Salut! Identification

Recherche avancée

Ce sentiment quand...

Envoyé par Krigz 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 11:08:33
Citation
Lester Burnham
Mais de manière générale, les comportements auto-destructeurs, dès lors qu'ils incluent potentiellement une autre personne, méritent à mon sens une flèche dans la nuque.

Par comportement auto-destructeur, tu parles bien entendu des piétons qui se jettent sous les roues des voitures ?

Moi, j'ai une règle sur la route : la prévisibilité.
Si je suis sur une voie, on sait que j'y suis, et je m'assure que les autres m'ont compris quand j'en change. Tu roules à 70 derrière un virage ? C'est toi le danger, pas moi à 100.

Citation
Lester Burnham
Sur ce, j'ai terminé de donner mes petites leçons de connard, je retourne travailler un peu.
sic
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 11:22:16
Règle de base sur la route : rouler en voiture plus solide que celle des autres.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 11:36:45
Moi quand j'ai remarqué que je pouvais même me planter en étant la seule sur la route, j'ai commencé à faire gaffe. Parce que renverser un gosse, bon, voilà, mais devoir changer ma voiture adorée tous les ans, non merci.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 11:39:46
Citation
Original Sin
Règle de base sur la route : rouler en voiture plus solide que celle des autres.
J'ai une allemande, ça compte ? :D
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 11:52:04
Citation
Original Sin
Règle de base sur la route : rouler en voiture plus solide que celle des autres.

Ça dépend de ce que tu entends par "solide". J'ai déjà vu des véhicules accidentés completement défoncés, et les occupants en sont sortit avec quelques égratignures, et d'autres avec de la tôle a peine pliée, et les occupants sont morts sur le coup.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 11:53:35
Depuis que j'ai eu un accident, je fais gaffe. Si j'ai pas le temps de doubler, si la visibilité est pas totalement bonne, je double pas. Quand bien même il m'arrive de rouler à 100 sur la nationale (ou 110 dans de très rares cas), je fais très attention.

(A noter que mon accident n'était pas de ma faute, c'était pas pour doubler, c'était sur une route de campagne, qui de mon point de vue tournait à droite et descendait, et le mec en face, gros 4x4, arrivait en roulant au milieu de la route. Soit je partais dans le fossé avec un coup de volant à droite, soit je me le payais de plein fouet...)

Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 12:04:57
J'ai toujours la visibilité, et le temps, ces deux points ne sont pas négociables.
Mais je ne peux pas prévoir les écarts.
Et je ne compte pas rouler en tenant compte de l'imprévisible.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 12:17:47
Citation
Dr.MV
Dur de faire correctement quelque chose quand tu n'en a pas envie.

Ce sentiment quand le doc a des emmerdes avec sa copine!
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 13:01:57
Citation
Dr.MV
Ça dépend de ce que tu entends par "solide". J'ai déjà vu des véhicules accidentés completement défoncés, et les occupants en sont sortit avec quelques égratignures, et d'autres avec de la tôle a peine pliée, et les occupants sont morts sur le coup.

C'est normal, et même volontaire. En se déformant, la voiture absorbe le choc, donc les occupants subissent moins de dégâts.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 13:04:02
Ouais enfin y'a une limite, j'ai vu une voiture chinoise pliée en deux après un choc avec un... vélo. Le vélo était de fabrication allemande pour information, et la roue avant était à peine déformée.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 13:08:44
Bien sur, par contre il faut conserver l'intégrité de la "cellule de survie".

Pour ceux que ca intéresse, les premiers travaux sérieux sur la securité automobile ont eu lieux aux USA, par un ingénieur de Chrysler me semble-t-il. Ce mec s'est pris des coups de marteau dans le ventre et du verre pille dans le visage pour améliorer la securité des automobilistes.
Faut que je mette la main sur la vidéo.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 14:04:25
Citation
Archion

Ce sentiment quand le doc a des emmerdes avec sa copine!

Mais carrément, elle commence à me faire chier et l'excuse "je révise mon brevet des collège" ça va bien au bout d'un moment.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 15:48:39
Ce sentiment quand tu lis certaine choses qui te dépasse.
Ce sentiment quand tu n'a que la musique d'intéressante dans ta journée.
Ce sentiment quand tu sais que ce n'est pas fait pour toi.
Ce sentiment quand t'as l'impression que plus jamais tu ne pourra vivre de ta passion.
Ce sentiment quand t'as envie d'hurler allez tous vous faire foutre.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 15:51:35
Courage, tu t'en sortiras.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 15:54:16
Ce sentiment quand t'as envie d'écouter du Nina Simone, que tu dérives sur Nancy Sinatra, et que les dérives d'internet t'emmènent ensuite vers la débauche et qu'à 5h du mat tu te demandes pourquoi t'es pas sacré roi en tant que personne qui n'entend que d'une oreille dans un monde de sourd.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 16:11:13
Tu parles de Nancy Sinatra la présentatrice télé talentueuse ou l'autre inconnue chanteuse ?
Du coup je crois avoir compris le double sens sur le truc censé rendre sourd, dégueulasse !
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 16:49:00
Citation
Dr.MV



Plus sérieusement, un gros problème de la sécurité routiere, c'est le fait que trop de personnes détester conduire et le font par absolue nécessité. Dur de faire correctement quelque chose quand tu n'en a pas envie.

Je ne peux que confirmer le Doc, je déteste conduire.

Ce sentiment quand t'es obligée de prendre la voiture et que t'as sans arrêt la trouille de faire une connerie.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 16:52:49
Précisément.
D'où l'intérêt de raccourcir le temps de trajet quand c'est possible.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 16:59:04
Ce sentiment quand ta batterie se vide parce que, justement, tu ne sors de ta grotte que tous les 10 jours :/
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 17:13:19
Dans ce cas débranche-la ;)
Au besoin investit dans un chargeur de batteries, ca te reviendra moins cher que d'acheter des batteries.

Ce sentiment quand tu dois porter une batterie sur 2,5km et qu'il fait -20deg :|
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 17:21:26
Ouais, tous les soirs je vais la rentrer chez moi, la mettre sous la couette avec une petite soupe.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 17:55:52
Ou fais juste un tour avec, de temps en temps.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 18:22:47
Citation
Cerveza
Ouais, tous les soirs je vais la rentrer chez moi, la mettre sous la couette avec une petite soupe.

Oublie pas de lui raconter une histoire pour qu'elle s'endorme sans court-circuit!

Sinon débrancher le fil "-" aide pas mal à la conserver. En plus la plupart du temps c'est un écrou à main, meme pas besoin d'outil :{
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 21:11:00
Citation
Dr.MV
Pour ceux que ca intéresse, les premiers travaux sérieux sur la securité automobile ont eu lieux aux USA, par un ingénieur de Chrysler me semble-t-il. Ce mec s'est pris des coups de marteau dans le ventre et du verre pille dans le visage pour améliorer la securité des automobilistes.
Faut que je mette la main sur la vidéo.

Alors pas retrouvé la vidéo, mais la personne en question était professeur à la Wayne State University et s'appelait Patrick M. Lawrence. Ses travaux ont mené à l'élaboration du mannequin de crash-test (mis au point par un de ses étudiants)
Citation
Whiskypedia
Patrick allowed himself to be subject to rocket sled rides, crushing blows to the head and body, and other forms of physical abuse in an effort to develop a body of data on how the human body responded in a vehicle accident.
Re: Ce sentiment quand...
mercredi 4 mars 2015 22:38:34
Ce sentiment quand il est est 20h30, que pour une fois tubt'y es pris à l'avance pour tes travaux, que tu n'as plus rien à faire, et surtout, que tu ne sais pas quoi faire...