau, ton évolution, toussa toussa
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:21:58
Citation
RogerLAmer
J'aurais aimé être noté en récompenses.
Si tu échoues, tu n'as rien. Pas de récréation, pas de pause le midi, tu peux manger ton sandwich tout seul dans la classe si t'as pensé à en apporter un, etc...
Si tu réussis, on te fournit tout, le repas, les pauses, la suédoise à gros boobs qui te taille une pipe, etc...

Je pense que comme les animaux, c'est ce que les enfants comprennent le mieux. C'est déjà ce qu'appliquent leurs parents. T'as eu des mauvaises notes alors pas de console. T'as eu des bonnes notes alors on t'offre une caisse / un voyage / le cul de ta belle soeur.

C'est pas possible de lire un truc pareil! Tu pense vraiment que les parents font ça? Tu rêves là! A la maison, il y a un principe de base, c'est le "c'est pas bien, c'est juste normal" et je ne pense pas être seule dans ce cas là. On gronde l'enfant qui ne fait pas bien, mais on le récompense pas sous prétexte qu'il fait bien puisque c'est normal.

Sinon, j'ai envie de mettre une note et une appréciation à vos interventions. Je corrigerai les copies ce soir je pense!
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:22:30
D'où les réunions parents-profs, etc.

Ce que dit Roger n'est pas faux non plus. :D



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/12/14 15:23 par remouk.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:25:06
Je suis heureuse de ne pas être ton gosse Roger XD
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:26:23
Je trouve ça bizarre venant de toi Roger, qui réfléchit beaucoup (trop ?) à une vie bien plus juste et meilleur ^^
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:26:28
Ce sentiment quand t'écris qu'il faut fournir des prostituées russes à l'éducation nationale pour satisfaire les élèves en pleine réussite et qu'on vient te dire que tu racontes n'importe quoi...
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:29:59
En soi, je trouve pas que Roger ait tort. La vie est injuste, assurément, et on est tous révoltés à un moment par une situation qui selon nous n'aurait pas lieu d’être.
Apres, comme souvent avec Roger, il est un peu extrême dans ses propositions. A part créer des antagonismes, de l'envie ou de la culpabilité envers les copains, je ne vois pas l’intérêt. C'est même plutôt anti-pédagogique je trouve.
Oui, l’école doit aussi préparer aux difficultés de la vie, mais c'est aussi un monde à part en quelque sorte, qui ne doit pas être perverti par un tel système. C'est bien d’être conscient de ce qui nous attend, mais ce n'est pas une raison pour devoir le vivre des son plus jeune age.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:30:29
Moi j'aurais été content d'avoir quelques pipes tirées par des suédoises ou des russes au collège :)


Sinon je suis plutôt d'accord avec Roger pour une fois. La vie n'est pas juste. Une fois adulte, les réussites entraîneront des conséquences positives et les échecs des conséquences négatives. Commencer tôt, c'est préparer les enfants de manière plus efficace.
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:40:10
En CE2, la maitresse m'a offert une règle qui faisait calculette et montre.
Les autres étaient verts de jalousie. Imaginez le truc, mon CE2 c'était y'a 23 ans !

Sinon j'ai gagné des images, des BD de Mickey, et pleins de bouquins.

C'est con, mais même si ca faisait que je n'avais pas beaucoup d'amis en primaire, ca m'a donné des bases suffisantes pour pouvoir aller jusqu'en école d'ingé sans rien branler.

Je ne me souviens pas beaucoup de cette époque, ni si cette méthode était particulièrement liée à ma réussite, mais ca ne me déplaisait pas.

Un dernier exemple : une prof d'Espagnol qui m'aime bien et qui voit que je sèche sur la conjugaison de "saber" (savoir) au subjonctif. Elle me regarde avec un air malicieux (diantre j'aurais du prendre son numéro) et me dit "j'sais pas".
La bonne réponse a illuminé mon esprit : "saber => sepa".
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:44:01
Citation
RogerLAmer
J'aurais aimé être noté en récompenses.
Si tu échoues, tu n'as rien. Pas de récréation, pas de pause le midi, tu peux manger ton sandwich tout seul dans la classe si t'as pensé à en apporter un, etc...
Si tu réussis, on te fournit tout, le repas, les pauses, la suédoise à gros boobs qui te taille une pipe, etc...

Je pense que comme les animaux, c'est ce que les enfants comprennent le mieux. C'est déjà ce qu'appliquent leurs parents. T'as eu des mauvaises notes alors pas de console. T'as eu des bonnes notes alors on t'offre une caisse / un voyage / le cul de ta belle soeur.

Alors là je doute que ça soit plus efficace...

J'ai l'exemple de ma petite soeur qui lorsqu'on lui disait "bon ok tu ne veux pas faire ça, alors tu n'auras pas ça" et qui répondait "bah c'est pas grave, tant pis", le chantage ne marche pas avec tout le monde.

Ensuite, ce n'est pas en offrant des récompense qui ça améliorera quelque chose. L'écart entre le moins bon et le meilleur sera toujours là, il auras une récompense et pas le moins bon ça en revient au même quelque soit la récompense.
Perso en CP il y avais les bon points à collectionner pour avoir des images a collectionner, pour avoir une très grande image.
J'ai toujours tenté d'avoir des images, et le jours où j'aurai du en avoir une il n'y en avait plus ... Alors "fuck le system" les récompenses c'est bien pour la compétition, pas pour l'apprentissage.
Combien de choses à t-on apprises par cœur pour ne les utiliser qu'au moment d'un examen ? On va dire ça fait travailler la mémoire ... mais alors pourquoi ne pas le faire avec des choses utiles au lieu de se bourrer le crâne avec des choses inutiles juste pour faire travailler la mémoire ...
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:45:24
La seule et unique récompense pour un élève méritant c'est le passage ou l'obtention d'un diplôme. C'tout!
On félicite pas un gamin qui a compris l'exercice, c'est naze et injuste pour les autres. Par contre, on poutre le glandu qui roupille à côté du radiateur.

Une note seule ça vaut rien. Comme le faisait remarquer Lenore, il faut l'appréciation. Encore faut il quelque chose d'un peu réfléchi...
Re: L'actu, parlons-en !
lundi 8 décembre 2014 15:46:05
"Il ne faut pas récompenser les capacités intellectuelles, il faut mettre tout le monde au même niveau et supprimer les notes."
Oui et je propose même de faire pareil avec les capacités physiques : on retire la ceinture des lourds à Klitschko et on la donne à Debbouze sinon c'est pas juste.