Salut! Identification

Recherche avancée

Le coin lecture

Envoyé par Kaiju_Steeve 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Le coin lecture
mardi 8 décembre 2015 10:23:24
Niveau Werber, perso je trouve que Les Thanatonautes et L'Empire des anges sont même supérieurs à sa trilogie des Fourmis, mais après, question de gout.
Je sais que je me plongeais avec délice dans L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, avec ce mélange de sciences, d'histoire et de philosophie.

Et les trois bouquins de la tétralogie de Mouawad que j'ai pas encore plus étaient sur ma liste, ils y restent donc suite à ta critique Syca. J'espérais uniquement que Slather les achète pour les lui piquer ensuite, mais t'as un peu foutu mon plan machiavélique en l'air salaud.

Sinon pour ma part, j'ai lu quelques nouvelles de l'ami Jørn Riel (notamment La maison des célibataires) dont j'avais déjà dit du bien pour ses "racontars". C'est court (normal, c'est des nouvelles bande de buses), c'est drôle, ca pose un regard acerbe et un peu décalé sur la vie, j'aime bien. Parfait pour faire une petite pause entre deux bouquins plus sérieux on va dire.
Re: Le coin lecture
jeudi 17 décembre 2015 09:35:29
Fini Le parfum de la Dame en noir, de Gaston Leroux.
Il s'agit de la suite du Mystère de la chambre jaune, avec quasi les mêmes protagonistes. L'intrigue est toujours très prenante, bien que la résolution du mystère du corps de trop soit un poil trop tirée par les cheveux. La force de ce bouquin, c'est qu'il ne se passe rien ou presque durant une bonne moitié du livre, mais, et c'est là tout le talent de l'auteur, le narrateur lâche quelques allusions à la suite qui mettent un suspens incroyable : on devine assez facilement LE mystère centrale de l'intrigue, et tous ces préliminaires ne servent qu'à la mise en place et à nous faire cogiter pour (tenter) de le résoudre.
La suite au prochain épisode (Rouletabille chez le Tsar), dès que je l'aurai déniché...
Re: Le coin lecture
samedi 26 décembre 2015 19:00:33
SI vous cherchez un livre dans l'ambiance de Noël, je vous conseille HHhH de Laurent Binet, un livre qui raconte l'assassinat du dirigeant SS Reinhard Heydrich par un commando de parachutistes tchécoslovaques (parce que les histoires cul-cul, ça va bien 2 minutes).
Le titre est inspiré de la phrase "Himmlers Hirn heißt Heydrich", car le sinistre Heydrich était le bras droit du non moins sinistre Himmler, et se démarquait de son supérieur par un "vrai" profil aryen et une intelligence hélas redoutable. C'est le principal instigateur de la solution finale par exemple.

Bref, un livre brillant, passionnant pour qui aime un peu l'histoire, et qui a pas mal fait parler de lui à sa sortie y a quelques années.
Binet crée un bien curieux pacte avec le lecteur (j'pense que ça pourrait être très intéressant d'analyser ça en classe Lenore tiens si j'étais Ministre de l'Education), et cette narration inhabituelle renforce son écriture.
C'est donc un livre historique à la base, romancé forcément car des pans d'histoire ont manqué à l'auteur. Et il réussit à en faire un objet de suspense (même si on connait déjà la fin), et à instaurer un recul et une réflexion sur le travail d'écrivain très intéressants.
Un livre glaçant donc par son sujet, mais qui montre que l'héroïsme se cache parmi les gens les plus communs.
Re: Le coin lecture
samedi 26 décembre 2015 19:02:34
Ah petite précision (raaaah toujours se relire enfin !), la phrase en allemand ayant donné son titre au livre signifie "Le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich".
Pour info, on surnommait Heydrich "l'homme au coeur de fer", "la bête blonde", ou encore "le boucher de Prague", et il était un des rares envers qui Hitler manifestait une réelle sympathie. Un brave homme donc assurément.
Re: Le coin lecture
samedi 26 décembre 2015 19:12:25
Rooh, sa mort est quand même bien improbable.

Ça a l'air pas mal comme bouquin, mais quand même assez sombre. 'Fin c'était la guerre quoi.
Re: Le coin lecture
samedi 26 décembre 2015 19:33:06
Ouais, le commando pensait l'avoir raté (du moins, que blessé), et sa mort fut finalement une surprise. Mais il était bien imprudent, ou en tout cas, trop sûr de lui : ce mec était l'un des pontes du IIIe Reich, et se baladait dans Prague - ville occupée - en décapotable non blindée avec uniquement un chauffeur comme escorte.
Hitler lui rendit un dernier hommage en baptisant le plan d'extermination des juifs "opération Reinhard" si je me souviens bien d'un des derniers chapitres du bouquin.

C'est sombre assurément, car traiter de la Shoah sans être sombre est compliqué.
Mais le livre met l'accent sur l'action de ces hommes "normaux", de la Résistance, des petits actes qui finalement font beaucoup. Ca se finit sur une note d'espoir en quelque sorte.
Ah et donc c'est super instructif. J'ai par exemple découvert les sinistres exactions faites à Lidice, petit village tchèque, qui est le Oradour-sur-Glane local si l'on veut (ça avait fait grand bruit à l'époque).
Re: Le coin lecture
mercredi 6 janvier 2016 12:19:02
3 grands classiques lus en cette fin / début d'année :
Fahrenheit 451, 1984 et Je suis une légende.

Petite préférence pour le premier, même si les deux autres sont aussi très bons.

Bref, Fahrenheit 451. La montée en "puissance" de ce que fait Montag est vraiment bien amenée, jusqu'à ce qu'il atteigne le point de non-retour,
On se prend vite "d'affection" pour ce bonhomme qui évolue dans un monde décalé par rapport à lui, même sa femme ne le comprend pas au final. Et puis j'aime beaucoup l'idée finale
Ensuite 1984. C'est vraiment flippant de voir à quel point Orwell à penser à vraiment TOUS les aspects de son système, rien n'est laissé au hasard. La surveillance, le travail, le langage, les informations, les médias, tout est méticuleusement décrit, tout ce qui fait que ce système est à ce point atroce est expliqué. Et presque dès le début, il nous fait sentir qu'il n'y aucun moyen de s'en sortir. Si bien que la fin paraît presque logique... Comme si il n'y avait aucune autre alternative que cette conclusion implacable, bien qu'horrible.
Les conversations entre Winston et O'Brien m'ont d'ailleurs fait penser à celles qu'ont Captp et A dans La Zone du dehors...

Et pour finir Je suis une légende. C'était pas mal, mais j'ai trouvé qu'il passait parfois assez vite sur certains aspects qui auraient peut-être mérité d'être plus développés... Il parle beaucoup de la survie, du passé du héros, et du coup quand arrivent les bouleversements
Voir spoiler
du genre l'arrivée de la fille,

ça se fait de manière très brutale. Bon c'est sûrement voulu, mais ça m'a un peu surpris qu'il enchaîne aussi rapidement sur autre chose.
Par contre la fin,
Voilà voilà. J'vais essayer de m'attaquer au bouquin que Lester m'avait conseillé après L'Attrape-coeurs, Merci pour ce moment La vie devant soi, et puis pourquoi pas La conjuration des imbéciles, qui avait l'air pas mal d'après nombre de personnes ici.
Re: Le coin lecture
mercredi 6 janvier 2016 12:49:06
Rien à rajouter su les deux premiers, des archi classiques ayant fait leurs preuves.
Idem, j'ai une petite préférence pour Bradbury, mais il faut avouer que la vision d'Orwell est à la fois magnifique et glaçante dans son réalisme.

Je prends note de tes quelques griefs pour Je suis une légende, même si je pense que je me déciderai quand même à l'acheter depuis le temps qu'il est sur ma liste.

J'ai lu pour ma part récemment La Formule de Dieu de José Rodrigues Dos Santos.
En gros, un cryptologue portugais est engagé à la fois par l'Etat iranien et la CIA pour tenter de déchiffrer un manuscrit laissé par Einstein suite à une conversation avec le Premier ministre israélien Ben Gourion quant à la possibilité pour Israël d'obtenir rapidement la bombe atomique. Normal donc que ça intéresse pas mal de monde.

Si je devais le résumer en quelques mots, je dirais que c'est du Dan Brown mais en bien mieux. Le livre mêle des réflexions scientifiques d'un relativement haut niveau (la physique quantique y passe typiquement) et des réflexions sur l'âme, le divin, etc.
C'est très intéressant, ça reste facile à lire car didactique dans les moments les plus difficiles, et le bouquin se lit d'une grosse traite malgré ses 700 pages de mémoire.
Re: Le coin lecture
mercredi 6 janvier 2016 15:53:58
Je suis en train de lire Je suis une légende, et je suis super déçu, je me force à avancer...
Je ne sais pas ce qu'il vaut en anglais, mais en français le style hyper saccadé me gâche tous les moments poétiques, c'est écrit d'une manière très très pauvre. Et pourtant tout y est, les sentiments, la construction, l'action, tous les ingrédients te donnent l'impression que ça pourrait être un livre vraiment extraordinaire, mais c'est tellement mal écrit que tout est raté.
Re: Le coin lecture
mercredi 6 janvier 2016 18:07:09
C'est un bon bouquin, après c'est vrai qu'en comparaison des deux autres je l'trouve un peu en-dessous.

J'ai pas souvenir d'avoir ressenti pareil que toi Roger, mais j'ai pas vraiment fait gaffe à ça... Faudrait que je relise quelques passages peut-être.
Re: Le coin lecture
jeudi 7 janvier 2016 10:15:21
J'ai fini de le lire et je confirme mon impression. Un potentiel extraordinaire, des timings parfaits, une construction efficace, des sentiments forts... Mais on ne parvient pas à complètement être transporté, à vraiment rentrer dedans, parce que les descriptions et les moments poétiques sont ruinés par des phrases très courtes, particulièrement hachée, et avec le talent d'écriture d'un collégien prépubert.
Re: Le coin lecture
lundi 11 janvier 2016 23:09:58
J'ai fini durant ces vacances de Noël 1984.
J'ai vraiment bien aimé, bien que j'ai trouvé que la première partie traînait en longueur (mais bon faut bien prendre le temps d'introduire un tel univers).

Belle critique des système totalitaire!

Sinon j'ai fini hier Salammbô.
L'histoire est pas mal et les phases de combats militaires sont super bien decrites. Par contre je ne suis pas fan des longues descriptions pour des éléments qui ne sont pas si importants que ça.
Et puis l'histoire de Carthage, ... x)
Re: Le coin lecture
mardi 19 janvier 2016 11:38:21
J'ai lu la moitié de Aucun Souvenir assez solide, d'Alain "Notre Dieu à tous" Damasio.
Et étonnamment, bah j'suis quand même un peu déçu. Milka avait prévenu que c'était pas forcément du niveau des ses deux formidables romans, et ouais, je le vérifie.
Jusque là, les 5 premières nouvelles m'ont plutôt laissé sur ma faim. On retrouve pas mal l'ambiance de révolte et de soumission des masses que Damasio décrivait dans La Zone du dehors, mais je sais pas, l'aspect nouvelle me frustre un peu je trouve, j'ai pas le temps de m'attacher à ses personnages (alors que ce côté ne me gêne pas pour d'autres auteurs).
Bref, je ne désespère pas et lirai avec plaisir les 5 autres nouvelles, mais voilà...
Du coup, j'ai acheté La Horde du Contrevent, et en relis des petits morceaux pour faire un contrechoc :D
Re: Le coin lecture
mardi 19 janvier 2016 12:54:38
Ouais, c'est un ton en-dessous. Après j'avais quand même trouvé que certaines nouvelles se démarquaient un peu des autres, mais même les "meilleures" n'atteignaient pas le niveau de ces deux précédents romans. Contrairement à toi c'était pas les personnages qui m'avaient parfois posé problème mais plus les univers, on change très vite et parfois tu commences à peine à en comprendre un que pouf, on part sur un autre.

J'ai suivi vos conseils et ait pris La Conjuration des imbéciles, La Vie devant soi, et puis aussi La Ferme des animaux.

Et puis entre temps j'ai fini la trilogie Traqué, que j'avais commencé y a 3 ans, mais j'avais jamais lu le dernier. Bon, c'est des bouquins pour ados / jeunes de 15-16 ans donc ça se lit très vite et c'est pas très profond, mais ça reste assez sympa, et puis y a un petit twist final pas dégueu.
Re: Le coin lecture
jeudi 28 janvier 2016 12:02:43
Merci Milka, le concept de forum prend tout son sens grâce à des gens comme toi (et c'est même pas ironique) !
J'espère que La Vie devant soi te plaira beaucoup en tout cas ! Enfin les deux autres aussi mais le premier est un de mes bouquins préférés, ça m'ennuierait de devoir te débarrasser d'une phalange pour ça !

De mon côté, terminé Et on tuera tous les affreux
Déjanté, drôle, un scénario qui part dans tous les sens, une bonne surprise.

Et Les morts ont tous la même peau
J'irai cracher sur vos tombes en moins bien...

Je me suis procuré récemment L'Axe du loup de Sylvain Tesson.
Résumé: De mai 2003 à janvier 2004, l'auteur refait, sans moyen mécanique, le chemin des évadés du livre À marche forcée de Sławomir Rawicz, dans l'intention de mettre fin à la controverse sur la véracité du récit. Pour lui, l’aventure est plausible dans son ensemble mais comporte des anomalies absolues, comme « dix jours sans boire dans le Gobi ».
Je l'ai commencé, j'aime beaucoup évidemment puisque c'est Sylvain et que je ne suis pas objectif.

Et Les Racines du ciel de Romain Gary, prix Goncourt en 1956, quasiment 20 ans avant La Vie devant soi
Résumé: Morel, le principal protagoniste du roman, décide de faire cesser l'extermination des éléphants en Afrique au milieu du xxe siècle. Or, en AEF (Afrique-Équatoriale française), l'idée d'indépendance commence à prendre forme ici et là.

L'histoire raconte la lutte de Morel, ses actions en faveur des éléphants, la traque dont il est l'objet de la part des autorités, et, en parallèle, les conflits d'intérêt entre les engagements des uns et des autres : pour les éléphants, pour l'indépendance, pour la Puissance coloniale, pour la sauvegarde des traditions, pour la marche en avant de l'homme vers la modernité, pour l'intérêt à court terme, pour l'honneur de l'homme.
Re: Le coin lecture
jeudi 28 janvier 2016 12:16:49
Je réserve L'axe du loup pour un futur prêt !
Et je vais relire un peu Gary / Ajar, vais en acheter un ou deux je pense...

J'ai fini Aucun souvenir assez solide y a deux-trois jours, je reste sur l'impression mitigée que j'avais décrite dans un de mes précédents posts. Bouquin assez inégal, même si certaines nouvelles et les mondes imaginés en rapport sont assez fascinants (celui sur les phares, celui sur la course entre les créatures du Mu...).

Et pour changer de style, j'en suis à la moitié de La Société du spectacle, l'essai de Guy Debord qui fut un des livres cultes de Mai 68.
Livre très sérieux donc (et très intéressant aussi), où Debord livre sa pensée à travers différentes thèses d'une demi-page chacune.

C'est chiant à résumer toute une pensée, donc je c/c Wikipedia : "La Société du spectacle est essentiellement une critique radicale de la marchandise et de sa domination sur la vie, que l'auteur voit dans la forme particulière de l'« aliénation » de la société de consommation. Le concept de spectacle se réfère à un mode de reproduction de la société fondé sur la reproduction des marchandises, toujours plus nombreuses et toujours plus semblables dans leur variété. Debord prône une mise en acte de la conscience qu'on a de sa propre vie, envers une illusoire pseudo-vie que nous impose la société capitaliste, particulièrement depuis l'après-guerre."

Pour résumer : si vous vous appelez RogerLAmer, vous adorerez ce bouquin :D
Re: Le coin lecture
mercredi 3 février 2016 00:41:51
Hop, fini La Conjuration des imbéciles.

C'est marrant, certains monologues d'Ignatius m'ont rappelé ceux de Lester :D

Enfin bref, c'était vraiment cool, certains passages et running-gags (Ah... Gloria...) valent vraiment le détour.

Chaque personnage a vraiment une manière de parler qui lui est propre, à la fois sur le fond et la forme (tu vas pas voir les communisses, dis, hein ?), et c'est ça qu'est génial. Chaque caractère est bien défini, et quelque soit la situation chacun le garde, c'est ça qui crée des décalages improbables.
Le personnage de Jones est excellent, Ouah-ho !, j'ai aussi beaucoup aimé la femme de Gus Levy, on a envie de la baffer dès qu'elle parle, c'est génial. Et Ignatius, évidemment, un géant parmi les géants.

Je m'attendais pas à une fin comme ça (en fait je savais même pas à quoi je m'attendais), mais conclut bien le livre. Remarque, qu'importe la fin, je crois que ça aurait convenu dans tous les cas.

Un super boulot d'écriture, vraiment un bon bouquin.
Re: Le coin lecture
mercredi 3 février 2016 11:02:36
Héhé bienvenue au club des adorateurs d'Ignatius. Le mec est absolument détestable, mais tu le prends forcément en sympathie vu qu'il n'est entouré que d'idiots. Du coup, le comparer à Lester n'est pas très flatteur pour le reste d'entre nous...

Lu deux petits bouquins sympas récemment :
    Dans la nuit Mozambique, de Laurent Gaudé (connu notamment pour La Mort du roi Tsongor), qui est un recueil de 4 nouvelles liées par des personnages en quête de repentir et un rapport plus ou moins lointain au continent africain, terre qui fascine l'auteur.
    Ca se lit vite, les talents de conteur de Gaudé se ressentent, et je dois dire avoir beaucoup apprécié la 2e et 4e nouvelle, toutes deux faisant la part belle aux souvenirs, à la réflexion du temps qui passe et à la nostalgie.
  • Zazie dans le métro, archi-classique de Raymond Queneau qui est un peu un monstre de la litté française, et que j'avais déjà lu au collège avec un excellent souvenir. Le roman s'ouvre sur le fameux "Doukipudonktan", et ça donne bien le ton : Queneau s'amuse avec la langue française, et les mots virevoltent dans tous les sens (notamment à travers les paroles de sa jeune héroïne). C'est assez intense, presque fatiguant intellectuellement oserais-je dire ?, mais jubilatoire par moments.
    Ca me réconcilie avec Queneau avec ma désagréable expérience des Fleurs bleues, donc plutôt content de voir que mon moi collégien avait déjà d'excellents goûts :D
Re: Le coin lecture
mercredi 3 février 2016 13:30:02
Assez d'accord avec l'analyse de Milka, surtout pour la deuxième ligne !
Re: Le coin lecture
mercredi 10 février 2016 21:47:02
Tiens, ça faisait un bout de temps.

Dommage pour ma liste, j'ai déjà lu la plupart des bouquins dernièrement cités.

J'ai donc fini Le grand Vaisseau, première impression confirmée, c'est sympa et on ne s'ennuie pas mais il n'y a pas de propos transcendant.

Également, et beaucoup plus marquant, Anima (merci Papa Noël).
Il ne me reste plus assez de souffle pour le décrire donc se référer à l'avis de l'autre hermaphrodite bouquinophage.

Citation
SpiralPad
Boussole est vraiment excellent il parait Syca, j'attends ton retour dessus avec impatience en tout cas.
Et comme ma VDD, je n'ai lu que Incendies et Anima de Mouawad (sans doute parce que c'est elle qui me les a prêtés mouahaha) et ce sont vraiment des bouquins qui te prennent aux tripes.

Je me faisais aussi une joie de le lire, je l'ai donc bien fidèlement à moi-même oublié en Savoie, ça attendra mars.

Pour le passer, j'ai donc attaqué ma Recherche du Temps Perdu, qu'on ne présente plus et que je me promettais de dévorer depuis... quelques éons, à tout péter.
Étonnamment, c'est plutôt hardcore à lire à 6h30 du mat' dans un RER bondé, mais les 500 premières pages m'ont pour l'instant enchanté, j'attends vraiment avec impatience de l'avoir fini, et je vais essayer de le faire rapidement pour ne pas en perdre le fil.

Et dans la catégorie anecdote, mes listes de trucs à voir/lire/écouter ont atteint une telle longueur que je suis en train de me développer une appli pour la gérer. Difficile, la vie de rat de bibliothèque wannabe.
Re: Le coin lecture
jeudi 11 février 2016 10:34:51
Courageux pour Proust... RER bondé ou non, de bon matin ou pas, le bouquin m'avait vite saoulé malgré la beauté de la langue.

J'ai fini L'Axe du loup, de Sylvain Tesson. Je dois pas être loin d'avoir lu toute son oeuvre grâce aux prêts de Lester...
Dans le bouquin, le baroudeur se met au défi de refaire le parcours des échappés du goulag de la grande époque stalinienne : à savoir affronter la Sibérie, descendre jusqu'en Mongolie, y traverser le désert de Gobi, affronter l'Himalaya, pour enfin arriver en Inde. Le tout, uniquement à pied ou à cheval, car sinon c'est pas marrant.
Je vous laisse imaginer le périple donc. C'est fascinant et dépaysant à lire comme toujours, les rencontres que Tesson fait en chemin font prendre conscience d'à quel point la vie est différente à quelques milliers de km.
Un beau livre à lire pour rêver.
Re: Le coin lecture
jeudi 11 février 2016 10:36:56
Ah et niveau info du jour, j'ai entendu à la radio ce matin que J.K. Rowling alait sortir le tome 8 d'Harry Potter durant l'été... Harry Potter et le je sais plus quoi maudit, un truc du style pour le titre.
Le fameux sorcier sera adulte (comme dans l'épilogue actuel de la série) et il est possible que l'histoire se concentre sur l'un de ses trois gamins.
Voilà voilà. Aucune idée de si je le lirai, mais ça sera par unique nostalgie si c'est le cas je pense.
Re: Le coin lecture
jeudi 11 février 2016 10:58:00
Putain, mais quelle idée à la con. Je déteste ces suites qui arrivent alors que ça a aucun putain de sens. Un peu comme Star Wars en fait, j'ai trouvé le film cool, mais en soi il aurait pas existé ça aurait rien changé du tout.

Bref, la pression va de toute façon être immense, elle a pas intérêt à se foirer.
Re: Le coin lecture
jeudi 11 février 2016 11:06:49
Ah j'allais dénoncer l'appât de l'argent, un livre écrit uniquement pour surfer sur le succès des 7 précédents, blablabla.
Quelques recherches nuancent un peu le tout : c'est en fait l'adaptation en bouquin d'une pièce de théâtre se jouant actuellement à Londres, Harry Potter et l'enfant maudit.
Donc ça ne sera peut-être pas un roman proprement dit, comme les autres en tout cas.
Re: Le coin lecture
jeudi 11 février 2016 11:33:41
"Depuis près de 10 ans, les fans désespèrent de lire une suite"

Les fans sont pas au courant qu'une saga peut être terminée ?

J'savais même pas que y avait une pièce de théâtre tiens. Sans effets spéciaux ça doit être bizarre de voir des types se lancer des sortilèges en gueulant avec des bouts de bois à la main...