Salut! Identification

Recherche avancée

Topic du dernier film vu

Envoyé par Superbiz 
Ce forum est en lecture seule. C'est une situation temporaire. Réessayez plus tard.
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 12:26:04
Rah je connais pas Last Winter.
Et vu la qualité de ceux que tu cites à coté, je me réjouis d'avance à son visionnage hum !
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 12:26:04
Une belle brochette de pédants par ici :p
Il est donc méprisable et passible de bûcher d'apprécier une soirée Underworld (sans aller jusqu'à les clamer comme oscarisables) ?
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 12:33:22
Du tout mini, jamais je conspuerai quelqu'un parce qu'il a aimé tel ou tel film.
Chaque film se regarde avec un certain objectif en tête. Je suis pas allé voir le dernier Mad Max avec la même mentalité que celle que j'aurai en allant voir la nouvelle Palme d'or typiquement.
Pour les deux ou trois volets que j'ai vus, Underworld m'avait personnellement laissé assez impassible. Grosses ficelles, quelques bastons sympatoches, acteurs moyens, et donc carrément oubliable de mon point de vue. Mais pour une soirée vidage de neurones, ou soirées films-bières entre potes, ils font leur office.

Ce que je reproche notamment à Hansel et Gretel, c'est de louper totalement leur objectif.
Ça se veut sérieusement film à grand spectacle, mais c'est raté. Et vu le parti-pris de réalisation, j'arrive même pas à le trouver drôle au second degré, contrairement à remouk qui a cette chance lui.
Donc pour moi, Underworld - bien que ce soit un film très moyen selon moi - réussit au moins ses objectifs, et est donc supérieur aux deux orphelins à la mords-moi-l'noeud.
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 13:41:16
Last Winter, j'ai vu Ron Perlman sur la pochette, j'ai acheté. Réflexe.
Ben c'est pas mon truc.
Van Helsing, Underworld et Hansel et Gretel ressemblent trop à des sous-Blade à mon goût. Et donc j'ai été déçu. Voilà.
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 18:54:16
Il est amusant de constater que pour ma part, ce sont les Blade qui m'ont déçu.
Je ne fonctionne pas à l'analyse, mais au ressenti pur et dur.
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 19:03:42
Rah, sacré hémisphère droit surdéveloppé mini...
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 4 juin 2015 19:59:39
Ce qui est à mon sens le critère principal à considérer dans le domaine du divertissement :)
Re: Topic du dernier film vu
dimanche 7 juin 2015 22:03:05
Mad Max Fury Road. T'avais raison Remouk, il est juste oufissime. Tout est aux petits oignons. Le même niveau que le 2, mais ils se ressemblent au final assez peu, donc on n'a pas l'impression de revoir un vieux bon film. Des scènes tellement couillues et testostéronées, des gros délires genre le guitariste, un peu de gore quand il faut (le bébé), des images juste super belles (la tempête, ou la nuit dans le marécage, avec la brume), des voitures juste teeellement badass (le porteur de guerre, qui est limite un personnage principal du film), tout ce qu'il faut sans en faire trop. A voir absolument!
bonus: le tournage et les cascades, toutes faites en vrai
Re: Topic du dernier film vu
dimanche 7 juin 2015 22:08:24
et, deuxiéme petit bonus: si vous êtes américain et vous voulez reproduire la guitare lance-flamme: voici un tuto
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 11 juin 2015 12:27:59
Quelques (très) bons films dont j'avais oublié de parler et que j'ai vus ce dernier mois :
  • Animal Factory, de Steve Buscemi sorti en 2000.
    "Le jeune Ron Decker arrive dans la prison d'État de San Quentin aux États-Unis. Il se retrouve avec des codétenus au lourd passé carcéral. Pour eux, seule compte la loi du plus fort. La survie de Ron dans ce milieu hostile dépendra uniquement des protections qu'il pourra obtenir auprès d'autres prisonniers.".
    Film carcéral donc, tendu, âpre, avec un putain de casting (Furlong, Dafoe, Trejo, Rourke). Ca n'a pas forcement la force de Hunger ou des Évadés - pour rester dans des films se passant en prison - mais ca n'en demeure pas moins très efficace. Et ca renforce au passage mon admiration pour Steve Buscemi.
  • Poetry, film de Lee Chang-dong (réalisateur péruvien vu le nom) de 2010.
    "Mija, la soixantaine, partage son modeste logement avec son petit-fils Wook, un collégien, qu'elle élève seule. Elle apprend un jour qu'une jeune fille du collège de Wook s'est suicidée. Mija s'intéresse à la poésie et s'inscrit à un cours de poésie. Par ailleurs, sa santé est préoccupante, un médecin lui ayant révélé un début de maladie d'Alzheimer. Malgré son âge, Mija travaille encore, elle est aide-soignante chez le père grabataire d'une commerçante du quartier."
    Le cinéma sud-coréen est renommé pour ses films noirs et polars, mais il sait aussi offrir de vraiment tres bons films dramatiques (Mommy aussi pour ne citer que lui). Donc fans de cinéma de ce pays, ruez vous sur Poetry, c'est une merveille. J'en dirai pas plus tant le film est bouleversant de dignité notamment.
  • Departures, film japonais sorti en 2008, et que j'avais déjà vu avec grand plaisir au cinéma alors.
    "Dans une province rurale du nord du Japon, à Yamagata, où Daigo Kobayashi retourne avec son épouse, après l'éclatement de l'orchestre dans lequel il jouait depuis des années à Tokyo. Daigo répond à une annonce pour un emploi "d'aide aux départs", imaginant avoir affaire à une agence de voyages. L'ancien violoncelliste s'aperçoit qu'il s'agit en réalité d'une entreprise de pompes funèbres, mais accepte l'emploi par nécessité financière. Plongé dans ce monde peu connu, il va découvrir les rites funéraires, tout en cachant à sa femme sa nouvelle activité, en grande partie taboue au Japon."
    Rarement vu un film qui traitait aussi justement du deuil, de l'oubli, de la mort, mais aussi de la vie.
    Comme pour le précédent, un film tout en nuances et en retenue, au rythme lent, mais tellement délicat. En plus, pour les passionnés du pays du soleil levant, ca a une vraie valeur culturelle ce long-métrage, pour voir certains tabous de la société nipponne.
  • Cherry Blossoms, film allemand de 2008.
    "Trudi apprend que son époux Rudi est atteint d'une maladie incurable et ne trouve pas le courage de le lui annoncer. Lorsque le médecin lui suggère d'entreprendre pour la dernière fois un voyage avec son mari, Trudi propose à ce dernier, qui n'aime guère quitter le petit village où le couple réside, de rendre visite à leurs enfants à Berlin. La visite de la capitale, décevante pour les deux parents, est rapidement suivie d'un séjour au bord de la mer Baltique. Là se produit un évènement tragique qui va obliger Rudi à porter un regard neuf sur son épouse, et à partir seul au Japon..."
    Comédie dramatique, elle aussi centrée sur le Japon et notamment un pèlerinage au Mont Fuji, durant la période de fleuraison des cerisiers (d'ou le titre). Un joli road-movie, qui aborde lui aussi le deuil, la vieillesse, les rêves, et qui porte un joli message envers l'humanité.

Je ne peux que vous conseiller les quatre, et notamment le 2e et le 3e, qui m'ont encore plus plu que les autres !
Sont forts ces salopards de Jaunes quand même...
Re: Topic du dernier film vu
jeudi 11 juin 2015 12:28:59
Erratum : Mother et non Mommy dans mon second paragraphe.
Re: Topic du dernier film vu
dimanche 14 juin 2015 19:30:07
Jurassic World : bon, ça s'annonçait pas terrible, avec un réal presque inconnu, un casting plutôt faible et la volonté de racler les derniers éléments du livre de Crichton dont même les 3 premiers films n'avaient pas voulu. Sans surprise, c'est complètement con, mais tout le monde en est conscient et nous propose donc la meilleure alternative possible pour un film dont on connait les grandes lignes avant même de le voir : on va nous en mettre plein la tronche. Beaucoup de dinosaures donc, beaucoup d'attaques, de poursuites, de combats, parfois même un peu trop (le final part vraiment en couilles, on se croirait un peu chez The Asylum - ce qui est cohérent avec l'idée du dino mutant), on s'ennuie pas et ça permet d'oublier des personnages sans intérêt ou les innombrables clins d'oeil au premier volet qui finissent par être envahissants. Et finalement, ya quelques scènes vraiment spectaculaire (d'autant que l'Indominus Rex est vraiment réussi), d'autres vraiment jouissives, c'est très con et super généreux et ça suffit à passer deux heures en se reposant le cerveau et à presque donner envie de le revoir...

Un français : mouai, pas convaincu. On tombe vraiment dans du sous American history X français, mais en se contentant des bons gros clichés qui tachent et qui empêchent de prendre le moindre recul ou d'avoir la moindre réflexion. Dommage, parce que la première partie est plutôt réussie, et que l'acteur principal est très bon (même s'il ressemble un peu à Cornillac je trouve :D )

San Andreas : le film qui fait passer le 2012 de Emmerich pour un film contemplatif. Ca pète de partout, tout le temps, et on fout au beau milieu de belles valeurs américaines (j'ai éclaté de rire sur ce plan merveilleux du drapeau américain qui se met à flotter et inspire à The Rock la volonté de tout reconstruire à la fin du film). Et quand on croit que le film est au sommet de ce qu'il va proposer, il réussit encore à trouver des sur-péripéties (en général, une nouvelle secousse ou un immeuble qui s'écroule). Encore plus con que Jurassic World, mais beaucoup moins agréable à regarder, même si on rigole pas mal.
Re: Topic du dernier film vu
dimanche 14 juin 2015 20:45:16
Roh y a un dino mutant ?! Je cours le voir la semaine prochaine alors Jurassic World :P
S'ils assument complétement le côté débilisant, c'est sûr que ça peut être pas dégueu à regarder. La BA m'avait fait peur, mais je me laisserai ptet tenter...

Un Français, on m'a en effet dit que c'était beaucoup de bruit pour pas grand chose, et que ça n'avait pas en effet la profondeur d'Amercan History X. Bon façon il passe pas outre-Manche, donc j'ai pas eu de dilemme moral à aller le voir ou non.

"le film qui fait passer le 2012 de Emmerich pour un film contemplatif". J'adore :D
Bon pis celui-là rien qu'à l'affiche, il fleurait bon le film hollywoodien à gros effets spéciaux qui se prend au sérieux. Je comptais pas le voir, et ça confirme mon intuition.

T'as vu des vrais bons films sinon dernièrement ? Sortis récemment ou pas du tout, j'suis pas regardant...
Re: Topic du dernier film vu
dimanche 14 juin 2015 22:15:50
Citation
SpiralPad
T'as vu des vrais bons films sinon dernièrement ? Sortis récemment ou pas du tout, j'suis pas regardant...


Rien du tout ! Moins le temps de regarder des films, et à part Fury Road, j'ai rien vu de vraiment intéressant depuis un bon moment...

Ah oui, un autre truc marrant avec Jurassic World : je sais pas si c'est à cause de son niveau en anglais, mais la moitié des répliques d'Omar Sy sont en français. Même les raptors se font mieux comprendre que lui ^^.
Re: Topic du dernier film vu
dimanche 14 juin 2015 22:18:26
Il faut voir Fury Road, surtout mais pas seulement si on a vu Mad Max 1 et 2 (le 3 on s'en ballec)
Re: Topic du dernier film vu
lundi 15 juin 2015 15:03:07
Citation
Kaiju
un casting plutôt faible
[fr.wikipedia.org]
Re: Topic du dernier film vu
samedi 20 juin 2015 19:10:34
Y a quelqu'un qui a vu Les Gardiens de la Galaxie et qui peut m'expliquer pourquoi il a autant de succès ? Loin de l'innovation à laquelle je m'attendais, c'est plutôt ennuyeux, vide comme film je trouve.
Re: Topic du dernier film vu
samedi 20 juin 2015 19:13:00
il est assez coloré, différent du reste de l'univers cinématique Marvel, ça doit parler pour lui. Evidemment, ça ne vaut pas un star wars
Re: Topic du dernier film vu
samedi 20 juin 2015 20:20:54
De ce que je me souviens du film, le ton était assez drôle et décalé, les personnages plutôt cools, la musique était vraiment sympa, il m'en faut pas beaucoup plus. Ca reste un gros blockbuster Marvel, mais avec une personnalité propre, je trouve, ce qui est pas si courant dans le genre.

Sans vénérer le film par dessus tout, j'avais passé un bon moment et il avait réussi à me faire rire, il m'en faut pas plus :p
Re: Topic du dernier film vu
samedi 20 juin 2015 22:22:22
C'est ptet le problème, les gens en veulent toujours plus :x

Par exemple, je reviens d'aller voir Jurassic World.
La critique démonte le manque d'innovations et les ajouts fan service.

Et bien je m'en tape totalement. Je savais exactement ce qu'on allait me servir, et j'ai quand même réussi à être surpris parfois. Au final, ce fut un bon moment. Et comme toi, je n'en demande pas plus.
Re: Topic du dernier film vu
lundi 22 juin 2015 13:01:45
MF a décrit avec justesse ma pensée sur Guardians of the Galaxy. Je m'étais bien marré. Mais ce qui m'avait fait le plus rire c'était que ma copine de l'époque avait pleuré sur une ou deux scènes...
Re: Topic du dernier film vu
mardi 23 juin 2015 11:51:23
@ Spiral
Animal Factory, j'avais pas mal apprécié également, je note les autres bonnes idées, je crois bien avoir Departures à disposition.

@Steeve
J'ai été voir Jurassic World également ce week-end, j'étais fan du premier, j'ai vomi devant le deux et saigné de l'oreille gauche devant le trois. Et je dois dire que je partage pas mal ton avis, on savait à quoi s'attendre niveau scénario mais un bon moment malgré tout, un bref retour en enfance, c'est quand même assez bien foutu.

Dernièrement, j'ai vu quelques films, dont des très bons:

Phantom of the Paradise de Brian De Palma.
Résumé: Winslow Leach, jeune compositeur inconnu, tente désespérément de se faire connaître. Swan vole la partition de Leach, et le fait enfermer pour drogue.

C'est marrant parce qu'hier soir j'en parlais un peu avec quelques connards et je disais que ça me faisait penser à un croisement entre The Rocky Horror Picture Show et les Daft Punk, et ce matin, que vois-je sur Wikipédia ? Je vois qu'un autre con a eu la même idée, je suis très fier de lui. C'est n'importe quoi, une belle bande-son, des acteurs charismatiques, et c'est surtout bourré de références.
L'info en plus made in Wikipédia: En visite sur le plateau du film, George Lucas, ami de De Palma, fut très impressionné par les décors et les accessoires du film. À cette époque, Lucas a réalisé American Graffiti et est à la recherche de nouvelles idées, pour son scénario de Star Wars. Ainsi, il s'inspirera du masque lumineux, du personnage parlant et respirant grâce à un appareil et de la voix rauque de Winslow pour son personnage de Dark Vador. George Lucas reprend également l'idée du texte défilant pour le générique d'entrée.

Blow Out du même réalisateur que j'apprécie d'ailleurs pas mal pour l'ensemble de son oeuvre (L'Impasse, Les Incorruptibles, Pulsions, Snake Eyes, Outrages, Scarface....
Résumé: Après la découverte d'un enregistrement étrange, un preneur de son devient témoin d'un meurtre mystérieux. Il se trouve alors en danger de mort.

John Travolta jeune et bon, une ambiance de fin du monde, des pourritures partout, un film très "années 80". Ça ne veut rien dire de précis.

Love Exposure de Sion Sono qui du peu que j'en ai vu (Why Don't You Play in Hell?) me fait penser à un Tarantino japonais.
Résumé: Yu intègre un groupe de pervers professionnels pour vivre dans le péché. Sa rencontre avec Yoko va le propulser au-delà des limites du bien et du mal.

Franchement avec un résumé pareil, comment ne pas céder ! C'est déjanté, ça alterne entre plusieurs styles (comédie, drame, romance), on ne s'ennuie pas une seconde, le film traite de pas mal de sujets différents, les personnages sont assez intéressants et ont chacun leur histoire propre, et en plus c'est assez bien filmé. Une très bonne surprise.

Rosemary's Baby de Roman Polanski
Résumé: Malgré les conseils de leur ami, Guy et sa femme enceinte s'installent dans un immeuble vétuste, considéré par leur ami comme une demeure maléfique.

Bon c'est classique mais efficace, on sent bien la lente montée en puissance d'une situation qui deviendra assez merdique, ça faisait pas mal de temps que j'avais envie de le voir, c'est chose faite.

Dracula de Francis Ford Coppola
Résumé: Un prince revenant de combattre les armées turques trouve sa fiancée suicidée. Fou de douleur, il défie Dieu et devient le comte Dracula, un vampire.

J'hésite, le kitsch était-il voulu ? Si oui, c'est génial, si non, un peu moins. J'avais jamais fait attention à Winona Ryder, quelle erreur ! Un peu pareil, un classique que je voulais voir depuis longtemps.


Et d'autres films:

Loin des hommes, je me suis un peu ennuyé bien que l'histoire et le contexte ne soient pas inintéressants, avec de jolies scènes tout de même.
Résumé: En 1954, Daru et Mohamed, deux hommes que tout oppose, doivent fuir à travers l'Atlas algérien. Poursuivis, ils vont se rebeller et lutter pour leur liberté.

Toute première fois, comédie assez sympa dans l'ensemble, novatrice, des bons seconds rôles mais j'ai du mal à voir le comique dans les histoires de tromperies et de ruptures. Et ma dulcinée aime un peu trop Pio Marmaï.
Résumé: Jérémie, 34 ans, se réveille à coté d'Adna, une ravissante suédoise. Cependant, Jérémie est sur le point de se marier avec un homme.

Jacky au royaume des filles, l'idée était assez géniale, quelques bonnes trouvailles tout au long du film mais également des moments un peu lourds et dispensables.
Résumé: En République démocratique de Bubunne, les femmes ont le pouvoir, commandent et font la guerre. Les hommes restent à la maison et portent le voile.

My Sassy Girl (la version coréenne, faut pas abuser non plus), déception, on m'avait vendu cette comédie romantique comme un chef d'oeuvre, j'ai trouvé ça niais et le mal était fait, en dépit de l'actrice assez "sympathique".
Résumé: Un étudiant rencontre une femme saoule. Il l'accompagne dans un hôtel afin qu'elle puisse se reposer et la revoit dans de meilleures circonstances.

Audition, film d'horreur japonais qui m'a laissé sur ma faim, et pourtant tout commençait si bien... A noter une scène de torture assez ignoble.
Résumé: Un producteur de film dont l'épouse est morte, accepte sous les conseils d'un ami, d'assister à un casting pour dénicher une nouvelle actrice.

Une heure de tranquillité, j'ai pas l'habitude de cracher sur les films français mais là c'est le genre de truc qui fait du mal à notre cinéma. Putain ce que c'est prévisible, surjoué, chiant.
Résumé: Michel, passionné de jazz, rêve de pouvoir écouter tranquillement de la musique dans son salon. Mais le monde entier semble s’être ligué contre lui.

Hello Ladies: The Movie, l'adaptation de la série du même nom que je n'avais pas vu, ça a peut-être joué. J'ai souri une fois au début mais c'est parce que ma chienne me léchait l'orteil.
Résumé: Stuart Pritchard continue sa recherche de l'amour.

Tusk, Spiral en avait déjà parlé, c'est globalement de la merde, mais avec un beau déguisement d'homme-morse. Sans doute un hommage à la chanson des Beatles. Les paroles de cette chanson ont plus de sens que ce film.
Un homme âgé kidnappe un jeune homme dans le but de procéder à la première fusion "homme-morse" de l'histoire de la science.

Et deux courts-métrages vraiment pas mal, disponibles en cliquant sur les liens suivants:
Spider ou La blague de trop...
Balance avec deux belles critiques à ne pas lire avant de l'avoir vu.
Re: Topic du dernier film vu
mardi 23 juin 2015 12:03:33
Pour en venir à visionner Hello Ladies: The Movie, on sent que les Ardennes sont pas passionnantes :D

Je note un film à voir (Love Exposure, car j'ai déjà vu tous les autres dont tu parles en bien), et surtout beaucoup à ne pas voir (malheureusement je n'ai pas pu échapper à Une heure de tranquillité snif).

Phantom of the Paradise, c'est vraiment un bon film musical je confirme. Le haut du panier avec The Rocky Horror Picture Show dans le genre un peu glauque ou dérangé.
Dracula, honnêtement j'avais pas du tout aimé. Pourtant le réalisateur est génial, Oldman et Ryder sont excellents, mais ouais y a un truc trop bizarre avec la façon dont Coppola revisite le mythe. Comme tu as dit, c'est kitsch à mort, mais j'crois que y avait autre chose qui m'avait dérangé, sans vraiment savoir quoi...
Re: Topic du dernier film vu
mercredi 24 juin 2015 11:02:59
Pour Hello Ladies, l'histoire du grand connard moche avec trop de confiance en lui me rendait curieux, j'voulais voir si c'était drôle et si je pouvais y trouver des punchlines pour gérer de la go en teboi, mais même pas, je resterai sur mon traditionnel "salut bébé, ça gaz ?".

Je viens de me rendre compte que c'est pas Dracula que j'ai vu mais Drencula de Stanley Lubrick !


Hier soir, je me suis couché bien trop tard pour être en forme ce matin. Bon aucun intérêt à être en forme quand on va travailler donc pas trop grave. Le pire c'est que d'habitude je m'endors rapidement après l'éjaculation mais pas cette fois !
Cette fois, j'ai regardé Warriors, l'impossible mission (1999) de Peter Kosminsky
Résumé: 1992. La guerre fait rage en Bosnie-Herzégovine. De jeunes militaires anglais sont rappelés de permission pour servir en tant que casques bleus.

Bon, le titre ne me faisait franchement pas rêver, ça me donnait un peu l'impression d'un film d'action pour nordiste incestueux fan d'ailerons de requin pour 205. Mais, pas folle l'abeille, on me l'avait conseillé, et sa moyenne de 8.4* sur SensCritique et 8.1* sur IMDb avait fini de me convaincre de le regarder rapidement.

Putain c'est tellement bien joué, tellement triste et réaliste, tellement fort. Je n'hésite pas à le comparer à Apocalypse Now version casques bleus, de par sa qualité et la construction du scénario (l'avant, le pendant, et l'après et ses répercussions). Avec justement le traitement des questions relatives aux spécificités de ces hommes formidables. On y voit des aberrations, des questions sans réponses, des cas de conscience insoutenables.
Quelques scènes peuvent choquer, ça doit être ça qui m'a pas franchement aidé à dormir. Enfin non, plutôt la tristesse que le choc, une preuve de plus que l'humain est capable du pire comme du meilleur.

(Facilement trouvable en streaming pour les éventuels intéressés)
Jamais sorti au cinéma d'ailleurs. Ça ne l'a pas empêché de récolter deux prix, je sais que ça intéressera Roger alors les voici:
BAFTA 2000 : Meilleur téléfilm dramatique, meilleur son
Festival International des Programmes Audiovisuels 2000 : FIPA d'or

Bref, du grand art !
Re: Topic du dernier film vu
mercredi 24 juin 2015 11:18:34
Je rajoute direct sur ma liste (en plus, il a reçu le fameux FIPA d'or, si c'est pas un gage de qualité ca ?!).
En revanche, j'avoue que le titre craint un peu...