Salut! Identification

Recherche avancée

Le coin lecture

Envoyé par Kaiju_Steeve 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Le coin lecture
lundi 21 septembre 2015 15:02:05
Merci Roger, j'vais attendre trois mois !

Ouai Spiral, il faut être prêt à faire une croix sur une relation... Faire la même chose avec deux autres relations bien alignées, ça donne des morpions. Qui dit morpions dit bien souvent femme dans les parages, du coup on peut retrouver une femme sur place. Elle aura de la fourrure et une haleine parfumée au saumon mais si elle est pas trop agressive et suffisamment édentée, pourquoi pas ?
On rigole trop pfiouuu. Ou alors il faut trouver une aventurière, muette, imberbe, plaie mobile, en avant les histoires.
Re: Le coin lecture
lundi 28 septembre 2015 11:17:48
J'ai fini les 13 tomes de l'assassin royal et... Y'en a encore, y'a une suite, 2 tomes sur l'assassin et le fou.
Y'a bon :p
Re: Le coin lecture
mardi 6 octobre 2015 12:40:11
J'avais pas osé rebondir sur ton post précédent juste pour dire cela, mais c'est ca qui me rebute un peu dans la fantasy désormais : le fait de devoir lire souvent une petite dizaine de livres, car le genre fonctionne souvent par grands cycles narratifs.
Évidemment, y a des exceptions, mais souvent je manque de courage pour attaquer un bouquin en sachant que y en a 10 autres qu'il faudra que je lise si cela me plait. Je préfère papillonner disons.

En papillonnant justement, deux prêts Lesteriens :
  • Plaidoyer pour le bonheur, de Matthieu Ricard. Syca et Lester l'avait encensé (notamment ici pour Lester), donc je voulais voir de quoi il en retournait.
    Impression générale : déception. Attention, c'est un bon livre, mais peut-être que je m'attendais juste à davantage. Le livre est parfait pour découvrir quelques bases de la philosophie du bouddhisme (et sans prosélytisme en effet) et pour réfléchir à notre condition dans un monde gouverné par le matérialisme et l'égocentrisme.
    Mais concrètement, c'est resté des belles pensées pour moi, et à part un plaisir immédiat sur le moment en lisant les lignes de Ricard, j'ai du mal à voir de quelle manière opérer un changement profond dans les mentalités ou à la facon d'appliquer les conseils prodigués par Ricard au jour le jour. Donc OK, faut être heureux, humble, éviter la colère, le ressentiment, etc etc. Mais ca me parait tellement déphasé avec notre monde actuel (c'est ptet ca le truc triste au final) que c'est juste des paroles pour des paroles....
    Le bouquin est plaisant assurément, Ricard écrit bien et sait capter son lectorat, mais pour moi, le but final du bouquin est un peu raté.
  • Chroniques de la haine ordinaire, de Pierre Desproges.
    Bon bah Desproges, la messe est dite, c'est toujours incroyablement génial. Une plume trempée dans l'acide et d'une richesse comme on n'en voit que trop peu. Simplement jouissif.
    A noter que Desproges réussit à émouvoir par la force de ses mots. A travers l'humour noir perce l'image d'un personnage sensible, et ses textes sur les amis, l'humanité ou même son chien sont superbes.
    Exemple avec le premier sujet ;
    "Les amis se comptent sur les doigts de la main du baron Empain, voire de Django Reinhardt, pour les plus misanthropes. Ils sont extrêmement rares et précieux. On peut faire du vélo avec eux sans parler pendant que le soir tombe négligemment sur les champs de blé et on n'a même pas mal dans les jambes dans les côtes.
    La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir. Certes, on peut être légèrement déçu par la gauche ou par les performances de l'AS Saint-Etienne, mais la déception profonde, la vraie, celle qui peut vous faire oublier le goût des grands saint-émilion, ne peut venir que d'un véritable ami. Par exemple, j'ai été déçu hier par mon ami Jean-Louis, qui est pourtant vraiment mon ami, puisque parfois nous ne parlons même pas, même à pied, dans les sentiers de Picardie. Je venais de lui apprendre que j'avais acquis une petite chienne. Une bergère. Allemande, certes, mais une bergère. Sans prendre le temps de réfléchir pour ne pas me faire de la peine, il m'a dit en ricanant : "Ah bon ? Un chien nazi ? Tu lui a mis un brassard SS ? J'espère qu'elle n'est pas armée ta carne ?".
    Méchanceté gratuite. Envie gratuite de blesser. Tu sais très bien que tu ne risques rien de cette petite boule de poils. Tu n'es même pas juif. Tu sais très bien que le seul déprédateur, le seul tueur pour le plaisir, la seule nuisance à pattes, se tient sur celles de derrière, afin d'avoir les mains libres pour y serrer son fouet à transformer les chiots en miliciens bavants. Me faire ça à moi, Jean-Louis, à moi qui suis ton ami. Et qui te l'ai prouvé, puisque, une fois, au moins, je t'ai déçu moi-même."
Re: Le coin lecture
mardi 6 octobre 2015 20:18:04
Haha, j'ai jamais lu Desproges mais l'extrait donne envie d'y aller :D

En attendant j'ai commencé le tome 1 de La Tour Sombre, faut dire que je bouffe du tram en masse cette année, ça laisse le temps de lire. J'accroche pas mal pour l'instant, j'aime bien son style et les quelques phrases d'humour qu'on trouve.

J'ai aussi acheté Aucun Souvenir assez solide, de Damasio. Une suite de nouvelles, j'espère ne pas être déçu, mais je n'en doute pas !
Re: Le coin lecture
jeudi 8 octobre 2015 09:27:25
Quand tu arriveras à la fin du septième tome, suis les conseils de King : NE LIS PAS LE DERNIER CHAPITRE!!!!
Ca gâche vraiment le plaisir.
Re: Le coin lecture
jeudi 8 octobre 2015 09:34:07
J'y penserais en temps voulu alors :D
Re: Le coin lecture
jeudi 8 octobre 2015 11:11:55
T'es à moitié quelqu'un de bien Spiral, dommage pour Matthieu et tant mieux pour Pierre !

Terminé récemment Rendez-vous d'amour dans un pays en guerre de Luis Sepulveda, prêté par le transsexuel sympathique.

Résumé: La vie semble faite d'une accumulation de failles imperceptibles qui transforment souvent les désirs, les amours, les amitiés, les rêves, les projets politiques, tout ce qui compte dans une vie, en détours inexorables du destin. Ces histoires racontent des situations marquées par ces brisures, ces glissements, ces rendez-vous manqués que les protagonistes n'ont pas su ou pas voulu éviter. Ces histoires font rire et réfléchir, lorsqu'elles nous tendent un miroir, et nous conduisent dans des pays lointains, dans des intrigues mystérieuses, dans des endroits peuplés de gens simples ou extraordinaires. Émouvantes ou cocasses, elles portent toutes la marque de l'incomparable puissance de Luis Sepulveda dans sa transformation de la réalité en littérature.

Bon j'ai été un peu moins transcendé que la personne qui a écrit ce résumé, mais je reconnais que certaines des nouvelles sont efficaces et l'ensemble est joliment écrit. Et rien que pour le titre, je suis content de l'avoir lu.
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 10:21:05
Mon seul et unique contact à ce jour avec Sepulveda fut la lecture de Le Vieux qui lisait des romans d'amour, en classe de 5e ou 4e. Peut-être n'étais-je pas assez ouvert aux charmes de la bonne littérature à l'époque, mais le bouquin m'avait laissé assez de marbre.
Mais bon, j'ai toujours pensé qu'il n'y avait que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Sinon, lu deux bons voire très bons bouquins ce week-end :
  • Une Vie à coucher dehors, du sieur Sylvain Tesson. Il me semble que c'est l'un de ses premiers bouquins, qui diffère de tous les autres que j'ai lus de lui car c'est ici un recueil de 15 nouvelles de 10-12 pages en moyenne, et non des récits autobiographiques ou des essais. Tesson s'est inspiré de ses aventures de globe-trotter pour conter des histoires souvent simples et humaines, qui ont comme point commun le voyage et la recherche de soi.
    Comme dans tout recueil de nouvelles, c'est un poil inégal même si le tout reste d'un très bon niveau, avec une poignée de récits frôlant le magique selon moi. Marrant notamment que l'une préfigure totalement son aventure dans sa cabane de Sibérie des années plus tard. Ça se lit vite tout en faisant réfléchir, ca invite au voyage, c'est bien écrit... difficile de demander davantage.
  • Le Lion, de Joseph Kessel. Dégoté à 3 euros dans un vide-grenier parisien, et attention, chef-d'œuvre ! D'après la 4e de couv', un million d'exemplaires de ce bouquin se sont écoulés, donc j'suis sur qu'il y en a un pas loin de vous, chez vos amis ou votre famille. Donc hop hop hop, on le prend et on lit cette magnifique histoire.
    L'histoire simple mais sublime de l'amitié entre une petite fille et un lion dans une réserve kenyane, vu par l'œil dubitatif puis émerveillé d'un narrateur comme vous et moi (j'ai suppose que le personnage était inspire de l'auteur).
    Autour de ce fil d'Ariane se tisse bien davantage : les relations humaines entre des parents et leur fille, les rapports entre Blancs et Noirs, le rapport à la nature... La fin est abrupte et bouleversante, même si on la présage forcement tant l'écriture de Kessel est limpide et intelligente.
    Et quel conteur donc ! Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant enthousiasmé en lisant la prose d'un auteur. Une richesse de vocabulaire alliée à une simplicité de style, avec en plus cette capacité de nous faire sentir dans la savane tant cette dernière est décrite avec passion... J'ai simplement adoré, un des tous meilleurs bouquins que j'ai pu lire récemment.
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 11:09:18
Les rapports entre Blancs et Noirs ??? Ignoble...
Mais il m'intéresse beaucoup ce livre, j'vais essayer de me le procurer, j'ai un très très bon ami en Angleterre qui pourra éventuellement me le prêter. Le genre de type resplendissant, rayonnant, que même le phœnix ose pas renaître de ses cendres quand il est à côté de lui !

J'suis en train de lire La conjuration des imbéciles, je sais que Philippe et Roger en avaient parlé, petite question, vous l'aviez lu dans quelle langue ?
J'suis à moitié, j'aime beaucoup, c'est marrant parce que le héros me fait un peu penser à un mec du forum (sauf pour le poids), vous voyez très bien de qui je parle bande de raclures !
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 11:12:44
Concernant Une Vie à coucher dehors, j'avais bien aimé la toute première nouvelle avec la route si mes souvenirs sont bons, et celle sur l'éleveur de porc, assez touchante je trouve.
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 11:18:40
Ouep la première sur la route goudronnée est ptet la plus belle et la plus cynique en même temps...
Celle sur la révolte des femmes m'avait bien plus aussi. 'Fin bon, j'vais pas faire le détail :P

Et t'as de la chance pour ton ami en Angleterre Lester, c'est rare de tels types ! J'suis sur qu'il serait encore davantage conciliant si tu acceptais un échange avec La Conjuration des imbéciles justement. Enfin j'dis ca, mais j'sais pas ce qu'il en pense vraiment hein...
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 11:47:45
Non laisse tomber j'le connais un peu il a beau être plus resplendissant que l'oiseau plein de flammes, c'est un mec qui sera pas intéressé par ce livre, il comprendrait rien :/
J'vais lui proposer "Merci pour ce moment" à la place (je peux pas mettre ça en gras, on va le confondre avec le titre d'un livre), certain qu'il va apprécier !
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 11:50:49
Je l'ai lu en français et non, le personnage principal ne m'a fait penser à personne de ce forum.
Et c'est pas parce que je l'ai lu avant de m'inscrire ici, hein.
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 12:08:18
Tout pareil que oncle Phil.
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 12:45:02
Un mec qui a un avis sur tout, qui tient un journal, hautain, imbu mais attachiant malgré tout ! J'vais pas m'abaisser à citer de nom mais par certains aspects il me rappelle Abrutimaru.
Re: Le coin lecture
lundi 12 octobre 2015 13:09:53
Citation
Wikipédia
Ignatius is a male given name of presumed Latin or Etruscan origin, believed to mean "fiery one" (compare the word "ignite").

Citation
TeSoeurEnSlip
fier·y (fīr′ē, fī′ə-rē)
adj. fier·i·er, fier·i·est
1.
a. Consisting of or containing fire.
b. Burning or glowing.
c. Using or effected with fire.
d. Easily ignited; flammable.
2. Having the color of fire; brightly red: fiery hair; a fiery sunset.
3.
a. Torridly hot.
b. Feverishly hot and flushed: fiery cheeks.
c. Being in an inflamed, usually painful condition: a fiery boil.
4.
a. Easily excited or emotionally volatile; tempestuous: a fiery temper.
b. Charged with emotion; spirited: a fiery denunciation.

=> Effectivement, le lien se fait tout de suite, je dirais même qu'il saute aux yeux, et qu'il nous brûle les rétines, et que... Je ne me souviens plus du bouquin mec. Je l'ai lu quand j'avais 20 ans, j'avais beaucoup aimé, ma mère me l'avait chaudement recommandé, je ne m'en souviens guère.
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 16:55:26
On trouve vraiment tout et n'importe quoi sur les liseuses kobo >_<
Je voulais un bouquin de Desproges et j'ai trouvé son texte pour une émission radio où était invité Jean Marie Le Pen.

Çà reste sympa à lire, comme quand il rappelle en fin de texte que les chiffres sont formels et très inquiétants, le nombre d'étranger augmente dans le monde !
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 17:04:41
C'est payant le dl de bouquins sur liseuse ?
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 17:07:34
Affirmatif. Pour ce texte d'environ 5 pages j'ai raqué 1€.
Pour les bouquins c'est entre 8 et 15€ suivant leur succès.

La solution peut être la plus intéressante c'est de prendre un abonnement médiathèque, la ville de mes parents propose une formule simple, pour 30€ par an tu as accès à tous leurs bouquins dématérialisés en illimité. Par contre je ne sais pas si tu dois être connecté pour les lire ou si tu les DL auquel cas c'est peut être le mieux pour te constituer une bibliothèque électronique de la taille de ma bite.
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 18:25:43
Le réquisitoire de Desproges contre Le Pen dans Le tribunal des flagrants délires est super connu et surtout super en libre accès un peu partout sur internet.
T'as perdu 1 euro Roger.
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 18:32:57
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 18:35:19
J'imagine bien oué. Mais ca m'a fait sourire dans le métro, et mine de rien je lis plus qu'avant depuis que j'ai ma liseuse, je crois que DL des bouquins ou des bouts de texte me convient mieux que de bouger mon derche dans une librairie.
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 19:16:58
Marrant ça (non mais restez, vous allez voir, c'est hilarant) je viens de recevoir un mail de ma bibli pour m'annoncer le lancement de la bibliothèque numérique avec possibilité d'emprunter royalement 3 livres à dl sur tablette, pc ou smartphone en plus des emprunts en papier.
Rigolo ce zazar, non ?
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 19:34:55
Cool ! Tu me passes tes identifiants qu'on essaie ?
J'aimerais bien savoir comment on "rend" les livres en fait. Genre on les DL, et ils s'auto delete O_o ?
Re: Le coin lecture
mercredi 14 octobre 2015 21:32:21
Non, à ce que j'ai compris, ya une fonction retour.
Tu peux aller voir sur le site bibliothèque numérique de la ville de Paris, stu veux.