Le coin lecture

Envoyé par Kaiju_Steeve 
Re: Le coin lecture mardi 6 juin 2017 13:15:43
Hâte de le lire quand tu me prêteras mon livre :D
Re: Le coin lecture mardi 6 juin 2017 14:10:50
Heu c'est mon édition hein, je l'ai achetée à la librairie de mon quartier la semaine dernière...
J'te vois venir avec tes gros sabots pour me piquer mes bons bouquins, attends, non mais !
Re: Le coin lecture mardi 6 juin 2017 16:27:00
Ah je pensais l'avoir prêté mais j'me trompe sûrement, mes excuses !
Re: Le coin lecture mardi 13 juin 2017 08:38:33
Deux bouquins d'amour, pour plaire à la gent féminine et aux mecs pas virils qui se cachent sur ce forum :

  • Love Story, d'Erich Segal. Bien que je n'ai aucune considération pour elle, Philippe_Buvard m'avait donné envie de le lire récemment. Pas déçu du voyage. Une "simple" histoire d'amour entre deux étudiants, l'un venant d'une famille friquée avec qui il entretient des rapports conflictuels, l'autre venant d'un milieu plus modeste.
    Roman court (150 pages je crois), que l'on ferme tout triste sur cette très belle phrase "L'amour, c'est n'avoir jamais à dire qu'on est désolé".
  • En attendant Bojangles, d'Olivier Bourdeaut. Bouquin paru en début d'année, qui a raflé quelques prix en route et qui a droit à une pub monstrueuse dans les couloirs de métro. Je suis faible, je l'ai acheté.
    Un jeune garçon raconte son quotidien, entouré de ses parents. Le roman est avant tout un portrait de la mère, qui mêle l'incandescence de la folie et l'amour maternel. Ca veut dire quelque chose ça ?
    En tout cas, le bouquin est plaisant, même si je m'attendais à un truc un peu plus profond. Une jolie histoire quand même, et un joli portrait de femme, écrit avec un style qui m'a par moment rappelé La Vie devant soi.
    Ah et le titre du livre vient de cette très belle chanson de Nina Simone, Mr Bojangles, que je ne peux que vous conseiller d'écouter.
Re: Le coin lecture mardi 13 juin 2017 09:20:45
Love Story j'avais adoré ! Plus du tout envie de le relire depuis mon changement de sexe.
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 14:11:18
J'ai lu La promesse de l'aube de Romain Gary. Roman autobiographique centré sur l'amour maternel, c'est un chouette bouquin, pas super joyeux, mais l'humour de Romain Gary donne un ton plus léger au propos un peu noir.

Puis sinon, vu que je n'ai plus de téléphone portable, j'ai dû trouver d'autres loisirs :

L'autre moitié du soleil de euh Nathalie Dupont (en vrai, elle a un nom à coucher dehors, ils sont pas comme nous ces gens-là) et Americanah de la même auteur (je sais pas comment on dit auteur au féminin, et en plus je m'en fous). Nigeriane, l'auteur raconte dans le premier cité une partie de l'histoire du Nigeria, celle qui concerne la création du Biafra et la guerre civile qui en a découlé, livre rigolo lui aussi, et dans le deuxième bouquin, son installation aux USA et sa découverte du monde civilisé (à l'américaine, quand même) (parce que dans son pays, c'est rien que des sauvages, on le sait tous). J'aimerais bien ne pas avoir déjà lu ces livres, pour pouvoir les découvrir à nouveau, parce que je les ai vraiment aimés.

La jeune épouse de Baricco. J'aime bien Baricco et les livres de lui que j'ai lus, ce bouquin ne fait pas exception, mais faut pas le lire pour s'endormir au risque de ne rien comprendre du tout, un peu comme si tu t'endors au milieu de Pulp fiction, tu vois ? C'est un petit livre, contrairement aux pavés précédemment évoqués, mais il ne se lit pas très vite, merci le style particulier de Baricco.

La délicatesse de David Foenkinos. Je n'arrive pas à savoir si j'ai aimé ou pas. J'avais envie de savoir la suite, en le lisant, mais il m'a fait un peu l'impression d'un Gavalda : une fois terminé, je ne me souviens plus vraiment de l'histoire, les personnages sont trop tranchés, la meuf magnifique, le mec mou et boulet mais quand même super drôle, histoire un peu improbable et surtout gnangnan. Pour le coup idéal à lire pour s'endormir (se torche en 2h max).

Le retour du vieux dégueulasse de Charles Bukowski, recueil de nouvelles et chroniques, dans la lignée du Journal d'un vieux dégueulasse. Se lit bien, cool comme le tome 1, dégueulasse comme le titre, du sexe, de la déchéance, de l'alcool et du vomi, vivement la suite !! J'ai juste eu un problème avec l'utilisation du mot pétale au féminin, page 35, bordel, c'que ça m'énerve les fautes dans les livres.

Va, et poste une sentinelle De Harper Lee. Pas vraiment une suite de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur mais un peu quand même, vu que c'est le même personnage principal, Scout. L'histoire met la moitié du bouquin à s'installer, je ne sais pas ce qui cloche, la traduction ou le texte de départ, mais il y a parfois des tournures de phrases assez bizarres, des dialogues chelou, plusieurs fois j'ai eu l'impression en tournant la page qu'en fait j'en avais sauté une (de page). Et puis aucun rappel historique de la condition des Noir.e.s (j'ai bon.ne ?) à l'époque aux USA, on te balance la NAACP dans les dents sans aucune explication du rôle qu'elle jouait au moment où se déroule le roman (le milieu des années 50) et c'est un peu con, parce que c'est le coeur de l'histoire.
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 14:38:07
Citation
Philippe_Buvard
(je sais pas comment on dit auteur au féminin, et en plus je m'en fous).

Avant, on disait autrice, ensuite auteur, actuellement auteure. Je suis sûr que LPA nous trouverait un truc avec un poi.nt au milieu.
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 16:11:16
Dupont (en vrai, elle a un nom à coucher dehors)

Ça c'est drôle !
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 16:12:48
(J'ai évidemment pas lu le reste)
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 16:52:21
Je viens enfin de terminer Sur la route et j'aimerais comprendre...
Alors d'accord l'idée générale, le carpe diem poussé à l'extrême, le parallèle entre l'impro de jazz et cette impro de vie, c'est intéressant !
Mais le fond ? Le style ? La poésie ? Les dialogues ?
L'impression d'être passé complètement à côté...
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 17:27:22
Je te lis et désormais te méprise...
Non, bah il m'avait totalement transporté moi ce bouquin. C'est fiévreux, l'ambiance qui s'en dégage est je trouve prenante, les personnages sont putain d'attachants, y a certains passages qui sont sublimes pour moi...
Dommage que t'aies pas accroché :/

Et dans la liste de Philippe, j'ai lu que le Foenkinos, et j'approuve son avis : sympa mais oubliable.
Je prends dûment note pour les livres de Mme pseudo-Dupont en tout cas !
Re: Le coin lecture mercredi 28 juin 2017 19:45:25
C'est à mon avis un livre qu'on adore ou qu'on déteste, mais pas de juste milieu...
Les personnages justement je les ai pas trouvé attachants du tout puisque je les ai trouvé inintéressants. Ils mangent du pain et du fromage, volent du pain et du fromage, boivent, conduisent et boivent. Des fois ils écoutent du jazz et là ça devient cool. C'est je crois la seule partie du livre que j'ai réellement apprécié.
Mais bon, content quand même de l'avoir lu, merci au sale type qui me l'a prêté (si jamais il repasse un jour sur ce sujet) !
Re: Le coin lecture jeudi 29 juin 2017 09:10:41
​Si t'étais un vrai patriote, tu te devrais d'aimer toute histoire parlant de pain et de fromage façon. LA déchéance de nationalité te guette.


Pour compléter un peu la liste "Lectures de votre été" proposée par mes deux camarades, je vous fais part d'un livre totalement halluciné et hallucinant qui m'a bien tenu en haleine ces derniers jours : La Maison des feuilles, de Mark Z. Danielewski. Le bouquin fut d'abord partagé sur internet, où il a rencontré un succès monstre, avant d'être publié.

Le fond de l'histoire est relativement simple : un couple et leur deux enfants, les Navidson, emménagent dans une nouvelle maison, qui bien vite, va faire apparaître un mystérieux couloir aux proportions dantesques. Le mari, photographe professionnel, entreprendra de filmer les différentes explorations (parfois tragiques) de ce pan surréaliste de leur maison.
Ces rushs donneront un film, qui seront dûment commentés par divers bouquins et thèses, et qui attireront l'attention d'un vieil homme aveugle, Zampano.
Les écrits de Zampano, qui constituent l'essentiel du livre, sont ensuite trouvés à sa mort par un simple tatoueur, qui entreprendra de commenter le tout.

On a donc trois niveaux d'énonciation, et c'est là que le bouquin prend tout son sel : sa forme est juste démentielle, alternant avec trois polices d'écriture selon l'énonciateur, des mises en page reflétant l'état d'esprit des protagonistes ou l'action, des notes de bas de pages faisant parfois plusieurs pages citant des thèses totalement inventées.

C'est donc un vrai exercice de style, différent de tout ce que j'ai pu lire jusqu'alors, et qui ma foi est assez réjouissant, car, même si l'histoire en elle-même n'est pas super originale, l'auteur est loin d'être un manchot :D
C'est vraiment prenant, y a un réel sentiment d'immersion difficile à retranscrire.
A lire donc si vous voulez un bouquin qui tranche vraiment avec ce que l'on peut habituellement lire...
Re: Le coin lecture jeudi 29 juin 2017 09:11:15
Citation
kurios
Citation
Philippe_Buvard
(je sais pas comment on dit auteur au féminin, et en plus je m'en fous).

Avant, on disait autrice, ensuite auteur, actuellement auteure. Je suis sûr que LPA nous trouverait un truc avec un poi.nt au milieu.

On dit ce qu'on veux, mais faut assumer le sens qui va derrière (si t'es masculiniste ou attaché· au français «d'avant», tu dis auteur, si t'essaye de pas te mouiller, auteure, et si t'es féministe SJW,, autrice).

Et le poi·nt, c'est dans le cas d'un genre inconnu ou non binaire.
Re: Le coin lecture jeudi 29 juin 2017 10:14:26
Si le genre est non binaire y a pas de bit autant écrire féminin ça va plus vite.
Re: Le coin lecture jeudi 29 juin 2017 12:57:49
Ah je l'ai déjà feuilleté La Maison des feuilles dans une librairie, attiré que j'étais par sa note sur SC, mais ça m'avait paru trop "extravagant" pour que je tente l'aventure.

Quand tu dis que l'auteur est loin d'être un manchot, tu parles de la forme ou du style ? Des deux ?
Ce qui me fait peur (Brrrrr), c'est que ça soit vraiment la forme plutôt que le fond.
Re: Le coin lecture jeudi 29 juin 2017 13:26:30
​Non, y a certains passages qui sont vraiment bien écrits (ça m'a un peu rappelé du Stephen King par moment). Y a un côté descente aux enfers vers la folie très bien retranscrit.
Après pour être honnête, avec une mise en forme classique, on aurait juste un bouquin moyen, voire faible si on s'en tient à l'intrigue. L'histoire n'a rien d'exceptionnelle en soi (une déclinaison des maisons hantées), y a pas d'énormes péripéties, etc. Je lui ai mis un 8/10 sur SC, parce que justement je trouvais que le bouquin aurait encore plus gagné à être un poil plus original à ce niveau.
Mais l'effort mis sur la forme donne une toute autre dimension à ce livre. Tout est fait pour que le lecteur ait l'impression de tomber sur un manuscrit brut directement issu du personnage du tatoueur. Y a tout un univers littéraire, des annexes, des photos, qui ont été ajoutés par l'auteur pour renforcer cette impression.

Ca m'a un peu rappelé certaines pages de Damasio qui s'amuse quelquefois avec la forme dans ses bouquins, mais poussé ici à son paroxysme. Donc ça parait ptet un peu galvaudé de dire ça, mais c'est vraiment un bouquin unique dans son genre (du moins j'avais jamais mis la main sur un équivalent), et rien que pour ça, ça vaut le coup d'oeil !
Re: Le coin lecture jeudi 29 juin 2017 13:49:25
Ah bah tiens, j'en avais entendu parler y a pas long de ce livre, et justement la plupart des gens disaient que l'histoire n'était pas ouf comparée à la mise en page / forme, ce qui m'avait un peu rebuter au fait de m'y intéresser plus. Mais du coup peut-être que je vais creuser un peu s'il est si unique que ça !
Re: Le coin lecture vendredi 30 juin 2017 10:19:44
C'est décidé, je vous achète une copie de Gargantua.
Il ne reste plus qu'à se qu'on se croise.
Re: Le coin lecture mardi 4 juillet 2017 09:14:11
Les mensonges de Locke Lamora, un bon bouquin de fantasy où l'on suit un voleur perpétré ses larcins dans sa cité. Une fin un peu rose à mon goût, mais j'ai découvert qu'après qu'il y avait une suite, et donc que forcément tout le monde ne pouvait pas crever. Mais quand même cool, je conseille.
Re: Le coin lecture mardi 4 juillet 2017 09:36:31
Niveau voleur fantastique j'ai lu il y a 15 ou 20 ans le maître des ombres de Roro Zelazny. Une opposition entre la magie et la technologie. Ça se laisse lire.
Re: Le coin lecture mercredi 5 juillet 2017 13:14:47
Vernon Subutex, les deux premiers tomes, de Virginie Despentes. Je les ai lus d'une traite, le premier est assez glauque (me suis même démandé si j'allais lire le second), le second du coup un peu trop chargé de bons sentiments (me suis même demandé si j'allais le finir). Mais en fait j'ai bien aimé, assez pour avoir envie de lire le dernier tome, que je vais aller acheter tout à l'heure, vu qu'il est pas encore dans ma bibli (les cons).
Vernon, c'est un disquaire de rock qui après la fermeture de sa boutique se retrouve assez vite à la rue, avec tout une galerie de personnages déjantés qui gravitent autour de lui, du trader au nez poudré à la SDF grande gueule et attachante, Despentes nous livre ici un portrait au vitriol de la société d'aujourd'hui (je voulais voir ce que ça faisait d'écrire ce genre de trucs) (rien) (mais je suis de mauvais poil, alors bon).
Il n'y a pas que ça dans ces bouquins, il y a aussi des coups de gueule et de la musique et Paris et des gouines et des putes et des cons et je me répète mais j'aime bien. Sauf les cons, mais ça, hein.
Re: Le coin lecture jeudi 6 juillet 2017 09:55:15
Et je suis aussi en train de lire un recueil de lettres de Neal Cassady Dingue de la vie & de toi & de tout. Cassady est un écrivain de la fameuse Beat generation qui a inspiré le Dean Moriarty du livre qui a tant plu à Lester.
Je ne crois pas, en fait, qu'il ait écrit autre chose que des lettres, ce mec (il est mort à 41 ans, et avait 3 enfants, est-ce que ça laisse du temps pour écrire ? Ah ça non), mais alors il en a écrit un paquet, à sa femme pour lui dire qu'il l'aime, à ses potes pour leur demander de l'herbe, de venir le voir en Californie et leur dire que sa femme le gonfle, à ses maitresses pour leur dire qu'il les aime aussi à tous pour leur raconter sa vie de boulot et le moindre dollar gagné et dépensé.
Ça fait un moment que je l'ai commencé, et sans être totalement chiant, ce n'est pas non plus un bouquin palpitant (mais du tout, alors). À conseiller pour les fans de l'époque et du genre, les autres, lisez autre chose.
Re: Le coin lecture jeudi 6 juillet 2017 22:02:01
Retour au meilleur des mondes, qui n'est pas du tout la suite que j'attendais mais un essai sur pourquoi ce cher Huxley a écrit ce roman et pourquoi, selon lui, on se dirige vers cette société (et plus vite que prévu !). Assez pénible, d'autant plus que beaucoup des réflexions couchées sur ce papier déclenchent chez moi des réactions épidermiques.
Re: Le coin lecture vendredi 7 juillet 2017 08:05:31
Quel genre de réflexions ?
C'est un bouquin qui m'attirait, donc ça m'intéresse si tu peux développer :)
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Se connecter / s'inscrire.