Salut! Identification

Recherche avancée

Le coin lecture

Envoyé par Kaiju_Steeve 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Le coin lecture
lundi 14 novembre 2016 01:41:06
Citation
SpiralPad
Citation
MilkaFun
On l'a offert à mon beau-frère pour son anniv', du coup ma soeur l'a lu et m'a un peu raconté l'intrigue, je sais pas si elle s'est foutue de ma gueule ou non mais j'espère que oui, parce qu'autrement ça a vraiment l'air neuneu :D

Non, ça me parait cohérent avec ce que j'ai lu. Hélas.

Du coup j'suis allé me renseigner un peu plus (j'me suis tout spoilé en mode yolo), et en effet, elle ne s'était pas foutue de moi.

Donc JK Rowling a validé cette suite. Très bien. Aucun problème.

Huehue.
Re: Le coin lecture
mardi 15 novembre 2016 01:52:12
Harry Potter 8 c'est une mauvaise fan fiction à mon humble avis
Re: Le coin lecture
mardi 15 novembre 2016 10:52:57
Terminé Temps futurs, d'Aldous Huxley. J'avais tellement accroché au Meilleur des Mondes que j'en ai lu un autre de lui. Toujours une utopie : on suit cette fois-ci le Professeur Poole, qui découvre une civilisation de survivants après qu'une guerre atomique ait détruit une bonne partie de la Terre. Et cette civilisation est organisée d'une drôle de manière : elle voue un culte à un nommé Bélial, qu'on identifie vite comme le Diable, qui obligerait les Hommes à être mauvais et vils. La population vit donc terrorisée sous l'emprise de ce démon et surtout sous l'emprise des prêtres qui ont décrété son existence, et qui régissent toute la vie de la société, depuis le travail jusqu'à la période d'accouplement.

Bref, un bien joli monde. C'était un peu bizarre. C'est très... métaphorique. En fait, le récit ne se déroule pas de manière direct : pendant les premières pages, on suit un homme qu'on ne connaît pas vraiment, qui trouve un manuscrit de scénario prêt à être détruit. Il le récupère, et c'est ce scénario qui raconte l'histoire du Professeur Poole.

Et l'histoire est accompagnée du monologue d'un personnage appelé "Le Récitant", qui explique des choses, décrit, mais aussi divague et cite des auteurs très variés. C'est pas toujours très clair, je m'y suis repris à relire certains passages plusieurs fois pour comprendre les double sens et autres figures de style.

L'histoire de Poole est assez intéressante, mais se passe plutôt vite (faut dire que le bouquin est pas épais), ce qui est parfois un peu frustrant parce qu'on a envie de se dire "non mais attends il vient d'arriver là il peut pas déjà faire ça". Mais globalement c'est pas mal, la réflexion est assez bien menée, et puis pour une fois on n'a pas une fin trop pessimiste.
Re: Le coin lecture
mercredi 16 novembre 2016 11:26:35
​Et de mon côté, je suis revenu à mes premières amours en me plongeant dans un bouquin de Romain Gary prêté par Lester : Les Racines du ciel
Je vais passer sur le fait que oh-putain-je-trouve-vraiment-ce-titre-trop-beau pour me concentrer sur le fait que... bah c'est juste un excellent bouquin ?
L'action se passe dans l'Afrique-Équatoriale française vers 1950, au regretté temps des colonies. Le pays est secoué par les actes de Morel, un Français qui entreprend de lutter contre le braconnage des éléphants. Son aura va susciter vocations pour certains, opportunisme pour d'autres, sympathie ou défiance enfin.
Et donc tout le livre décrit à la fois des aventures de Morel, idéaliste qui croit à la bonté de l'homme, et les personnages qui croiseront sa route, dans une Afrique en pleine mutation qui rêve d'indépendance.

Et là où je trouve le bouquin est très fort - en plus d'être magnifiquement écrit - c'est qu'il ne glorifie ou n'accable personne réellement. Morel, qui a le beau rôle de l'histoire tant son combat nous parait à juste titre noble, ou les politiciens voulant l'utiliser à des fins d'indépendance ont tous deux des raisons dignes d'exister. Et ça le bouquin le retranscrit parfaitement, ce qui lui permet d'éviter largement le côté manichéen là où certains livres traitant d'un sujet similaire se vautrent dedans.

Une très belle lecture donc !
Re: Le coin lecture
dimanche 20 novembre 2016 21:42:38
Quelqu'un a déja lu les livres 16 lunes, 17 lunes, 18 lunes et 19 lunes ? ceux dont l'adaptation film ( sublime créatures) est toute pourri ? je les ai adoré, mais 19 est assez long et énervant .
Re: Le coin lecture
dimanche 20 novembre 2016 21:43:38
Ca parle d'un gars dans une petite ville qui fait des reves étranges, et qui va rencontrer la fille de son reve .
Elle se dévoile avoir un lourd secret familial, et un important choix a faire pour sa Seizieme lune.
Re: Le coin lecture
lundi 28 novembre 2016 14:42:32
Non, mais je salue le culot de l'auteur quant au choix des noms de ses tomes.
Re: Le coin lecture
mardi 29 novembre 2016 13:12:59
Terminé Le Grand Secret, de Barjavel.

Eh ben c'était très chouette. Comme dans La Nuit des Temps, on a l'impression d'entrer dans les coulisses du pouvoir, dans les petits papiers des dirigeants.

Là où c'est fort c'est que la première partie on se demande vraiment ce que c'est ce secret, et même une fois qu'on le sait à la mi-livre environ, l'intensité change mais ne baisse pas pour autant, d'autres enjeux prennent la place et le bouquin continue d'être passionnant.

Seul tout petit, vraiment léger bémol sur la fin où j'ai trouvé que, autant pour La Nuit des Temps la touche optimiste de fin semble naturelle et à sa place, autant là il procède plus ou moins de la même manière mais j'ai trouvé ça un peu forcé mais et pas forcément nécessaire. Mais bon c'est un détail, le livre est super !
Re: Le coin lecture
mardi 29 novembre 2016 14:12:09
De même que pour le topic sur la bédé, ce bouquin est sur ma "To Read List" depuis un petit moment, comme pas mal d'oeuvres du brave R'né !
Ton post vient de le faire remonter dans le top de mes envies en tout cas, je pense qu'il sera dans mon sac à la prochaine visite dans ma librarie !

De mon côté, j'ai lu un essai formidable. Ca fait 40 pages, ça a 440 ans, ça s'appelle Le Discours de la servitude volontaire​ ​par le sieur de la Boétie (Etienne de son prénom).
On le connait notamment pour son amitié indéfectible avec Montaigne ("Parce que c'était lui, parce que c'était moi"(/i]), mais il a publié donc ce petit ouvrage dans sa jeunesse.
Ouvrage dans lequel il "pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaie d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport domination-servitude)" nous dit Wikipedia.
Ce qui est super fort, c'est que ce constat, fait au temps de la monarchie absolue, des serfs, etc., fait drôlement résonance au sein de nos sociétés contemporaines.
Les oppressions et oppresseurs ne sont plus les mêmes, mais pourtant, les schémas n'ont quasiment pas changé.
La Boétie se garde bien d'émettre des solutions ici, il pose surtout un constat. Et sa lecture est salutaire.


Dans un tout autre genre, j'ai commencé les 900 pages des Détectives sauvages de Roberto Bolano. Une note Sens Critique exceptionnelle, de la litté sud-américaine, m'en fallait pas plus !
Et donc l'auteur nous plonge dans le Mexico des années 70 à travers trois parties distinctes, au sein d'une bande de poètes ayant créé le courant du réalisme viscéral.
La première partie, que j'ai finie ce matin, suit à travers une sorte de journal intime, un jeune étudiant en droit qui découvre ce mouvement, ses poètes, les bas-fonds de Mexico et ce qui va avec (y a pas mal de scènes sexuelles).
La seconde (qui fait quasiment les 2/3 du bouquin) est une sorte de livre-chorale qui fait intervenir des tas de personnages différents, tous reliés par le point commun d'avoir croisé les héros du roman. C'est très particulier, faut s'accrocher, mais ça crée un univers d'une richesse exceptionnel...
Et donc je suis séduit pour le moment, à voir si cela continuera ou si ça s'essouffle !
Re: Le coin lecture
mardi 29 novembre 2016 14:12:57
Ca m'énerve ces gens qui sont pas capables de faire une preview et qui surtout foirent leurs balises faites à la main !
Re: Le coin lecture
vendredi 9 décembre 2016 12:47:32
Les amateurs de Fantasy savent tous que David Gemmell nous a quitté il y a 10 ans. Certains savent aussi que sa femme Stella a terminé l'écriture du bouquin que feu son mari n'a pas pu terminer. La madame s'étant prise au jeu, elle s'est lancée pour son propre compte avec La Cité, sans même prendre l'excuse du brouillon retrouvé au fond d'un tiroir, ce qui est tout à son honneur.
Étant un amateur de David, et sachant que Stella avait aidé par le passé son mari (y compris avant sa crise cardiaque), je me suis lancé dans la lecture de La Cité, me disant que ce serait plus ou moins du même niveau que l’œuvre de son mari.

Ben en fait, non.

L'histoire en elle même est plutôt bien, c'est la façon dont elle est racontée qui est moins intéressante. Le début commence bien, l'univers est très vite perceptible, les personnages sont attrayants, ... tout va bien. Puis, vers le tiers du roman, ça devient brouillon, superficiel. On a un peu de mal à comprendre la chronologie de l'histoire, et la topographie de la fameuse cité et de ses environs est nébuleuse. Une carte aurait été la bienvenue, comme dans beaucoup de romans de fantasy. De même, la fin laisse beaucoup sur sa faim, mais comme un deuxième tome est prévu, ça peu s'expliquer (ou pas).

Une relative déception. On verra avec le temps et la pratique si l'auteure s'améliore.
Re: Le coin lecture
mercredi 21 décembre 2016 10:44:31
Yop, je viens d'apprendre que dans ma ville l'abonnement annuel à la bibliothèque est gratuit pour tous les étudiants à l'Université de Lorraine (depuis septembre), ce qui va énormément changer ma vie.

J'ai commencé, et finit, Les ruines de Paris en 4908 de Alfred Franklin, c'est un court récit (environ 100 pages, grosse police) qui part du principe que les continents ont été détruits par des cataclysmes, et que seule Nouméa a survécu, dans nos périodes environ. Et les habitants de ce nouvel empire envoie une expédition, en 4908 pour trouver Paris et la sortir de Terre.
Le livre est touchant de naïveté, quand aux erreurs produites par les archéologues sur place, car oui, en presque 3000 ans, l'écriture, la langue a changé, et l'Histoire a pu se déformer.
L'auteur ajoute souvent, en fin de page des références bibliographiques inexistantes, pour une immersion encore plus grande dans ce monde de 4908.
Je vous le conseille vraiment (enfin, vu la taille du bouzin, pas plus de 6€), il est rafraichissant et à de quoi plaire à tout le monde.
Si jamais vous cherchez un cadeau de Noël, car vous ne savez pas quoi offrir, vous avez devant vous une idée plus que correcte.
Re: Le coin lecture
jeudi 29 décembre 2016 19:11:33
Deux bouquins pas mal réputés ici lu ces dernières semaines :

- d'abord Le Lion, de Joseph Kessel. C'était cool. L'univers est bien décrit, les personnages aussi, l'histoire est assez entraînante, et la fin assez forte bien qu'un chouïa prévisible à partir d'un certain moment. J'ai bien aimé, peut-être pas autant que certains ici, mais ça reste un bon bouquin.

- ensuite, parce que j'ai confiance absolue en Lester et ses goûts, À l'est d'Éden, de John Steinbeck. Honnêtement, je m'étais renseigné un peu avant sur l'histoire, j'ai vu la taille du bouquin (environ 780 pages en poche), j'me suis dit que ça risquait peut-être d'être un peu longuet.

Et en fait, ben pas du tout. Suivre les vies des Trask, des Hamilton, de Kate, de Lee, se révèle super passionnant, et y a pas un chapitre où je me suis dit "oh non pas ce personnage-là, il est chiant". Ça faisait longtemps qu'une histoire m'avait pas autant passionnée je crois, alors qu'en soi... bah y a rien de ouf, on nous raconte la vie de gens assez ordinaires au début du XXème, et pourtant c'est super intéressant.

J'étais vraiment content de les retrouver à chaque fois et de suivre leur évolution, je pense qu'on peut s'identifier à un moment ou à un autre à tous les personnages. Et puis c'est une histoire qui se déroule sur combien, 30, 40 ans, plus ? Y a du long terme et c'est vraiment cool.

Bref, c'était super, je pourrais citer des tas de passage que j'ai trouvé très justes (tous les dialogues sont magistralement écrits, c'est sans doute ça que j'ai le plus apprécié), mais je pense jamais à noter les pages quand j'en vois un, donc lisez-le, et vous les découvrirez vous-mêmes.
Re: Le coin lecture
mercredi 11 janvier 2017 09:15:38
J'ai un peu tourné au ralenti niveau lecture ce dernier mois, mais j'ai pu (enfin !) me plonger dans Moby Dick, le chef-d'oeuvre d'Herman Melville (auquel le musicien Moby est apparenté d'ailleurs, d'où son pseudo, ouf hein ?).

L'histoire hyper connue de la traque de la baleine blanche du même nom, par le capitaine Achab, ivre de vengeance sur à sa jambe arrachée par ce cachalot. Le livre a donné pas mal de choses désormais rentré dans la culture populaire je pense, si ça peut situer son influence. L'incipit avec "Appelez-moi Ismaël", ou encore le nom de la chaine Starbucks, directement inspirée d'un personnage du roman.

Au-delà du grand roman d'aventures, Melville joint aussi des connaissances quasi encyclopédiques sur le monde de la pêche et des cétacés. Ca donne un ensemble cohérent, très riche et passionnant à lire. Et j'ai surtout découvert un style d'écriture élaboré, bien au-dessus de ce à quoi je m'attendais. Là où pas mal de bouquins du genre ont un style assez "plat", se bornant à décrire l'action plus ou moins brillamment, Melville a le don d'élever sa prose. C'est difficile à décrire, donc deux courts extraits pour illustrer le propos :

"Tous les hommes naissent la corde au cou, mais ce n'est qu'au moment où ils sont pris dans le tourbillon soudain et rapide de la mort, qu'ils prennent conscience des dangers muets, subtils, toujours présents de la vie."

"Le vent commençait à hurler, les vagues entrechoquaient leurs boucliers ; le grain rugissait, sautait, craquait autour de nous comme un feu blanc sur la prairie, un feu dans lequel nous brûlions sans être consumés, immortels dans la gueule même de la mort !"
Re: Le coin lecture
mercredi 11 janvier 2017 13:26:39
C'est vrai que ça a l'air bien écrit !
J'ai eu l'impression d'être sur Se coucher moins bête et Babelio en lisant ton message :)
Je savais pas du tout pour Starbucks par exemple. Et je me rends compte que je confonds souvent Moby Dick avec Le Vieil Homme et l'amer, tous aigris ces seniors.
Le saviez-vous ? Les acteurs Dick Duncan, Brendon Dick et Amber Dick ne se sont pas inspirés pas de cette oeuvre pour leur nom de scène.
Re: Le coin lecture
mercredi 11 janvier 2017 13:41:47
L'ai lu y a quelques temps Le Vieil Homme et la Mer, mais de mémoire, y avait pas du tout d'histoire de vengeance dans celui-ci si ? Juste une lutte homérique entre un vieillard et sa proie, mais moins épique en quelque sorte que celle d'Achab qui entraine son équipage vers la mort en voulant tuer sa Némésis.
Et ça se lisait très vite le bouquin d'Hemingway, contrairement au bouquin de Melville qui est beaucoup plus lourd (en style comme en masse d'ailleurs).

(Et j'ai vérifié suite à ton post, les anecdotes sont déjà écrites sur Se coucher moins bête snif...)
Re: Le coin lecture
mercredi 18 janvier 2017 11:23:47
Un joli roman (ou plutôt une grosse nouvelle, 130 pages) découvert un peu par hasard malgré son franc succès et son statut culte si j'en crois la 4e de couv' : Soie de l'Italien Alessandro Baricco.
L'histoire d'un homme qui achète et revend des vers à soie dans le sud de la France au XIXe siècle. Amené à voyager au Japon pour trouver des vers à soie non infectés par la pébrine (une maladie touchant ces bestioles), il y rencontre un riche seigneur et sa jeune maîtresse.
Malgré son statut d'homme marié et la barrière de la langue, une histoire d'amour et de non-dits va peu à peu naitre au fil des quatre voyages qu'il effectuera en pays nippon.

C'est une histoire somme toute assez simple, mais magnifiée par l'écriture de Baricco, assez unique en son style. C'est poétique, c'est musical. Ça prend des allures de conte quelquefois presque par sa légèreté.
Belle découverte donc, et très facile d'accès !

Puisque deux extraits illustreront davantage cela :

"- Qu'est ce que c'est ?
- C'est une volière.
- Une volière ?
- Oui.
- Et pour servir à quoi ?
- Tu la remplis d'oiseaux, le plus que tu peux, et le jour où il t'arrive quelque chose d'heureux, tu ouvres la porte en grand et tu les regardes s'envoler."


"- C'est une souffrance étrange.
Doucement.
- Mourir de nostalgie pour quelque chose que tu ne vivras jamais."
Re: Le coin lecture
mercredi 18 janvier 2017 17:12:35
C'est un de mes livres préférés. Je l'offre à tout le monde, tant pis pour ceux qui voulaient des Lego Ninjago.
Re: Le coin lecture
mercredi 18 janvier 2017 17:27:53
Pourquoi j'ai dû me l'acheter alors ?! Bordel !
Et j'ai pas eu de Lego non plus.
Re: Le coin lecture
mercredi 18 janvier 2017 19:04:46
Si yen a un de vous deux qui accepterait de me le prêter...
Re: Le coin lecture
mercredi 18 janvier 2017 19:17:17
Je promets toujours mais oui, pas de soucis.
Re: Le coin lecture
mercredi 18 janvier 2017 19:57:15
Ya plus qu'à croiser les doigts pour te rencontrer un jour ?
Re: Le coin lecture
jeudi 19 janvier 2017 08:45:51
Slather m'a piqué mon exemplaire hier soir (réactive la gamine !), donc il n'est déjà plus en ma possession. Si tu la revois avant qu'elle ait l'occas' de me le rendre, fais-toi plaisir et prends-le.
Re: Le coin lecture
jeudi 19 janvier 2017 09:16:20
Hé oui Slipounette désolée, je t'ai coiffée sur le poteau.
Re: Le coin lecture
jeudi 19 janvier 2017 12:30:40
Je confirme préférer Endymion à Hypérion.