Salut! Identification

Recherche avancée

Le coin lecture

Envoyé par Kaiju_Steeve 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Le coin lecture
mardi 24 juin 2014 17:22:42
Bah le truc, je trouve, c'est que la fin de la série ne suit plus le même esprit que le début ( à mon avis), et meme, apres on est trop chamboulé.
Re: Le coin lecture
mardi 1 juillet 2014 20:35:41
Oh un coin lecture.
Grand fan de SF et d'heroic fantasy:

Asimov (si je les possède pas tous, j'en suis pas loin, il me manque juste les recueils sur Azrael) jamais déçu, simplement parfois moins admiratif
Hamilton (le roi des étoiles et le retour et étoiles, et les loups des étoiles que je trouve toujours sympathique)
Je citerai aussi le cycle de Tschaï de Jack Vance et les Furies de Keith Roberts
Et actuellement je lutte sur les cycles d'ender (j'ai lu les 3 premiers pour Ender, et les 2 premiers pour Bean, que je trouve nettement plus abouti)
Je ne détaillerais pas pour le sieur Herbert

Pour l'heroic fantasy:

Davil Gemmell (tous)
David Eddings (Pour la Belgariade/Mallorée, et les trilogies des joyaux et des périls, la rédemption d'Althalus et les rêveurs, je reste moins fan)
Zelazny (Et je viens de découvrir que l'île des morts possède une suite, qui va arriver très, très rapidement)

Je fais pas tout le tour non plus (Arthur C. Clark, S. King etc...), mais globalement, ceux-là m'ont marqué
Re: Le coin lecture
mardi 1 juillet 2014 21:28:49
Belgariade Mallorée : high fantasy
Re: Le coin lecture
mardi 1 juillet 2014 21:36:59
Au temps pour moi, je connaissais pas la distinction
Re: Le coin lecture
mercredi 2 juillet 2014 04:00:16
Je te rassure on doit être 20 puristes à l'utiliser.
Re: Le coin lecture
samedi 12 juillet 2014 11:03:57
Citation
SpiralPad
Personnellement, Le Cycle de Dune a bercé mes années lycée. J'ai lu les 6 bouquins écrits par Frank Herbert, en trouvant les 3 premiers vraiment excellents

Oulah moi j'ai commencé Dune il n'y a pas longtemps et j'ai grave du mal à suivre. J'ai l'impression qu'on te balance un univers dans la poire comme si t'étais déjà censé savoir ce qu'était exactement une sœur du Bene Gesserit x)
Re: Le coin lecture
samedi 12 juillet 2014 18:02:37
Ben ça parait logique non?
Re: Le coin lecture
lundi 14 juillet 2014 15:16:00
Ouais, pareil, je ne vois pas le problème. :)

J'aime bien cet effet moi, ça donne un style posé et de la densité à l'univers.
Re: Le coin lecture
mardi 15 juillet 2014 22:13:31
Bonjour les gens ! un coin lecture, bonheur !
bon en vrac, ultra fan de Pratchett et de toutes ses collaborations notamment avec Gaiman (De bons présages m'a bien fait marrer) , Eddings ses personnages sont tres tres travaillés et ...réalistes , fan de Desproges aussi un humour noir incroyable et une virtuosité de la langue française , Le chuchoteur de Carrisi (meme si un peu surrealiste quoique la partie crimino pure soit realiste, paradoxal, isn'it ? ) , sinon les romans historiques , la fantasy et les policiers sont mes genres préférés mais pas que...
Re: Le coin lecture
mardi 15 juillet 2014 22:17:11
Pratchett Eddings et Desproges...

Combo :D

(Je me prononce pas pour Gaiman, j'ai lu que Sandman, mais je me dis depuis quelques temps que je devrais essayer, je verrais après ma phase Arthur C. Clarke)
Re: Le coin lecture
mardi 15 juillet 2014 22:27:46
Juste pour frimer un peu : Pratchett, Zelazny et Gaiman ont souvent collaboré à tel point que j'ai repéré une phrase qu'ils se sont refilés pour décrire les sentiments d'un personnage qui va mourir de mort violente : "il eut la prémonition d'une anémie soudaine"
phrase qui me fait bien rire chez Pratchett et bizarrement détonne dans ll'enfant de nulle part de Zelazny

Oui j'ai oublié zelazny dans mon top lecture (mais comme mon top fait environ 200 pages...)
Re: Le coin lecture
mercredi 16 juillet 2014 09:57:29
Des policiers récents dans tes lectures ?
Re: Le coin lecture
mercredi 16 juillet 2014 12:30:02
oui bien sur ! :)
un qui m'a bien plu meme si je ne suis pas sure qu'on puisse le classer dans Policier : la vérité sur l'affaire Harry Quebert , bon roman sur la littérature, comment écrire un livre et un fond policier en sus
en ce moment , les auteurs nordiques me plaisent bien : l'hypnotiseur et le Pacte de Lars KEPLER sont plutot sympa, et sinon de Carrisi "Le tribunal des ames" (bon j'avoue Carrisi c'est un drole de mélange à la fois tres bon et par moment tres mievre ou cedant à la facilité, je vais quand meme lire la suite du Chuchoteur pour voir
En thriller, j'aime bien Japrisot (la plupart de ses romans ont été adaptés au cinéma comme Compartiment tueur ou piege pour Cendrillon)

Pff j'en oublie plein !
Re: Le coin lecture
mercredi 16 juillet 2014 12:56:43
Quasiment lu aucun de ceux que tu cites laetiblue (à part un ou deux de Japrisot), donc je prends note :)


Niveau policier récent, je n'ai toujours pas trouvé mieux que James Ellroy pour ma part.
L'American Dog, comme on le surnomme, a un style qui s'apparente à des séries d'uppercuts. Ce sont bien souvent des phrases très courtes, incisives, quelquefois simplement nominales, qui donnent une puissance énorme à ses textes.

Habituellement, la plupart des ses bouquins sont axés autour de plusieurs personnages - souvent trois - dont les destins s’entremêlent ou s'entrechoquent. Je peux ainsi citer L.A. Confidential (superbement adapté au cinéma), Le Grand Nulle Part et surtout la trilogie Underworld USA.
Dans cette dernière, il entremêle les destins personnels de ses personnages (souvent flics ou mafieux) à l'Histoire américaine des années 1950 et 1960 (crise des missiles de Cuba, baie des Cochons, Vietnam, assassinat de JFK, lutte pour le droit des Noirs) et aux personnages réels (Jimmy Hoffa, J. Edgar Hoover, Howard Hugues).
Ce n'est pas facile à lire tant il y a de nombreuses références culturelles et que le style de l'auteur en lui-même n'est pas des plus abordables.
Néanmoins, ce sont vraiment trois livres qui vous laissent le souffle coupé et la tête pleine de questions quand vous les refermez.

Modifié 3 fois. Dernière modification le 16/07/14 15:11 par SpiralPad.
Re: Le coin lecture
mercredi 16 juillet 2014 13:46:12
Oui Ellroy est magnifique, j'avais adoré LA Confidential, il y a une veritable ambiance dans ses livres, j'adore.
Dans un autre style, je suis fan de Steinbeck, une écriture simple et seche et pourtant d'une force incroyble. A l'Est d'Eden est mon préféré notamment pour le personnage de Catherine, qui est il me semble le premier personnage féminin sociopathe, remettant en cause le fameux instinct maternel
Re: Le coin lecture
mercredi 16 juillet 2014 14:48:02
Vous me donnez clairement envie de me casser du boulot et de me plonger dans un bon livre. Le grand nulle part sera ma prochaine lecture dès que j'aurai fini Cent ans de solitude...
Re: Le coin lecture
mercredi 16 juillet 2014 17:11:19
A ta place, je crois que j'essaierais discretos de finir cent de solitude au boulot. Je dis ca je dis rien...
Du coup, tu me donnes envie de replonger vers les auteurs sud americain particulierement les surrealistes et fantastiques tel que Borges, Alejandro Carpentier (son recueil de nouvelles les armes secretes est un pur bonheur) ,et tant d'autres
Re: Le coin lecture
jeudi 17 juillet 2014 09:51:22
J'ai un autre livre entamé au boulot mais je le trouve chiant alors j'avance pas vite. En plus avec tous ces collègues qui me dérangent, c'est pas toujours évident !

Les armes secrètes, c'est pas plutôt de Julio Cortazar ? Je trouve rien d'autre.

Si t'as des autres bouquins de nouvelles qui t'ont bien plu, n'hésite pas, j'suis fan !

D'ailleurs, quelques pages auparavant, j'avais parlé d'un recueil de nouvelles écrit par Sylvain Tesson Une vie à coucher dehors qui m'avait bien plu.
Re: Le coin lecture
jeudi 17 juillet 2014 10:27:52
Ai lu pas mal de bouquins intéressants dernièrement, tous sur des conseils d'amis :

  • Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami. Depuis le temps que je voulais découvrir cet auteur, j'ai enfin sauté le pas. Bah c'est juste génial ! Le bouquin en question narre les destins croisés d'un adolescent en fugue, fuyant une malédiction œdipienne, et d'un vieil homme un peu simple d'esprit qui sait parler aux chats. Y a une grande part de magie dans ce bouquin, Murakami arrive à nous entraîner en dehors du rationnel, et ses talents de conteur font merveille. Ce n'est pas le genre de livres dans lequel on comprend tout ce qui se passe, une part est laissée à l'imagination du lecteur.
    Ce fut vraiment une très bonne découverte, et il ne fait pas de doutes que je m'empresserai d'en lire d'autres du même auteur quand j'aurai un peu de temps.
  • Caligula, d'Albert Camus. Le bouquin préféré de ma copine de lecture Slather, qui m'avait même passé son édition personnelle pour que je puisse le lire. Pression sur mes frêles épaules donc...
    Et du coup, je pense que j'en attendais un poil trop. Soyons clairs, c'est une excellente pièce, magnifiquement écrite, mais me manquait un petit quelque chose tant la demoiselle m'en avait vanté les mérites. En tout cas, la pièce traite de la quête de l'impossible de l'empereur Caligula, qui va détruire tout ce qui l'environne pour tenter de parvenir à ses fins. Il y a vraiment des tirades et des répliques marquantes dans ce livre, et on ne peut rester insensible au personnage de Caligula, considéré par beaucoup comme fou.
  • La gauche n'a plus le droit à l'erreur, de Pierre Larrouturou et Michel Rocard. Petit bouquin politique, qui se veut accessible tout en développant certaines idées chères aux deux auteurs (retrouver une gauche plus sociale, diminution du chômage grâce à une semaine de 32 heures, etc.). Le bouquin en soi se lit bien, même pour quelqu'un qui ne serait pas forcement versé dans la politique je pense. Même s'il souffre de gros défauts (on le sent un peu écrit dans l'urgence, la partie écrite par Rocard souffre de la comparaison avec celle de Larrouturou), il a le mérite de tenter de remettre en cause la politique actuelle tout en apportant des solutions argumentées par des chiffres et des graphiques. Sympa donc pour élargir un peu son point de vue.
  • L'esprit de l’athéisme, d’André Comte-Sponville. Mon chouchou du moment, je n'en ai même pas lu la moitié mais je suis déjà transporté. Le philosophe s'interroge sur la place de Dieu dans notre société, et surtout sur la façon dont un athée peut parvenir à la spiritualité malgré l'absence de Dieu. C'est vraiment très intéressant. Le bouquin se lit vraiment vite (220 pages, et c'est écrit en grosses lettres), et Comte-Sponville y développe avec talent, intelligence et regard critique son combat pour la tolérance et la laïcité. Vraiment instructif, que vous soyez croyant, agnostique ou athée.
    Il écrit notamment une phrase que j'ai trouvée magnifique, inspirée des Pensées de Pascal : "Le silence éternel de ces espaces infinis m’apaise.". J'trouve ça juste beau...


Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/07/14 10:28 par SpiralPad.
Re: Le coin lecture
jeudi 17 juillet 2014 21:20:20
Là je me flagellle tu as raison, les armes secretes c'est Cortazar Honte à moi mais tu verras Carpentier c'est bien aussi
Et c'est quoi le livre chiant ? (je suis curieuse)

et coté nouvelle un grand classique : ray Bradburry outre ses chroniques martiennes, je te recommande un remede à la mélancolie et L'homme illustré (qui vient juste d'etre réédité en poche) Pour l'anecdote, jai appris l'existence de ce livre dans un épisode de Criminal Minds Comme quoi la culture se niche partout :p
Et si pour le fun, on lancait des débats ? les livres qu'on a détesté envers et contre la grande majorité des critiques et lecteurs par exemple
Je commence : Belle Du Seigneur qu'on m'a vendu comme la plus grande histoire d'amour du 20eme siecle digne de Romeo et Juliette Au secours, j'ai détesté et la forme et le fond
Re: Le coin lecture
vendredi 18 juillet 2014 08:54:54
Le bouquin, c'est Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré de Paulo Coelho.
Quelque chose me dit que j'aurais dû commencer par L'alchimiste...

L'esprit de l’athéisme a l'air vraiment intéressant !
C'est noté pour les nouvelles !

Pour les livres que je n'ai pas aimé, récemment il y a eu Demain, j'arrête, humour trop niais, tout se passe trop bien dans le meilleur des mondes, quelques phrases à garder mais sinon...
et L'honorable société, un policier bien chiant, un scénario à la fois compliqué et bien trop simple, où il ne se passe finalement pas grand chose...
Re: Le coin lecture
vendredi 18 juillet 2014 15:54:31
Idem, j'ai déjà lu un bon nombre de bouquins encensés par le public et la critique qui m'ont fortement déplu (certains que je n'ai même pas fini, ce qui est plutôt rare chez moi).
C'est majoritairement des grands auteurs français quand j'y pense, comme Hugo (Les Misérables m'ont saoulé j'avoue), Balzac (c'est très inégal, j'adore certains livres, et m'endors sur d'autres), Madame Bovary de Flaubert aussi.
Sinon, Tolkien et Le Seigneur des Anneaux qui m'avait lassé au plus haut point quand j'avais essayé de le lire. Pas mal de fantasy aussi style L’Épée de Vérité, que beaucoup m'avaient conseillé. Ah Le Procès de Kafka tiens également, mais celui-la, j'pense que je devrais le relire, j’étais trop jeune.

Hum bon, heureusement, j'ai toujours eu davantage de bons moments en lisant que de déconvenues comme celles que je viens de citer (bien que cette liste soit très loin d’être exhaustive, je n'ai vraiment mis que des "classiques" ici).
Re: Le coin lecture
dimanche 20 juillet 2014 13:53:31
Marrant on a plusieurs classiques gonflant en commun Tolkien à 15 ans j'ai adoré maislà adulte c'est juste chiant, Madame Bovary c'est l'inverse, c'est chiant à 15 ans à 40 y a un echo , Je crois sincerement qu'il y a un age ou une experience de vie qui fait qu'on accroche ou pas.

Un auteur que je ne supporte pas c'est Coelho, je comprends que ca te gonfle, c'est simplet au possible et plus ou moins plagié (mais en moins bien ) de philosophe ou d'auteur comme hesse (auteur que j'ai lu et relu)
Re: Le coin lecture
mercredi 23 juillet 2014 23:03:54
Par pitié, arrêtez de balancer autant de titres alléchants, ma liste de livres à ne pas lire se réduit comme peau de chagrin.

Sinon, je me suis fait un triptyque sympathique pendant cette semaine de camping :

  • La Liste de Schindler, dont beaucoup de gens en disent le plus grand bien. Il vaut surtout par son contenu, bien évidemment ; et l'écrivain a le mérite de mettre sa plume au service du récit sans tenter de fioritures, particulièrement à bon escient.
    La narration est efficace et les informations exactes, ça se lit très facilement et les émotions passent.
  • Moi, Christiane F, 13 ans, droguée et prostituée. Je ne comptais pas le lire, surtout au vu de son titre racoleur, mais la pénurie de matière première nous a poussé dans les bras l'un de l'autre.
    Au final, malgré des ficelles assez grosses pour accrocher le lecteur (on sent bien l'oeuvre de sociologues, qui, pour une fois, aimeraient être lus par d'autres que leurs confrères), le style n'est pas lourd, et l'on se prend à s'attacher à la protagoniste. Les descriptions sont crues sans verser dans le pathos, et mine de rien le livre arrive à faire réfléchir.
    Pas à classer dans les meilleurs tout de même.
  • Plaidoyer pour le bonheur, de Matthieu Ricard. Avec un nom pareil, il ne pouvait pas ne pas être convainquant. Et c'est le cas. Je me demande comment j'ai pu me débrouiller jusque là pour ne pas tomber sur un de ses bouquins (ah, oui, ça me revient, je me méfie de tout ce qui s'approche de près ou de loin au développement personnel), mais c'est une très agréable surprise. D'après ce que j'ai pu glaner sur lui, son parcours spirituel est des plus impressionnants ; en tout cas, sa réputation d'excellent ambassadeur du bouddhisme n'est pas usurpée. Extraordinaire expérience, qui a le mérite de poser des mots simples sur des concepts dont tout un chacun a une vague perception, sans parvenir à les définir.
    Je pense me procurer le reste de sa prose dans les plus brefs délais.

Voilà pour les trois premiers jours.
Les quatre autres, je les ai occupés à réfléchir sur le dernier présenté :)

Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/07/14 23:31 par Sycareus.
Re: Le coin lecture
mercredi 23 juillet 2014 23:10:02
Citation
Sycareus


[*]Moi, Christiane F, 13 ans, droguée et prostituée. Je ne comptait pas le lire, surtout au vu de son titre racoleur, mais la pénurie de matière première nous a poussé dans les bras l'un de l'autre.
Au final, malgré des ficelles assez grosses pour accrocher le lecteur (on sent bien l'oeuvre de sociologues, qui, pour une fois, aimeraient être lus par d'autres que leurs confrères), le style n'est pas lourd, et l'on se prend à s'attacher à la protagoniste. Les descriptions sont crues sans verser dans le pathos, et mine de rien le livre arrive à faire réfléchir.
Pas à classer dans les meilleurs tout de même.

Ah ben merci, justement, j'ai acheté le bouquin mais je ne l'ai pas encore lu.