Réflexions sur le cinéma

Envoyé par Lester Burnham 
Réflexions sur le cinéma mardi 15 novembre 2016 18:39:39
Trois questions me hantent depuis que je suis majeur (quelle est la différence entre un mineur majeur et un majeur mineur ? Vous l'avez ?! Bande de porcs !)

Premièrement, comment ça se fait que personne ne reconnaît jamais un acteur ?

Je veux bien que les vietnamiens soient pas la race la plus cultivée au monde et ne se disent pas : "Oh tiens c’est bizarre, y a le parrain dans le coin, la mafia devait plus trop l’amuser" surtout qu’avec la guerre ils avaient justement d’autres choses à penser.
Encore plus étrange, entre deux acteurs. Par exemple Joaquin Phoenix qui a forcément déjà croisé Russell Crowe lors d’une cérémonie des oscars ou dans une réception quelconque. Et non, quand il le rejoint dans la reine il fait comme si c’était un type normal, et inversement. Lorsqu’ils se battent, est-ce en prévision des futurs castings, histoire de limiter la concurrence ? Si c’est le cas, c'est pas très fair play.

Qu’est-ce qu’il se passerait si le héros mourait rapidement dans le film ?

Jusqu’à présent on a une chance énorme, soyons-en bien conscients. Ça serait pas un peu du gâchis s’il n’était plus là au bout de vingt minutes ? DiCaprio qui tombe de la proue, et l’autre méduse qui siffle toute seule sur son radeau mais qui sait pas pourquoi. De Niro ado qui se prend une balle dans les rues de New York, et adieu Taxi Driver et Casino. Ryan Gosling qui se plante en bagnole, et le générique de fin se lance dans la foulée. Heureusement, ça n'arrive que très rarement.

A quelle date sont payés les acteurs des films dont l’action se déroule sur plusieurs décennies ?

Franklin savait compter deux par deux et lacer ses chaussures, pendant que Tom Hanks se faisait foutre de sa gueule parce qu’il courait avec des appareils dentaires sur les tibias. Et dans ce cas, touche-t-il son chèque d’acteur lorsque Jenny est dans le car ou lorsqu’elle est dans le trou ? Si les producteurs attendent la mort de la connasse pour le payer, tu m’étonnes qu’il passe sa vie à essayer de gagner de l’argent en pêchant la crevette ou en jouant au foot. Alors que s’ils le payent au début du tournage, il a les capacités intellectuelles pour finir à la maison blanche quelques années plus tard.
Que dire de Tim Robbins qui passe une vingtaine d’années en prison alors qu’avec la vente de dvd il aurait pu sortir de prison bien avant. L'imbécile.

J'espère que vous pourrez éclairer ma lanterne en peau de vessie !
Re: Réflexions sur le cinéma mardi 15 novembre 2016 23:22:51
27 lectures, 26 personnes dépitées :D
De rien !
Re: Réflexions sur le cinéma mercredi 16 novembre 2016 08:55:49
J'ai même lu deux fois histoire d'être doublement dépité et de gonfler artificiellement les stats.

Citation
Lester Burnham
Qu’est-ce qu’il se passerait si le héros mourait rapidement dans le film ?
T'as jamais vu Ghost ou Sixième Sens ou quoi ? Ce salaud continue de squatter le film malgré tout, sans doute pour tenter de justifier son salaire exorbitant.
Re: Réflexions sur le cinéma mercredi 16 novembre 2016 09:35:41
Ça marche aussi avec Vidocq
Re: Réflexions sur le cinéma mercredi 16 novembre 2016 10:15:14
Putain j'étais persuadé qu'il s'agissait d'un topic sur le sport, j'avais mis mon short et tout, j'suis déçu.
Re: Réflexions sur le cinéma samedi 26 novembre 2016 06:10:45
« Qu’est-ce qu’il se passerait si le héros mourait rapidement dans le film ? »

Regarde Psycho de Hitchcock. L'héroïne, interprétée par une star de l'époque, se fait tuer au bout de trente minutes en prenant sa douche. On ne la revoit plus. Je te laisse imaginer ce qui se passe durant l'heure qu'il reste au film.
Re: Réflexions sur le cinéma lundi 28 novembre 2016 12:11:39
Merci pour le spoil :'(

Que se passerait-il si le volume sonore dans les cinéma était d'un niveau acceptable, si l'intégralité des personnes présentes se comportait de manière civilisée, et que la projection était à un prix raisonnable ?

Menons une étude de cas.
Un projecteur, des hauts parleurs, 20 chaises correctes et un PC pour que 20 personnes voient un film dans de bonnes conditions, ça coute 2000 euros (et j'ai pris des chaises à 20 boules l'unité sans compter la ristourne quand tu les commandes en masse).

Une salle de 30m² sur Paris ça se loue 1000€ par mois à tout casser si c'est vraiment bien placé.

La licence pour être un acteur du cinéma français je ne connais pas son prix mais il me semble que ce n'est pas du one shot, donc dans les coûts à amortir comme le matériel. Comptons malgré tout 5000€ pour remplir toutes les conditions nécessaires et monter les dossiers administratifs (http://www.cnc.fr/web/fr/autorisation-d-exercice-exploitation) et partons sur un budget global de 10000€ à amortir au départ (on a une petite marge pour mettre des meubles outre les chaises par exemple ou choisir des fauteuils entrée de gamme).

Prenons 2 personnes à temps plein pour ce petit cinéma avec une seule salle de 20 personnes, avec un salaire de 2000€ par mois (ce qui est bien au dessus du marché je pense), qui coute donc 4000€ par mois à l'employeur.

On arrive à des frais de 9000€/mois et un investissement initial de 10000€ à amortir.

S'il y a 4 projections par jour (pour que les 2 employés fassent une semaine de 35h on compte qu'elles ne sont présentes que 7h par jour, ce qui correspond à 4 films d'une heure trente et du rab pour les changements), que l'entrée est à 12€, on obtient un revenu oscillant de 0 à 800€ par jour, 20 jours ouvrés par mois. Disons donc entre 0 et 16000€ par mois.

Pour couvrir les frais il faut donc parvenir à remplir toutes les séances à un peu plus de la moitié de la capacité. Pour que l'activité soit rentable il faut donc faire une marge qui permette non seulement de dégager du bénéfice mais en plus de rembourser les 10000€ d'investissement avant que le matériel n'ai besoin d'être changé (disons environ 3 ans, donc 36 mois, donc un peu moins de 300€ par mois à prévoir).

Vous allez me dire que ce n'est pas forcément évident de remplir complètement la salle, surtout à 12€ la séance... Mais attendez, on n'a pas encore tout pris en compte.

Grosso modo, d’après ce que j'ai pu lire, il semblerait que le prix d'un billet se décompose de la façon suivante, sur un billet à 8€ :
• Salle de cinéma 3,33 € (41,68 %)
• Producteur / Distributeur 3,27 € (40,89 %)
• Taxe spéciale 0,87 € (10,88 %)
• TVA 0,42 € (5,29 %)
• SACEM 0,10 € (1,27 %)

J'suis un con et plutôt que de garder les % je garde les montants. Mais on voit quand même que du coup plus la salle est petite plus elle en chie, car cela ne semble pas être du tout influencé par le nombre de spectateur.

Donc si on reprend notre billet à 12€ on ne touche en réalité que 12 - 4,66 = 7,34€.
Pour atteindre les 9300€ par mois il faut presque faire salle comble à toutes les séances ! 20 personnes * 7,34 € * 4 séances * 20 jours ouvrés = 11744€

Du coup on se dit que pour avoir un modèle rentable, si on baisse le prix à 8€, on ne touche plus que 3,33€ par billet, mais qu'on projette à disons 200 personnes.
L'investissement matériel va être plus élevé, le loyer va être plus élevé, il va falloir plus de monde (je passe à 8 personnes), mais même si on atteint 10000€ de loyer par mois, et 50000€ de matos, ça fait 43400€ par mois à assurer, mais les revenus potentiels augmentent drastiquement :
200 personnes * 3,33 € * 4 séances * 20 jours ouvrés = 53280€

En essayant plusieurs fois l'exercice, on dégage quoi ?
Ce qui est le plus rédhibitoire ce sont les paies des intervenants (pour rappel les coûts se découpent en 32000€ de frais de personnel et 11400€ de frais matériel et loyer).

Donc automatiser les guichets quitte à investir davantage en matos, avoir le strict minimum d'ouvreuse et externaliser le nettoyage de la salle à des sociétés spécialisées peut être super rentable.

Mais dans l'absolu, rien d'extraordinaire, monter un cinéma ne semble pas le meilleur plan de l'année comme ça sur le papier. Si on ne remplit pas ça ne semble vraiment pas rentable.

Mais attendez, il manque un truc : LES PUBLICITES SA MERE.

Et oui, quand on va au cinéma, outre le fait qu'on paie plus souvent 15€ que 8€ quand on n'a pas de carte, on bouffe max de pub. Je ne saurais pas dire combien cela rapporte, ni si c'est indexé sur le nombre de personnes présentes dans le public, mais je pense sincèrement que c'est ça qui fait vivre l'activité.

Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça mais j'vous emmerde.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum. Se connecter / s'inscrire.