Salut! Identification

Recherche avancée

Mon corps, ce héro

Envoyé par RogerLAmer 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:00:03
Je crois qu'il ne s'écoule pas un jour de ma vie sans que mon corps m'émerveille. Je vous vois venir bande de bâtards, ce topic n'est pas une ode au narcissisme et autres formes de nombrilisme, je parle bien de la machine qu'est le corps humain.

Avant même d'administrer toute forme de médication, votre corps réagit aux agressions extérieures, en permanence, et de manière souvent bien plus efficace et avec moins d'effets secondaires que les traitements de la médecine.

Je ne fais pas partie du corps médical, et mes connaissances sont fort limitées en la matière, mais je reste persuadé qu'on en est encore souvent à mimer moulte réactions naturelles de défense du corps humain, en les sublimant pour les cas qu'il ne saurait règler tout seul.

Exemple concret : je bouffe de la daube avariée, pour des raisons que je n'étalerai pas ici, mais parmi lesquelles intervient le fait que je suis en ce moment sans domicile fixe. Et bien figurez vous que ni une ni deux, dans les dix minutes qui suivent, chiasse du diable ! Tout ce qui était néfaste est évacué. Un peu de chaleur sur l'estomac pour faire passer la douleur (regarder le DVD Kaamelot avec le PC portable sur le bide ca fonctionne bien), et me voilà comme neuf.

Bref, que ce soit les mécaniques de régulation de témpérature (sueur, poils qui se hérissent, etc...), ou de guérison (cicatrisation, combat des virus, des bactéries, de l'intoxication, etc...), je trouve que nous sommes tous absolument fascinants.

    Du coup
  • Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?
  • Etait-ce fait sciemment (genre expérience bien malsaine pour chopper du griffor :p) ?
  • Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?


Modifié 3 fois. Dernière modification le 08/07/14 11:02 par RogerLAmer.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:05:21
J'ai pas vraiment de réponses à tes 3 questions, mais dans le genre "truc du corps qui me surprend", ce sont les réflexes.
La vitesse avec laquelle le corps réagit pour éviter un truc ou en rattraper un autre sans vraiment que tu contrôles le geste.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:05:36
Citation
RogerLAmer
Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?

Une fois je coupais du bois à la hachette, et tout-à-coup, j'ai éternué de manière soudaine et inopinée. Cela fit dévier la trajectoire de ma lame en pleine déscente fatale. Du coup, j'ai perdu un bout de peau eu lieu de mon doigt.

Merci mon corps
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:07:32
Citation
RogerLAmer
  • Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?
le corps qui vomit tout seul moins de 10secondes après avoir bu d'la javel, sans même que je comprenne ce qui se passait. J'étais trop jeune pour me rendre compte de la connerie que j'avais faite, mais même à 5ans sans jamais en avoir bu, il a tout de suite compris qu'il fallait pas en avoir dans le corps, et a réagit en conséquence.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:09:39
Clairement, c'est une belle machine. Adaptée à la manipulation de l'environnement (vive les pouces opposables, Lester doit bien être emmerdé) , des capteurs de lumière, de chaleur, des vibrations de l'air permettant de caractériser notre environnement...
Y'a pas à dire la nature s'est plutôt bien démerdée. Reste quelques progrès à faire du point de vue de l'intelligence par contre :°)

Citation

Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?
Ouai, après un bon apéro :]

Citation

Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?
Après le dit l'apéro, quand mes jambes sont capables de me ramener chez moi, pendant que le cerveau déconnecte.

Modifié 2 fois. Dernière modification le 08/07/14 11:12 par Dr.MV.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:13:14
@ketomi => Dans Day-Z ils ont oublié ca... si tu bois de la Javel, t'es mort dans 99% des cas. T'as beau prendre des anti nauséeux, trop boire / trop manger pour te faire vomir, y'a rien qui fonctionne.

@KidCassidy => Mais carrément, les réflexes c'est un truc de dingue. Le nombre de fois où ca m'a surpris, à roller ou autres. D'ailleurs, à roller je roule mieux quand je suis à moitié émèché, parce que je me mets pleins de barrières mentales que l'alcool lève, et que mon corps qui pratique le sport et son équilibre particulier depuis des années se débrouille très bien sans que ma raison ne vienne rajouter des alertes inutiles !
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:14:52
J'ai également l'impression que l'alcool est un peu la kryptonite du corps humain, allant de la difficile absorption de grandes quantités jusqu'au black-out total.
Sinon, tout comme le Kid, je suis admiratif devant les réflexes que l'on peut avoir. Bien foutu quand même.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:21:36
Ce que j'aime aussi ce sont les choses qu'on utilise beaucoup dans mon métier comme la mémoire !
J'ai toujours des gens en début d'année qui me disent "je n'ai jamais appris par coeur de ma vie" et de voir qu'au fil des cours et des mois, ils la développent comme un muscle jusqu'à apprendre des textes entiers !

C'est un peu, "tu n'en a pas besoin ? alors je range là et quand tu voudras t'en servir, on lui redonnera sa place (en bossant mais il est là, il t'attend)"
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:22:05
Citation
SpiralPad
J'ai également l'impression que l'alcool est un peu la kryptonite du corps humain
Ce n'est finalement qu'un poison, hein. Mais comme il n'est mortel que sur le long terme ou en overdose et que ses effets désinhibant ne sont pas désagréables, on en consomme tout de même.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:34:45
Bah ce qui est bien avec le corps, c'est que nous avons ce réseau ultra développé qui s'appelle plus couramment le réseau sanguin et qui permet d'alimenter tout le corps et tous ses muscles en nutriments nécessaire à son fonctionnement. Cela permet aussi de nous alimenter en plaquette pour cicatriser les blessures.

A mon avis, le seul point faible de notre anatomie reste les os & les articulations, ils sont là, construits depuis notre naissance et grandissent pendant notre croissance. A la différence des muscles, ils ne sont pas alimentés par le sang mais par le liquide synovial qui n'a pas du tout les mêmes propriétés que le sang.

Du coup, j'ai l'impression que ces zone sont plus sensibles à l'usure et ne possèdent pas les propriétés réparatrices de nos tissus classiques.

Après, je ne suis pas médecin donc je ne peux pas confirmer cela (ça reste mon point de vu), d'ailleurs il ne me semble pas que nous en ayons un sur DTC ? :D
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:43:23
Avant que je n'oublie, un truc qui m'avait sidéré il y a quelques années concernant le corps humain : un Indien qui affirmait ne rien avoir mangé ni bu durant les 70 dernières années.
Evidemment, il y avait eu des observations scientifiques car cela semblait hautement improbable. Je n'ai pas le fin mot de l'histoire, mes rapides recherches ne m'ont renvoyé que des articles écrits au final peu de temps après les débuts de l'observation scientifique (exemple ici, 15 jours après).
Mais rien que sur deux semaines, les résultats sont étonnants et laissent entrevoir des capacités formidables au niveau du corps humain...
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:45:11
J'ai tellement maltraité mon corps, pour diverses raisons et de différentes façons que je ne souhaite pas développer ici, qu'il me le rend au centuple.

Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il est "cassé", et que quoi que je fasse, il ne pourra plus jamais être réparé.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:49:14
@Fang : En dehors du fait que je pense que rares sont les membres du personnel médical à avoir le temps de lire DTC, s'il y en avait un ici, il aurait peut être un peu peur des déclarations qu'on avait faite sur sa profession... Il faut que je retrouve le topic mais je crois que je m'étais bien lâché à l'époque >_<

Sinon la capacité de calcul du cerveau serait de l'ordre de 10^16 instructions par seconde, ce qui correspondrait à 1/100è de la puissance cumulée de tous les micro ordinateurs existants en 2013 (source : [fr.answers.yahoo.com]).

Et on ne stockerait pas de l'information brute, mais des éléments permettant de la reconstituer, ce qui fait qu'on optimise en permanence notre mémoire.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/07/14 11:49 par RogerLAmer.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:51:03
@Cerveza :Mince, mais comment tu fais pour marcher alors ?

Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/07/14 11:51 par Arominium.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:51:15
Ouais, c'est un truc comme "la mémoire fragmentée" ça. On prend ce qu'il faut ou ce qu'on peut et on reconstitue.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 11:52:27
C'est vrai que ce qui me surprend le plus avec le corps, c'est la capacité de réflexion du cerveau. Comment ça marche? parce que bon, la mémoire ok, suffit de stocker, mais pour les pensées élaborées? ya un endroit ou toutes les pensées possibles sont stockées aussi? o.o
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 12:02:07
Et ceux qui ont une mémoire eidétique, comment ça marche ?

(Oui j'ai regardé sur Google pour connaître l'orthographe du mot)
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 12:14:44
Citation
Arominium
@Cerveza :Mince, mais comment tu fais pour marcher alors ?

Le jour où je sors un truc du genre, je veux qu'on me foute une balle dans la nuque dans la seconde... :D


Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?
Oui une fois, j'étais en train de me faire acculer dans un coin et une dame m'a achevé en me matant.

Bon ok, qui se dévoue pour me la mettre (la balle) ?


Et sinon, sérieusement (mon dieu que ce mot est moche)...

Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?
Rupture du ligament croisé pendant un match de foot, mon genou, tout comme Rio, ne répondait plus.

Etait-ce fait sciemment (genre expérience bien malsaine pour chopper du griffor :p) ?
Pas sciemment bien entendu...

Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?
Une fois dans un bordel à Phnom Penh, j'étais en train de faire l'erreur qu'on a tous eu envie de faire quand on est un sale porc, elle était jeune et jolie, ses barrettes Hello Kitty m'ayant séduit à la minute où je la vis. Puis mon corps, se souvenant probablement du dernier numéro d'enquête exclusive ("drogues, violences, sexe facile, quand l'Asie du sud-est devient un terrain de jeu rigolo") a refusé de m'obéir. Je ne vous fait pas un dessin, même si j'en ai très envie. Toujours est-il que j'aurais pu choper tout un tas de saloperie, merci mon dieu, merci mon corps.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 12:14:57
La seule fois où mon corps a été mis en échec, c'est à cause d'anti-douleurs... Opération des dents de sagesse, donc anti-douleurs : j'ai pas eu mal aux dents, mais j'ai eu mal au bide comme un fou... Mon corps a sans doute pas pu les supporter : /

Heureusement, comme c'est un malin, il m'a tout fait vomir quelques jours plus tard et hop ! Tout allait mieux !
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 12:45:55
  • Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?
    Etant allergique, mon corps réagit souvent à ce qu'il pense être une attaque. Et ça, c'est plutôt chi emmer contraignant…
  • Etait-ce fait sciemment (genre expérience bien malsaine pour chopper du griffor :p) ?
    Je ne crois pas
  • Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?
    Oui grace à la merveilleuse adrénaline ! Franchement c'est le truc qui arrive à ralentir le temps, c'est magique. Lors d'un accident ou d'une chute t'as vraiment le temps d'analyser la situation, de trouver un moyen de t'en sortir entier ou au pire comment faire pour minimiser les dégâts. J'ai eu quelques moments où par la suite je me suis dit "là j'aurais pu y rester".


Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/07/14 12:46 par Baboulinet.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 12:59:30
J'ai jamais mis mon corps en échec, mais des gens l'ont fait pour moi.
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 14:31:49
  • Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?

    Oui. 3 trauma crâniens.
    Et la réciproque : mon corps m'a déjà mis en échec. Les sentiments c'est bien biologique non? Ça s'explique pas, ça se vit!
  • Etait-ce fait sciemment (genre expérience bien malsaine pour chopper du griffor :p) ?

    Oui. Une adolescence façon Jackass!
  • Vous souvenez-vous de la dernière fois où votre corps vous a sauvé la vie malgré une erreur débile de votre part ?

    L'amnésie après un choc bien trop violent. Si violent que je n'aurais jamais pu le supporter. Mais comme j'en ai aucun souvenir c'est cool! Ce qui m'étonne c'est que ce "trou noir" commence bien avant le choc, étrange non?
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 14:37:53
Citation
caro-logy
  • Avez-vous déjà mis votre corps en échec ?
    Oui. 3 trauma crâniens.

Ah putain, ceci explique cela :D
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 15:55:50
C'est vrai que notre corps est assez balèze. Le coup de vomir dès qu'on ingurgite un truc néfaste est bien calculé. Mais faudrait expliquer un truc au mien : j'aimerais bien qu'il me donne plus de nausées quand j'ai trop bu, histoire de récupérer plus vite et moins douloureusement, mais surtout qu'il évite de m'en donner sans raison dès que je suis fatigué ou que je stresse...

Au passage, que pensez-vous des "manipulateurs" du corps? Je ne pense pas particulièrement à la médecine conventionnelle, mais davantage aux osthéopathes etc. Même si leur pratique est finalement assez obscure, force est de constater que bien souvent ça marche!
Re: Mon corps, ce héro
mardi 8 juillet 2014 16:02:03
Je me pose cette question depuis longtemps. Mais en plus large, genre les coupeurs de feu, rebouteux, et autres...
Je ne suis pas parvenu à une conclusion, mais j'ai connu trop de gens que je considère comme éminemment futés et qui croient à tout ou partie du contrôle de l'esprit sur le corps pour négliger la possibilité que ce soit pertinent.