Le topic pour jouer en société

Envoyé par remouk 
Re: Le topic pour jouer en société dimanche 14 août 2016 21:16:48
Jamais joué avec l'extension, ça apporte quoi ?

Et je trouve perso le rôle du félon assez limité au final, pour en avoir refait une partie récemment avec. Car si tu joues avec des personnes expérimentées, tu captes très vite qui ne joue pas dans l'intérêt commun, et qui est donc un sale traître à son camp. Quand y a des novices autour de la table, ça peut laisser encore planer un peu le doute, tu peux te dire que le nouveau ne joue pas de façon optimale, mais ça peut se comprendre.
Et donc j'ai l'impression que le félon, lors de parties entre joueurs expérimentés, a comme stratégie optimale de pas du tout se cacher, et donc de pourrir les autres en rajoutant systématiquement des catapultes par exemple...


Tiens pis sinon, quelques achats en vrac : l'extension de Mysterium, avec plein de nouvelles cartes, et trois "party games" assez classiques avec Trivial Pursuit Party (pour le côté intellectuel de ma ludothèque), Cranium (pour le côté moins intellectuel de ma ludothèque hum) et Timeline Challenge (une version un peu "amélioré" du classique Timeline où il s'agissait juste de placer des événements/découverts sur un axe chronologique).
remouk Administrateur
Re: Le topic pour jouer en société lundi 15 août 2016 10:19:09
Citation
SpiralPad
Jamais joué avec l'extension, ça apporte quoi ?

Je sais pas encore. :D De ce que j'ai vu y a de nouvelles cartes noires et blanches, des cartes "voyages" il me semble, un personnage de Merlin, plein de nouvelles cartes personnages pour changer un peu les pouvoirs...

Citation
SpiralPad
Et je trouve perso le rôle du félon assez limité au final, pour en avoir refait une partie récemment avec. Car si tu joues avec des personnes expérimentées, tu captes très vite qui ne joue pas dans l'intérêt commun, et qui est donc un sale traître à son camp. Quand y a des novices autour de la table, ça peut laisser encore planer un peu le doute, tu peux te dire que le nouveau ne joue pas de façon optimale, mais ça peut se comprendre.
Et donc j'ai l'impression que le félon, lors de parties entre joueurs expérimentés, a comme stratégie optimale de pas du tout se cacher, et donc de pourrir les autres en rajoutant systématiquement des catapultes par exemple...

Oui plus on connaît le jeu, plus le rôle du félon est difficile / limité. Mais on peut ne pas aider (à défaut de vraiment faire chier) pendant longtemps, et attendre le pire moment pour faire une crasse. Bien sûr derrière on est grillé mais l'idée c'est de planter un couteau dans le dos de manière optimale.

J'en profite pour contredire un peu l'avis de Bek d'il y a quelques temps, qui disait "une personne prend le lead et joue tout seul", ce n'est pas possible si on respecte les règles (pas le droit de dire ce qu'on a en main, etc.).
Re: Le topic pour jouer en société lundi 15 août 2016 10:38:44
@remouk, pas besoin de dire ce qu'on a en main pour prendre le lead ^^. Après j'ai une aversion toute particulière pour ce jeu.
remouk Administrateur
Re: Le topic pour jouer en société lundi 15 août 2016 13:23:08
Bah prendre le lead sans savoir ce que chacun a en main, ça me semble difficile et débile. Mais comme tu le dis toi-même tu as un avis biaisé donc voilà. :D
Re: Le topic pour jouer en société lundi 15 août 2016 16:21:24
Ben dans le sens où le leader dit "ceux qui ont xxx vont devoir faire yyyy et ceux qui ont www vont devoir faire zzz, toi comme ton pouvoir c'est aaaa t'es le mieux placé pour bbbb..." pas besoin de savoir les cartes des gens, si tu dis ce qu'il faut faire pour toutes les cartes les gens vont se retrouver un moment où l'autre.

Par contre mis à part ce jeu, je suis un grand fan, des jeux de coopération (ouais on dirait pas comme ça).
Re: Le topic pour jouer en société mardi 16 août 2016 10:04:32
Les Chevaliers de la table ronde j'adore, mais je ne trouve personne pour y jouer.
Ça prend trop de temps à trop de personnes pour parvenir à caser ça facilement.
Je ne suis pas d'accord pour le fêlon, il est ultra puissant quand il est bien joué. "Ne vous inquiétez pas je m'occupe des catapultes, allez en mission et surtout ne prenez pas de carte malédiction sinon Excalibur va tomber entre de mauvaises mains...
=> Bon voilà c'est ça ajoute une cata, moi je fais pareil, je vous baise, à plus bonne nuit, j'étais le fêlon".
remouk Administrateur
Re: Le topic pour jouer en société mardi 16 août 2016 10:28:03
Oui je suis d'accord. Mais n'empêche que plus les gens connaissent le jeu, plus ce rôle est limité et difficile à jouer. ;)
Re: Le topic pour jouer en société mercredi 17 août 2016 10:49:23
Oui, j'avoue, je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer avec des gens rompues aux mécaniques du jeu, et ça me plairait bien :p
Re: Le topic pour jouer en société lundi 29 août 2016 10:14:00
J'ai/quelqu'un a déjà parlé de the big book of madness ici?
Re: Le topic pour jouer en société mardi 6 septembre 2016 13:41:52
Pas grand monde Bek semblerait...

Petit post sur un jeu acquis récemment, et plutôt sympathique ma foi : Splendor.
Jeu de cartes et de jetons, puisqu'il faut (attention c'est compliqué) acheter des cartes avec ses jetons. Chaque carte rapporte de 0 à 5 points de prestige, et le jeu se termine lorsque l'un des joueurs atteint les 15 points.
Et donc pour poser une carte, il faut se défausser de jetons de couleurs différentes, que l'on aura préalablement ramassé aux tours précédent. Chose importante : chaque carte achetée rapporte elle-même un jeton d'une couleur définie, que l'on pourra utiliser à l'infini (ce qui facilite donc nos futurs achats).
Ca semble très simple présenté comme ceci, mais c'est bien plus stratégique qu'il ne le semble au premier abord. Les 6 couleurs de jetons différentes, le fait que les piles de jetons puissent vite être pillées par les autres joueurs, le fait que l'on se fasse parfois piquer la carte que l'on voulait par un autre, etc. met beaucoup de piment durant les parties !

En gros, je pense que ce jeu a un joli potentiel tout en étant très simple d'accès. Il plait en tout cas aux personnes de bon goût, puisque que Roger a demandé à en faire une seconde partie quand on y a joué !
Si vous n'êtes pas convaincus avec cet argument...
Re: Le topic pour jouer en société mardi 6 septembre 2016 13:42:51
Manque quelques marques de pluriel dans mon post, mes excuses aux grammar nazis de passage...
Re: Le topic pour jouer en société mardi 6 septembre 2016 14:41:53
Je plussoie, j'ai vraiment apprécié le jeu, la chance joue, mais ce n'est pas le seul facteur, avec un peu de calcul et de bonnes intuitions vous pouvez aussi faire la différence (ou en avoir l'impression).

Par exemple il y a 5 personnalités qui sont prêtes à vous rejoindre dès que vous réunissez des critères. Les critères sont des cartes. Certaines personnalités demandent 4 cartes de 2 couleurs, d'autres 3 cartes de 3 couleurs... Remarquer la couleur prédominante, s'assurer qu'elles sont présentes en nombre suffisant sur le plateau et commencer par réserver celles dont le coût d'achat semble raisonnable peut être une bonne stratégie.

Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte, comme les jetons restants, les cartes présentes, les combos commencés par les autres, et que ce soit la mémoire, le calcul, ou alors juste jouer à l'intuition pour le fun, vous aurez forcément un objectif qui vous fera de l'oeil.
Re: Le topic pour jouer en société mardi 6 septembre 2016 14:49:53
La chance joue un rôle de plus en plus fort selon le nombre important de joueurs.
Typiquement, on y a joué à 4 lors des parties avec Roger (on ne peut pas à plus), et y a un petit côté opportunisme/chaotique dû au fait que les jetons et les cartes tournent très vite et que le mouvement que tu prévois de faire à ton prochain tour a largement le temps de se faire bousiller par un adversaire entre temps.
A deux joueurs, la chance m'a semblé bien plus restreinte, et le côté stratégie/long terme plus prégnant.
Les deux aspects du jeu sont sympas en tout cas !
Re: Le topic pour jouer en société mardi 6 septembre 2016 21:57:13
J'ai joué à ce jeu en février avec des jeunes enfants, c'était cool, ça me donnait l'impression d'être un peu futfut :)))

Enfin, dans le genre il y a Citadelle[b/], je ne sais pas si vous en avez déjà parlé. Le but est d'amasser des cartes quartier de couleurs différentes, en échange de pièces. On incarne un nouveau personnage à chaque tour, ce qui nous donne divers avantages. Bref, un truc simple et sympa pour ceux qui ne sont pas très vifs d'esprit... (Et les dessins sont dingues.)
Re: Le topic pour jouer en société mardi 6 septembre 2016 21:59:13
Non je ne vous agresse pas au gras. Le "futfut" dans mon post précédant prend tout son sens.
Re: Le topic pour jouer en société mercredi 7 septembre 2016 08:06:06
Ouep très sympa Citadelles, j'y ai énormément joué lors de sa sortie, qui doit déjà remonté à presque 10 ans je dirais. Mais c'est un jeu vers lequel je reviens toujours avec grand plaisir, mécaismes simples mais jolie stratégie derrière.
Re: Le topic pour jouer en société mercredi 7 septembre 2016 10:40:05
Re: Le topic pour jouer en société mercredi 7 septembre 2016 10:56:41
Bien après votre forte demande, et votre impatience trépignante, je publie un avis sur The big book of Madness. Un jeu coopératif dans lequel il n'y a aucun intérêt à trahir ses alliés, sinon perdre la partie ou les emmerder.

Vous l'aurez compris, dans ce jeu, on gagne tous ensemble, ou on perd tous ensemble.

Au niveau du synopsis, les joueurs sont des étudiants à l'école de magie (aka la fac de sciences de nancy, on fait des choses qu'on ne comprend pas), et en bons étudiants adolescents rebelles (coucou caro), on ouvre un livre interdit, the big book of madness (ou le grand livre de la folie pour les moins anglophiles d'entre vous), et il faut qu'on le referme avant de devenir fou (et lester sain).

Voilà, l'ambiance est posé, vous l'aurez compris, il s'agit d'une course contre la montre. Il faut refermer toutes les pages du bouquin sans sombrer dans la folie et en évitant les malédictions lancées par les monstres qui veulent sortir de ce maudit livre!

Passons au gameplay. C'est un jeu pour deux à cinq joueurs, l'ordre des joueurs restera le même tout la partie. Choisissez le bien, surtout à 5 joueurs, vraiment, ce n'est pas un conseil, c'est un ordre.
Chaque joueur incarnera un étudiant différent ou différente de l'école, avec une capacité spéciale différente selon le personnage incarné.

Pour remettre un monstre dans le livre, il faut vaincre toute les malédictions qu'il envoie en cinq tours maximum (d'où l'intérêt de bien choisir l'ordre des joueurs si vous êtes 5). Si vous réussissez, un effet positif a lieu et on passe à la page suivante, si vous échouez, un effet négatif a lieu et on passe à la page suivante.

La question est comment détruire une malédiction? Chaque joueur aura un deck constitué de carte de valeur 1 2 ou 3 représentant les 4 éléments (non spiral, non syca, pas H, He, Li...), pour détruire une malédiction, un joueur doit défausser un nombre de carte pour arriver à une valeur de 4 ou plus dans l'élément correspondant à la malédiction, et pour d'autres malédictions, un élément de chaque.

On a également des sorts (faut pas déconner, on est à l'école de magie) nous aidant, et la possibilité de mettre des cartes en "soutien", c'est à dire que n'importe qui peut l'utiliser.

La partie est gagnée si le dernier monstre est battu (battre les précédents n'est donc pas obligatoire, mais quand même vachement avantageux).
La partie est perdue si le dernier monstre n'est pas perdu.

Et la folie dans tout cela? Y a quand même madness dans le titre... et bien la folie a une mé...
MADNESS?
THIS IS MADNESS!
canique faite pour embêter le joueur.
Lorsque vous ne pouvez plus piocher de carte, vous rajouter une folie dans votre défausse et elle constitue votre deck. Et vous pouvez en "gagner autrement".
Lorsqu'un joueur n'a que des malédictions en main, il devient fou, et il est éliminé (notons que cela ne fait pas perdre la partie). Bien entendu, si tous les joueurs deviennent fou, lester gagne la partie, mais il sera le seul.
Quand on doit piocher une folie et que la pioche de folie est vide, ben la partie est perdue.


Voilà un rapide aperçu de ce jeu fort sympathique, avec des graphismes sympathiques, qui ne rendent le jeu ni glauque, ni enfantin ; une difficulté modulable selon les joueurs, 4 étudiants et 4 étudiantes jouables.
Plus de page du bouquin qu'il n'y a vraiment de page.

On l'a acheté par hasard pour une des associations de la faculté (quand je vous disais qu'on fait des choses qu'on ne comprend pas), et c'est une heureuse surprise, je le conseille à tous les fans du genre, et les autres aussi, ça a été ma révélation de l'année scolaire 2015-2016.

Bisous.
Re: Le topic pour jouer en société mercredi 7 septembre 2016 11:06:12
Merci pour ta description bien complète.
J'ai l'impression qu'il n'est pas tellement répandu, mais si je le croise à quelque moment, je ne manquerai pas de l'essayer !
Re: Le topic pour jouer en société dimanche 2 octobre 2016 21:18:18
On devait se retrouver avec des amis hier soir pour jouer à Catane, et en fait on s'est retrouvés mais pour jouer à Lords of Xidit, un jeu de plateau bien fat comme on les aime avec des cartes, des pions, des figurines et même des panneaux avec des molettes crantées dessus, elle est pas belle la vie.

Donc, le but du jeu, ramasser le plus possible de pièces d'or, construire le plus de tours possible et avoir le plus de points de réputation possible. Et les 3 d'un coup, puisqu'avoir un seul des trois vous permettra peut-être de ne pas finir dernier, mais en aucun cas de gagner.

Alors alors, comment que ça se joue. Sur le plateau, 21 cases "cités". On pose des cartes "recrutement", qui permettent de recruter des gars (paysans, guerriers, mages...) sur 5 d'entre elles, et des cartes monstres (qui se détruisent avec un nombre de gars précis, ex : 2 paysans et 1 archer, 1 guerrier et 1 mage, etc.) sur 5 autres. Le but va donc être de récupérer des gars pour se faire une armée, et aller zigouiller des monstres, qui permettent ensuite de récupérer pièces, réputation et tours.

Rien de folichon jusque-là, mais ça se corse lorsqu'on aborde les déplacements : pas de dés, mais les fameuses roulettes crantées. Au début de chaque nouveau tour, chaque joueur définit son déplacement et ses actions pour les six prochains coups à venir. Par exemple : je prends la route bleue, puis la rouge (j'arrive alors sur une case recrutement), je recrute un gars, je prends la route noire (j'arrive alors sur une case monstre), je bute le monstre, et je prends la route bleue pour finir. Le tour est fini, on passe au suivant, chacun redéfinit alors ses six prochains coups. Etc, etc, pendant 12 tours.

Voilà. Et donc chaque joueur fait une action / déplacement, puis le suivant fait de même, etc. Ce qui veut dire qu'il faut réussir à anticiper les actions / déplacements des autres et les apparitions des nouvelles cartes monstres / recrutement sur la carte, puisqu'on ne change rien une fois le tour commencé. Donc si vous aviez planifié un coup pour buter un monstre et que quand vous arrivez sur la case monstre il s'est déjà fait buter, ben vous l'avez dans l'os et votre coup ne sert à rien. Et donc au final il faut réussir à se faire une armée assez diversifiée pour tuer le plus de monstres possibles, équilibrer son or, ses tours et sa réputation, bref, plein de trucs du genre.

C'est vraiment cool, ça peut se jouer vraiment vite et de manière fluide si chacun se concentre et réagit bien quand c'est à lui de jouer, et ça rend le jeu très agréable. Une bonne pioche donc !
Re: Le topic pour jouer en société lundi 3 octobre 2016 17:08:52
Ça me botte, merci pour l'info !
Re: Le topic pour jouer en société lundi 17 octobre 2016 11:15:08
Quelques nouveaux jeux dans ma besace, dont la plupart ont à peine été étrennés le temps d’une partie, mais qui révèlent un potentiel sympa :

  • Kanagawa, qui vous place dans la peau d’un disciple du maître des estampes Hokusaï. Chaque joueur va tenter de récupérer de façon stratégique une des rangées de cartes disponibles (autant que de joueurs), et va soit peindre le paysage sur la carte (ce qui demande des capacités spéciales) ou ranger ces cartes dans son atelier (ce qui donne des capacités, comme peindre tel paysage, pouvoir peindre une carte en plus, etc.). La subtilité du jeu vient donc du bon choix de la rangée, mais aussi de savoir réclamer des diplômes de peintures, octroyant des points de victoire, au moment opportun. Car l’on ne peut les réclamer qu’une seule fois, une fois la condition d’obtention atteinte. Si on choisit de passer pour tenter d’avoir un plus gros diplôme (plus difficile à obtenir mais offrant davantage de points), on ne peut plus revenir en arrière. Faut donc savoir gérer entre être réaliste et être gourmand.
    C’est simple, mais ça marche du tonnerre, surtout que le matériel est juste magnifique !
  • Not Alone, un jeu asymétrique où un joueur incarne la Créature, monstre invincible régnant sur une planète, et tous les autres de pauvres explorateurs de l’espace s’étant crashés sur ladite planète. Leur but est de repartir à temps, le but de la créature est de les assimiler à la planète pour qu’ils ne repartent jamais. Un peu comme le film Predator si vous remplacer assimiler par annihiler donc.
    Pour cela, les explorateurs ont en main un certain nombre de cartes, désignant un des 10 lieux possibles du jeu (chaque lieu permet de faire un truc spécifique). Au début de leur tour, ils en choisissent une face cachée. La créature se place ensuite sur l’un des lieux pour tenter de choper un ou plusieurs explorateurs, ce qui la fera avancer vers la victoire. Chaque carte déjà utilisée par les explorateurs est défaussée, et donc forcément au fil du jeu, leur choix devient de plus en plus évident car restreint.
    On ajoute à cela diverses cartes de pouvoirs des deux côtés pour mettre un peu de chaos, et on obtient un très bon jeu de bluff !
  • Deus, jeu où chaque joueur doit poser des cartes assorties d’un effet pour construire sa cité, et gérer son argent tout en collectant des points de victoire. Chaque carte est liée à un domaine particulier (ressources, économie, science), et chaque pose de carte amène le placement d’un pion sur le plateau de jeu central (découpé en cases qui rapportent de la pierre, du bois, de l’argile, etc., eux-mêmes nécessaire à l’achat de cartes). Là où c’est intéressant, c’est que poser une carte d’un domaine permet de réactiver toutes les cartes du même domaine précédemment posées. Et donc de faire des jolies combos. Sauf que faire une hyperspécialisation dans un domaine afin de réactiver plein de cartes n’est pas forcément payant, et l’éclectisme est nécessaire pour construire des temples, véritables mines à points de victoire.
    Bref, c’est riche comme jeu, y a pas mal de stratégies différentes, j’ai beaucoup aimé les deux parties jouées jusqu’alors.
Re: Le topic pour jouer en société vendredi 18 novembre 2016 14:01:36
​Trois jeux testés tout récemment, avec un bon petit potentiel, dans des genres très différents en plus :

  • Déjà un party game assez léger, Flamme rouge, qui permet à chaque joueur (de 2 à 4) de contrôler un binôme de coureurs cyclistes, un sprinteur et un rouleur, lancés à toute berzingue dans une course. Le parcours (totalement modulable) est découpé en de nombreuses cases, et chaque joueur est doté pour chacun de ses cyclistes du même deck de cartes, chaque carte permettant d'avancer d'un certain nombre de cases. Tous les joueurs choisissent simultanément une carte pour chacun de leurs coureurs, et la révèlent ensuite.
    Donc des fois, on pédale tranquillement alors que certains vont tenter une échappée en mettant une grosse carte par exemple. Sauf que, chaque carte utilisée est définitivement défaussée, et donc faut pas cramer toutes ses cartes "9 cases" (les plus fortes) dès le début en tentant de mettre une échappée, sous peine de finir lamentablement.
    En plus de cela, il faut gérer l'aspiration et la fatigue, selon la position de nos coureurs.

    En gros, c'est rigolo, pas prise de tête, et bien fun pour peu qu'on s'y croit suffisamment pour entendre les commentaires du Tour de France dans nos têtes :P
  • Médina, un "vieux" jeu (ça doit avoir 15 ans je pense), qui est un jeu de placement pour deux à quatre joueurs, pour environ 1h de jeu. Chacun des joueurs se voit octroyer des palais (de 4 couleurs différentes), des murs, des auberges, etc. et va devoir caser tout ce petit monde sur une grille de cases.
    Quand vient son tour, un joueur doit obligatoirement placer deux éléments de sa réserve, quels qu'ils soient, sur le plateau. Et là où le jeu prend toute sa saveur, c'est qu'on est en compétition mais qu'on construit ensemble. C'est-à-dire que si par exemple je commence un palais orange, tous les joueurs suivants qui veulent poser un palais orange devront le coller au mien, forcément ! Et ce jusqu'à ce qu'un joueur revendique le palais, après quoi il ne peut plus être agrandi. Et plus un palais est gros, plus c'est des points à la fin évidemment. Donc faut bien doser la mise en place de ses éléments, le timing de revendication (prendre les palais tôt même si petits ? Ou attendre qu'ils grossissent en prenant le risque de les voir se faire choper avant mon tour ?).
    Evidemment, à ça s'ajoute des bonus, si votre palais touche les murs de la ville, s'ils est contigu à une rue marchande, etc.
    Très très intéressant à jouer, avec des règles explicables en 10 minutes, et pourtant des coups assez stratégiques derrière.
  • Enfin, un très vieux jeu coopératif qui date des années 80 et remis au goût du jeu par une nouvelle édition : Sherlock Holmes Détective Conseil. J'ai pour la part la boîte sur Jack l'Eventreur, mais le jeu original fonctionne de la même manière.
    Ca ressemble très fortement aux "livres dont vous êtes le héros". Ainsi, les joueurs sont des enquêteurs tentant de rivaliser avec le grand Holmes dans 10 énigmes différentes. Chaque énigme est composée d'un livret de jeu, qui plante le décor, et contient plein plein de textes. Ces textes sont lus selon les adresses où se rendent les joueurs après s'être concertés.
    Exemple : "Mon Dieu, notre client est mort ! Où aller ? Fouiller chez lui au 62 West Street ? Ou plutôt voir Scotland Yard pour en apprendre plus de la bouche de Lestrade ? Ou enquêter près du Eagle Club où il avait ses habitudes ?" etc. etc. Selon le choix que vous faites, vous lisez donc le paragraphe correspondant dans le livret de jeu, jusqu'à ce que vous décidiez que vous en savez assez pour répondre à toutes les questions de fin de partie (qui rapportent des points).

    Evidemment, le but est de résoudre chaque cas en le moins de pistes possibles (1 piste = 1 lieu visité), et donc de battre Sherlock Holmes. Par exemple, la fine équipe que nous étions hier a résolu - partiellement - l'énigme en 14 pistes différentes, là où Sherlock avait tout torché en 6 pistes dans la solution. Autant dire que notre score fut bas !

    Donc voilà, c'est vachement prenant à jouer, les enquêtes sont très bien écrites, on se plonge totalement dans l'ambiance de la Londres victorienne, pis c'est un jeu plein d'interaction entre joueurs.
    Si vous avez passé votre enfance dans "les livres dont vous êtes le héros", ça va être une grosse bouffée de nostalgie pour vous ce jeu !
Re: Le topic pour jouer en société lundi 16 janvier 2017 13:35:41
Petit post sur un jeu type loup-garou (jouable de 5 à 10, pas mal de bluff et de papote) et très voire plus intéressant si on aime la logique : The Resistance. Le jeu existe en deux versions, celle de base qui se place dans un univers punk-futuriste, et Avalon qui transpose cela dans l'univers des Chevaliers de la Table ronde (version que j'ai choisie perso et qui sera donc décrite ici).

Les joueurs vont se voir répartis secrètement en deux camps, le Bien (mené par Merlin) et le Mal (mené par Mordred et un assassin). Tous les membres du Mal vont se reconnaitre pour savoir qu'ils jouent ensemble, et Merlin aura l'avantage de connaitre leur identité (mais pas inversement, Merlin demeure secret de tous).
Le jeu est composé de 5 quêtes à accomplir. Le Bien doit en réussir au moins 3, et le Mal en faire échouer au moins trois, et ce afin de gagner. Simple hein ?

Chaque quête doit être fait par un nombre déterminé de personnes. Pour cela, le jeu se joue en deux phases :
1) La constitution de l'équipe faisant cette quête. Le joueur leader propose X personnes (en s'incluant ou non dedans), X étant le nombre de personnes nécessaires à la quête. Chacun est libre de parler, de discuter, d'avertir, de conseiller, etc. Une fois l'équipe désignée, tous les joueurs votent ensuite pour dire s'ils l'approuvent ou non. Si une majorité refusent cette équipe, alors le joueur à la gauche du leader devient le nouveau leader, et propose à son tour une équipe. Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'une équipe soit acceptée, sachant qu'il ne peut y avoir que 4 refus d'équipes maximum à la suite, sous peine de voir le Mal aussitôt gagner.

2) La réalisation de la quête en elle-même. Chacune des personnes faisant cette quête va choisir secrètement une carte "Réussie" ou "Echouée". Les cartes sont ensuite mélangées et on les retourne. Pour qu'une quête soit échouée (et donc serve le camp du Mal), il suffit d'UNE SEULE carte "Echouée" parmi celles présentes. Et donc pour réussir une quête, il ne faut QUE des cartes "Réussie".

Ah et évidemment, le rôle de Merlin est très puissant vu qu'il connait tous les membres du Mal. Et donc pour éviter un claim sauvage, le Mal a une dernière chance de victoire dans le cas où le Bien réussit 3 quêtes : l'Assassin va désigner le joueur qu'il pense être Merlin. Si c'est ce dernier, le Mal remporte la partie malgré tout !

C'est donc pas mal de stratégie et de logique à l’œuvre derrière ce jeu. Les parties sont rapides (15-20 minutes) et peuvent déboucher sur des gros maux de tête :D
Je ne peux que conseiller très fortement à ceux qui aiment ce genre !
remouk Administrateur
Re: Le topic pour jouer en société mardi 17 janvier 2017 09:27:09
Merci pour tes retours, notamment The Resistance. J'ai Nosferatu, je trouve que c'est un chouette "Loup-Garou like" mais avec de la pure logique certaines parties se plient trop facilement, et puis le vampire, même si aidé, est un peu tout seul.

Y a-t-il aussi des différences dans les règles, entre The Resistance et Avalon ?
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Se connecter / s'inscrire.