Salut! Identification

Recherche avancée

Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.

Envoyé par Dr.MV 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
mercredi 11 octobre 2017 20:16:00
Salut la compagnie,

Un petit topic pour collecter vos avis sur un concept vidéoludique qui gagne de l'ampleur ces derniers temps : les loot boxes, ou loot chest. Le sujet est un beau pavé, je m’en excuse, mais j'ai cherché à être assez exhaustif.

Mise en Boite
Commençons par le début, pour ceux qui auraient réussi l'exploit d'éviter le phénomène : une loot box, c'est une récompense virtuelle décernée au joueur et qui donne accès à un ou plusieurs objets utilisables dans le jeu, sélectionnés de manière aléatoire (d'où la notion de "boite"). La mécanique rappelle fortement celle des cartes à collectionner, où l'on achète un paquet de X cartes sans savoir à l'avance ce que l'on obtiendra.
Une loot box s'obtient en échange de temps de jeu (e.g en effectuant des actions précises dans le jeu - des quêtes-) ou contre argent sonnant et trébuchant.

La boite originelle
Reposant leur modèle économique sur les micro-transactions, les premiers jeux à avoir intégré la lootbox sont les free to play.Ainsi, d'après Wikipedia, la première loot box est apparue dans le jeu chinois "ZT online" en 2007. Dans nos contrées, c'est "Team Fortress²" qui l'a popularisée, lorsque le jeu a transitionné d'un modèle payant à f2p. Peu après, de nombreux MMORPG ont également fait évoluer leur modèle économique de l'abonnement vers le f2p, et ont incorporé le concept de loot box ("Star trek online" et "The Lord of the ring online" ouvrant la voie).

On emboite le pas
Jusque là réservées aux jeux f2p, la loot box s'invite en 2012 dans un jeu payant, Mass Effect 3 (pour le multi joueur), puis en 2013 dans "CS:GO". De nos jour, une grande majorité de jeux multijoueur, gratuits ou payants, offrent une mécanique de loot box : Overwatch, Halo 5, CoD : Infinite Warfare, Battlefield1, Battlefront II et surtout Lord of the Rings : War shadows et Battlefront II, qui sortent en cette fin d'année et qui intègreront les fameuses boiboites.

Faut-il crier au loot ?
Le contenu des boites varie selon les politiques des éditeurs. Dans TF² par exemple, ces dernières pouvaient aussi bien contenir des objets cosmétiques (les chapeaux qui ont défrayé la chronique et qui sont encore aujourd'hui l'objet de blagues récurrentes) que des armes aux caractéristiques améliorées. Ces dernières ont une influence direct sur le gameplay, et même si elles étaient relativement équilibrée, un joueur ayant joué beaucoup d'heures ou ayant dépensé beaucoup d'argent dans le jeu pouvait en tirer un avantage conséquent contre un joueur novice. Ce type de jeu est souvent moqué en "pay2win", car seuls les joueurs ayant un bon équipement peuvent espérer truster le haut des classements.
A l'inverse, un jeu comme Overwatch ne propose que des objets cosmétiques ayant une influence sur l'aspect du jeu (sons, skins pour personnages, tags...).

Pour ne pas que la boite coule...
Le modèle économique des jeux ont beaucoup évolué à la fin des années 2000, en particulier avec l'arrivée d'internet haut débit dans les foyers. Fini le temps où l'on achetait sa cartouche ou son CD contenant un programme qui n'évoluera plus. Lorsque le jeu était "goldé" l'éditeur pouvait passer à autre chose, le jeu était terminé. Il savait alors ce que lu avait coûté le jeu, et il n'avait "plus qu'à" étudier prix et le "point mort".
Désormais, les jeux et surtout ceux fortement axés sur le multijoueur sont régulièrement mis à jour, ce qui nécessite des équipes travaillant sur toute la durée de vie du jeu. Les serveurs ne sont pas gratuits non plus. Et il est inconcevable de vendre un jeu 150€ avec la promesse qu'il durera 10 ans ("mais Goldeneye64 j'y ai joué pendant 15 ans et il m'a couté que 50€ ouiouin QQ") ou bien via un abonnement : quasiment seul World of Warcraft a réussi à faire perdurer ce modèle économique.
Ce n'est pas un hasard si la loot box est apparue dans les jeux f2p. En effet, ce type de jeu ne peut compter que sur les micro-transactions pour pouvoir subsister et ont donc cherché par tous les moyens à faire mettre les joueurs la main au portefeuille. Or, les joueurs sont plutôt opposés aux objets permettant d'obtenir des avantages lors de sessions multijoueurs, car cela crée des inégalités entre joueur occasionnels et récurrents (pay2win). Dès lors, il faut compter sur les objets cosmétiques, ce qui apporte son lot de complications : travail conséquent pour l'éditeur (surtout sur les MOBA, comprenant des dizaines de personnages jouables), les artistes devant sans cesse imaginer de nouveaux concepts, puis les modéliser dans le jeu, tout en s'assurant de ne pas influencer le gameplay, comme cela est arrivé dans Starcraft 2, où des skins agissaient comme des camouflages.
Il faut donc fixer un prix assez élevé pour de tels objets, ce qui rebute souvent les joueurs : quel est l'intérêt de payer 15€ simplement pour "paraitre" dans le jeu ? De plus, une fois le skin désiré obtenu, le joueur n'y reviendra plus.
Et c'est là que la loot box apporte une double réponse :
  • D'un côté on offre seulement une chance au joueur d'obtenir ce qu'il veut. Et on peut intégrer du contenu plus "pauvre" à la boite - tels les tags ou avatars - les plus beaux objets étant bien sûr plus rares. Ainsi le joueur est tenté de dépenser jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il souhaite.
  • De l'autre côté, on joue sur la psychologie de la surprise. J'admets ne pas m'y connaitre beaucoup en la matière, mais j'associe ça au frisson que l'on peut avoir en jouant aux machines à sous, roulette et autres jeux à gratter. En gros, on vous vend de l'espoir (et ça fait vivre, les éditeurs j'entends). Le fait de pouvoir proposer un prix faible est également bénéfique :
    Citation

    on ne peut pas soutirer 1 fois 1000€ à un joueur, mais on peut lui soutirer 1000 fois 1€" (Bobby Kotick)

Une boite de Pandore ?
Les éditeurs sont-ils en train de trop tirer sur la corde ? Les avis de joueurs semblent de plus en plus critiques sur les loot boxes, en particulier sur les jeu payants. Il n'y a qu'à voir les réactions suite à la sortie de Shadow of War et la bêta de Battlefront II. Le fait d'acheter un jeu "plein pot" et de ne pas avoir accès à l'ensemble du contenu du jeu est facteur de frustration, même lorsqu'il ne s'agit que de cosmétique.
Enfin, lorsqu'un jeu solo semble posséder une courbe de difficulté/progression ajustée pour encourager les joueurs à passer à la caisse, que penser en tant que consommateur ?

Et vous, quel est votre ressenti sur les loot boxes et les micro-transactions ? Y avez-vous déjà cédé ? Pouvez-vous jouer avec un skin de base ou vous ne concevez pas une partie sans avoir une apparence personnalisée ? Jusqu'à combien pouvez-vous dépenser sur un seul jeu ? Est-ce que vous avez l'impression que ça améliore votre expérience de jeu ?
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
mercredi 11 octobre 2017 23:35:37
J'évite en général les pay2win comme la peste.

Et j'ai un sens de l'esthétique nazebroque, alors ce qui est skin et autres ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Il m'arrive de temps à autre de me fendre d'une micro-transaction quand j'aime beaucoup un jeu, mais c'est plus pour dire "GG" que pour obtenir un quelconque avantage.
Quand je peux avoir des avantages en rentabilisant le temps de jeu en revanche, j'en profite pas mal, c'est vraiment le concept de payer qui me hérisse le poil.

Et puis t'as beau avoir poncé un jeu, quand t'arrives avec un skin de base, un profil vide et un tag simpliste, on a moins tendance à te cibler en priorité et plus à te sous-estimer. Souvent amusant.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
jeudi 12 octobre 2017 09:51:54
Je ne connais que le cas de CS:GO, y jouant beaucoup et suivant la scène compétitive avec attention, mais ce phénomène a complètement bouleversé l'environnement économique du jeu.

Comme tu le dis, en 2013 sont apparues des caisses contenant des skins (camouflages) d'armes. Ça n'a aucune influence sur le gameplay, ça permet simplement de "pimper" ses armes en les ayant en couleur, avec des dessins dessus, bref rendre le truc un peu plus fun. Pour avoir ces skins, on peut simplement jouer au jeu, et tous les 2/3 jours on va en récolter un, mais ce sera un truc un peu nul, qui vaut 2-3 centimes. En revanche, on peut aussi récupérer des caisses, et c'est là que ça devient intéressant, puisque les caisses contiennent des skins allant de 3-4 centimes à des milliers d'euros, littéralement. Et évidemment, pour ouvrir des caisses, il faut des clés, qui sont elles forcément payantes 1€79 la clé à l'heure actuelle si je dis pas de bêtises. Pour info, le jeu complet coûte 14€).

Les skins ont bouleversé CS:GO car ils ont d'une part attiré beaucoup plus de monde sur le jeu, et ont ensuite amené à la création de centaines de sites de paris, de gambling (jeux d'argent où l'on parie ses skins), qui ont eux aussi contribué à rameuter du monde, se sont ensuite enrichis comme jamais, se sont mis à créer des compétitions, sponsoriser des équipes, permettant à la scène de se développer et à des joueurs d'en vivre, etc. Entre autres, car évidemment il n'y a pas eu que ça, mais les skins et le système de loot sont pour beaucoup dans l'explosion de CS:GO.

Le souci, c'est que tous ces sites de paris, tous ces jeux d'argent créés, dans 90 % des cas c'est 1) illégal, 2) frauduleux, avec des sites fonctionnant comme des casinos, où le joueur est finalement sûr de perdre plus que de gagner. Il y a eu pas mal de scandales plus ou moins gros avec des YouTubers en partenariat avec ces sites, qui en faisaient la promotion en montrant comme il était facile de gagner, jusqu'à ce qu'on apprenne qu'ils étaient en collaboration directe avec les sites et s'arrangeaient pour truquer les tirages, voire même possédaient eux-mêmes les sites. Bref.

Valve, l'éditeur du jeu, a d'abord beaucoup surfé sur la vague de sa nouvelle pépite, créant des skins par centaines, permettant aux gens qui regardaient ses compétitions d'en gagner simplement en spectatant des matchs, et ne faisant rien pour réguler le marché. Au bout d'un moment, devant toutes les affaires, il a commencé à sévir et a quand même fait arrêter l'existence de plusieurs sites en les interdisant d'utiliser certaines fonctionnalités.

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, CS:GO ne serait pas vraiment là où il en est sans les skins d'armes et ce système de loot, qui a profondément modifié le modèle économique du jeu et la vie de certaines personnes, qui ont pu vivre, ou vivent toujours, de la spéculation sur le prix des skins ou de leurs vidéos sur le sujet. Est-ce bien ? Évidemment, il aurait été préférable que le jeu se développe grâce à son gameplay, ses qualités intrinsèques, et non pas quelques pixels colorés. Mais bon, je suppose qu'on doit déjà être content qu'il en soit là et se dire qu'au final, c'est pas si pire.

Après cette brève histoire, d'un point de vue perso, j'ai commencé le jeu au moment où les skins sortaient, et je trouvais ça très rigolo. Pendant ma première année de jeu, j'alimentais régulièrement mon compte Steam de 5 € pour acheter deux pauvres clés et prier pour tomber sur un skin joli / avec de la valeur. Après, je me suis rendu compte que quand même, ça coûtait cher pour au final pas grand-chose (même rien en fait, juste un plaisir personnel d'avoir une AK-47 rouge et bleue au lieu de noir classique), et j'ai arrêté. J'ai encore mes skins de l'époque, j'ai pris l'habitude d'avoir un couteau pliant et non normal, et mine de rien je me suis habitué à jouer avec, et même si évidemment je pourrais jouer sans, je suis quand même un peu content d'en avoir un.

Aujourd'hui, lorsque je récupère encore des caisses en jouant, j'attends qu'elles montent en prix pour les vendre, en patientant assez longtemps (jusqu'à plusieurs années), on peut tirer jusqu'à 1 voire 2€ de chaque caisse, obtenue à la base gratuitement, simplement en jouant. Ce qui permet de remplir son porte-monnaie Steam en attendant les soldes.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
jeudi 12 octobre 2017 11:13:07
En effet, le butin de CS:GO a la particularité de pouvoir s'échanger contre de l'argent réel. C'est un point que j'ai oublié de soulever.
Je me rappelle l'an dernier, quand Valve a mis un peu d'ordre , il faut dire que les sites de paris en skin c'était du n'importe quoi : "on n'est pas un site de jeu d'argent, on parie qu'avec des skins"... Qui peuvent s'échanger en argent réel. Il y a aussi l'affaire des matchs truqués.
En France l'argel, l'organisme qui régit tout ce qui touche aux jeux d'argent ne s'est pas penché la question.

Je sais que la Chine a pris les devants, et pour les caisses qui ne s'achètent qu'en argent réel (cas de Cs:Go, mais pas d'Overwatch par exemple), les éditeurs doivent fournir le taux de loot des caisse au gouvernement.

Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/10/17 11:14 par Dr.MV.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
jeudi 12 octobre 2017 11:19:02
J'évite également ce genre de jeux, je pense que la dernière fois que j'ai effectué une micro transaction, c'est quand j'étais ado, ce qui remonte vachement loin, et que les jeux de stratégie par navigateurs permettaient un départ plus rapide au prix d'un allopass ... payé évidemment avec le téléphone de ma mère.

Mais sinon, je fais partie des irréductibles défenseurs du jeu solo avec un scénario de qualité et, au choix, une absence totale de multijoueur, ou éventuellement du coop à 3 ou 4 personnes maximum, sans nécessiter de serveurs mais hébergé par un des joueurs.

Je ne connaissais donc pas ce système de "box", il faut dire, ni le free to play, ni le pay to win ne m'attirent, j'ai tendance à voir ça comme des attrapes nigauds et j'aimerais bien que ce système se casse la gueule histoire qu'un autre voie le jour. (idéalement je rêverais d'un retour au système "un jeu fini avec éventuellement une ou deux extensions si le jeu a bien marché" mais bon, je sais qu'il y a très peu de chances d'en revenir là).
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
jeudi 12 octobre 2017 16:57:52
C'est très intéressant à lire, merci. :D Par contre je n'ai pas grand-chose à dire sur le sujet, car j'y suis totalement hermétique. J'ai jamais aimé les pochettes surprises, dépenser sans savoir la certitude d'être satisfait de mon achat, ce n'est pas pour moi.

J'ai pas mal joué à des jeux proposant ce système mais je n'ai jamais acheté aucune clef... Alors tant que ça reste cosmétique ça me va. Si ça donne des avantages qu'on ne peut pas avoir (ou difficilement) sans payer, je passe à un autre jeu.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
vendredi 13 octobre 2017 16:32:08
Citation
Original Sin
Mais sinon, je fais partie des irréductibles défenseurs du jeu solo avec un scénario de qualité et, au choix, une absence totale de multijoueur, ou éventuellement du coop à 3 ou 4 personnes maximum, sans nécessiter de serveurs mais hébergé par un des joueurs.

C'est autre débat, mais les systèmes à la Valve où les serveurs étaient laissés à la discrétion de tiers....plus jamais. Outre le temps passer à trouver un serveur suffisamment peuplé, avec des gens de ton niveau, il fallait croiser les doigts pour ne pas tomber sur un système de cheat (payant justement).
Pendant ce temps sur Battle.net : clic sur "ready", hop te voila classé face à un adversaire yant une cote similaire à la tienne.

Citation
Original Sin
Je ne connaissais donc pas ce système de "box", il faut dire, ni le free to play, ni le pay to win ne m'attirent, j'ai tendance à voir ça comme des attrapes nigauds et j'aimerais bien que ce système se casse la gueule histoire qu'un autre voie le jour. (idéalement je rêverais d'un retour au système "un jeu fini avec éventuellement une ou deux extensions si le jeu a bien marché" mais bon, je sais qu'il y a très peu de chances d'en revenir là).

Le pay2win vient simplement d'une mauvaise gestion des micro-transaction. La micro-transaction n'est qu'un moyen de répartir autrement le financement d'un jeu : alors que certains sont capables de lâcher des centaines d'euros, d'autre ne veulent surtout pas verser un kopeck. Cela permet aussi de "lisser" les revenus sur le temps, et permettre le suivi du jeu. Bien sûr, ces méthodes sont moins utiles sur un jeu type solo (vu qu'à part la correction de bugs, peu de suivi est nécessaire une fois le jeu publié).
'fin je voulais pas forcément juger le principe de micro-transaction en lui même, mais voici mon avis sur la question :
  • Si la micro-transaction est un passage "obligatoire" (ou "fortement recommandé") pour pouvoir jouer, alors je passe mon tour. Ce cas est surtout valable dans les jeux multijoueur, en général dans les jeux solo, il "suffit" de farmer plus longtemps pour débloquer la situation. De même, pas de problème avec un jeu multijoueur qui classe en fonction d'une cote, vu que si le système est bien fait, alors j'ai autant de chances de gagner que de perdre.
  • Si la micro-transaction est purement cosmétique, alors je passe mon tour. De fois je pense "ah putain ce skin est vraiment trop classe, il me le faut". Et je me dis que je pourrais tout aussi bien filer 5€ à Wikipedia ou au SDF en bas de chez moi, ça serait dépenser mon pognon bien plus utilement. Je suis tout de même tiraillé par le fait que des gens ont travaillé sur ce jeu, et espèrent bien entendu être rémunérés. Mais c'est plus fort que moi, j'ai toujours cette petite voix qui me dit "tu ne vas tout de même pas dépenser de l'argent dans un truc aussi futile que quelques pixels ?!"
  • Bon là vous êtes en train de vous dire "mais en fait t'es un mange-merde, tu dis que la micro-transaction c'est un bon système de financement puis tu veux pas les utiliser !". Ben en fait si, mais uniquement si ça m'apporte du fun, sans que ça soit un passage obligatoire. Typiquement, l'achat d'une classe dans un MMORPG ou un héros dans un MOBA. La seul micro-transaction que j'ai effectuée (parce effectivement, je ne joue pas tellement à des jeux à micro-transaction), c'est un pack de héros dans un MOBA. Ca permet de débloquer un pool de héros conséquent et de varier les plaisirs. Ce n'est pas un passage forcé, car il y a des rotation de héros gratuit et des héros sont achetables en monnaie du jeu, déblocables en quelques heures.


Citation

C'est très intéressant à lire, merci
Merci :{

Citation

J'ai jamais aimé les pochettes surprises, dépenser sans savoir la certitude d'être satisfait de mon achat, ce n'est pas pour moi.

C'est aussi mon avis personnel. Autant j'aime bien ouvrir une loot box que j'ai eu en jeu, autant quand je vois la merde que je ramasse à chaque fois, je me dit "j'ai bien fait de ne pas payer". Bon, je confesse aimer quand je récupère un objet (très) rare :D
On atteint le summum de la connerie avec les streamers qui font des appels aux dons pour s'offrir des lootbox et ensuite sortir une vidéo "j'ouvre 1000 lootbox, trololo".

Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/10/17 16:32 par Dr.MV.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
vendredi 3 novembre 2017 12:56:04
Exactement comme Sycareus.

Les modèles économiques trouvés pour rendre l'industrie vidéoludique rentable sont parfois originaux, et il arrive que je ne trouve rien à y redire, mais quand tu dois prier le RNGsus pour que ton investissement soit intéressant, ça devient vraiment du foutage de gueule.

Perso j'attends encore et toujours le MMO à 100% financé par des pubs in game. Genre plutôt que craft un exotic wine tu crafts un Whisky J&B, ou ce genre de connerie. Ça ne me dérangerait pas d'avoir un perso qui bouffe mac do et boit du coca, c'est moins malsain que si c'est moi qui le fais. Après il reste la question de l'impact que cela pourrait avoir sur les plus jeunes mais je pense qu'avec la télé et les pubs au ciné ils sont déjà gavés de conneries du genre. La grosse question serait : où mettre les * avec la phrase en italique "Mangez 5 fruits et légumes par jour, limitez les aliments gras et sucré, l'abus d'alcool peut nuire à la santé", etc... habituellement ils s'en foutent que ton perso mange 150 pudding par jour, mais avec de la nourriture de marque je suis sur que les associations bondiraient et viendraient imposer ça :p
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
vendredi 3 novembre 2017 13:23:42
Citation
RogerLAmer
Après il reste la question de l'impact que cela pourrait avoir sur les plus jeunes mais je pense qu'avec la télé et les pubs au ciné ils sont déjà gavés de conneries du genre. La grosse question serait : où mettre les * avec la phrase en italique "Mangez 5 fruits et légumes par jour, limitez les aliments gras et sucré, l'abus d'alcool peut nuire à la santé", etc...

Cette partie du message m'a fait penser à un concept de JV où il faudrait réaliser des actions dans le monde IRL pour faire avancer son perso. Genre courir 5km pour débloquer tel arme ou gagner tant de PO. Un peu à la Pokémon Go en somme, sauf que ce ne serait pas forcément un jeu 100% mobile. Et puis cette partie :

Citation
RogerLAmer
Perso j'attends encore et toujours le MMO à 100% financé par des pubs in game. Genre plutôt que craft un exotic wine tu crafts un Whisky J&B, ou ce genre de connerie.

M'a carrément fait *tilt* sur la filsdeputerie ultime : quitte à ce que nos actions IRL aient un impact sur notre progression, pourquoi ne pas aller plus loin pour les annonceurs ? Au lieu de leur donner de la visibilité sur des produits IG, carrément faire consommer leurs produits pour faire avancer ton perso ! Tu veux ce skin? On te le file en échange de 10 menus best ouf achetés.
T'ouvre un compte au crédit à bricolse ? Hop on te crédite ton compte IG de 1000 PO.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
vendredi 3 novembre 2017 13:36:48
La dernière partie est tiltante, mais ça va je pense qu'on est protégés, c'est de la concurrence déloyale et donc ça ne passerait pas.

Concernant les actions IRL, ce serait top, le problème étant toujours la question du comment vérifier que tu as vraiment fait ce qui était demandé.

Ce qui me saoule le plus en ce moment c'est sur Black Desert Online. C'est un MMORPG sans abonnement, tu as juste 10€ à aligner au début pour pouvoir y jouer indéfiniment. Sur le papier c'est beau, d'autant qu'il s'agit du MMORPG le mieux conçu auquel j'ai pu jouer jusque maintenant - un late game intéressant (pas de limite de level mais juste des cap incroyablement durs à atteindre avec de l'exponentiel d'exponentiel, mais surtout un pvp solo ou de guilde vraiment super bien réalisé), un farming super riche puisque tu peux monter en étant artisant, en tapant du mob, en faisant des quetes, tout fonctionne, enfin une gestion du commerce léchée...
Mais le hic, c'est qu'avec les 10€ que t'as mis au départ, tu obtiens un buff qui donne 16 cases d'inventaire dans tous les storage et dans ton propre sac à dos. Ainsi que quelques trucs un peu moins rédhibitoires. Mais ce point en particulier, jouer c'est c'est une prise de tête garantie. Surtout si t'as des TOC et que t'aimes bien tout garder "au cas où". Il y a plusieurs milliers d'ingrédients, de consommables, de pièces d'équipement, et tu es limité à la fois par le poids et par le nombre de cas de ton inventaire.

En bref au final, sois tu paies tes 12€ tous les 30 jours pour recevoir ce buff, soit tu t'arraches les cheveux pour faire fonctionner le jeu sans le bonus le plus OP. Alors certes ce n'est pas nécessaire, tu peux avoir le meilleur perso du jeu sans y avoir accès, mais vas y pour monter ça sans t'esquinter la santé.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
vendredi 3 novembre 2017 14:12:01
Citation
RogerLAmer
La dernière partie est tiltante, mais ça va je pense qu'on est protégés, c'est de la concurrence déloyale et donc ça ne passerait pas.

Franchement, tout dépendrait de la manière dont est présentée la chose. Je pense qu'un menu Meuporg qui donne d'office un code pour débloquer un bonus dans le jeu serait possible à mettre en place. Reste à voir si un élément de gameplay "incitant fortement" à consommer ce menu serait du domaine du réalisable.

Citation
RogerLAmer
Concernant les actions IRL, ce serait top, le problème étant toujours la question du comment vérifier que tu as vraiment fait ce qui était demandé.

Il y aurait toujours des moyens de contourner (genre fixer le smartphone sur le dos du chien, injecter de fausses données GPS...). Mais avec des objectifs simples et rapides, il y aurait tout de même un coup à jouer.
Avec l'avènement de l'AI, on pourrait prendre un photo des objets réels que le jeu reconnaitrait. Pour soigner ton perso, tu dois cuisiner une ratatouille IRL : tu la prend en photo, le jeu reconnait une ratatouille, et guéri ton perso.
Tu gagnerais des compétences en cuisine, tu mangerais plus sainement et tu progresserai en jeu en parallèle.

Citation
RogerLAmer
En bref au final, sois tu paies tes 12€ tous les 30 jours pour recevoir ce buff, soit tu t'arraches les cheveux pour faire fonctionner le jeu sans le bonus le plus OP. Alors certes ce n'est pas nécessaire, tu peux avoir le meilleur perso du jeu sans y avoir accès, mais vas y pour monter ça sans t'esquinter la santé.

C'est borderline. Ça à l'air de pas mal toucher au fun/confort de jeu. Si je prend un exemple que je connais mieux, ça me ferait chier de raquer régulièrement pour de la place supplémentaire dans l'inventaire dans Diablo. Par contre, payer pour débloquer de nouvelles classes, ça m'irait.
Re: Loot, arnaques et vidéoludique : parlons des loot boxes.
vendredi 3 novembre 2017 14:39:51
Tout est dans l'art et la manière.
Path Of Exile, une page complète d'inventaire dans le coffre, c'est genre 2-3€, et c'est pour tous les persos et c'est définitif !
Et t'as des pages spécifiques pour chaque type d'item avec du dev derrière pour une présentation plus exploitable des filtres etc...
Là dans BDO il n'existe rien d'aussi puissant que +16 slots d'un coup (tout ce qui est moins cher c'est genre +1 slot, bravo, ou alors c'est +2 dans mais un seul storage, une seule ville), et c'est direct 12€ pour 30 jours. Si encore c'était définitif comme dans Path Of Exile j'aurais peut être craqué parce que le jeu est bien, mais les bonus 30 jours c'est vraiment de l'abus. En plus ça favorise le no life, puisqu'il va rentabiliser 16h x 30 jours, quand le casu va de son coté profiter de seulement 4h x 20 jours en gros. Et comme le no life n'a pas de thunes en général, je pense qu'ils sont juste ultra cons et qu'ils ont tué leur jeu qui aurait vraiment pu détroner WoW.

En résumé c'est l'équivalent d'un abo, parce que sans le boost de weight limite et les 16 slots d'inventaire + 16 slots de storage t'es condamné à ne looter que 10% de ce qui existe dans le jeu, ce qui est jouable quand tu connais vraiment le jeu sur le bout des doigts et que tu connais la rentabilité de chaque item...